Apprentissage : Ne pas confondre dit Claude Lelièvre 

"Le diagnostic et le pronostic ne sauraient être les mêmes pour ''l’apprentissage'' à un niveau de qualification élevée celui qui relève des enseignements supérieurs ( dont les effectifs sont passés de 20000 en 1995 à 135000 en 2013), et celui que l’on appelle plus communément ''les apprentis'' , (l’apprentissage ''proprement dit'', au niveau V) qui, lui, a régressé de 20% dans le même temps", explique C Lelièvre sur son blog. "En réalité, il ne s’agit pas vraiment des mêmes enjeux sociaux et économiques. Il serait sage, pour être à la hauteur de la situation et des enjeux, de ne pas les confondre (et de le dire clairement)."

 

Son blog


Par fjarraud , le jeudi 18 septembre 2014.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces