L'Expresso du 09 juin 2022 

Le fait du jour

Quelques mois après un rapport de la Cour de Comptes très critique sur l'EMC, une Mission d'information du Sénat, pilotée par Stéphane Piednoir (LR) et Henri Cabanel (RDSE), demande elle aussi un recadrage de l'EMC. Trop de débats, pas assez de connaissances, l'EMC est soupçonnée d'être pour quelque chose dans la désaffection des jeunes envers la politique. Les remèdes sont rédigés à la plume Sergent Major. L'EMC doit transmettre des connaissances, particulièrement sur les institutions, mais en évitant les critiques sur les élus, et préparer les jeunes à leur participation aux cérémonies officielles.

 

(...)

09/06/2022 à 06:37  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

"Ce projet d’expérimentation s’inscrit tout à fait dans les réorientations de l’école maternelle définies par le précédent ministère, celles d’une centration sur les seuls apprentissages scolaires « rentables » et plus largement d’une maximisation du temps de l’école maternelle comme un temps d’instruction". Pascale Garnier revient sur le récent rapport de l'Institut Montaigne sur l'éducation dans les quartiers pauvres.

 

(...)

09/06/2022 à 06:37  |  (0 commentaire)
Le système

" Le dialogue avec toute la communauté éducative sera un principe important". Le 20 mai, lors de son arrivée au ministère, Pap Ndiaye avait promis le dialogue. L'intersyndicale de l'éducation, réunissant la Fsu, l'Unsa, FO, le Sgen Cfdt, la Cgt et le Snalc, lui rappelle sa promesse. " Un travail profond sur les rémunérations, le recrutement, l’entrée dans le métier et la formation doit s’engager pour la rentrée 2023 car la situation de cette année n’est pas seulement conjoncturelle", déclare l'intersyndicale. " L'urgence de la situation impose un dialogue social sincère. Les OS représentatives au CTMEN demandent à être reçues le plus rapidement possible par le ministre afin de connaître la réalité de chaque territoire pour la rentrée 2022, et les mesures envisagées pour les territoires et les disciplines les plus en difficulté".

 

09/06/2022 à 06:37  |  (0 commentaire)
Le système

La FCPE, première association de parents d'élèves, réagit le 8 juin à la décision du Conseil d'Etat concernant la scolarisation d'enfants de moins de 3 ans à l'école maternelle. En février et mar 2021, le maire de Pluneret (Morbihan) refusait la scolarisation de plusieurs enfants de moins de 3 ans dans l'école maternelle publique de la commune. Les parents ont saisi le tribunal administratif de Rennes en référé et celui ci le 26 aout leur a donné raison et a invité le maire à accepter la scolarisation des enfants. Mais le maire a fait appel devant le Conseil d'Etat et celui ci a rendu sa décision le1er juin (n°456625).Le Conseil d'Etat considère que le maire ne peut pas s'opposer par principe à cette scolarisation. Mais il estime la décision du maire valable car le projet éducatif de l'école ne mentionnait pas l'accueil des enfants de moins de 3 ans et l'école manquait de locaux et de matériel pour les accueillir. La FCPE , qui a défendu les parents devant le Conseil d'Etat, estime que cela crée une inégalité de fait entre les enfants puisque selon les communes ils seront scolarisés ou pas. Elle souligne aussi que le projet de l'école a été modifié et annonce son intention de continuer l'action juridique. Pour la FCPE, la décision du maire est aussi à lire par rapport au contexte breton. Le refus de scolariser les enfants à l'école publique pousse les parents à les scolariser à l'école privée sous contrat. Le maire met en avant un manque de moyens de l'école publique mais sa décision se traduira par l'augmentation du forfait d'externat versé par la commune à l'école privée...

 

 

09/06/2022 à 06:37  |  (0 commentaire)
Le système

C'était une des promesses du candidat Macron en 2017. Chaque étudiant devait passer un test de certification en anglais pour valider son BTS, DUT ou sa licence. Plusieurs associations d'enseignants de langues, dont l'ADEAF, l'association française de linguistique appliquée, l'Association des germanistes de l'enseignement supérieur, le Groupe d'étude et de recherche en anglais spécialité et le Groupe d'études et de recherche en espagnol de spécialité ou l'Observatoire européen du plurilinguisme, ont saisi le Conseil d'Etat contre le décret du 3 avril 2020 relatif à cette certification. Le Conseil a estimé que le fait de conditionner la délivrance des diplômes nationaux de BTS, DUT et licence à la présentation d’une certification en langue anglaise auprès d’un organisme extérieur à l’établissement accrédité est contraire au code de l’éducation. " Le code de l’éducation2  prévoit que seuls les établissements d’enseignement supérieur accrédités par l’Etat peuvent délivrer les diplômes nationaux permettant d’obtenir un grade ou un titre universitaire. Il précise également que la délivrance de tels diplômes (excepté en cas de validation des acquis de l’expérience) ne doit dépendre que des résultats de l’évaluation des connaissances et des aptitudes des candidats par les établissements d’enseignement supérieur accrédités à cette fin par le ministère chargé de l’enseignement supérieur." Le décret du 3 avril 020 est annulé.

 

La décision

 

09/06/2022 à 06:37  |  (1 commentaire)
Le système

"Un grand nombre d'enfants n'auront pas de cars scolaires à la rentrée... Il manquera entre 7 000 et 8 000 conducteurs pour assurer les services... C'est près de 20% des enfants qui ne pourront pas être transportés à la rentrée", a déclaré sur France TV Jean-Sébastien Barrault, président de la Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV). Selon lui la crise de recrutement tient au fait que les conducteurs sont en temps partiel.

 

Sur France TV Info

 

 

09/06/2022 à 06:37  |  (0 commentaire)
Le système

Le 16 mai le Conseil d'Etat avait rejeté un référé déposé par plusieurs associations de parents pratiquant l'instruction en famille. Sauf sur un point : le Conseil avait estimé que le délai de recours contre les refus d'autorisation de l'IEF était trop court. L'Education nationale vient de respecter la décision du Conseil. Un décret publié le 4 juin repousse de 8 à 15 jours ce délai.

 

Au JO

Sur la décision du 16 mai

 

09/06/2022 à 06:37  |  (0 commentaire)
Le système

Estimant que le Conseil d'évaluation de l'école, créé par JM Blanquer en même temps qu'il supprimait le Cnesco, "vise à compléter (voire à renforcer) l’évaluation indirecte des personnels avec la généralisation des auto-évaluations d’écoles et d’établissements, mais surtout, elle généralise l’évaluation de l’ensemble des élèves au travers des diverses évaluations nationales et de leur utilisation dans ce pilotage", la CGT Education a quitté le Comité consultatif du CEE le 8 juin. 'La CGT Éduc’action a décidé de boycotter cette instance, sa réunion d’installation le 8 juin et les réunions suivantes. Elle dénonce les marges de manoeuvre quasi inexistante mises à disposition des organisations syndicales empêchant ainsi toute possibilité de négociations. Elle dénonce aussi la possible utilisation ou récupération de ces échanges de la part du ministère comme cela avait le cas lors du « Grenelle de l’Éducation »". La Cgt invite par contre les enseignants à participer aux dispositifs existants d’évaluation de leurs écoles et établissements, "dans lesquels ils·elles pourront, d’après nous, peser dans la définition du projet d’établissement ou d’école et créer du collectif au plus près du terrain pour s’opposer aux dispositions mettant en danger leur outil de travail et le sens de leurs métiers".

 

09/06/2022 à 06:37  |  (0 commentaire)

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

09/06/2022 à 06:37  |  (0 commentaire)
La classe

" Tout en s’inscrivant dans les cadres institutionnels, les humanités nuémriques sont porteuses d’une vision originale de l’éducation en contexte numérique, certains tenants de cette approche allant même jusqu’à évoquer l’émergence d’un « humanisme numérique » qui revitalise le projet humaniste classique dans son ensemble (Doueihi 2011). Ce projet humaniste implique une recomposition des savoirs favorisant l’inclusion numérique et promouvant l’usage des technologies auprès de publics qui y sont insuffisamment sensibilisés".Le numéro 5 de la revue Humanités numériques couvre plusieurs disciplines. Surtout il s'intéresse à l'enseignement secondaire. Laure Petit et Aude Seurrat étudient comment de futurs enseignants conçoivent le numérique à travers l'exemple des Ambassadeurs du nuémrique. Béatrice Drot Delange et Françoise Tort étudient l'éducation aux données en seconde à travers le SNT. " L’enseignement de SNT, tel que prescrit dans le programme et les manuels, contribue peu à développer l’esprit critique vis-à-vis des données. Une éducation aux données insiste en effet sur les compétences d’évaluation critique de l’information et la capacité à l’utiliser dans un objectif précis (Womack 2014). Les activités proposées par certains des manuels étudiés permettent d’aborder ces questions, mais ne les approfondissent pas", relèvent-elles. " Avec le mouvement des données ouvertes, de plus en plus de données sont mises à disposition du public, des citoyens, via des portails. La volonté d’ouvrir ces données à toutes et tous se heurte au niveau nécessaire de compétences pour faire de cette ambition une réalité... Développer davantage les compétences analytiques et critiques des élèves concernant les données dans une démarche pluridisciplinaire, telle que l’éducation aux données le promeut, contribuerait à cet objectif d’éducation citoyenne. Se doter des outils conceptuels permettant la compréhension de ce qui se joue dans ces situations en est un enjeu."

 

Le numéro

 

 

09/06/2022 à 06:37  |  (0 commentaire)
La classe

Des professeures documentalistes de l'académie de Lille, Marine Thomas, Céline Domin, et Charlotte Doco, proposent sur le site académique une progression des compétences infodocumentaires et numériques pour le cycle 4, reliées à l'EMI et aux compétences du CRCN. "Il a été pensé dans la continuité des compétences info-documentaires transversales élaborées en 2017 par l'Académie de Poitiers et le groupe de travail GTL pays Royannais-Marennes-Oléron", précisent-elles. Des scénarios pédagogiques adaptables en distanciel ont été montés par les enseignantes concernées, testés et reliés à cette progression.

 

La progression cycle 4

 

09/06/2022 à 06:37  |  (0 commentaire)
L'élève

A quelques jours des dernières épreuves du bac,Raiza, 21 ans , Mauritien et Martial, 19 ans, Camerounais, sont menacés d'expulsion. Ils ont reçu une obligation à quitter le territoire français. Selon le RESF, ce sont pourtant des élèves exemplaires. Raiza, élève au lycée Blanqui de Saint Ouen est admis en prépa à l'Ecole normale supérieure. Martial, lycéen de Cachin à saint Ouen (93) est pris en BTS. " Alors qu’ils pensaient pouvoir se concentrer sereinement sur les épreuves du baccalauréat, le préfet a refusé leur demande de titre de séjour et leur a donné un avis d’expulsion", estime RESF. Une pétition est ouverte pour obtenir leur régularisation.

 

La pétition

 

 

09/06/2022 à 06:37  |  (0 commentaire)
Les disciplines

"En quoi l’étonnement est-il pertinent dans l’apprentissage de la langue étrangère ? Comment et pourquoi créer des situations susceptibles de générer de l’étonnement, à propos des objets d’apprentissage mais aussi à propos de soi-même et des autres ? Comment l’enseignant peut-il réveiller cette compétence pour lui-même et s’en servir dans sa pratique, en faire « un principe organisateur de situations didactiques » (Thievenaz) ? Comment cette capacité, cette posture qui consiste à prendre du recul, à regarder autrement le monde, peut-elle contribuer à la construction de la réflexivité de l’apprenant comme de l’enseignant ?" L'université d'été du secteur langues du GFEN a choisi comme thème de cette année "l'étonnement". "Où il y a étonnement, il y a désir d’expérience. Seule cette forme de curiosité garantit avec certitude l’acquisition des premiers faits sur lesquels pourra se baser le raisonnement" (Dewey). L'université aura lieu du 22 au 25 aout à Vénissieux.

 

Sur l'université d'été

 

09/06/2022 à 06:37  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" Alors que les vacances approchent, nous nous posons beaucoup de questions car il nous reste généralement deux, voire trois heures, et nous ne savons pas quoi faire avec ces heures-là." Charlie Rollo propose plusieurs activités pour terminer l'année en beauté : créer une Une de journal, créer une BD, créer un jeu de société, écrire la critique d'un film vu en classe, doubler ce film, etc.

 

Sur son site

 

 

09/06/2022 à 06:37  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" Si les neurosciences apportent des connaissances nouvelles sur le fonctionnement du cerveau, la question de savoir comment les relier à l’enseignement-apprentissage des langues reste encore largement en suspens et, en l’état actuel de la recherche, toute tentative de déduire des prescriptions pédagogiques relève clairement d’une imposture, ou plus exactement – mais qui revient au même – d’une posture applicationniste. Toutefois, comme le montre l’exemple de l’ANL, une partie de la communauté didactique, à des fins plus ou moins respectables, semble prête à adhérer à l’idée que les neurosciences peuvent fonder une nouvelle cohérence méthodologique globale, supérieure aux autres parce que plus « récente » et plus « scientifique ». Dans cet article, nous avons souhaité nous inscrire en faux contre cette vision scientiste qui nous semble réductrice et potentiellement nuisible", écrit Emmanuel Antier,  maître de conférences à l’université de Fukuoka, dans un article publié par la revue Recherches en didactique des langues et des cultures (n°19-2). " Sous les atours de la science, l’ANL fonctionne comme une doctrine qui sert les intérêts de ceux qui s’en réclament en les légitimant, d’une part, à condamner tout autre conception méthodologique, et d’autre part, à imposer des pratiques qui peuvent être contraires aux habitudes culturelles des enseignants et des apprenants".

 

L'article

 

 

09/06/2022 à 06:37  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le jeudi 09 juin 2022.

Partenaires

Nos annonces