L'Expresso du 15 septembre 2014

Le fait du jour

Que trouve-t-on d’intéressant dans « Repères et références statistiques 2014 », la publication statistique annuelle du ministère de l'éducation nationale ? Tout simplement la confirmation  de la mise en place réelle des politiques ministérielles ou la certitude que ce n'est que du vent.  Jean-Louis Auduc se livre à cet exercice de décryptage à propos de trois politiques : la priorité au primaire, promise depuis V. Peillon, le rééquilibrage des financements entre privé et public et l'accès au supérieur demandé par Bruxelles.

 

(...)

Avec EquiTables, la région Ile-de-France veut remplir la première condition pour être élève : manger à sa faim. En unifiant et revisitant les tarifs, le programme EquiTables permet d'offrir un vrai repas aux enfants des milieux populaires pour qui la restauration scolaire était trop chère. Il vise aussi l'éducation alimentaire et le bien être au lycée. Et il commence là où l'urgence est la plus grande : en Seine-Saint-Denis et dans le Val d'Oise.

(...)

"L’école n’apparaît plus comme l’élément structurant d’un futur réussi quand ceux qui sont exclus précocement comme ceux qui ont mené leurs études jusqu’au bout se trouvent discriminés dans l’accès à l’emploi". Dans cette situation, comment recevoir les parents d'élèves ? Jean-Louis Auduc, ancien directeur d'IUFM, analyse toutes les situations et donne des conseils concrets. Une fiche à ne pas égarer alors que les premières réunions parents - enseignants s'annoncent...

(..)
Le système
Les partisans de l'orientation précoce remportent une victoire. On pourra être apprenti avant l'âge de 15 ans en France aux termes d'un décret publié le 12 septembre. Après la suppression de la loi Cherpion et des DIMA, sous la pression de la droite et de certains milieux patronaux, le gouvernement revient en arrière. Selon le nouveau décret, "les jeunes qui atteignent l'âge de quinze ans avant le terme de l'année civile peuvent être inscrits, sous statut scolaire, dans un lycée professionnel ou dans un centre de formation d'apprentis pour débuter leur formation". Le décret fixe des conditions. L'élève doit voir "accompli la scolarité du premier cycle de l'enseignement secondaire", ce qui préserve les enfants jusqu'à la fin de la 3ème. Enfin, "l'élève est inscrit, soit dans un lycée professionnel, soit dans un centre de formation (..)
Le système

Le mécontentement contre le maire de Marseille ne s'atténue pas. Faute d'avoir préparé l'application des nouveaux rythmes, le maire oblige les parents à payer des frais de garde tous les vendredis après-midi, jour où le périscolaire devrait avoir lieu. Vendredi 12 septembre, près d'un millier de parents ont manifesté devant la mairie. La mairie improvise des garderies dans une partie des écoles. Plusieurs syndicats d'agents municipaux annoncent une grève contre les conditions d'insécurité de ces garderies.

 

La Marseillaise

Le système

Selon le Se-Unsa, "le cabinet vient de confirmer que le principe de la création d’un corps unique de psychologues de l’Education nationale est validé par la nouvelle ministre". Ce corps devrait accueillir les psychologues scolaires et les conseillers d'orientation -psychologues, un corps dont l'avenir dans l'éducation nationale était menacé du fait du passage de l'orientation aux régions.

 

Communiqué

Le système

Proche du PS, le thinktank Terra Nova tente d'expliquer la nécessité du redécoupage territorial qui devrait aboutir d'ici 2017. Laurent Davezies et Thierry Pech analysent la montée des inégalités territoriales, par exemple la concentration croissante des activités. Comment assurer que les territoires moins dynamiques ne soient pas asphyxiés ? Quelles conséquences de la remise en cause des financements publics sur ces territoires ? ON sait que ce découpage impactera aussi l'Ecole.

(..)
La classe

Du théâtre contre le décrochage ? Le théâtre d'improvisation se situe à mi-chemin du sport et du théâtre. Un arbitre lance un thème, les équipes en lice doivent en quelques secondes créer et jouer une histoire sur le sujet. Il revient au public de désigner la troupe la plus inventive et la plus drôle. L’activité semble capable de renforcer chez les jeunes qui la pratiquent capacités orales, estime de soi et compétences sociales, autrement dit de combattre des inégalités que l'Ecole à sa façon entretient. Au point, comme le souhaite  Jamel Debbouze (et certains politiques à sa suite) de devenir une activité répandue dans les établissements ? Delphine Roux-Bellicaud, professeure de lettres-histoire en lycée professionnel dans l'académie de Poitiers, a pratiqué avec ses élèves le théâtre d'improvisation. Elle témoigne ici de ses expériences, éclaire les différents intérêts de cette discipline (lutter contre les inhibitions et le décrochage, bousculer les hiérarchies et les représentations, recréer du lien...). Elle émet aussi quelques suggestions pour que l'improvisation trouve enfin sa place dans le système, scolaire ou périscolaire.

(...)
La classe

Eduscol met en ligne un dossier sur la recherche sur Internet : comment travailler son questionnement, quel moteur de recherche, avec quels filtres, utiliser.

 

Sur Eduscol

L'élève

Les professeurs du lycée Jacques Prévert de Boulogne-Billancourt, une banlieue favorisée de la région parisienne, ont un président dans leurs murs. Eliott Nouaille, en terminale ES au lycée, vient d'être élu président du SGL, un nouveau syndicat lycéen. Il a fait campagne sur un programme "apolitique" : " donner un nouvel horizon à notre structure, en la rendant encore plus apartisane au sens « politique » du terme, sans chercher à la classer dans une mouvance politique (droite ou gauche), mais bien en suivant et en approfondissant notre conception de l’éducation et sa lignée, qui reposent sur le progressisme".

 

Election

L'élève

" Voici un petit livre gratuit pour enfants sur le thème des stéréotypes de genres: vous y trouverez des filles qui pètent, des garçons sensibles, des filles drôles et des garçons qui prennent soin des plus petits. J'ai fait ce livre pour le plaisir et dans mes temps libres; c'est un petit truc très simple qui va droit au but". Mission accomplie et mention spéciale pour Elise Gravel pour ce petit livre drôle et efficace.

 

Le livre gratuit

 

Les disciplines

 « C'est quoi, penser ? Et être heureux, ça veut dire quoi ? Comment on sait qu'on est ami ? Quand on est mort, c'est pour tout le temps ? » Qui n'est jamais resté perplexe devant la question inattendue d'un jeune enfant ? Inutile pourtant de se précipiter chez le psychiatre ou sur les tests de précocité, ces interrogations qui nous désarment viennent spontanément à l'esprit de tous les petits. Dorénavant, vous n'aurez plus à affronter le stress de trouver la bonne réponse. "Les petits philosophes" vous aident à répondre même si vous avez eu 5 en philo au bac...

(..)
Les disciplines

L'hebdo Lettres-Philo du Café pédagogique c'est tous les lundis !

 

En juillet 2014, des collégiens et lycéens ont exploré le Festival d’Avignon en réalisant des reportages vidéos : entretiens avec les metteurs en scène, les comédiens ou les spectateurs, captations de rencontres et de spectacles, sujets liés à l’organisation du festival et aux métiers du théâtre…  Une webTV permet de découvrir en ligne le remarquable travail des élèves. Celui-ci favorise la connaissance du spectacle vivant, développe un regard critique sur les œuvres et leur représentation, initie aux bases de la réalisation et du montage vidéo. Cette expérience inédite complète le dispositif « Lycéens en Avignon » qui chaque année permet à des lycéens de s’approprier le Festival à travers spectacles, ateliers ou rencontres.

(..)
Les disciplines

Par-delà l’accès à ses riches collections, ses expositions temporaires ou ses galeries virtuelles, la Bibliothèque nationale de France organise des activités pédagogiques à destination des élèves de tous niveaux. Le programme 2014-2015 propose ainsi visites guidées et ateliers de travail. Par exemple pour les écoliers, une exploration théâtralisée : « Rature, petit rat d’Ankara, vient à Paris découvrir la BnF. Il y vivra de grandes aventures et surtout rencontrera la ravissante Clara… » Ou encore pour les collégiens,  une visite-polar : « accompagnés d’Agatha Burma et de Benjamin Lupin, les « élèves-détectives » vont chercher ensemble les raisons de la mystérieuse disparition d’une jeune bibliothécaire, Mlle Scripto… » Les lycéens peuvent être conviés à une visite-atelier sous le signe de la rencontre amoureuse ou à la réalisation d’un « carnet de voyage » pour consigner les impressions sur la Bibliothèque et son inscription urbaine : « appareils photographiques ou portables recommandés ! » De nombreux ateliers sont aussi proposés autour du livre et de l’écrit, de la presse, des cartes et récits de voyage…

 

Le dépliant de présentation

Les expositions virtuelles

Les disciplines

L'hebdo Lettres-Philo du Café pédagogique c'est tous les lundis !

 

Du côté de la philo-enfant, à noter aussi le dernier numéro de Philéas et Autobule, la petite revue belge pour les scolaires. Le n°41 est consacré à la question du juste et de l'injuste. Comment être juste ?  Pourquoi clame-t-on si facilement que « c'est pas juste ! » quand l'inverse pose des problèmes  insolubles ?   A voir également : le n°40, « Fille ou garçon, ça change quoi ? » Philéas et Autobule, revue mensuelle de philosophie pour les enfants de 8 à 13 ans. Par abonnement ou au numéro.

 

Le site de la revue.  

Les disciplines

L'institut de pratiques philosophiques d'Oscar Brénifier et Isabelle Millon organise les 18 et 19 octobre à Argenteuil (95), un séminaire de travail sur les enjeux et les approfondissements de la pratique philosophique. Identifier et développer les compétences philosophiques, pour une pratique non conventionnelle de réflexion, de discussion ou d'engagement : ce sera l'objet de ce stage ouvert à tous et animé par des praticiens expérimentés. Renseignements, inscriptions et conditions d'accès :  i.millon@club-internet.fr

 

Le site Pratiques philosophiques

La vidéo


 L'Edito

Jeudi 18 septembre, les Ecossais voteront pour ou contre l'indépendance de l'Ecosse. Cette région du Royaume-Uni dispose déjà d'une large autonomie, notamment scolaire. Selon la presse locale, la question scolaire s'invite largement dans le débat entre partisans du oui et du non. Les enseignants sont partagés sur cette question mais unis sur l'essentiel : l'avenir des enfants pauvres.

 

Il y a une tradition scolaire différente en Ecosse. L'Ecosse a un système éducatif plus ouvert et plus égalitaire que le système anglais, fruit d'influences religieuses différentes. La région a son autonomie en ce domaine et l'examen final écossais est très différent des A Levels anglais. En apparence l'indépendance ne devrait rien changer dans cette organisation.

 

Pourtant la question scolaire s'invite dans le referendum. Les partisans de l'indépendance mettent en avant les coupes dans les budgets sociaux opérées par Londres. Cette politique a ses effets sur la réussite scolaire des élèves des milieux populaires et la vie des établissements. Du coté des partisans du "non", on fait remarquer que le parti écossais (SNP) , au pouvoir depuis 7 ans, a laissé la situation sociale se dégrader. Dans cette région du monde si riche, du fait des rentrées pétrolières, un enfant sur cinq est pauvre et les parents n'arrivent plus à payer les sorties scolaires et l'uniforme sensé effacer les classes sociales...

(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces