L'Expresso du 29 janvier 2015

Le fait du jour

La France n’est pas une exception. De nombreux pays s’interrogent sur l’efficacité du redoublement et surtout sur les solutions de remplacement pour les élèves en échec. La conférence de consensus qui se tient à Paris les 27 et 28 janvier sous la houlette du CNESCO (conseil national d’évaluation du système scolaire) a ouvert sa seconde journée par des éclairages étrangers. Il en ressort que personne ne possède de solution miracle. Mais que les réponses sont à rechercher du côté de la pédagogie et de l’accompagnement des élèves. Sans oublier de s’assurer l’adhésion des professeurs pour qui le redoublement reste souvent un pis-aller, faute de mieux.

(...)

« Il faut prendre la mesure des discriminations qui sont réelles ». Le 28 janvier, Jean-Paul Huchon et Henriette Zoughebi ont présenté un premier programme en réponse à la situation née du 11 janvier. La région entend faire respecter les valeurs républicaines à la fois en exigeant leur respect et en les mettant en application. Le nouveau programme prévoit 800 millions d’engagements. Et il commence par des ateliers d’écoute dans les établissements dès le 30 janvier.

(...)
Le système

"Nous avons besoin des entreprises pour accueillir les élève sen stage et en période de formation". Devant le Conseil national éducation économie, la ministre de l'éducation nationale a rappelé les entreprises à leur devoir citoyen. "Les entreprises ont aussi un rôle à jouer pour lutter contre les discriminations", dit la ministre. "Dire que les entreprises doivent participer à la lutte contre les discriminations ne revient pas à dire que le monde de l’entreprise est en soi discriminant. Mais le monde du travail n’est pas non plus différent de la société qui l’entoure. Il y a des discriminations à l’école et nous mettons en place les mesures nécessaires pour les faire disparaître. Il y a des discriminations dans le monde professionnel et il appartient aux entreprises de les faire disparaître. Comment parler de respect des valeurs de la République, en effet ; comment parler d’égalité à un élève, si c’est à l’opposé de ce qu’il vit au quotidien pour travailler ou accéder à un stage ?" Concrètement la ministre souligne que ce sont les élèves de l'education prioritaire qui ont du mal à accéder aux stages.

 

CNEE le 4 décembre

Le système

"Nous enseignons le français, comme langue première et seconde, et ne pouvons pas toujours empêcher nos élèves d'adhérer à ces discours pernicieux". Dans une lettre adressée le 26 janvier à la ministre l'Association française des enseignants de français rebondit sur l'annonce présidentielle d'améliorer la maitrise du français.

(...)
Le système

Deux arrêtés publiés au Journal officiel du 29 janvier répartissent les 80 postes d'IPR et les 115 postes d'IEN entre les disciplines.

 

IPR

IEN

Le système

Selon 24heures.ch, le canton de Vaud, en Suisse, ne communiquera plus sur Internet les résultats des examens. Cette décision a été prise après le suicide d'un personne dont le nom avait été omis dans la liste des reçus à un examen publiée sur Internet. La question fait d'autant plus sens que la publication des notes sur Internet ou dans l'ENT avant même que les élèves les aient reçues fait débat en France.

 

Article

Le système

Qui remportera le Global Teacher Prize et le million de dollars qui l'accompagne ? Pour l'Ambassade d'Allemagne la meilleure prof du monde c'est Mareike Hachemer, une enseignante en lycée professionnel. Elle devrait emporter ce prix annuel d’un montant d’un million de dollars de la Fondation Varkey GEMS, attribué "à un professeur extraordinaire. Un enseignant à la fois innovant et attentif, et dont l’influence a été source d’inspiration pour ses étudiants et son milieu, recevra cette récompense unique". Derrière ce million, la fondation d'une entreprise qui gère des écoles privées dans le monde.  

 

Meilleure prof du monde

Aime t on les profs en Europe ?

La classe

Eduscol diffuse "100 mots pour se comprendre", un ouvrage réalisé par la Licra. Loin de se limiter a la lutte contre le racisme, l'ouvrage tourne prioritairement autour de la notion de laïcité. Ecrit par une trentaine d'auteurs, parmi lesquels Vincent Peillon, l'ouvrage de la Licra est mis gratuitement à disposition des enseignants avec l'intention qu'il les aide dans les débats avec les élèves.

(...)
La classe

"Pour agir contre la menace terroriste et lutter contre l’enrôlement djihadiste" le gouvernement ouvre un site qui " vise à informer de manière pédagogique, par le biais   d’infographies, vidéos et témoignages, l’ensemble des citoyens afin qu'ils puissent comprendre et agir contre la menace terroriste, décrypter la propagande djihadiste et se mobiliser pour lutter efficacement contre le terrorisme". En fait le site vise en priorité les jeunes. " Pour combattre l’embrigadement et le basculement de jeunes dans la radicalisation violente, STOP-DJIHADISME.gouv.fr décrypte le discours et les méthodes d’enrôlement des recruteurs djihadistes". Il invite les citoyens à repérer " les signes de ruptures vestimentaires, alimentaires et comportementaux". Par exemple si une élève fille porte "des vêtements qui cache le corps" ou si un élève "se méfie des anciens amis" ou "arrête une activité sportive". Le site propose une affichette qui partant de critères aussi flous pourrait faire des dégats.

 

Le site

L'élève

Selon Alex Adamopoulos, un enseignant du lycée Guimard à paris, Lassana , le jeune employé de l'Hyper Casher qui a sauvé plusieurs clients, était un ancien lycéen sans papier. Il est devenu un héros national.

 

L'article

Qui défend la République au lycée Guimard ?

 

Les disciplines

Pourquoi cette année ne pas visiter Barcelone autrement? Visiter un festival, par exemple, celui du roman policier. Comme chaque année depuis 10 ans, la capitale catalane organise la BCNegra du 29 janvier au 7 février, elle accueille de nombreux écrivains et visiteurs. Petite nouveauté de cette année: un nouveau prix à gagner: Crímenes de Tinta, en plus du traditionnel prix Pepe Carvalho. Au programme: plus de 50 activités gratuites, des expos, des clubs de lecture, vous pourrez rencontrer des romanciers et des experts en tous genres. N'hésitez pas à consulter le programme (en catalan sur le site) mais disponible au format pdf en castillan et les affiches des années précédentes. El Pais propose de nombreux articles sur la BCNegra de l'année dernière. Ce genre littéraire pourra être étudié dans le programme de LELE (littérature étrangère en langue étrangère) en Terminale L.

(..)
Les disciplines

Le mercredi 28 janvier 2015, quelle ne fut pas la surprise des inconditionnels de la presse papier espagnole en se rendant dans leur kiosque à journaux ! Impossible pour eux de comparer les Unes, d´un simple coup d´œil, comme à l´accoutumée, de El País, el Mundo, ABC  et de La Razón. Celles-ci étaient recouvertes ou remplacées par une publicité pleine page du Banco Santander, intitulée : [GENERACIÓNENCONTRADA]. Même chose pour le quotidien gratuit 20 minutos.

(...)
Les disciplines

Ecrit par un esneignant détaché au CG du Morbihan cet article de Cyber Langues propose des applications et des usages pour l'enseignement des langues avec des tablettes.

 

Article Cyber Langues

La vidéo


 L'Edito

La suppression du redoublement va-t-elle combler les voeux intimes des enseignants ? Le colloque sur le redoublement organisé par le Cnesco et l'IFé s'est terminé le 28 janvier par des  questions sur l'utilisation des moyens libérés par une suppression du redoublement. Depuis des années des chiffres circulent sur le coût du redoublement. Pour le colloque l'Institut de Politiques Publiques (IPP) a réalisé une étude précise qui tente de modéliser les effets financiers de la suppression du redoublement. Et d'anticiper sur sa gestion.

 

Le travail d'Asma Benhenda et Julien Grenet est novateur car il tente une véritable simulation d'un phénomène complexe. En effet il ne suffit pas de multiplier le coût de la formation des élèves par le nombre de redoublants pour évaluer le "revenu" de sa suppression. A. Benhenda et J Grenet montrent par exemple qu'il faut retrancher du nombre des redoublants ceux qui sont en classe d'examen. Car la suppression du redoublement ne peut pas interdire de repasser un examen. D'autre part le redoublement a un effet sur les trajectoires scolaires : les redoublants ont plus tendance que les autres à être orientés vers la voie professionnelle. Or celle ci est plus couteuse que la voie générale.

 

En tenant compte de tout cela, A Benhedna et J Grenet arrive à évaluer le profit d'une suppression du redoublement à environ 2 milliards dont 1 pour le lycée,  0,6 pour le collège et 0,4 pour l'école. C'est une estimation car une partie du coût est financé par les collectivités locales et l'éducation a des frais fixes incompressibles (équipements scolaires par ex.). Les deux milliards sont onc une borne supérieure.

(....)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces