Nouveau protocole allégé lundi 

Le ministère a communiqué officiellement ses décisions concernant l'allègement du protocole. A partir du 4 octobre, dans 47 départements en vert, les écoles et établissements passent au niveau 1. Concrètement cela se traduit par le retrait du masque pour les écoliers. Le port du masque reste obligatoire en intérieur pour les adultes ainsi que pour les collégiens et lycéens. Des recommandations plus précises sont données pour le brassage des élèves et l'EPS. Cette évolution suscite des inquiétude et aussi engendre une nouvelle instabilité, le ministère annonçant des mises à jour qui pourraient être hebdomadaires.

 

A partir du lundi 4 octobre 47 départements passent au niveau 1 du protocole sanitaire. Il s'agit des départements en vert sur la carte. Dans ces départements comme dans les autres, les adultes continuent à porter le masque en intérieur dans les écoles, collèges et lycées. Par contre dans les écoles, les enfants pourront retirer le masque en classe. La limitation du brassage est allégée : interdiction de "regroupements importants". Ainsi la répartition des élèves dans d'autres classes en cas d'absence d'un professeur des écoles est autorisée. Mais en même temps la FAQ recommande d'attendre les vacances d'automne pour appliquer ces mesures. Enfin il n'ya plus de restrictions aux activités physiques et sportives en intérieur. Le port du masque par les adultes reste obligatoire. C'est aussi le cas pour les élèves dans les collèges et lycées.

 

Le ministère annonce des mises à jour chaque jeudi de la carte des niveaux. Dans le cas du retour au niveau 2 le port du masque sera rétabli immédiatement. Pour les autres mesures les écoles et établissements auront une semaine entière pour s'adapter.

 

Cette perspective inquiète notamment le Snuipp fsu. "L aperspective de réimposer le port du masque si le taux d'incidence remonte est déstabilisante, voire insécurisante pour les élèves et les personnels", note-il. Ce sera aussi un défi pour les enseignants de faire respecter un protocole sanitaire jouant au yoyo. Le Snuipp demande des tests réguliers de tous les écoliers comme le suggère le Conseil scientifique covid pour mettre à l'abri les personnels et les élèves et leur famille.

 

La mesure d'allègement fait plaisir à tout le monde mais elle peut sembler un peu anticipée. Si dans les départements passés au vert le taux d'incidence moyen est en dessous de 50, ce n'est pas forcément le cas pour les scolaires. Par exemple dans l'Yonne, celui des écoliers de 0 à 9 ans, qui ne porteront plus le masque , est de 94. En Maine et Loire il est de 117, dans les Côtes d'Armor de 68, dans le Tarn et Garonne de 70. Il y a donc lieu de rester prudent dans les classes et de maintenir toutes mesures de protection possibles.

 

F Jarraud

 

La carte et les mesures

La nouvelle FAQ

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 01 octobre 2021.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces