L'Expresso du 19 février 2021

Le fait du jour

La zone A , c'est à dire les académies de Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon et Poitiers, rentre le 22 février alors que la gestion de la crise sanitaire par le ministère de l'Education nationale est mise en accusation par des syndicats mais aussi par un rapport de Terra Nova.

 

(...)

Le fait du jour

La mixité sociale c'est possible. Selon une étude de Julien Grenet et Youssef Souidi (Institut des politiques publiques), les trois expériences de mixité sociale lancées en 2016 dans 6 collèges parisiens ont réussi à infléchir nettement la composition sociale des établissements sans pour autant encourager la fuite vers le privé. L'étude démontre que la création de secteurs multi-collèges est "une piste prometteuse pour favoriser la mixité sociale". Ce résultat positif interpelle la politique ministérielle qui a fait le choix de l'extraction des élèves "méritants" plutôt qu'encourager la mixité sociale.

 

(...)

Le fait du jour

"Parlant de diversité, il est attendu de l'Ecole qu'elle soit plus vertueuse que la vie politique ou que la vie sociale, qu'elle se porte au secours de la démocratie". C'est cette voie qu'explore Education et diversité (Presses de l'université de Rennes), un fort volume qui réunit une vingtaine de contributions d'auteurs du réseau universitaire RIED sur les systèmes éducatifs français, suisse, belge et québécois. Tous sont confrontés à cette diversité des origines, à la ségrégation et aux discriminations. Tous visent une société où chacun trouve sa place. Mais tous ne réagissent pas de la même façon. L'ouvrage plaide pour un effort de formation des enseignants à la prise de conscience des stéréotypes jusque dans leur propre pratique, et à une pédagogie pacifiée qui accepte le débat. Françoise Lorcerie revient sur quelques aspects d'un ouvrage publié en pleine tourmente de "l'islamo-gauchisme"...

 

(...)

Le système

Nous sommes arrivés à un point de rupture. Point de rupture pour les personnels, point de rupture pour le système. Ils doivent comprendre les orientations politiques libérales définies par le gouvernement et mises en œuvre à l’Éducation Nationale par Jean-Michel Blanquer. Chacun doit en percevoir les conséquences immédiates ainsi que mesurer les transformations profondes qui en découleront.

 

(...)

Le système

En décembre 2020, JM BLanquer avait dénoncé l'islamogauchisme des universitaires. Des propos repris à son tour par la ministre de l'enseignement supérieur sur un média le 14 février puis devant l'Assemblée le 16 février où elle annonce une enquête du CNRS. Le CNRS et la coordination des présidents d'universités (CPU) lui répondent.

 

(...)

Le système

Après 200 millions, puis 40 millions, ce sont 400 millions qui sont reportés de l'exercice 2020 à celui de 2021 selon le Journal officiel. Il s'agit cette fois pour l'essentiel de crédits destinés aux sports. Au total ce sont plus de 600 millions qui ont été économisés par JM Blanquer en 2020. Une somme bien supérieure à la revalorisation promise par le ministre. Et qui vont probablement dégonfler d'autant la croissance de son budget 2021.

 

Les 400 millions

Les 200 millions

Les 40 millions

 

Le système

Le ministère publie la liste des contrats locaux d'accompagnement (CLA) prévus par la réforme de l'éducation prioritaire portée par N Elimas. Elle confirme que 3.2 millions sont débloqués pour ces CLA pour 99 écoles, 33 collèges et 40 lycées, soit moins de 20 000 € par structure.

 

La liste

Quelques lueurs sur les CLA

 

 

Le système

Trois arrêtés publiés au JO du 16 février définissent le capes national spécial de Mayotte institué pour augmenter le nombre d'enseignants dans le département. Un arrêté précise que sont ouverts en 2021 le capes de maths au concours externe et ceux de maths et lettres à l'interne. Un autre texte définit les diplômes exigés des candidats : niveau bac +3 pour l'externe et bac +2 pour l'interne.  Un troisième texte définit les épreuves des concours.

 

Au JO

Au JO

Au JO

 

Le fait du jour

" La réalisation du nombre de semaines de périodes de formation en milieu professionnel requis par le référentiel du diplôme, reste une exigence vers laquelle il faut tendre dans toute la mesure du possible. Toutefois, pour tenir compte de la situation des entreprises et organismes d'accueil qui peuvent voir leur activité économique réduite ou suspendue en fonction de leur secteur professionnel du fait de la crise sanitaire, une dérogation permet aux élèves et stagiaires de la formation continue de pouvoir se présenter à leur diplôme avec un seuil minimal de PFMP réalisée", annonce le BO qui publie une note mettant en application plusieurs textes publiés au JO du 16 février. Le CCF est aussi assoupli.

 

La note au BO

Au JO

Au JO

 

Le système

"Le protocole sanitaire, en modifiant notre mode d’organisation, a fragilisé notre milieu", explique "l'éducateur équitable", un CPE d'un collège Rep, sur son blog. "En effet, nous sommes passés d’un « nomadisme » des élèves qui se déplaçaient de salle en salle à chaque heure, à une forme de « sédentarité » puisque ce sont maintenant les professeurs qui se déplacent. Ce changement d’organisation a entraîné un certain nombre d’effets négatifs et a multiplié les incidents au moment des intercours.. Cette « sédentarisation » des élèves a, en outre, remis en cause le rituel d’entrée dans la classe puisque maintenant c’est l’adulte qui pénètre dans un espace déjà habité et qui doit réaffirmer sans cesse ses règles auprès du groupe classe. Cela explique peut-être la multiplication des rapports pour refus d’obéissance ou pour des perturbations de cours".

 

Sur son blog

 

 

Du 14 février au 1er mars, votre Expresso prend des vacances et devient hebdomadaire. Nous restons en veille et vous pouvez nous retrouver tous les jours sur notre fil Twitter. Prochain Expresso dans une semaine sauf rebondissement dans l'actualité. Merci de votre fidélité !

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

La classe

"Il fallait réaliser cette enquête sur l’EPS enseignée dans un lycée favorisé pour dire à quoi ressemble la discipline quand elle s’adresse à une élite scolaire et apporter ainsi des contributions à la sociologie de l’école et à la sociologie et didactique de l’EPS enseignée dans un contexte favorisé", écrit Sarah Pochon qui publie une très intéressante thèse sur le cas du lycée Henri IV de Paris. "Face à ces élèves, appelés, pour la plupart, à présider aux plus hautes fonctions administratives du pays, face à des élèves considérés par l’équipe enseignante comme de « futurs dirigeants, futurs leaders », les enseignants d’EPS sélectionnent les contenus qui leur paraissent légitimes d’enseigner. Les techniques didactiques qu’emploient les enseignants et la nature des savoirs transmis fondent l’identité propre des leçons d’EPS dans cet établissement d’excellence. Dans cette mesure, le travail renvoie finalement à la persistance des inégalités scolaires dans le cadre de l’EPS en montrant l’inégale distribution des contenus, des savoirs et des compétences selon les types d’établissement".

 

La thèse

 

 

La classe

Réalisé par le département de Seine Saint Denis, ce guide invite à utiliser les parcs et jardins du département pour une réelle découverte de la nature par les enfants. Il invite à préparer sa sortie et donne de nombreux conseils, par exemple un rituel pour ces sorties nature. Il montre comment éduquer l'enfant à la découverte et à l'observation du milieu naturel. Il propose des jeux pour tirer pleinement parti des parcs et jardins. A découvrir !

 

La brochure

 

 

L'histoire des élèves, les élèves qui nous élèvent sont au coeur du nouveau numéro du Café Mensuel (n°194). Ces deux ouvrages clés pour comprendre les évolutions de l'Ecole sont analysés dans ce numéro qui révèle aussi le nouveau fichier comportemental PS21 lancé par le ministère sur un échantillon d'élèves de petite section.

 

(...)


L'élève

Le Centre Pompidou vous invite à une visite de l’exposition consacrée à Martin Barré, l’un des artistes abstraits majeurs de la   seconde moitié du 20ème siècle. L’exposition est une rétrospective qui rassemble des tableaux allant de 1955 à 1992, selon un parcours chronologique.

 

(...)

Les disciplines

La MaMan c'est la mallette à maths de l'académie de Normandie que Claire Lommé fait découvrir dans une nouvelle vidéo sur sa chaine Youtube. "Cette mallette a été conçue comme un regroupement d’activités testées... : dans des classes de premier degré, lors des formations académiques. Ainsi, les activités et ressources présentées  ont été choisies de façon subjective, en lien avec les expériences de terrain des auteurs. Les fiches présentées ont été pensées pour être déployées sans difficulté. Elles sont donc courtes, et vont à l’essentiel. Elles s'adressent parfois aux enseignants, parfois aux formateurs, et le plus souvent aux deux simultanément".

 

La vidéo

La mallette

 

 

Les disciplines

"On nous dit souvent que les réseaux, ce n’est pas bien, que l’on n'y apprend rien ou encore qu’il n’y a que des fausses informations. Or, pour moi les réseaux sont une nouvelle technologie qui nous aide, nous apprend plein de choses sur le monde et des sujets divers, nous cultive. Après, cela dépend également de comment on l’utilise." Monde du dedans et du dehors, dévoilement ou fermeture, Internet interroge les lycéens d'i-voix qui réfléchissent à voix haute sur leurs usages et leur rapport à Internet.

 

Sur i-voix

 

Les disciplines

Comme si l'année n'était pas assez compliquée, le ministère s'obstine à mettre en place Evalang, un test de positionnement numérique en anglais en classe de troisième. " Il permet d'évaluer les compétences des élèves en compréhension de l'oral, compréhension de l'écrit et compétences linguistiques (grammaire et lexique). Le test se décline en 5 versions, une version commune et quatre versions aménagées pour les élèves à besoins éducatifs particuliers. Ce test concerne tous les élèves scolarisés en classe de troisième, en collège ou en lycée professionnel, qui suivent un enseignement d'anglais en langue vivante 1 ou 2 (LV1 ou LV2)", écrit le BO du 18 février. " Les professeurs sont chargés de faire passer le test dans le cadre de leur enseignement", ce qui ne manque pas de sel puisque ce test dévalorise aussi leur propre évaluation.

 

Au BO

 

   

La vidéo


 L'Edito

On aimerait souhaiter une bonne année et que 2021 nous fasse oublier 2020. Mais tout semble indiquer une conjonction des crises. Comment l'Ecole traversera t-elle de nouveaux moments difficiles sans perdre encore de sa substance ?

 

De toutes les crises qu'on voit arriver en 2021 la plus évidente est la crise sanitaire. Dans presque tous les pays européens la seconde vague a commencé. L'exemple britannique montre que la diffusion très rapide du variant anglais du virus la transforme en tsunami. Seuls la France, la Belgique et la Suisse n'ont pas pris de mesures de fermeture des écoles jusqu'à aujourd'hui. La probabilité d'une explosion prochaine et très forte de l'épidémie est pourtant forte.

 

L'école française est-elle préparée au choc d'un nouveau confinement ? Si l'on écoute le ministre, "tout est prêt". Mais, après le premier confinement, l'OCDE avait estimé que l'école française était particulièrement mal prête à la crise sanitaire.

 

(...)

  

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces