L'Expresso du 16 novembre 2018

Le fait du jour

Il fallait bien cela : l'épouse du président de la République, accompagnée de dizaines de photographes, JM Blanquer et Marlène Schiappa. Autant d'images pour chasser l'inoubliable de Créteil et tous les tweets de #pasdevagues. Autant de communication pour occulter une réalité : le ministère n'a plus de délégué ministériel à la lutte contre le harcèlement et la violence scolaire. Il ne sait toujours pas quelles décisions prendre suite à l'incident de Créteil et n'a toujours pas décidé de l'avenir de la délégation... C'est la panne ?

 

(...)

Politique ministérielle

Blanquer veut changer le statut des directeurs d'école

"Je présenterai une loi pour un changement du statut des directeurs d'école". Sur LCP le 12 novembre, le ministre de l'éducation nationale semble avoir tranché une question qui restait en suspens depuis son arrivée rue de Grenelle. Il entend mettre fin à une particularité française : celle d'écoles qui s'administrent en collectif dans un système éducatif partout ailleurs ....

(...)
 

Pédagogie

Quelles finalités pour les pédagogies alternatives ?

Peut-on parler d'essor des pédagogies alternatives ? Si le nombre de jeunes concernés reste faible, on assiste bien à une forte croissance des écoles privées hors contrat et aussi au développement de ces pédagogies dans l'école publique. Mais ces pédagogies sont loin de constituer un mouvement uni ou uniforme. Sous la houlette de Marie-Charlotte Allam et Sylvain Wagnon, la revue Tréma en présente une intéressante cartographie qui met aussi en ...

(...)

  
La classe

"Les élèves aiment  quand leur production finale est à la hauteur de leur investissement". Professeur d'histoire-géographie au collège La côte des deux amants de Romilly (76), Matthieu Bernier réalise des séquences pédagogiques en histoire reposant sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée.  Avec comme objectifs susciter l'intérêt des élèves et permettre une différenciation des apprentissages.

 

(...)

La classe

Nombre d'élèves et de parents se déclarent déçus après une visite chez un conseiller d'orientation. Des outils numériques ont été développés pour faciliter la réflexion sur l'orientation et parfois faire des choix. Ils sont parfois gratuits, parfois payants, c'est aussi un marché qui se sent de plus en plus pousser des ailes. Parfois c'est l'institution elle-même qui l'impose. L'exemple d'APB puis de Parcoursup montrent que derrière l'orientation se cachent d'autres problèmes dont l'un des plus importants est la capacité à accepter ou non une personne, autrement dit d'effectuer en même temps une sélection. Le film de cet automne 2018, "Première année" réalisé par Thomas Liti, illustre de manière étonnante et remarquable le lien entre sélection et orientation : comment un jeune fils de médecin étudiant en médecine par héritage qui s'est rapproché d'un autre jeune passionné par la médecine mais dont la famille est très éloignée de ces professions, montre ce que signifie une orientation dans une famille et comment il est possible d'y résister ou de la subir. La leçon magistrale de ce film est que l'orientation c'est d'abord une question d'humanité, ou pour le dire autrement que la motivation de quelqu'un pour une filière, un métier, des études, ne peut être sommairement mis à l'encan par des procédures de pure sélection et ainsi empêcher de véritables réussites humaines et professionnelles.

 

(...)

Le système

“Parmi les pistes possibles figure l'articulation entre le collège et l'école en matière administrative, pour donner plus de robustesse administrative à l'école primaire”. Le site du gouvernement reprend ces propos de JM Blanquer et renvoie vers l'application du rapport de Valérie Bazin Malgras (LR) et Cécile Rilhac (LREM) dans une nouvelle page sur l'évolution du statut du directeur d'école.

 

(...)

L'élève

Le Musée des arts et métiers invite les professeurs du second degré à découvrir sa nouvelle exposition, « Sous la surface, les maths » les jeudis 22 novembre, 13 et 20 décembre 2018, de 18h30 à 21H. D'autres invitations suivront les 10, 17, 31 janvier et 7 février 2019. L’exposition  révèle les mathématiques cachées dans les jeux vidéo. Elle propose aux visiteurs de passer derrière l’écran, pour mieux comprendre l’envers du décor, pour découvrir comment sont représentées les surfaces, grâce aux technologies les plus actuelles. Ce thème novateur des jeux vidéo et des films d’animation donne un exemple concret de l’utilité des mathématiques. Les jeunes à partir de la 5ème sont attendus : les visites scolaires libres sont gratuites. Les professeurs disposent d’un copieux dossier pédagogique qui leur présente l’exposition et leur donne des pistes d’activités en lien avec les programmes scolaires.


(...)
Le système

"C'est actuellement la pagaille quand à l'organisation de la classe de première... Le rythme des réformes ne peut être celui du bruit médiatique". Le Snes a dénoncé le rythme trop rapide des réformes et spécialement celles des lycées lors du CSE du 15 novembre. Un sentiment partagé avec l'Unsa Education dont un sondage auprès de 13 000 enseignants montre qu e74% trouvent ce rythme trop rapide. "Les réformes se suivent et s'empilent  dans un rythme effréné" a déclaré aussi la Fcpe qui dénonce "une stratégie de l'épuisement". Le Snpden, syndicat très majoritaire des personnels de direction Unsa, a expliqué l'incapacité des chefs d'établissement pour préparer la rentré sans textes. Notamment l'absence de grilles horaires officielles en LP ne permet pas de faire des prévisions de postes. Enfin les fameuses 54h destinées à l'orientation restent non financées.

 

Le système

Depuis plusieurs jours, les réseaux bruissent de l'information selon laquelle le pass-education serait devenu un e-pass obtenu via un site spécifique. L'académie de Versailles vient de mettre les choses au point en disant que le site e-pass n'est pas homologué par elle alors même que le site e-pass affiche son logo. Le site promet non seulement l'obtention de la carte mais aussi la réservation de sorties en temps réel. La simple visite sur ce site e-pass montre pourtant qu'il appartient à une entreprise dont le gérant s'occupe aussi d'astrologie, de tatouage ou de dressage d'animaux. Comment cette entreprise a-t-elle pu utiliser le logo académique reste un mystère...

 

Le système

" Le bilan de la première année du CAPPEI confirme les craintes exprimées par le collectif RASED : la réforme de la formation des enseignants spécialisés signe la fin de l’adaptation scolaire et notamment de la rééducation à l’école et du dispositif RASED", écrit le collectif Rased composé de syndicats (cgt, snuipp, sgen cfdt, sud, Snpi Fsu), des associations professionnelles (Fnaren, Afpen, fname, agsas) et de la Fcpe.

 

(...)

Le système

La revue très prisée par les professeurs d'histoire-géographie,éditée par la Documentation française,  était menacée de disparition. Elle sera dorénavant publiée par CNRS éditions ce qui devrait assurer son maintien avec la même ligne éditoriale. " Même ligne éditoriale, même périodicité, même maquette, même prix : l’identité propre et les valeurs de la revue seront conservées", annoncent la DILA et le CNRS.

 

Communiqué

 

 

La classe

"Les recherches montrent que les correcteurs permettent la détection des erreurs mais qu'il n'y a pas construction des connaissances orthographiques transférables. Le but de cette recherche est d'analyser les effets d'un correcticiel de nouvelle génération, le Robert correcteur, sur le développement des compétences orthographiques des apprenants en matière d'erreurs de phonogramme". Basée sur suivi de 20 étudiants de 1ère année de licence de français (FLE) une étude réalisée par Abdelmalek Talbi (université de Kenchela Algérie) et Denis Legros (professeur de psychologie cognitive émérite Paris 8) met en avant les résultats obtenus avec ce logiciel. "Les résultats montrent que l'utilisation guidée et orientée du correcticiel favorise la correction des erreurs de phonogramme et qu'elle améliore le transfert des compétences orthographiques". Reste à voir si des résultats identiques peuvent être obtenus dans une autre situation pédagogique.

 

Dans Alsic

 

 

La classe

Sophie "ne sait même pas faire des captures d'écran" mais a peur que ses élèves la filment. Cette vidéo de l'Autonome donne des conseils pour éviter d'être filmé pendant un cours et sur ce qu'il faut faire dans le cas où on l'a été. Cette nouvelle vidéo fait partie d'une web série de cas pratiques mise en ligne par l'Autonome de solidarité.

 

Sur l'autonome

 

 

L'élève

"Depuis quelques années, dans toutes les régions de France, les permanences de La Cimade ont vu arriver des centaines de jeunes rejeté·e·s par le système de protection de l’enfance et menacé·e·s d’être expulsé·e·s", écrit la Cimade. "Si des centaines de jeunes et d’enfants, filles et garçons, se sont retrouvé·e·s à la rue ces dernières années en France, si certain·e·s se font expulsé·e·s, une fois devenu·e·s majeur·e·s, faute d’accompagnement, ce n’est pas du fait d’un afflux massif de jeunes migrant·e·s, mais bien à cause du refus de certains départements ou de préfectures, de leur donner accès à leurs droits". Comment comprendre ces situations et défendre les droits de ces enfants ? Le guide de la Cimade revient par exemple sur la mise à l'abri de ces jeunes et sur l'évaluation de leur situation.

 

Le guide

 

Les disciplines

Entre la première version, dont nous avions rendu compte, et les programmes définitifs publiés par le CSP, les programmes d'EMC du lycée ont été profondément améliorés. Du coup ils ont fait une cure d'amaigrissement : les programmes tiennent en quelques pages seulement. Ils sont organisés autour de deux axes annuels et des "objets d'enseignement". On sort des commentaires de textes patrimoniaux annoncés dans le première mouture pour arriver à des thèmes contemporains comme le complotisme, les fake news ou l'économie sociale et solidaire.  Malheureusement les programmes de seconde ont gardé davantage l'empreinte de la première mouture avec des approches pédagogiques et des objets d'enseignement surprenants : le Panthéon (à propos de la liberté), le programme du CNR , les grandes lois de la IIIème République... On reste aussi sur des pratiques pédagogiques très traditionnelle avec un "projet de l'année" qui s'avère être un dossier de groupe ou individuel. Et les programmes entérinent une rupture didactique. Jusque là enseigner l'EMC c'était pratiquer la démocratie en classe par l'apprentissage du débat. Reste aussi à voir ce que sera l'épreuve du bac.

 

EMC seconde

EMC première

Sur la première mouture

 

Les disciplines

" Ces programmes nous semblent indigents intellectuellement, et dangereux pour des disciplines dont les finalités intellectuelles et éducatives ne sont pourtant plus à prouver" écrit le collectif Aggiornamento à propos des nouveaux programmes d'histoire, géographie et EMC.  Le collectif juge les programmes " extrêmement lourds, qui rendent impossibles la consolidation des apprentissages et la construction du fameux “esprit critique” si souvent invoqué". Aggiornamento dénonce aussi la conception même de programmes répétitifs : " Une fois encore, nos disciplines sont conçues par les rédacteurs de programmes comme une éternelle répétition. La plupart des thèmes choisis, que ce soit en histoire (démocratie athénienne, renaissance et réformes, lumières, etc.) ou en géographie (migrations et mobilités touristiques, risques, etc.) sont déjà au programme du collège, souvent formulés de manière très proche qui plus est. Une bonne partie des thèmes de seconde sont en effet traités en classe de quatrième : les élèves répéteront donc stérilement l’étude des mêmes questions en l’espace de deux ans. On peut d’ores et déjà s’attendre à une forte lassitude chez nombre d’entre eux, qui n’en retireront qu’une vision très asséchée de nos objets disciplinaires." "

 

(...)
Les disciplines

La revue de l'académie d'Aix Marseille consacre un numéro à l'enseignement des questions vives. On notera notamment l'article de Christine Vergnolle Mainar sur " Les questions sensibles dans l’enseignement de la géographie" ou celui de Nathalie Panissal sur "Le débat à l’école". A noter ausi l'ouverture sur la même problématique en SVT ou en Lettres.

 

La revue

 

 

Les disciplines

"Quels sont les effets d'une baisse ou d'une hausse d'impôt sur l'économie ? Tous les impôts ont-ils le même impact ? Les politiques fiscales sont aujourd'hui un élément central des politiques économiques, mais leurs effets macroéconomiques font débat. Dans cette interview, Thomas Grjebine explique pourquoi les cadres macroéconomiques largement utilisés pour l'évaluation des politiques fiscales doivent être révisés en y réintroduisant des mécanismes keynésiens."

 

Sur SES ENS

 

  

La vidéo


 L'Edito

On pensait avoir vécu des réformes à un train d'enfer durant la première année du quinquennat. Pourtant il apparait qu'une nouvelle accélération s'impose sous nos yeux. Elle résulte d'un nouveau cap pris par le gouvernement depuis le mois de juin. La seconde année du quinquennat sera vraiment celle des réformes ou au moins des tentatives de grand changement. C'est vrai dans de nombreux domaines, dont l'éducation qui nous intéresse plus particulièrement.

 

Imposer le changement sans s'en donner l'air. Il semble que cela ait été le fil suivi par JM Blanquer tout au long de sa première année rue de Grenelle. Modèle du genre, la réforme des rythmes. Le ministre semble laisser le terrain  décider et obtient la suppression de la semaine de 4 jours et demi. Une contre réforme sans doute néfaste pour les élèves mais qui est bien accueillie chez les adultes, aussi bien enseignants que collectivités territoriales. Et qui permet de récupérer quasi immédiatement près de 500 millions.

 

Même opération pour le collège. En "assouplissant" les règles le ministre obtient le retour au statu quo ante. Et là aussi ce n'est pas pour déplaire aux enseignants. Car JM Blanquer sait ménager ses troupes. Quitte à se détourner les annonces présidentielles. Alors que le président veut un bac avec 4 épreuves, finalement son ministre impose un bac avec encore plus d'épreuves qu'avant. Cela permet de maintenir un ersatz de diplôme national, ce qui est (...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces