L'Expresso du 13 avril 2022 

Le fait du jour

Nouveau record pour l'Inspection générale. Selon son nouveau rapport annuel 2020-2021, ce sont près de 140 rapports qui ont été rédigés cette année, un nombre nettement plus élevé que les années précédentes. Avec seulement 39 rapports rendus publics, environ un sur quatre, on obtient un nouveau record du nombre de dossiers enfermés dans les armoires de la rue de Grenelle. Parce que c'est surtout à cela que sert le rapport annuel d'activité de l'Inspection générale. Il cartographie la géographie des sujets sensibles au ministère de l'Education nationale. Bien plus que donner à voir le travail de l'Inspection, il dessine en creux les échecs et les difficultés de la politique ministérielle.

 

(...)

13/04/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Attaqués par l'extrême droite, ils croyaient recevoir protection de leur institution. Mais ces six professeurs de l'école Rep+ Pasteur de Saint Denis sont sanctionnés par le Dasen. Le 12 avril, 4 d'entre eux allaient consulter leur dossier à l'inspection académique. 500 collègues les ont accompagné. Selon leurs soutiens syndicaux, leur dossier contient des évaluations élogieuses, des accusations graves et aucune preuve. La sanction est jugée arbitraire et leurs collègues ne vont pas laisser faire.

 

(..)

13/04/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
La classe

Le journal des Twittclasses est un journal collaboratif auquel participent 54 classes francophones à travers le monde. Né sur Twitter, il se propose de mettre en avant le quotidien de la classe mais aussi des projets tels que @Tw_oulipo, @Minestory, @TwictéeOfficiel ou encore @AplatiTour dont le rayonnement ne dépasse pas toujours celui du réseau social Twitter. « Le journal des Twittclasses », c’est aussi l’occasion pour des enseignants de construire un projet commun avec d’autres classes, de permettre à leurs élèves de s’improviser journalistes pour quelques lignes. Fréderic Dupont et Marie-Agnés Devys, concepteurs, en parlent.

 

(...)

13/04/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
L'élève

Choisir comme héros de cinéma des êtres vulnérables (et des acteurs non-professionnels), bataillant avec un quotidien difficile, habitants de la petite ville calabraise de Gioia Tauro, lieu d’installation depuis 2010 du jeune cinéaste américain d’origine italienne. Pareille exigence imprègne dès ses débuts la démarche cinématographique, fusion de réalisme documenté et d’âpreté poétique, caractéristique du style Jonas Carpignano. Après « Mediterranea » [2015] dans les pas d’un jeune migrant africain face aux émeutes racistes, « A Ciambra » [2017] sur les traces de Pio, petit délinquant du quartier gitan, le réalisateur porte son regard sur le parcours de Chiara, adolescente de 16 ans, enquêtant sur le départ brutal de son père et découvrant l’appartenance paternelle à la mafia locale. A rebours des  clichés sur le ‘milieu’ et des ressorts habituels (la prise de conscience d’une jeune fille protégée jusque là par le foyer d’une famille aisée), Jonas Carpignano poursuit ses chroniques intimes et politiques d’une commune portuaire d’Italie, ‘laboratoire, à ses yeux, de la mondialisation’. A travers ‘A Chiara’, dernier volet du triptyque, il compose le portrait, gracieux et déchirant, d’une intrépide gamine déterminée à connaître la vérité, même sombre et dérangeante, et à dissiper les brouillards encombrant son esprit et entravant sa liberté.

 

(....)

13/04/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Le système

"L'extrême droite ne s’essaie pas", écrit Stéphane Crochet, secrétaire général du Se-Unsa. "Elle est l’ennemie de tout ce que nous défendons au quotidien dans nos écoles et nos établissements, dans notre société.  Le 24 avril prochain, parce qu’elle peut notamment compter sur une réserve de voix importante, l’extrême droite peut sérieusement envisager d’accéder au pouvoir. Lui faire barrage dans les urnes est une nécessité qui ne peut aboutir qu’en se servant de l’autre bulletin de vote. Cette opposition fondamentale à l’extrême droite ne vaut pas soutien à son concurrent à qui il appartient de pacifier des tensions qu’il a largement générées". Même engagement pour l'Unsa éducation. " L’UNSA Éducation appelle à s’opposer à la candidate de l’extrême-droite. Pour cela, ni vote blanc, ni abstention. Il faudra mettre le bulletin du candidat républicain dans l’urne. C’est la seule solution pour protéger la République et la Démocratie. En effet l’extrême-droite, c’est de manière constante dans l’histoire l’instauration d’un régime autoritaire, la restriction des libertés publiques, des politiques discriminantes, xénophobes et racistes, et un projet incompatible avec les droits sociaux, les droits humains et les droits syndicaux que permet notre démocratie."

 

Se Unsa

Unsa éducation

 

 

13/04/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Le système

" Le FN a changé de nom, mais rien n’a changé sur le fond", explique le sociologue Ugo Pelheta sur le site du Snuipp Fsu. En matière d'éducation, " Marine Le Pen souhaite, par exemple, une rupture avec le collège unique et la mise en place de l’orientation professionnelle dès la classe de 5e, qui aboutirait à encore plus d’inégalités qu’aujourd’hui. Le RN veut également rompre avec l’éducation prioritaire, et plus largement avec toute logique de dispositifs compensatoires des inégalités sociales en matière scolaire. Il y a également une volonté de réécrire les programmes scolaires, en particulier pour l’histoire et l’EMC, et revenir à un «roman national » qui déploie une vision apologétique de la nation française pour mieux favoriser le chauvinisme et le nationalisme conquérant qui est la marque de fabrique de l’extrême droite".  Mais , "les régressions... se situeraient sur le terrain des droits et en premier lieu des droits des minorités religieuses, ethno-raciales mais aussi de genre et sexuelles. On sait que les musulmans et les musulmanes sont et seront fortement ciblés. L’autre point sur lequel il faut insister sont les droits des travailleurs : droit de grève et droit des syndicats notamment. Les syndicats ont toujours été dans le viseur de tous les partis d’extrême droite. À chaque fois que l’extrême droite arrive au pouvoir, ils sont attaqués puis écrasés.

 

Le texte

Palheta : la domination scolaire

Su rla transformation de l'école

 

13/04/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Le système

La voie professionnelle est invitée dans le débat de la présidentielle avec des annonces de réformes importantes chez plusieurs candidats, dont E Macron. " Il n’est pas sans importance lors de cette élection présidentielle que l’on traite de la « formation professionnelle », et surtout des « lycées professionnels » ou de « l’apprentissage »", explique C Lelièvre. Revenant sur l'histoire de cette voie il interroge son présent. "Doit-on traiter le sujet d’abord et avant tout dans une ambition et un cadre national réaffirmé, « comme avant » ? Est-ce un sujet politique national de première importance à traiter comme tel, ou doit-il être laissé aux opportunités et aux aléas des entreprises et des possibilités « libérales » ? Tel semble être en l’occurrence le choix décisif à faire. Encore faut-il l’expliciter et l’assumer clairement, en toute connaissance de cause."

 

Sur The Conversation

 

13/04/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Le système

Selon un sondage réalisé pour la National Education Union, 44% des professeurs anglais prévoient de démissionner dans les 5 années à venir. 22% veulent partir dans les 2 ans. Parmi les raisons invoquées, 65% citent en premier la masse de travail "ingérable". Les autres motifs ne surprendront pas : la profession est déconsidérée dans le public et dans le gouvernement et la paye est trop faible.

 

Dans Le Guardian

Les candidats à la présidentielle au défi du recrutement des enseignants

 

 

13/04/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

 

 

13/04/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
La classe

Né de la communauté d'enseignants Edmus, le projet veut sensibiliser les élèves au "chansigne" et les engager dans un projet commun. " Les élèves vont s’initier au chansigne grâce au travail d’Amandine, qui a interprété la chanson d’Hoshi. Ils pourront, selon leur niveau et les objectifs de leur enseignant(e) faire une partie (un couplet, le refrain, une phrase) ou la totalité de l’œuvre". Pour cela ils devront mémoriser le texte mais aussi effectuer les signes en rythme et de façon synchronisée avec les autres, travailler la justesse et la polyphonie, se sensibiliser au handicap, aux risques auditifs et à une maladie peu médiatisée.

 

Découvrir le projet

 

13/04/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
La classe

"Les conditions d’accès au rattrapage seront les suivantes : les candidats ayant obtenu au minimum 10/20 dans le domaine professionnel et une moyenne comprise entre 8 et 10 pour le domaine général seront automatiquement autorisés à passer les épreuves de rattrapage", annonce le Se-Unsa. Cela s'appliquera dès la session 2022. "La session de rattrapage sera constituée de deux épreuves orales du domaine général, de vingt minutes chacune, avec vingt minutes de préparation, un format allégé par rapport aux épreuves ponctuelles, de manière à ne pas rendre ce nouveau dispositif ingérable. Le candidat choisira ces épreuves parmi les épreuves ponctuelles ou les disciplines évaluées en contrôle en cours de formation (CCF). Les deux épreuves seront notées chacune sur 20. La note de rattrapage sera substituée à la note initiale obtenue dans le fonctionnement général."

 

Sur le site

 

 

13/04/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" Les élèves de cycle 3 ont mené un projet d'écriture de récit historique s'appuyant sur des témoignages de personnes ayant vécu dans le village", explique Christine Buisson. "Mêlant réalité et fiction, les élèves ont fait revivre les membres d'une famille à travers l'histoire. Leur apparition correspond à une trace de l'histoire locale. Ce récit a servi de fil conducteur du livre « Conquereuil, la ville dont tu es le héros ! » auquel ont participé toutes les classes de la maternelle au CM2. Les élèves ont ensuite adapté leur texte pour faire parler leurs personnages dans le cadre d'une présentation oralisée accompagnant  un montage vidéo..."

 

Su rle site de Nantes

 

13/04/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"Maths en forme(s) avec PTIDOUDOU" est un Escape Game à destination des élèves de maternelle. Il permet de réinvestir les premiers apprentissages mathématiques sur trois niveaux. Pendant quatre jours, un défi quotidien est proposé aux élèves en classe, ou dans l'école. Ceux-ci sont centrées sur des activités en mouvement. Chaque défi réussi permettra aux élèves de collecter des pièces de puzzle. Une fois reconstitué, ils obtiendront un code...qui ouvrira la porte de la tanière de PTIDOUDOU !" Réalisé par le groupe maths du premier degré de Vendée, cet escape game réinvestit les apprentissages de maternelle en maths.

 

Le génially

 

13/04/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Réalisé par Emilie Léauté, CPC à Poitiers, ce génially présente les usages de bookinou, une conteuse nuémrique.

 

Sur le site

 

 

 

13/04/2022 à 06:39  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 13 avril 2022.

Partenaires

Nos annonces