L'Expresso du 23 février 2018

Le fait du jour

"Tous les acteurs de la voie professionnelle, particulièrement les professeurs, doivent sentir un vent de renouveau". Ces propos de JM Blanquer ouvrent le 22 février la présentation du rapport sur la voie professionnelle de la députée EM Céline Calvez et du  cuisinier Régis Marcon.  Quelques jours après la publication des rapports sur l'apprentissage et sur la réforme du lycée, ce texte aurait pu clore la réorganisation de l'enseignement secondaire. En fait il donne des pistes assez vagues, teintées de bons sentiments, reprenant de vieilles idées du ministère, qui n'engagent en rien le ministre. En se basant sur ses points les plus inquiétants, JM Blanquer pourrait faire passer des mesures conduisant à une déprofessionnalisation de la voie professionnelle.

 

(...)
  
Le fait du jour

"Le ministre dit que c'est un vent de renouveau qui souffle sur le lycée professionnel. C'est plutôt un avis de tempête".  Interrogée par le Café pédagogique, Sigrid Gérardin, co secrétaire générale du Snuep Fsu, analyse la réforme du lycée professionnel. Elle y voit une soumission du lycée professionnel à la promotion de l'apprentissage. "Aucune des mesures envisagées par le rapport Calvez Marcon ne permettra de revaloriser la voie professionnelle".

 

(...)
  
Le fait du jour

" Un nombre croissant de pays s’accordent à reconnaître qu’un enseignement et une formation professionnels de qualité peuvent contribuer de façon déterminante à leur compétitivité économique. Dans le deuxième cycle du secondaire, les filières d’Enseignement et Formation Professionnelle (EFP) sont plus fortement corrélées à l’employabilité que les filières générales", reconnaît une étude de l'OCDE. Mais l'enseignement professionnel traine une image négative qui rend difficile les poursuites d'études. Selon l'OCDE c'est plus vrai en France qu'ailleurs.

 

Lisez l'article...

 

Le fait du jour

En CAP c'est soit la réussite, soit la sortie sans qualification. Face à cette urgence , les professeures de CAP du lycée Cousteau, de Saint-André de Cubzac, ont décidé de reconstruire les enseignements. Avec le soutien de la proviseure adjointe, Sandrine Seguin, elles ont tout mis à plat et reconstruit un référentiel et un cadre d'enseignement qui accompagne chaque élève. Il leur procure la fierté que donne la mission quand elle est accomplie. Présenté au 7ème Forum des enseignants innovants, leur projet a obtenu un prix spécial, celui de l'équipe éducative.

 

Lisez l'article...

 

Réforme du lycée

Lycée : Blanquer recadre sa réforme

Interrogé par la Commission de la culture et de l'Education de l'Assemblée nationale le 20 février, JM Blanquer a saisi l'occasion pour répondre indirectement aux nombreuses critiques portées sur son projet de lycée. N'hésitant pas à renverser les arguments, il a déclaré que les disciplines seraient mieux servies avec la réforme et qu'il y aurait moins d'inégalités. JM Blanquer s'est attaché à rassurer les professeurs de maths ou de SES sur les horaires disciplinaires. Il a aussi confirmé les bruits sur la disparition de l'écriture d'invention à (...)

 
La classe

Alors que la numérisation de la société se poursuit inexorablement, étrangement, semble-t-il, le ministère de l'éducation n'a, pour l'instant, émis aucun signe solide d'une véritable réflexion sur le numérique en éducation. Hormis quelques textes réglementaires et une vague agitation médiatique à propos des téléphones portables, rien de véritablement stratégique. Une commission de l'assemblée consacrée à l'école numérique s'est réunie cette semaine et a entendu l'ancienne responsable de la DNE (Mme Becchetti Bizot) et l'actuel (Mathieu Jeandron). De la même manière ces propos de hauts fonctionnaires ne peuvent engager un ministre qui pour l'instant évoque dans les médias, le même jour, le 15 février, bien peu de choses sur le sujet. Les arbitrages sont loin d'être faits, même si les couloirs bruissent d'initiatives diverses. Dans le même temps les groupes de pression continuent leur œuvre en coulisse en espérant décrocher la "bonne décision" et d'écarter les empêcheurs de tourner en rond. Le Café Pédagogique serait-il au rang de ceux-là ?

 

(...)
L'élève

Mercredi 14 mars et mercredi 21 mars, le musée Maillol invite les enseignants du primaire et du secondaire, à découvrir la nouvelle exposition  consacrée à l’artiste japonais, naturalisé français, Léonard Tsuguharu Foujita. Les professeurs sont conviés sur réservation, à visiter l’exposition, et à prendre connaissance du dossier pédagogique, et des activités proposées aux élèves, du primaire à la Terminale. L’exposition retrace le destin unique, celui d’un artiste surprenant, évoluant entre deux cultures, créateur d’un art moderne et figuratif, mariant les styles orientaux et occidentaux. Plus d’une centaine d’œuvres majeures, venues du monde entier sont réunies exceptionnellement dont celles qu’il considérait lui-même comme ses deux plus belles pièces : les monumentaux diptyques, Combats I et II, et les  Compositions au lion et au chien. Les élèves pourront suivre des visites libres avec leurs professeurs ou des visites guidées avec un médiateur qui s’adapte aux niveaux des jeunes.  

 

(...)
Le système

Le rapport de la Cour des Comtes  sur  l'évaluation de l'Education nationale "pour améliorer sa performance" appelle à une rupture complète avec la culture de l'institution scolaire. La Cour demande la mise en place de batteries de tests automatisés, pilotés par une nouvelle institution à créer , susceptible d'évaluer les performances du système éducatif, des élèves et des enseignants. Ce rapport peut devenir un levier puissant pour supprimer le Cnesco et, bien au delà, piloter de façon très hiérarchique et coercitive l'Ecole et les enseignants. Il importerait en France des modes d'évaluation américains qui n'ont apporté que désillusions.

 

Lisez l'article...

 

Le système

La pétition de l'Apses demandant des sciences économiques et sociales pour tous en seconde a passé la barre des 11 000 signatures en quelques jours et a été signée par d enombreux chercheurs. Mais cela n'impressionne pas l'APHG. L'association des professeurs d'histoire géo refuse de confier aux enseignants de SES une partie d'un nouvel enseignement commun...

 

(...)
Le système

"Chacun comprend que le généreux principe du dédoublement ne pourra se faire qu'au détriment d'autres écoles, et donc d'autres enfants. Au-delà des traditionnelles fermetures de classes, il va falloir renoncer aux dispositifs ambitieux du « plus de maîtres que de classes » ou à la « scolarisation dès 2 ans », mais aussi revoir les effectifs des enseignants des Réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté, sans parler des postes de remplaçants. Du coup, l'effet de vase communicant crée un réel malaise dont atteste la presse locale. Monte le sentiment que ce sont les écoles rurales qui vont faire les frais de l'apparente générosité ministérielle en direction des classes en difficulté. Bref, l’impression que l’on déshabille la campagne pour habiller la banlieue... Nous, enseignants en quartier sensible ou à la campagne, refusons qu'on nous oppose, qu'on oppose nos familles, qu'on oppose nos élèves. D'où qu'ils soient, ces enfants sont nos élèves. Ils méritent respect, attention, considération, ambition, loin des effets d'annonce et des tactiques politiciennes".

Sur le site de P Meirieu

Le système

Le BO du 22 février  publie les notes de service sur l'accès à la hors classe des PE, des certifiés et des agrégés. Trois notes concernent l'accès à la classe exceptionnelle pour les certifiés, PLP, PEPS, pyschologues, CPE et les professeurs des écoles.

Au BO

 

Le système

Le Sénat a adopté le 21 février la loi Gatel sur l'ouverture des écoles hors contrat. Ce texte ambitionne de mettre fin à un processus législatif lancé en 2016 pour controler les écoles hors contrat sur fond de multiplication des scandales et de peur d'écoles islamistes.

 

(...)
Le système

Dans son rapport annuel Amnesty dénonce la montée des discours de haine. Il montre aussi la montée des mobilisations pour y répondre. Pour la France, Amnesty relève notamment l'aggravation de la situation des migrants, des mesures liberticides suite à la levée de l'état d'urgence et les délits de solidarité.

 

(...)

Du 22 février au 5 mars, L'Expresso est en vacances. Nous restons cependant actifs sur Twitter et prêts à réagir aux nouvelles importantes sur ce site. Nous suivrons par exemple la présentation du rapport sur l'enseignement professionnel le 22 février. Nous vous souhaitons de bonnes vacances !

 

 

La classe

Publiés sur le site académique de Versailles deux articles montrent concrètement comment mettre en place la coopération dans des classes de lycée. " Faire coopérer les élèves au lycée n’est pas une tâche aisée ; cela ne s’improvise pas et demande un travail préparatoire très important. Ici, un essai de mise en œuvre de pratiques coopératives a été réalisée au lycée, en classe de Terminale S, en SVT", explique Nicolas Cohen, professeur au lycée Fragonard de L’Isle Adam (95).

 

(..)
La classe

Rédigé par V Gagnon et J Laprise, deux étudiants québécois, ce rapport propose "12 modèle spour un environnement d'apprentissage du 21ème siècle". Le document présente 12 modèles d'écoles "innovantes" , principalement des établissements nord-américains. Les auteurs ont retenu surtout des projets qui intègrent les nouvelles technologies et qui modifient l'architecture scolaire.

 

Le rapport

 

La classe

Où en est l'innovation pédagogique ? Quelles nouvelles pratiques remarque t-on en classe ? Le Café mensuel de février rend compte du 10ème Forum des enseignants innovants. Le nuémro montre de nouvelles pratiques pédagogiques dans quasiment toutes les disciplines à coté des rubriques portant sur une actualité particulièrement riche.

 

Lisez l'article...

 

Les disciplines

Crée par N Vallaud Belkacem, la Mission d’étude en France sur la recherche et l’enseignement des génocides et des crimes de masse a remis le 15 février son rapport au ministre de l'éducation nationale. Présidée par l'inspecteur général Vincent Duclert, entouré de nombreux historiens (H Rousso, S Audoin Rouzeau, E Sibeud etc.) mais aussi de responsables de l'Education nationale (S Ayada) ou de spécialistes d'autres disciplines (D Schnapper, I Delpla, AC Feutrie, la mission a entendu de nombreux spécialistes. Dans son rapport elle souligne que " les apports de la recherche et de l’enseignement en France souffrent cependant de leur trop faible interrelation... La richesse comme le dynamisme des domaines de connaissance en France justifient une mise en commun des savoirs tant fondamentaux que pédagogiques, impliquant de dépasser certains clivages hérités comme la coupure maintenue entre l’enseignement scolaire et l’enseignement universitaire, ou bien entre la recherche et la pédagogie, ou encore entre les missions scientifiques et les fonctions documentaires. La recommandation de la Mission en faveur de la création en France d’un « Centre international de ressources pour les génocides, les crimes de masse, les violences extrêmes et les esclavages » répond à ces trois objectifs d’approfondissement des domaines de connaissance, de meilleure confrontation des savoirs et d’internationalisation des recherches". Le rapport demande un véritable soutien aux études sur les génocides et notamment l'ouverture des archives aux chercheurs.

 

Sur le rapport

 

Les disciplines

" Sarah Parcak , archéologue spécialiste de l’Égypte qui enseigne à l'université de l'Alabama, à Birmingham (États-Unis), a développé une technique d'analyse des images satellite pour étudier les changements de végétation qui signalent souvent la présence de sites ou de structures faites par les Hommes. Grâce à ses algorithmes, elle déjà suggéré l'existence de 17 pyramides, 1.000 tombes et 3.100 colonies jusqu'ici inconnues. Elle a également contribué à d'importantes découvertes à propos de l’Empire romain et de la civilisation viking. Mais Sarah Parcak veut aller encore plus loin...", explique un article de Futura Sciences. L'archéologue va lancer Global Xplorer, un site d'analyse d'images satellite permettant de découvrir de nouveaux sites archéologiques grace à la participation du public.

 

Article dans Futura Sciences

 

Les disciplines

" La cohésion de la société française est mise à mal aujourd’hui par un processus, presque invisible à l’œil nu, mais néanmoins lourd de conséquences. Il s’agit d’un processus de séparatisme social qui concerne toute une partie de la frange supérieure de la société. Les occasions de contacts et d’interactions entre les catégories supérieures et le reste de la population sont en effet de moins en moins nombreuses." Sur le site de la Fondation Jean Jaurès, Jérôme Fourquet analyse la sécession des riches dans la société française qui passe notamment par l'école avec le choix de l'école privée.

 

Sur le site Jean Jaurès

 

La vidéo


 L'Edito

L'année 2017 aura finalement été celle du détricotage des mesures adoptées depuis 2012. 2018 s'annonce comme une année qui posera les premiers jalons d'une réforme de fond appliquée à partir de 2019. Année charnière ce sera aussi une année de ruptures et donc une année difficile pour le ministre.

 

2017 une année efficace

 

Rarement ministre aura été aussi efficace. En 6 mois, JM Blanquer a réussi à détruire les plus importantes réformes introduites depuis 2012 et cela presque sans y toucher. Fin connaisseur d'une maison qu'il a co-dirigé en fait entre 2006 et 2012, il sait déclencher les forces internes qui sommeillent dans ce ministère. Sur les rythmes et le périscolaire, il use de la même force que Darcos en 2008 : le laisser faire.

 

Il peut faire confiance aux maires, tenus financièrement par la politique gouvernementale, pour se renier et aller dans le sens qu'il souhaite, le retour des 4 jours. Il peut, sans grande crainte d'être contredit par d'autres que par quelques chercheurs, ramener les grosses journées de classe et en même temps prétendre lutter contre la difficulté scolaire au primaire. Il peut aussi laisser les collèges, pris dans la concurrence entre établissements et dans les suites d'une réforme très médiocrement amenée,  recréer les filières ségrégatives au sein du "collège unique" tout en se proclamant le plus social des ministres.



(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces