Plus allégé, toujours complexe : le nouveau protocole 

Annoncé le 10 janvier par le premier ministre, le nouveau protocole est publié le 12 janvier au soir. Il met en application les propos du 1er ministre le 10 janvier mais avec quelques particularités nouvelles.

 

Ainsi l'accueil des élèves "cas confirmés" peut se faire avec un test antigénique pour les moins de 12 ans si le test antigénique ou PCR est jugé trop douloureux. Pour les cas contacts, pour les moins de 12 ans le retour à l'école se fait au vue de 3 autotests et d'une attestation des parents remplie si le 1er autotest est négatif. Les élèves restent en classe en cas de découverte d'un cas confirmé dan une école. Dans les écoles, "dès lors que seuls sont admis des élèves dont les parents attestent réaliser une surveillance par autotests, il n'y a plus lieu de fermer automatiquement la classe si 3 cas positifs sont identifiés". Si un élève de la classe accueilli après un premier autotest négatif se déclare positif, on ne reste pas tous les élèves.

 

Au collège, les élèves "contacts à risque " peuvent aussi rester dans l'établissement toute la journée. L'élève est en quarantaine sauf s'il est vacciné deux doses. Les moins de 12 ans sont eux soumis au régime des 3 autotests.

 

Alors c'est fini les tests PCR ou antigéniques ? Non il reste une catégorie de la communauté éducative toujours soumise à ces tests : les personnels. Les adultes cas contacts à risque vaccinés doivent faire un PCR ou un antigénique avant de faire deux autotests. Les non vaccinés sont isolés et testés PCR ou antigénique. Idem pour les cas confirmés quand ils reviennent après isolement.

 

Le protocole annonce aussi que les activités en piscine sont suspendues dans le premier degré et seulement "fortement déconseillées" dans le second.Les journées portes ouvertes sont reportées.

 

Le protocole

 

 

Par fjarraud , le jeudi 13 janvier 2022.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces