L'Expresso du 15 mars 2022 

Le fait du jour

Alors que le covid a mis à nu les inégalités scolaires, comment raccommoder le tissu scolaire ? L'OCDE propose le 14 mars, dans un nouvel ouvrage appuyé sur les résultats de Talis 2018, des solutions qui font écho à la campagne présidentielle en France. Pour l'OCDE le salut est dans la gestion libérale de l'école, selon le modèle du nouveau management public. Des établissements autonomes, recrutant, salariant et licenciant leurs professeurs créeront un vaste marché éducatif où une main invisible viendra d'elle même répartir les "bons" professeurs entre les établissements. La doctrine est affirmée avec force, même si entre les lignes apparaissent des restrictions. Même si les exemples historiques de ces politiques démentent leur efficacité.

 

(...)

15/03/2022 à 06:39  |  (4 commentaires)
Le fait du jour

Si les enseignants accueillent favorablement les contrats locaux d'accompagnement (CLA), ils ne croient pas à leur continuité. C'est ce qui ressort clairement du rapport de suivi de l'Inspection générale sur les CLA. Le rapport montre aussi le caractère très limité des CLA. Deux caractéristiques troublantes pour un dispositif qui fonde la nouvelle éducation prioritaire voulue par JM Blanquer et N Elimas.

 

(...)

15/03/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

A en croire JM Blanquer, son bilan est remarquable. D'une certaine façon c'est vrai. JM Blanquer est resté 5 années rue de Grenelle. C'est un record sous la 5ème République. Il a eu le temps de marquer profondément l'Education nationale. Et il aurait eu le temps d'obtenir des résultats. Mais si on doit évaluer l'action ministérielle en fonction du niveau des élèves, quoiqu'en dise le ministre d'E. Macron, les résultats ne sont pas là, ni en ce qui concerne le niveau global que la réduction des inégalités sociales de réussite. Si on doit l'estimer au regard de la considération portée aux enseignants et de l'attractivité du métier enseignant, ces 5 années se terminent en catastrophe. Mais si on évalue le ministère au regard des changements apportés au système éducatif, JM Blanquer a fait évoluer la gouvernance du système. Il sera difficile de revenir en arrière.

 

Lisez l'article...

 

15/03/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
La classe

Comment faire travailler des collégiens sur la qualité de l'air ? Sandrine Bianco, enseignante de SVT au collège Val des Usses de Frangy (74), propose une enquête policière autour de polluants de l'air. Par équipes et munis de tablettes tactiles, les collégiens étudient 7 composants volatiles. « Les équipes réalisent ensuite une vidéo de campagne de prévention santé sur l’un des polluants découvert, accompagnée d’un quiz. Ces productions seront visionnées par les élèves des autres classes », glisse l'enseignante.

 

(...)

15/03/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Le système

Selon France Inter, le cabinet de la ministre de la Fonction publique, Amélie de Montchalin, annonce un dégel du point fonction publique pour tenir compte de l'inflation. Celle-ci tournera autour de 4% en 2022. Le dégel aurait lieu "avant l'été". L'augmentation devrait être connue d'ici la semaine prochaine. Le gel du point fonction publique a été une des toutes premières mesures prises par E Macon en 2017. Le point avait été dégelé en 2016. Cette annonce gouvernementale a lieu trois jours avant la grève interprofessionnelle sur les salaires. Cgt, Unsa, Fsu, Solidaires, FA FP, Cfe Cgc et Cftc appellent ensemble à la grève le 17 mars pour obtenir le dégel du point fonction publique. Ce même 17 mars le candidat E Macron doit présenter son programme électoral. Le dégel aurait lieu "avant l'été" c'est à dire peut-être après les élections. La mesure est donc accueillie avec scepticisme par les enseignants sur les réseaux sociaux. En même temps tout gouvernement devra tenir compte de la baisse du pouvoir d'achat d'au moins 4% en une seule année de ses fonctionnaires.

 

Sur France Inter

Sur les salaires enseignants

 

 

15/03/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Le système

Drôle de sondage que celui réalisé auprès de 1000 français par l'institut Kantar. Selon cette étude les français sont peu satisfaits du système éducatif : si 69% sont satisfaits de l'enseignement dans les écoles maternelles , on passe à 30% dans les lycées généraux et 28% dans les collèges. 81% des français estiment que la situation de l'école s'est dégradée ces dernières années et 67% pensent que le niveau des élèves a baissé ces deux dernières années. L etrop grand nombre des réformes est la seconde cause , après "l'état d'esprit des élèves", de ce déclin mais les français sont partagés sur la réforme du lycée (43% mauvaise 42% bonne). Avec tout cela ils ont confiance en Macron (37%), Pécresse (29%) et Le Pen (25%) pour mener la meilleure politique d'éducation. Comprenne qui peut...

 

L'étude

 

 

15/03/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Le système

Un décret et un arrêté publiés au JO du 12 mars fixent les indemnités pour les personnels qui encadrent le SNU. Cela varie de 48 à 78€ par jour.

 

Au JO

Au JO

 

 

15/03/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Le système

"Pour l’@UNSA_Education reculer l’âge de départ à 65 ans n’est pas acceptable", écrit Frédéric Marchand, secrétaire général de l'Unsa éducation, sur son fil Twitter . "Cela va venir accroître les tensions sociales alors que nous avons besoin de chercher la voie d’un pacte social juste, fédérateur et progressiste".

 

Sur son fil

Macron et les retraites

 

15/03/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Le système

Alors que seulement 20% des mutations interdépartementales du 1er degré ont été satisfaites, la Cgt education souligne les causes. " Cet effondrement depuis une dizaine d’années (de 45% à 20% aujourd’hui) est avant tout la conséquence de la chute des niveaux de recrutement et la saignée en poste instaurée par N Sarkozy et poursuivie par ses successeur·ses... Nous estimons que le ministère persiste à maintenir (quand il n’en instaure pas de nouveaux), tous les éléments dégradant la situation : recrutements très faibles et baisse des effectifs globaux, opacité du mouvement dû à la loi de transformation de la Fonction publique, développement des postes à profils nationaux pour contourner le mouvement actuel, recours à un algorithme désuet".

 

15/03/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

 

15/03/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
La classe

" Les élèves de lycée professionnel ressentent un vécu de l’ennui en classe différent de celui des élèves de lycée général et technologique", écrit Karine Gaujour dans sa très récente thèse. "L’ennui influe davantage sur le désengagement scolaire des premiers. L’un des résultats remarquables concerne l’ennui apathique, ressenti par une large majorité d’élèves en LP. Or, il s’agit d’une forme d’ennui particulièrement aversive qui se rapproche d’un sentiment d'impuissance apprise ou de dépression. Par ailleurs, notre étude a montré que la perception de la relation « enseignant/enseigné » par les élèves de LP influence leur ressenti de l’ennui et que la majorité des PLP ont des difficultés à appréhender cette émotion. Les résultats de notre recherche confirment la nécessité pour les enseignants à s’attacher à l’ennui éprouvé en classe par leurs élèves. En effet, il semble que cet ennui renseigne sur le vécu subjectif de leur scolarité et permet d’expliquer, pour certains, une part de leur désengagement."

 

La thèse

 

 

15/03/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
La classe

Alors qu'une nouvelle vague de réfugiés arrive en France , voici une ressource qui peut rendre service. Goethe Verlag propose des imagiers en 50 langues avec pour chacune un livre des expressions, le vocabulaire et les fichiers audio.

 

Les imagiers

 

 

 

15/03/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
L'élève

La Cité des sciences et de l’industrie propose aux écoliers, collégiens et lycéens une série d’actions pour apprendre à contrôler les informations. Au programme des  ateliers, des conférences et des échanges : pour les CM1 et CM2, un atelier « Maîtrise ton web »,  pour les collégiens, un atelier « Un faux vraie », et des conférences avec débats « L’environnement dans les médias », « Santé et désinformation », « L’information scientifique », pour les collégiens et les lycéens, une conférence sur « Le métier de journaliste scientifique ». Toutes ces animations, qui se déroulent du 21 mars au 1er avril, sont gratuites mais doivent se réserver.

 

Le programme des actions

 

 

15/03/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Longtemps interdite, l'utilisation des doigts pour les apprentissages mathématiques revient en classe. Comment utiliser ses doigts pour construire le nombre et aller vers l'arithmétique ? Nathalie Bonneton-Botté participe mercredi 16 mars à un Mercredi de l'Apmep. Ne manquez pas cette occasion.

 

S'inscrire

Relire Rémi Brissiaud

 

 

15/03/2022 à 06:39  |  (1 commentaire)
Les disciplines

"Accorder une guitare, retrouver son chemin, piloter une voiture dans un jeu vidéo… Tout ça, votre smartphone en est capable, et ça vous paraît d’une banalité sans nom. Mais de là à savoir comment ça marche… “OK smartphone” est sans doute la première application de l’histoire à briser la glace de votre téléphone, pour vous en montrer ses plus profonds rouages ! Une exploration active et interactive des capteurs du smartphone, à travers des exemples de la vie quotidienne."

 

L'application

 

 

15/03/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Les disciplines

La maquette CYCLEAU permet de réaliser un mini cycle de l’eau et de mettre en évidence différents changements d’états (vaporisation, liquéfaction) avec des objets simples. Vous pouvez enseigner le cycle de l'eau facilement , efficacement et à peu de frais.

 

Sur le site de Poitiers

 

 

 

15/03/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mardi 15 mars 2022.

Partenaires

Nos annonces