L'Expresso du 18 mars 2022 

Le fait du jour

"Vous avez des enseignants qui pendant le covid se sont occupés des élèves  et des enseignants qui ont disparu... Dans une école on va avoir un professeur qui va changer les résultats des élèves et un autre non". Emmanuel Macron n'a pas épargné les enseignants lors de la présentation de son programme. S'il est réélu, il proposera de nouveaux contrats aux enseignants avec une rémunération au mérite, sous la surveillance des parents qui auront les évaluations de chaque classe. La révolution libérale de l'Ecole, à l'anglaise, annoncée à Marseille sera mise en oeuvre par E Macron s'il est élu. Le candidat président compte sur les parents pour l'aider à l'imposer.

 

(...)

18/03/2022 à 06:41  |  (5 commentaires)

Présidentielle

Bilan Blanquer : Cinq années perdues

A en croire JM Blanquer, son bilan est remarquable. D'une certaine façon c'est vrai. JM Blanquer est resté 5 années rue de Grenelle. C'est un record sous la 5ème République. Il a eu le temps de marquer profondément l'Education nationale. Et il aurait eu le temps d'obtenir des résultats. Mais si on doit évaluer l'action ministérielle en fonction du niveau des élèves, quoiqu'en dise le ministre d'E. Macron, les résultats ne sont pas là, ni en ce qui concerne le niveau global que la réduction des inégalités sociales de réussite. Si on doit l'estimer au regard de la considération portée aux enseignants et de l'attractivité du métier enseignant, ces 5 années se terminent en catastrophe. Mais si on évalue le ministère au regard des changements...
 
(...)

18/03/2022 à 06:45  |  (0 commentaire)

Pédagogie

Julien Tourneville : Le rapport au temps dans le travail enseignant

Le rapport au temps est toujours personnel. Travaillant sur le temps de travail des enseignants pour sa thèse, Julien Tourneville n'essaie pas de l'estimer en heures. Il y a suffisamment d'études là dessus. Il travaille sur le temps ressenti, c'est à dire chez beaucoup d'enseignants sur le sentiment d'être débordé. Et il arrive à voir quels facteurs agissent sur la construction de ce rapport au temps de travail chez les enseignants. Bine plus que la discipline ou le niveau d'enseignement, c'est le positionnement social des enseignants qui fait qu'ils vont se sentir débordés ou pas. Mais c'est aussi l'institution qui fabrique cette invasion du temps en promouvant un modèle d'enseignant "professionnel" qui implique une  remise en question...
 
(....)

18/03/2022 à 06:45  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

"Grand chelem : il a coché toutes les cases des vieilles lunes et ressorti toutes les propositions les plus clivantes et désagréables et surtout pas efficaces". Après le discours d'Emmanuel Macron le 17 mars, Benoît Teste, secrétaire général de la Fsu ironise. Mais il s'inquiète : "la dernière fois Macron a appliqué son programme. Il est allé au bout de sa logique". Même inquiétude pour Stéphane Crochet, secrétaire général du Se-Unsa : "On a la sensation que le président s'il est réélu poursuivra sur les mêmes voies".

 

(...)

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Comment se fabrique le sentiment d'appartenance à une nation ? Sébastian Roché a lancé deux enquêtes très larges auprès des jeunes du sud est de la France. Il en tire un livre (La nation  inachevée, Grasset) et des images précises des sentiments d'appartenance des jeunes et de la façon dont il se construit. Deux facteurs jouent beaucoup dans cette construction : le rapport que les jeunes entretiennent avec l'école et la police, les deux institutions qui symbolisent l'Etat dans leur univers adolescent. Pour S Roché les controles d'identité discriminatoires, l'échec scolaire tout comme la ségrégation sociale et ethnique à l'école jouent contre l'identification nationale. Pour lui l'Etat n'est pas la solution à la crise que nous traversons mais le poison qui l'entretient. Il s'en explique dans cet entretien.

 

(...)

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)
La classe

Au sortir d'une période de crise qui a mis en avant les moyens numériques, des voix s'élèvent pour s'opposer à des évolutions, des choix, des décisions en matière de numérique éducatif. Loin des grandes journées et évènements de célébration du numérique éducatif, certains tentent de faire passer un message différent, voire hostile au numérique éducatif. Il faut entendre ces questionnements, les analyser et tenter de comprendre, au-delà d'argumentaires spécifiques toujours discutables, les problèmes de fond que cela soulève. Malheureusement, les éditeurs, la presse, les médias, les passionnés les opposants, chacun y va de sa petite musique en employant parfois "les grands moyens" pour se faire entendre. Avec des titres racoleurs, zélateurs et réticents tentent de faire entendre leur voix oubliant parfois d'approfondir les arguments. Il faut reconnaître que la période de crise sanitaire a mis en évidence la place du numérique dans la vie personnelle et professionnelle que l'on avait tendance à minimiser parfois (omniprésent et souvent peu visible voire invisible). L'évidence du smartphone ou de l'ordinateur portable ne doit pas faire oublier que cela est récent, mais aussi que cela est massif.

 

(...)

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)
L'élève

Vous êtes invité à découvrir l’exposition « Fragile ! » La Cité des sciences et de l’industrie vous invite, sur réservation,  à deux journées portes ouvertes, les 6 et 7 avril, de 10 h à 17 h.  « Fragile ! » est destinée aux enfants de 2 à 6 ans, pour leur faire découvrir à l’aide d’expériences ludiques,  les différentes dimensions du concept de la fragilité. L’exposition se découvre et se vit comme une histoire. De chapitre en chapitre et aux côtés de six petits personnages crées pour l’occasion, les enfants manipulent, testent, expérimentent et apprennent avec une multitude d’objets et de décors évoquant le concept de fragilité. Un dossier pédagogique est à la disposition des professeurs.

 

(...)

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)
Le système

A peine appliqué, le protocole est à nouveau modifié par l'Education nationale. A compter du 21 mars, les cas contacts de 12 ans et plus non vaccinés ne seront plus tenus de s'isoler. On leur appliquera les mêmes règles que pour les cas contacts complètement vaccinés c'est à dire un autotest à J+2.

 

La FAQ modifiée

 

 

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)
Le système

Le comité d'experts présidé par Pierre Mathiot et chargé par JM Blanquer de modifier la place des maths dans le cycle terminal du lycée propose de porter "l'enseignement scientifique" du tronc commun à 3h30 en première à la place de 2 heures. Il y aurait une heure 30 de maths et cet enseignement serait baptisé "enseignement scientifique et mathématique". Autre changement envisagé, l'option maths complémentaire deviendrait un enseignement d'approfondissement ce qui changerait son statut. Elle entrerait dans les dotations horaires des établissements. Il resterait à trouver les emplois de professeurs de mathématiques et aussi de rédiger un programme. Cette proposition a été validée par E Macron lors de son discours du 17 mars. Il dit qu'il est favorable au retour des maths dans le tronc commun. Le 16 mars,, M Guenais, vice présidente de la Société mathématique de France, nous mettait en garde contre une proposition de ce genre : "Il n'y a pas d'issue pour la prochaine rentrée. Toutes les annonces qui pourraient être faites à ce sujet seraient électoralistes. En effet nous n'avons pas de programme pour des maths dans un éventuel tronc commun ou pour des options. D'autre part les dotations horaires des établissements ont déjà été envoyées. S'il devait y avoir des annonces augmentant la part des maths elles seraient marginales. Les problèmes que nous rencontrons sont liés à la structure de la réforme. Il faut créer un nouvel enseignement, rééquilibrer les disciplines du tronc commun. On peut s'interroger par exemple sur un bac de maths en 1ère comme il y a un bac de français. Tout cela mérite réflexion. Il faut du temps."

                                                                                      

 

 

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)
Le système

Dans La Croix, le candidat écologistes assure vouloir recruter 65 000 enseignants et revaloriser les salaires. Mais il souhaite aussi raccourcir les vacances et revoir les obligations de service des enseignants. "Il faut mieux articuler et équilibrer dans la journée les savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter) et consacrer plus de temps aux savoirs pratiques, à la nature, à la culture, aux sports, aux travaux manuels", dit-il. "Tous les pays qui obtiennent de meilleurs résultats scolaires que nous ont moins de congés scolaires". Là dessus les faits lui donnent tort. Eurydice relève chaque année la durée des congés dans les pays européens. Avec ses 7 semaines de congés d'été, la France fait partie des pays très raisonnables. Certes l'Allemagne, les Pays Bas et l'Angleterre se contentent de 6 semaines. Mais d'autres pays ont des vacances d'été nettement plus longues : 13 semaines en Albanie, Turquie ou au Portugal, 12 ou 13 en Italie et même 15 semaines en Bulgarie. Au total 35 systèmes éducatifs européens sur 44 ont des congés d'été plus longs que les notres. Sur ce terrain là l'exception française ce serait plutôt leur faible durée.

 

Y Jadot

Sur les vacances

 

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)
Le système

Selon Actu.fr, il y avait foule le 17 mars devant le lycée Marcel sembat de Sotteville-lès-Rouen pour soutenir deux élèves de seconde. Séphora et Emmanuel Mayimbi, deux élèves congolais, sont menacés d'expulsion. Tous deux sont en France depuis 4 ans et bien intégrés : l’un est délégué de sa classe, l’autre siège au Conseil de Vie Lycéenne. Une pétition est lancée en leur faveur.

 

Article d'Actu.fr

La pétition

 

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)
Le système

Trois arrêtés répartissent les promotions des maitres du privé inscrits sur l'échelle d'instituteur vers l'échelle de professeur des écoles. Cela concerne 152 enseignants dont 148 par liste d'aptitude.

 

Au Jo

Au JO

Au JO

 

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)
Le système

"La création d'un label Égalité filles-garçons pour les établissements du second degré vise à rendre visible l'ensemble des actions engagées dans les domaines pédagogique et éducatif pour transmettre et faire vivre l'égalité, qu'il s'agisse des enseignements, de toutes les situations d'apprentissage, des activités menées à l'échelle de la classe ou de l'établissement, de la vie scolaire et de la démocratie scolaire, de la gestion des espaces et de relations entre l'établissement, son environnement et ses partenaires. Il en permet la coordination et l'approfondissement. Il en assure la lisibilité auprès de l'ensemble de la communauté éducative", annonce une circulaire du BO. La circulaire distingue trois niveaux de label et e définit les critères.

 

Au BO

 

 

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

 

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)
La classe

Ariane Richard-Bossez, Renaud Cornand et Alice Pavie étudient dans les Cahiers de la recherche sur l'éducation et les savoirs (n°20) la promotion de l'excellence en éducation prioritaire et particulièrement les "parcours d'excellence". Selon eux, "ce qui caractérise l’ensemble de ces dispositifs est l’acceptation d’une partition entre, la plupart du temps, une minorité d’élèves visée par ces dispositifs et la majorité des élèves de l’éducation prioritaire (ep) qui n’y ont pas accès. Les dispositifs d’excellence entérinent donc de fait que des élèves, généralement déjà en situation scolaire favorable, peuvent accéder à un accompagnement supplémentaire et spécifique pour leur permettre de poursuivre une scolarité équivalente à celle de ceux qui sont scolarisés en milieu “ordinaire”. En ce sens, les dispositifs d’excellence illustrent bien « une nouvelle manière de gérer la mixité scolaire et sociale […] permettant de s’approprier des logiques différentialistes dans un cadre qui reste universaliste » (Barrère, 2013). Concernant la lutte contre les inégalités scolaires de manière plus générale, les effets apparaissent plutôt limités. On sait par exemple que les dispositifs qui se sont développés depuis les années 2000 n’ont que peu modifié le recrutement des grandes écoles (Institut des politiques publiques, 2021). Ils semblent surtout renforcer une démocratisation déjà ségrégative (Merle, 2017) et contribuer à la fragmentation des systèmes scolaires (Barrère & Delvaux, 2017)."

 

Lire l'article

 

 

 

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Jackie Pouzin montre , étape par étape, comment utiliser des données libre d'accès pour réaliser une cartographie du risque, première étape d'un travail sur sa gestion en classe. Une simulation très intéressante qui donne envie de se lancer.

 

Sur le site de Nantes

 

 

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)
Les disciplines

L'Apses publie une note très précise sur l'orientation des lycéens de terminale suivant la spécialité SES. "Alors que 15% des voeux des élèves avec la doublette Maths & SES portent sur une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) ce n’est le cas que de 5% des voeux des élèves associant SES & HGGSP et de seulement 1% des élèves associant SES & SVT. Ces derniers se distinguent néanmoins par des voeux plus fréquents en Parcours d’Accès Spécifique Santé (PASS) et en Licences Accès Santé (LAS) qui représentent 13% de leurs voeux, contre 1% à 3% des voeux des candidat·e·s ayant une autre doublette avec SES. Les élèves associant SES & LLCER font plus fréquemment des voeux en BTS (15% de leurs voeux contre 10% pour les élèves suivant la doublette Maths & SES et 8% des voeux des bachelier·e·s généraux). Ces différences d’orientation sont à relier aux doublettes choisies mais aussi au profil sociologique des élèves inscrits dans chacune de ces doublettes. Ainsi, si 44% des élèves suivant la doublette Maths & SES sont d’origine très favorisée, ce n’est le cas que de 31,6% des élèves suivant la doublette LLCER & SES et de 27% des élèves suivant la doublette SVT & SES ."

 

La note

 

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Sébastien Lambert met en ligne sur le site de Lille une fiche élève pour comprendre les déplacements des réfugiés ukrainiens et la catastrophe qu'ils vivent. "La proposition ci-dessous n’a qu’un seul objectif : fournir l’occasion d’échanger au sujet de la migration des réfugiés ukrainiens, largement relayée par les médias, dans le but de la remettre en contexte, et d’établir un lien avec le sous-thème de 4ème : les mobilités humaines transnationales."

 

La fiche

 

 

 

18/03/2022 à 06:41  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le vendredi 18 mars 2022.

Partenaires

Nos annonces