L'Expresso du 26 juillet 2019

La classe

Si vous avez aimé la réforme du brevet rendant cet examen davantage illisible, vous allez apprécier la circulaire, publiée au BO du 25 juillet, définissant les épreuves de controle continu des bacs général et technologique à compter de 2021.

 

(...)

Le fait du jour

Le Café pédagogique l'avait annoncé en exclusivité le 9 juillet. C'est maintenant officiel : Jean-Marc Huart quitte la direction générale de l'enseignement scolaire (Dgesco). Il est remplacé par Edouard Geffray, jusque là DRH du ministère. Sept recteurs sont également nommés à Lyon, Bordeaux, Toulouse, Nancy-Metz, Clermont, Dijon et Amiens. Ces nominations interrogent sur la politique suivie par JM Blanquer.

 

(...)

  
Le fait du jour

Depuis son arrivée au ministère, JM Blanquer n'a pas fait mystère de sa volonté de revoir les congés scolaires. En saisissant fin juin le Conseil constitutionnel, le gouvernement vient de relancer ce débat déjà bien ancien sur les congés scolaires. Mais la France compte-elle réellement davantage de congés scolaires que ses voisins européens ? Les vacances d'été sont-elles particulièrement longues en France  ? 

 

(...)

L'élève

Enfin les vacances ! Endosser le maillot jaune, s’installer sur la lune, empêcher le Duc de Guise d’être assassiné, escalader les cimes, partager le quotidien des fourmis ou  des abeilles, accéder à …l’éternité, réaliser un film, décrypter les rêves, mais surtout prendre soin de la nature et la protéger. Les vacances sont l’occasion de vivre des expériences insolites et  d’en garder de merveilleux souvenirs. Le café vous suggère quelques sorties ludiques...

 

Lisez l'article...

 

La classe

Construire une relation de confiance avec les parents est devenu une question centrale pour les enseignants et les établissements. C'est particulièrement vrai pour les familles les plus éloignées de l'école. Mais comment faire ? Publié chez Dunod, "Les relations école - familles" propose de "bonnes pratiques" pour réussir les rencontres individuelles avec les parents et familiariser les familles à la culture de l'école. Jean-Louis Auduc (un des co-auteurs avec Valérie Marty, ancienne présidente Peep, Valérie Duffez et Eddy Maréchal, deux professeurs des écoles) invite par exemple à comparer l'école des années 1980 à celle d'aujourd'hui pour que les parents passent du bon coté de l'Ecole...

 

(...)

L'élève

Ce sont les best sellers de l'été. Sur les 10 meilleures ventes de livres de la deuxième semaine de juillet, 7 sont des cahiers de vacances, et la 11ème est un cahier de vacances pour maternelle. La grande coupure de l'été est aussi le moment où les parents inquiets cherchent à maintenir ou même à améliorer le niveau scolaire de leur enfant. Et pour quatre écoliers sur cinq cela passe par un cahier de vacances à remplir durant l'été. Mais les cahiers de vacances sont-ils efficaces ? Et que faire d'autre ?  Voilà ce que disent les experts...

 

(...)

Le système

Chargé de la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye a remis le 18 juillet son rapport. Le principal changement c'est le passage à une retraite par points remplaçant à partir de 2025 tous les régimes existants. Pour la FSU, la réforme devrait avoir des effets négatifs pour les enseignants. " L’âge légal de départ serait maintenu à 62 ans mais un âge de taux plein serait créé à 64 ans, avec 5% de décote par année manquante.... Les pensions seraient, elles, indexées sur l’inflation même si le rapport laisse ouverte la possibilité de les indexer sur l’évolution des salaires. La FSU demande une indexation sur l’évolution des salaires et au moins sur l’inflation. Le rapport rappelle que l’indexation des pensions sur l’inflation est en théorie la règle déjà existante, mais elle a été remise en cause ces dernières années".

 

(...)

Le système

Après une commission mixte paritaire positive, le Sénat et l'Assemblée ont adopté définitivement la loi sur la transformation de la fonction publique le 23 juillet. Le texte met à plat le statut de fonctionnaire et prépare la généralisation de la contractualisation et des suppressions massives de postes. Parmi les mesures adoptées en 1ère lecture, signalons la fin du contrôle par les commissions paritaires de l'avancement et de la mobilité des agents, la généralisation de la contractualisation pour quasiment tous les emplois, l'évaluation du mérite par le supérieur hiérarchique direct avec effet salarial, la possibilité de rompre le contrat de fonctionnaire simplement, le détachement d'office dans une entreprise privée, etc. Avec cette loi, le gouvernement "modernise" la Fonction publique en faisant sauter les verrous du contrôle syndical. Pour les écoles, la loi impacte aussi le droit de grève des personnels municipaux des cantines. L'avenir du fonctionnaire c'est le management privé ?

 

Les professeurs en première ligne

Le texte de la loi

Compte rendu de la commission mixte paritaire

 

Le système

Saisi par des députés républicains, le conseil constitutionnel a annulé le 25 juillet deux articles de la loi Blanquer portant sur l'offre en langues régionales (article 33) et les prescriptions des médecins et infirmiers scolaires (article 53). Les deux articles sont annulés car sans rapport avec l'objet de la loi. "Introduites en première lecture, les dispositions des articles 33 et 53 ne présentent pas de lien, même indirect, avec celles qui figuraient dans le projet de loi déposé sur le bureau de l'Assemblée nationale. Adoptées selon une procédure contraire à la Constitution, elles lui sont donc contraires". Tous les autres articles, notamment l'article 1 sur l'exemplarité des enseignants ou celui sur les EPLEI sont maintenus.

 

(...)

Le système

" Il est anormal que nous ne connaissions pas avec certitude le nombre d’élèves et d’étudiants en situation de handicap présents dans nos écoles, nos collèges, nos lycées, nos universités et nos grandes écoles". C'est un des points forts du rapport de la commission d'enquête sur l'inclusion des élèves handicapés remis le 18 juillet par le député Sébastien Jumel. Il établit que le ministère ne connait que le nombre d'élèves ayant un PPS dans les écoles et établissements publics et sous contrat. Et encore : " Le décompte fondé sur le nombre de PPS est lui-même fragile, dans la mesure où ces PPS sont rarement formalisés. Et, quand ils le sont, le suivi de leur mise en œuvre n’est pas toujours correctement assuré, parce que les enseignants-référents qui en sont chargés se voient attribuer 174 dossiers en moyenne, voire 221 dans l’académie de Créteil et jusqu’à 350 dans mon département". Le rapport soulève aussi la question des enseignants débutants  affectés en enseignement spécialisé sans formation.

 

(...)

Où en est l'Ecole en cette fin d'année ? L'éditorial du Café mensuel 187 l'explique. Entre deux radicalisations, celle du projet libéral du ministre et celle d'enseignants déterminés à s'y opposer, l'Ecole doit s'attendre à une rentrée difficile.

 

Le Café mensuel revient sur l'actualité de ces derniers mois : la loi Blanquer, la grève du bac, les postes non pourvus, l'effacement de l'éducation prioritaire, la circulaire de rentrée, la loi fonction publique etc.

 

(...)

Le système

Trois arrêtés publiés au JO des 24 et 25 juillet modifient des concours de l'enseignement. Un arrêté du 24 juillet modifie le concours de l'agrégation d'italien et de sciences industrielles de l'ingénieur. Le capet de sciences de l'ingénieur est modifié par un autre arrêté. Enfin un arrêté publié le 24 juillet change les épreuves de la section numérique et sciences informatiques du capes de maths (externe et interne).

 

Agrégation

Capes

Capet

 

Le système

Une note publiée au BO du 25 juillet "actualise" les modalités d'examen des certifications complémentaires en arts, LCA, FLE, langue étrangère en DNL, LSF.

 

Au BO

 

Le système

Une décision publiée au BO du 25 juillet modifie la répartition des sièges au CSE suite aux élections de décembre 2018. En ce qui concerne les enseignants, le Snes gagne un siège aux dépens du Sgen Cfdt. Chez les personnels administratifs et ouvriers l'Unsa perd un siège et le Sgen Cfdt en gagne un.

 

Au BO

Sur ces élections

 

A partir du 12 juillet jusqu'au 26 août votre Expresso est en vacances. Nous restons en veille quotidiennement sur notre fil Twitter. Et des Expressos auront lieu cet été en fonction de l'actualité. Nous remercions ceux d'entre vous qui nous ont soutenu. Nous aurons encore besoin de votre soutien financier à la rentrée. D'ici là, nous vous souhaitons de bonnes vacances !

 

 

La classe

Malgré les votes négatifs du CSE, les programmes de terminale générale et technologique sont publiés dans un BO spécial du 25 juillet. Ils ont été rédigés à la va vite au printemps 2019.

 

Le BO spécial

Exemple en histoire geo

 

 

Les disciplines

 Le BO du 25 juillet publie le programme de littérature pour 2019-2020. Dans les oeuvres au programme, pour le domaine d'étude « Littérature et langages de l'image » Madame de Lafayette, La Princesse de Montpensier, 1662 (édition au choix du professeur) et Bertrand Tavernier, La Princesse de Montpensier, film français, 2010. Pour le domaine d'étude « Lire-écrire-publier », Victor Hugo, Hernani, 1830.

 

Au BO

 

 

Les disciplines

"Si les références explicites dans le programme de l’école maternelle sont rares, les rituels sont partout présents dans les classes, et ils apparaissent clairement dans nombre d’emplois du temps. Ainsi définis, ils permettent quotidiennement de faire passerelle entre l’individuel (famille) et le collectif (école), de structurer le temps de la classe ; ils participent à la socialisation et amènent les élèves à progresser, évoluer dans leurs compétences de communication". L'inspection académique de Loire Atlantique consacre le dernier numéro de sa Lettre des écoles maternelles aux rituels. On y retrouvera des exemples et des ressources.

 

L alettre

 

Les disciplines

Le réseau Ludus, spécialisé sur le jeu pédagogique en histoire-géographie, présente une découverte des idéologies au XIXème siècle, un chapitre pas particulièrement facile, à travers un jeu de type Cluedo proposé par Gwenaëlle Deborde.

 

Le jeu

 

 

  

La vidéo


 L'Edito

Pour faire la paix, il faut être deux. Et encore faut-il participer au même conflit. Alors qu'on se focalise sur le conflit des examens, un autre mouvement, nettement plus radical , se développe : l'éradication de la cogestion dans l'Education nationale. L'intersyndicale du second degré et les mouvements qui y sont rattachés ont mené des actions contre les examens : des blocages des centres de correction du bac pro le 24 juin à la grève de la surveillance du brevet le 27 juin et finalement à la grève des corrections en juillet. Le ministère lui mène une autre bataille. De l'annonce du décret imposant une semaine de travail supplémentaire obligatoire pour formation à la loi de transformation de la fonction publique, c'est la mise au pas finale des syndicats qu'il poursuit.

 

130 000 copies en rétention

 

L'intersyndicale du second degré (Snes, Snep, Snuep, Snetap, Cgt Educ’action, Cgt Agri, Cgt Enseignement Privé, Sud Education, Sud Rural-Territoires, Sundep, Snalc, Cnt, Synep-Cfe-Cgc, Snec-Cftc, des Stylos rouges, de la Chaîne des Bahuts et de l’Apses) a poursuivi plusieurs semaines d'actions sur le déroulement des examens pour marquer son opposition aux réformes des lycées....

(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces