Quand des profs créent leur clé 

 

Entretien : François Jarraud

 

L'exemple de "La suite portable" en histoire-géographie

"La Suite portable Histoire-géo" est un bureau privé avec une interface originale et de nombreux logiciels (libres, freewares ou démo) pré-installés fonctionnant sur tout PC Windows. D'après son auteur, Gilles Badufle, "il contient toutes les applications dont vous avez besoin professionnellement comme enseignant d'histoire-géographie ; il se lance d'un clic sur tout PC allumé et se quitte tout aussi rapidement. Désormais l'enseignant d'histoire géographie aura toujours dans sa poche une clé qui contiendra ses logiciels spécifiques immédiatement fonctionnels. Rien ne sera installé sur le disque dur de la machine : il ne restera aucune trace !" Installée sur une clé (prévoir 1 Go quand même !), la "Suite portable" fait suite au "Bureau de poche", une première clé téléchargée déjà à 30 000 exemplaires. Elle comprend une suite bureautique, des utilitaires comme un lecteur multimédia ou un logiciel de retouches d'images, et un inégalable ensemble de logiciels disciplinaires : les outils OOo.HG (atlas, Cart'OOo et Chron'OOo), un calendrier perpétuel, des logiciels de cartographie, une trentaine de sites web indispensables etc. A l'origine de cet outil, Gilles Badufle, professeur d'histoire-géographie en Normandie. Le Café lui a posé quelques questions.

 

Vous offrez un "bureau de poche" qui doit permettre d'aider les enseignants à introduire les tice dans leurs pratiques. Pensez vous qu'il suffise d'offrir ainsi des logiciels pour changer les pratiques ?

 

Je ne sais encore comment les enseignants peu utilisateurs des Tice vont réagir ; j'espère qu'ils apprécieront la simplicité du produit avec le fait qu'il n'y ait rien à installer sur aucun ordinateur, ce qui pourrait les inciter à utiliser davantage cet outil. Toutefois avec les fortes restrictions en matière de formation (moins 1/3 dans l'académie de Caen) je ne vois pas comment les enseignants pourront développer leurs pratiques... Par contre les collègues utilisateurs réguliers voient un réel intérêt, résumé dans cet extrait d'un mail reçu ce jour d'un "prof nomade": " Voilà qui va me faciliter la vie en me permettant de passer d'un poste à l'autre sans me demander si j'aurais OOo et autre logiciel !"

 

Le ministère a publié de son côté une clé usb remise aux nouveaux professeurs. Quelles différences entre votre "bureau" et la clé ministérielle ?

 

J'ai indiqué sur la page d'accueil du site: "Il existe de nombreuses autres applications sur clé USB de ce type, telle la Framakey... Celle-ci n' a pas été retenue en raison d'une part de sa restriction d'origine aux produits exclusivement "libres" alors que d'excellents freewares existent, et, d'autre part, en raison de la complexité des modifications à réaliser pour la transformer et la faire évoluer. Egalement le MEN proposerait aux nouveaux (? !) enseignants une clé dont le contenu n'est pas précisé, ni accessible."

Aussi, je ne connais pas cette clé dont une destination aux seuls nouveaux enseignants me semble une restriction un peu ridicule... est-ce un produit "officiel" ? Pourquoi n'est-elle pas librement téléchargeable?

A l'opposé ma clé est ouverte à tous les enseignants, librement téléchargeable, très facile à enrichir et évolutive. De plus, c'est un produit "indépendant", ouvert à tous les logiciels (libres, freewares et autres) et proposant des liens vers des sites pédagogiques variés.

 

Pour en savoir plus : un entretien plus complet avec Gilles Badufle

« La clé ne révolutionne rien, elle facilite les usages de ceux qui utilisent couramment les tice et devrait inciter les autres collègues à faire de même puisque l'environnement logiciel est désormais préconfiguré, personnalisé et stable : les manipulations étant simplifiées et réduites, l'outil devient rassurant. C'est donc l'aspect efficacité/simplicité qui demeure son atout principal et qui devrait influer sur les pratiques de enseignants ».

  

Par fsolliec , le dimanche 07 octobre 2007.

Partenaires

Nos annonces