Etats-Unis : Le gouvernement demande l'abandon des châtiments corporelles 

Injustes et nuisibles au climat scolaire, les punitions corporelles apprennent la violence aux enfants. C'est ce qu'explique John B King, ministre fédéral de l'éducation, aux responsables de l'éducation des Etats. Car, dans ce pays où l'éducation relève de chaque Etat, 22 états américains autorisent encore les châtiment corporels. Près de 110 000 élèves recevraient ainsi des coups à l'école en toute l'égalité chaque année. Un système qui est aussi injuste : les élèves noirs sont deux fois plus victimes de cette pratique que les autres.

 

Lettre de J B King

 

Par fjarraud , le jeudi 24 novembre 2016.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces