L'Expresso du 06 décembre 2016

Le fait du jour

Ancien directeur de l'enseignement scolaire (Dgesco) entre 2012 et 2014, ancien conseiller spécial de Vincent Peillon, Jean Paul Delahaye connait parfaitement les rouages de l'éducation nationale. Il a largement contribué à la définition et la mise en place de la réforme de l'Ecole. Trois ans après le lancement de la refondation, les résultats de Pisa 2015 montrent qu'il y a peu de progrès. Comment explique-t-il cette situation ?

(..)
Le fait du jour
Après Timss on pouvait s'attendre à des résultats désastreux pour Pisa2015. En apparence c'est la stabilité qui l'emporte avec des scores qui tournent autour de la moyenne de l'Ocde. Si les résultats ont cessé de dégringoler, les écarts entre les disciplines augmentent. Alors que le niveau en français se redresse, celui des sciences ne bouge pas mais le niveau en maths décroche. Surtout les écarts se creusent entre les élèves favorisés et les défavorisés, entre les autochtones et les immigrés, entre la filière professionnelle et la générale. Avec Pisa 2015, au pays de l'égalité revendiquée, le système éducatif montre encore un peu plus le chemin des inégalités...
Le système
Comment expliquer le niveau moyen des élèves français en sciences ? Pisa 2015 donne la possibilité de voir quels facteurs sont corrélés à un meilleur niveau. Surtout, comme les évolutions en maths,français et sciences vont dans des sens différents, Pisa interroge vraiment les pratiques pédagogiques jusqu'au niveau de la classe.
(...)
Le système
C'est un fait sans précédent dans l'histoire de Pisa. C'est sans précédent que, le 6 décembre, la publication de Pisa se fasse en présence de la ministre de l'éducation Nationale. C'est sans précédent qu'à quelques semaines des élections présidentielles, l'OCDE s'engage dans des recommandations précises et directes sur ce que doit être la politique éducative de la  France. Alors que l'opposition annonce des coupes budgétaires et une politique d'orientation très précoce des élèves, l'OCDE pèse de tout son poids pour la continuité de la politique éducative menée par le gouvernement. Mais elle pousse aussi des  éléments plus loin, comme par exemple l'autonomie des établissements.
(...)
Le fait du jour

Mardi 6 décembre, les premiers résultats de Pisa 2015 sont publiés par l'OCDE. C'est l'occasion de revenir sur cette évaluation internationale. Comment est-elle fabriquée ? Que penser de la fiabilité de Pisa ? Comment sont constituées les épreuves et les échantillons d'élèves ?

(...)
Le fait du jour

Professeur en sciences de l'éducation à l'Université Paris 8, Patrick Rayou est un spécialiste des apprentissages et des difficultés des élèves , particulièrement ceux des milieux populaires. Autant dire que les résultats de Pisa 2015 ne le surprennent pas.  Il les analyse pour nous et en tirent quelques pistes pour l'avenir.

(..)

Président de l'APBG, l'association des professeurs de SVT, Serge Lacassie n'est pas surpris par les résultats de Pisa. Pour lui pour améliorer le niveau en sciences il est essentiel d'avoir des heures de travaux pratiques en petits groupes.

(..)
La classe

Vincent Faillet, enseignant de SVT au lycée Dorian (Paris 11ème) a totalement réorganisé sa salle de classe. Les murs sont couverts de tableaux et les tables disposées en ilots pour un travail de groupe. Ses séances se déroulent  désormais en 3 actes. Quel lien entre cette salle de classe reconfigurée et l'idée de "classe mutuelle" ? Quelle place pour l’enseignant ? Entretien avec Vincent Faillet

 

(...)
La classe

Comment travailler facilement sur les cétacés en classe ? Frédérique Théry, enseignante de SVT au lycée Marcelin Berthelot réalise un dossier mis en ligne sur le site de l’académie de Créteil. De la comparaison des membres antérieurs avec le logiciel Phylogène en passant par l’étude des chants des baleines à bosse avec Audacity, les 6 fiches pédagogiques permettent aux lycéens de discuter la notion d’espèce. Ce dossier relu par Guillaume Lecointre évoque même l’existence d’hybrides chez les cétacés. Entretien avec Frédérique Théry pour qui « l’enseignement des sciences devrait accorder une plus large place à une réflexion sur les sciences ».

(...)
Le système
A la veille de la publication de Pisa 2015, le 5 décembre, N Vallaud Belkacem a participé aux Assises inter académiques de l'éducation prioritaire à Nancy pour esquisser un bilan des actions menées. Pour la ministre  l'éducation prioritaire doit être maintenue. Elle a annoncé la publication de nouvelles ressources pédagogiques.(..)
Le système

Un arrêté publié au J.O. le 6 décembre approuve le cahier des charges de l'appel à projet collèges numériques et ruralités, un élément des investissements d'avenir.

 

Au JO

 

Le système

"Si on veut mettre en place une différenciation efficace en vue des élèves à besoins spécifiques de plus en plus nombreux, cette heure de préparation serait la bienvenue". " Je préfèrerais un retour aux 27 heures devant élèves". " Très bonne piste à creuser qui va dans le sens de l’amélioration des conditions de travail des collègues". Le se Unsa consulte les enseignants du primaire sur la réduction du temps de travail. Les réponses sont variées. Ledébat est aussi ouvert politiquement sur cette question..

 

La consultation

 

La classe

André Antibi et le Mouvement contre la constante macabre vous invite à participer au colloque 2017 de son mouvement le 2 février à l'Hotel de ville de Paris. Le Mouvement continue à diffuser cette nouvelle conception de l'évaluation pour redonner confiance et améliorer le niveau des élèves. L'évaluation par contrat de confiance (EPCC) repose sur un programme de révision explicite. Une semaine avant le contrôle les élèves disposent d'un programme de révision précis et un ou deux jours avant le contrôle un jeu de questions - réponses permet de déceler les difficultés. L'EPCC s'appuie donc sur des usages scolaires installés en travaillant de façon plus rigoureuse la préparation à l'évaluation

 

Le mclcm

Le colloque 2016

 

L'élève

C'est pas moins de 5 mooc que France Université numérique (FUN) va lancer pour aider l'orientation des lycéens. Tous seront présentés au salon APB début janvier. Trois moocs concernent les filières en tension : droit,  psychologie et STAPS. "Les futurs étudiants pourront se confronter à la réalité de disciplines qui ne sont pas enseignées au lycée : quels sont les contenus de ces études ? Comment se déroulent les cursus ?" Un 4ème mooc offre de précieux conseils pour aider les lycéens les plus motivés à accéder aux IUT en les accompagnant dans l’information sur les DUT et sur la préparation des dossiers de candidature. Le 5ème traite du vocabulaire médical. Les inscriptions à ces 5 moocs sont déjà ouvertes ou , pour le vocabulaire médical, ouvriront le 15 décembre.

 

S'inscrire sur fun mooc

 

Les disciplines

Comment résoudre un problème en trois étapes ? Réponse avec Dan Meyer, conférencier et professeur américain prônant les problèmes ouverts et la prise d’initiatives chez les élèves dans son enseignement des mathématiques. Conçue comme un véritable parcours d’apprentissage, cette histoire en trois actes est l’exploration d’une situation réelle et concrète sensée donner envie aux collégiens et lycéens de faire des maths. Au cours de l’acte 1, une image ou une vidéo diffusée suscite des interrogations chez l’élève.  Puis, l’acte 2 le conduit à surmonter les obstacles du problème en cherchant les ressources utiles, en réactivant des capacités et en développant de nouveaux outils. Enfin, l’acte 3 lui donne une solution souvent en images. La mise en scène est à découvrir sur le blog de Dan Meyer.

 

Barbara Le Douarin

 

Le blog de Dan Meyer et les problèmes

Conférence de Dan Meyer

Les maths entre situations problèmes et capsules vidéos

 

Les disciplines

Le petit vert, la revue de la régionale Lorraine de l'Apmep , publie plusieurs séquences pédagogiques de jeu mathématiques en classe. Laurine Huguin montre comment elle utilise le jeu Uno fractions en classe de 5ème, un jeu de cartes qu'elle a construit. " J'ai pu me rapprocher des élèves en difficulté pour les conseiller.  Cependant, je me suis sentie presque inutile car les élèves se corrigeaient entre eux, ce qui est pourtant un bon point. J'ai eu l'impression, et les élèves aussi, de ne pas faire une séance de mathématiques".  Cédric Sotteau rend compte d'une autre expérience de jeu de cartes en première ES. " J’ai été vraiment surpris de l'engouement des élèves, car -je l’avoue- j’étais plutôt anxieux de faire jouer des adolescents de 16-17 ans. Mais ils ont beaucoup aimé et ont montré un grand esprit de compétition, doublé d’une véritable envie de bien expliquer. Le jeu reste donc, en première, un formidable moyen d’enseigner".

 

Le Petit vert n°128

 

La vidéo


 L'Edito

Le retrait de François Hollande de la course à la présidence obnubile tous les commentateurs. Pour nous, qui nous intéressons à l'éducation, c'est l'avenir de l'Ecole qui nous intéresse. François Hollande hors course, que reste-il ?

 

Quel bilan du quinquennat Hollande ?

 

"J’ai voulu que l’école dispose des moyens indispensables, ceux-là même qui lui avaient été ôtés dans la période précédente parce que l’école, c’est le pilier de la République". Dans son discours bilan du 1er décembre, le président de la République  a mis l'Ecole après les comptes de la nation, le modèle social et l'environnement. Une place d'honneur qui signe aussi un quinquennat qui a donné la priorité à l'Ecole.

 

Il est trop tôt pour faire un vrai bilan éducatif du quinquennat. Mais F Hollande a raison de dire qu'il a mené une politique opposée à celle du gouvernement Fillon. Il a effectivement créé les postes promis. L'objectif des 60 000 postes qui semblait impossible à atteindre sera tenu à quelques centaines près. Il a augmenté le budget de l'éducation de façon importante et le budget de 2017 apporte par exemple 3 milliards supplémentaires. Et il a lancé une revalorisation réelle des enseignants dont les effets vont clairement se voir avec le reclassement des enseignants en janvier 2017 et la hausse du point d'indice de février.

 

Toutes ces mesures mettent du temps à changer la donne dans la classe. C'est seulement à la rentrée 2017 que les créations de postes vont toutes aboutir à des moyens supplémentaires dans les écoles et les établissements et commencé à desserrer le poids des effectifs.

 

Mais F. Fillon avait fait juste le contraire.

 

(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces