Editorial 

Offrir une qualification à tous les jeunes, telle est la priorité de la région Ile-de-France en matière d’éducation formation.

 

Traduite en actions dans le schéma régional des formations 2007-2013, cette priorité est d’abord visible au travers du programme important de reconstructions rénovations, qui vise à offrir aux jeunes les meilleures condtions de travail. Cet entretien du patrimoine s’accompagne souvent, pour les lycées professionnels, d’une attribution d’équipements haut de gamme, tout particulièrement pour les lycées des métiers, facilitant l’acquisition de gestes professionnels. Ce programme bénéficie d’un budget conséquent puisque les crédts d’investissement des lycées s’élèvent à 627,6 millions d’euros pour 2009.

 

On retrouve ensuite cette priorité au travers du développement des TICE, avec le renouvellement et la maintenance d’un parc informatique désormais considérable, l’attribution de TNI, de clés USB et le développement d’une environnement numérique de travail, ENT, régional. Le budget 2009 correspondant est de 28,5 millions d’euros.

 

Elle s’exerce enfin sur les efforts consacrés à ceux qui connaissent le plus de difficultés scolaires : travail sur les procédures d’orientation, soutien à la MGI, lutte contre le décrochage scolaire. Tous ces dispositifs ont pour but de rétablir l’estime de soi des élèves affectés par défaut dans la voie professionnelle, de les amener à construire un projet personnel, de valoriser les compétences acquises au travers des différentes approches professionnelles. De manière générale, un fort soutien est accordé aux formations professionnelles, dans les lycées, les CFA ou les centres de formation continue, avec un budget de 352,5 millions d’euros pour l’apprentissage et 281,2 millions d’euros pour la formation professionnelle.

 

Du côté des métiers, cette politique de valorisation se marque dans les actions entreprises pour en donner aux jeunes une image attractive, en les faisant découvrir dans différents salons et carrefours et en investissant dans des opérations de prestige comme la préparation des Olympiades des métiers, une occasion exemplaire de partenariat entre les établissements de formation et les branches professionnelles.

 

Cette édition du Café pédagogique francilien vous permettra de découvrir plus avant quelques-unes de ces actions, en montrant comment dans les lycées des métiers les plate-formes techniques servent de vitrine à la profession, comment sont utilisées les TICE  ou comment sont préparées les Olympiades des métiers.

 

Françoise Solliec

 

 

Sur le site du Café
Par fsolliec , le lundi 23 février 2009.

Partenaires

Nos annonces