L'Expresso du 10 novembre 2021 

Le fait du jour

"Même si je sais combien cela est difficile, le port du masque à l’école sera donc pour le moment maintenu", a annoncé E Macron lors de son intervention du 9 novembre. Ces propos d'Emmanuel Macron sont à prendre au pied de la lettre. Dès lundi prochain le niveau 2 sera étendu dans tous les départements (sauf ceux qui sont à un niveau supérieur). Le président de la République a également évoqué la réforme des retraites qui devrait devenir un des enjeux de la présidentielle.

 

(...)

10/11/2021 à 07:04  |  (4 commentaires)
La classe

Dans trente-neuf départements français, à la rentrée du lundi 8 novembre, les élèves ont dû remettre le masque en classe alors qu’ils ne le portaient plus avant les vacances. Et maintenant cela va être le cas pour les autres départements encore au niveau 1. Passant du niveau 1, où le port du masque n’est pas obligatoire pour les enfants, au niveau 2, les équipes pédagogiques des écoles concernées ont donc dû anticiper le retour en classe sur leur temps de vacances. Elles ont contacté les parents pour les prévenir du retour de l’obligation du port du masque. Entre inquiétude et soulagement, les enseignants et enseignantes ont, comme d’habitude, dû faire face à l’annonce ministérielle. Annonce dénoncée par plusieurs syndicats qui avaient alerté sur la précocité d’une telle mesure.


(...)

10/11/2021 à 07:04  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

« Progressistes / conservateurs », « jacobins / girondins », « républicains / démocrates », « soixante-huitards / anti-soixante-huitards » etc. Les clivages traversent le champ éducatif et les pédagogues sont souvent sommés de se déterminer par rapport à eux. Si certains de ces clivages sont utiles pour permettre de se saisir de problématiques vives, ils ne paraissent pas vraiment satisfaisants. Philippe Meirieu entame cette réflexion dans un nouvel article de son « Dictionnaire inattendu de pédagogie » (ESF Sciences Humaines). Le dictionnaire vient de paraitre. P Meirieu le complète avec ce premier article, sur les clivages, confié au Café pédagogique. Tous les mois, un article supplémentaire sera mis en ligne sur le site d’ESF-Sciences humaines, avant peut-être une nouvelle édition enrichie… Mais revenons aux clivages. Philippe Meirieu dégage une ligne de clivage qui lui paraît fondatrice : celle qui sépare, d’un côté, ceux et celles qui « essentialisent » les individus et les enferment dans leur origine, leur appartenance sociale ou communautaire, leurs symptômes ou leur niveau de développement… et, d’un autre côté, les pédagogues qui refusent d’identifier un sujet à une quelconque représentation qui se donne comme définitive et parient toujours sur le fait qu’ils « débordent » toujours les images que l’on en a. Un débat qu'il continue ce soir avec Laurence De Cock à la librairie Le Genre Urbain (rue de Belleville à Paris) à 19h 30.

 

(...)

10/11/2021 à 07:04  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Adopté après deux lectures par l'Assemblée et le Sénat, la loi vigilance sanitaire vient d'être Les écoles et établissements scolaires n'auront pas accès au statut vaccinal, au statut virologique et aux contacts des élèves. Le Conseil constitutionnel a décidé le 9 novembre d'annuler l'article 9 de la loi parce que " ces dispositions portent une atteinte disproportionnée au droit au respect de la vie privée." Cet article avait été poussé par le gouvernement jusqu'au bout pour faciliter l'application du protocole sanitaire qui autorise, dans le second degré, les élèves vaccinés à rester en classe malgré la découverte de cas de covid.

 

(...)

10/11/2021 à 07:04  |  (0 commentaire)
L'élève

Ne nous fions pas aux oiseaux de mauvaise augure ni aux conformistes paresseux ! Même s’il transpose ici à l’écran, pour la première fois, un roman qui n’est pas de lui -‘Trois Etages’ de l’écrivain israélien Eshkol Nevo-, Nanni Moretti trouve encore matière à poser un regard aiguisé (et grave) sur l’effritement du lien social, les pulsions violentes, la tentation du repli qui minent aujourd’hui intimement le cœur de chacun. Depuis ‘La Chambre du fils’ [[2001], le cinéaste (et souvent acteur) prolonge avec finesse l’exploration en profondeur des relations humaines à travers le drame psychologique, la caricature politique (« Le Caïman » 2006) ou la satire symbolique (« Habemus Papam » 2011). Les grincheux regrettent le temps béni et hilarant où Moretti pratiquait l’autodérision subversive (« Je suis un autarcique » 1976, « Journal intime » 1993) et la raillerie désopilante et bienveillante du dépérissement des utopies collectives (« Palombella Rossa 1989). Les temps changent mais lui, l’homme révolté, ne renonce pas. Le cinéaste italien nous confronte,-avec une distance affichée alliée à l’élégance du style-, à une succession d’événements traumatiques touchant quelques familles d’un même immeuble résidentiel à Rome. Les accidents de parcours et  les destins croisés de ses personnages malmenés, en quête éperdue de justice et d’apaisement, questionnent les spectateurs de « Tre Piani » . Une société agressive et disjointe dans une époque sans dessus-dessous peut-elle promettre à ses enfants de réparer les vivants, accueillir l’autre dans son étrangeté et retrouver le désir d’aimer ?

 

(...)

10/11/2021 à 07:04  |  (0 commentaire)
Le système

Selon une nouvelle Note de la Depp, l'enseignement des langues vivantes s'est renforcé. Alors que le ministre fait son bilan, la Note donne une image positive de l'étude des langues. Pour cela elle compare 2010 et 2020. Mais les vrais changements positifs ont eu lieu en 2015 et 2016. Inversement la réforme du lycée a fait reculer les langues. Et l'évolution de l'allemand , s'il "se maintient" selon la Depp s'effondre quand on regarde les premières langues, suite au choix fait en faveur de l'anglais.

 

(..)

10/11/2021 à 07:04  |  (0 commentaire)
Le système

"En tant que syndicalistes nous avons une connaissance privilégiée de l’institution et de ses personnels. Nous sommes convaincu·e·s que cette résistance aux idées d’extrême droite est bel et bien indissociable des aspirations qui président aux métiers de l’Education. Et pour cause : être un·e professionnel·le de l’Education, c’est faire sien l’héritage des Lumières, de la Révolution française, des conquêtes républicaines, contre l’obscurantisme et la pensée rétrograde. C’est porter l’histoire de la construction d’une école émancipatrice, des grandes batailles pour la laïcité et contre la mainmise des Eglises sur l’enseignement, pour l’extension et la défense du service public". F. Marchand, B. Teste, M. Valegeas et I. Vuillet, secrétaires généraux de l'Unsa Education, de la Fsu, de Sud Education et de la CGT Education, signent dans Libération une tribune qui appelle "à faire front" contre l'extrême droite. "Etre un·e professionnel·le de l’Education, c’est avoir la conviction que chaque élève a sa place dans notre société. C’est donc œuvrer au quotidien pour la tolérance et, à l’échelle de sa classe, de son établissement, pour que les préjugés antisémites, racistes, LGBTI-phobes et sexistes ainsi que toutes les formes de discriminations".

 

Dans Libération

Sur le site Unsa

 

 

10/11/2021 à 07:04  |  (0 commentaire)
Le système

Pierre Massi a entamé une grève de la faim le 1er novembre. Il conteste sa suspension par l'Education nationale décidée le 13 septembre. Directeur d'une école maternelle dans le 8ème arrondissement il a dénoncé des dérogations accordées à des familles et, selon France Bleu, "des pratiques bananières" dans la gestion des places. L'ajout de 13 élèves dont 10 en petite section a entrainé la surcharge de la petite section. Avec 10 élèves en plus il n'y a plus de place dans le dortoir et il est impossible de respecter un minimum de distance sanitaire entre les lits. Sur Facebook un groupe de soutien important (près de 1000 membres, essentiellement des parents) montre un enseignant très respecté et très aimé. Le rectorat parle de son coté de "position inadaptée" par rapport à la hiérarchie.

 

Sur France Bleu

Le groupe Facebook

 

 

10/11/2021 à 07:04  |  (5 commentaires)
Le système

Le Comité national d'action laïque appelle à planter des "arbres de la laïcité" le 9 décembre. "Les organisations membres du CNAL veulent aider les équipes de terrain à faire de cette journée un moment fort, en les accompagnant dans leur demande de plantation d’un arbre de la laïcité dans l’enceinte scolaire, auprès de leur collectivité de rattachement. Cet événement sera l’occasion de donner à voir les actions mises en œuvre pour développer la liberté de conscience des enfants, développer l’esprit critique, cultiver l’égalité entre les filles et les garçons, et toutes les initiatives pédagogiques qui construisent concrètement la citoyenneté des nouvelles générations."

 

Communiqué

 

 

10/11/2021 à 07:04  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

10/11/2021 à 07:04  |  (0 commentaire)
La classe

Maëva Garnier du GIPSA-Lab et Agnès Piquard-Kipffer de l’INSHEA, qui se sont penchées sur les effets du masque chez les professeurs et les élèves. Dans une vidéo diffusée par le CNRS elles montrent que le port du masque a bien un impact sur l'enseignement. S'il n'atténue pas de façon sensible l'intelligibilité de ce qui est dit dans un environnement calme, il n'en vas pas de même en classe. Et cela concerne certains élèves particulièrement. La relation professeur élève est donc elle aussi touchée. Les enseignants développent d'autres méthodes pédagogiques pour maintenir le niveau de leur enseignement.

 

La vidéo

 

 

10/11/2021 à 07:04  |  (0 commentaire)
La classe

Publié par le site Ab Asurdo, cette activité de lycée fait réfléchir sur les manipulations graphiques dans le traitement de statistiques. Mais c'est plus qu'un cours de maths. C'est une vraie leçon d'EMI tant les graphiques sont utilisés dans le vie quotidienne pour "informer". Les élèves apprennent à détecter les méthodes utilisées pour tromper le lecteur. Juste remarquable.

 

Sur le site

 

 

10/11/2021 à 07:04  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Comme pour les "empêchements à apprendre", il s'agit d'aider l'enfant à penser son intériorité. Et pour cela la Compagnie "Tape l'incruste", 4 enseignants géniaux, font appel à leurs talents de clowns. Dans "Ma vie du dedans", vous découvrirez 10 thématiques qui peuvent être abordées avec des enfants de 7 ans et plus, des thématiques qui influent sur ce qui nous met en mouvement, sur ce qui nous fait grandir, sur ce qui nous donne du bien-être, et parfois du moins bon-être. Pour chacune des scènes que vous allez pouvoir visionner, les quatre clowns apportent leur regard, leur façon d'envisager la thématique, comment chacun d'eux vit ses émotions, ses fiertés, ses incapacités, son avenir, l'injustice, les autres, etc. Et aux enfants de s'appuyer sur ces paroles de clowns pour exprimer chacun, mais aussi avec l'appui du groupe, ses propres ressentis. Tout cela a été tourné de façon très professionnelle. Et vous pouvez aider financièrement la Compagnie qui en a bien besoin.

 

Les vidéos

La compagnie

 

 

10/11/2021 à 07:04  |  (0 commentaire)
Les disciplines

La classe de Florent nous offre des "machines à fabriquer des phrases". On peut s'exercer par exemple sur le thème de la sorcière, du chaperon rouge ou de Noël. L'enfant choisit ses mots et écoute la phrase réalisée.

 

Sur le site

 

 

10/11/2021 à 07:04  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Une conférence de Martine Jaubert et Maryse Rebière, professeures des universités en Sciences du langage à l’université de Bordeaux, dans le cadre d’une formation de formateurs sur les interactions orales et les apprentissages (2020). A partir d'extraits de corpus d'interactions langagières dans différentes disciplines, les deux chercheuses analysent "le savoir parler" pour construire les savoirs scolaires et donnent des clés pour inclure cet enjeu en formation et au sein de la classe.

 

Sur le site du Centre A Savary

 

10/11/2021 à 07:04  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 10 novembre 2021.

Partenaires

Nos annonces