L'Expresso du 01 septembre 2014

Le fait du jour

Alors que les enseignants retrouvent leur école ou leur établissement le 1er septembre, qu'est ce qui caractérise cette rentrée ? Ce n'est pas tant le changement de ministre à quelques jours de la rentrée qui justifie ce titre. Il y a un an, le Café pédagogique ouvrait son éditorial de rentrée par ces mots : " En apparence, pour beaucoup d'enseignants, rien ne change. En fait, la refondation est en route". A l'évidence, un an plus tard, la refondation n'est toujours pas visible. Mais son avenir est incertain.

(..)

Où trouver à a fois les textes officiels nouveaux du primaire et du secondaire et les ressources pédagogiques nécessaires au professeur débutant comme à l'enseignant expérimenté ? Réalisé par l'équipe d'enseignants du Café pédagogique, Le Guide de la rentrée relève le défi de ce point générale et précis sur le moment clé de l'année scolaire.

 

Le premier objectif de ce Guide est de faire connaître les nouveaux textes officiels qui entrent en vigueur, comme la circulaire de rentrée,  les nouveaux rythmes ou les conseils école - collège. Le Guide veut aussi prévoir l'avenir. Il faut réfléchir aux nouveaux chantiers ouverts cette année comme le nouveau métier enseignant ou les consultations sur les nouveaux programmes. Ou encore la mutation de l'éducation prioritaire.

 

Au delà de ces textes généraux, il y a ce qui concerne directement tel niveau ou telle discipline. Que doit savoir le professeur d'histoire qui rentre le 1er septembre ? Ou son collègue professeur des écoles ? Où en sont les nouveaux programmes ? Les nouvelles épreuves du bac ? Où trouver de l'aide ou des ressources pour faire cours ? Cette année encore, le Guide de rentrée est à vos côtés pour commencer l'année.

 

Le sommaire

L'année scolaire 2014-2015 sera celle des consultations des enseignants. Vont s'enchaîner à la fois une série de nouveaux programmes et les élections professionnelles. Pratiquement chaque mois, les enseignants seront invités à donner leur avis.

(..)
Le système

L'événement majeur de la rentrée scolaire c'est l'application partout des nouveaux rythmes scolaires dès le 2 septembre. Elle devrait mettre fin à une contestation qui a agité l'enseignement primaire durant deux années. Ce sera le cas le plus fréquent. Mais la contestation n'a pas totalement disparu. D'autant que la mise en place des rythmes se fait souvent dans la précipitation et le désordre.

(...)

Un projet de programme pour l’école maternelle a été publié début juillet et il sera débattu par les enseignants courant octobre. Il prend la forme de deux textes, l’un de 23 pages qui s’intitule « Projet de programme » et dont 2 pages (p. 19 et 20) traitent des apprentissages numérique et l’autre de 70 pages qui s’intitule « Projet de programme et recommandations » avec 8 pages (p. 51-58) consacrées au nombre. Le texte court est évidemment le plus important puisque c’est celui qui aura un statut réglementaire. Il reprend à quelques modifications près le chapeau du texte long avant de fournir directement les attendus de fin de cycle maternel.

(...)
Le système

Le Sgen Midi-Pyrénées fait le point sur les décharges de direction des directeurs d'école,  les décharges APC et la prime de direction.

 

A découvrir

Le système

Une note de service publiée au BO du 28 août définit les missions des délégués académiques au numérique (DAN). Créés par V Peillon, les DAN doivent être la cheville ouvrière de la "stratégie numérique" du ministère.

 

La note de service

Le ministre de l'éducation, M. Yves Bolduc, a fait récemment quelques déclarations inquiétantes et irritantes pour le milieu scolaire. En particulier lorsqu'il a déclaré que les compressions budgétaires pouvaient s'exercer sur les achats de livres destinés aux bibliothèques scolaires, justifiant ce propos par la phrase malheureuse : « Il n'y a pas un enfant qui va mourir de ça et qui va s'empêcher de lire, parce qu'il existe déjà des livres [dans les bibliothèques] ». Excuses et rétropédalage n'ont pas fait disparaître la méfiance d'autant que les exigences budgétaires sont maintenues.

(...)

La pruderie britannique va passer de sales quarts d'heure. Selon le Guardian, Goedele Liekens, une ancienne Miss Belgique, lance sur la chaine de télévision Channel 4 une série d'émissions d'une heure sur l'éducation sexuelle. L'émission vise les 15-16 ans. Le Royaume-Uni est le pays d'Europe qui connait le taux le plus élevé de MST et de grossesses chez les jeunes.

 

Article du Guardian

La classe

Comment démarrer du bon pied avec sa classe ? Quelles activités mettre en place pour briser la glace avec les élèves ? Vous avez été nombreux à répondre à cette question du Café pédagogique. Toute cette semaine nous publions quelques unes de vos réponses. Aujourd'hui celle d'Isabelle Dufrène, professeure des écoles.

(...)
La classe

"Les LMS (plateformes d’enseignement et de collaboration) permettent de mettre des cours et activités à disposition, ainsi que des espaces individuels pour que les élèves puissent écrire par exemple le carnet de bord de leurs projets ou les activités effectuées lors de leur stage en entreprise", nous explique cet article publié sur le site académique de Poitiers. "Nathalie Epaillard, professeur d’économie gestion au lycée Paul Guérin a organisé sur la plateforme Moodle2 de son lycée deux espaces de cours l’un pour une matière (le Droit) en spécialité terminale L et l’autre pour une équipe pédagogique étudiants/enseignants : celle du BTS technico-commercial."

 

Moodle

L'élève

Ce salon s’adresse à tous les enseignants du second degré, quelle que soit leur discipline, et par extension à l’ensemble des personnels d’éducation, d’orientation et d’encadrement, quel que soit leur lieu d’exercice. Du 6 au 10 octobre, 12 conférences aborderont des thèmes en lien avec les pratiques professionnelles en classe ou renvoyant à des questions plus générales. Toutes les conférences seront diffusées en direct et accessibles en baladodiffusion immédiatement après dans l’espace conférence. A l’issue de ces conférences en direct, vous aurez la possibilité de poser des questions et d’échanger avec les intervenants.

(..)
L'élève

Ce ne sont plus 20 mais 30 bourses Déclics jeunes d'un montant de 7600 euros qui seront attribuées en 2015 par la Fondation de  France. Un véritable tremplin pour des jeunes, âgés de 18 à 30 ans, qui auront ainsi la chance de réaliser leur passion, leur vocation. Le projet présenté peut être issu de tous domaines d'activité : sciences, techniques, environnement, action sociale, humanitaire, art, artisanat, culture, etc. Les bourses Déclics jeunes de la Fondation de France sont attribuées par un jury de professionnels indépendants après examen des projets par un comité d'experts.

 

Les bourses déclics jeunes

Les disciplines

Chaque lundi vous retrouverez des ressources pédagogiques concernant les lettres, les lettres anciennes et la philosophie.

 

Flaubert sera-t-il cette année au lycée un initiateur : celui d’une nouvelle pédagogie de la littérature à l’ère numérique ? En Littérature Terminale L, le roman « Madame Bovary » de Gustave Flaubert doit permettre d’aborder le domaine d’étude « Lire-écrire-publier » : il s’agit de privilégier « l'analyse de la genèse » pour « pénétrer dans le laboratoire de l'écrivain et s'interroger sur le processus de création » ainsi que d’aborder « la réception très polémique du roman en 1857 » et la conception de la littérature qui s’y met à jour. Dans cette perspective, le remarquable site du centre Flaubert de l’Université de Rouen est sans aucun doute appelé à devenir un espace de travail privilégié, et novateur, pour les enseignants et les élèves…

(...)
Les disciplines

Evénement majeur pour tous ceux qu’intéressent les mutations numériques de la culture et de la pédagogie, le PNF Lettres proposera son 5ème rendez-vous les 17-18-19 novembre 2014 à Paris, à la BnF et au lycée Jean Zay. Il s’agit toujours d’analyser et d’illustrer le passage de la civilisation du livre à la culture de l’écran : une révolution en cours qui oblige à repenser le rapport à la langue et au monde, qui reconfigure la littérature elle-même, qui appelle à revitaliser l’apprentissage du français. Le séminaire a choisi cette année une nouvelle problématique autour de la voix : « les métamorphoses de la parole à l’heure du numérique ». Sont annoncés Olivier Barbarant, Yves Bonnefoy, Arlette Farge, Emmanuel Pierrat, Paul Raucy, Serge Tisseron … Divers ateliers présenteront activités et projets de classes qui utilisent le numérique pour développer les compétences orales et l’oral pour revitaliser le rapport aux œuvres. Le programme prévisionnel et les formulaires de préinscription sont d’ores et déjà disponibles en ligne.

 

(...)
Les disciplines

Les difficultés de lecture constituent un grave handicap pour la réussite scolaire. Pour aider les enseignants à affronter ce problème, des enseignants-chercheurs de l’Université Rennes 2 ont développé le logiciel en ligne TACIT : l’outil permet d'évaluer les difficultés de compréhension en lecture et d’aider à la remédiation. Pour cette rentrée 2014, TACIT entre dans une nouvelle phase de développement et se décline désormais en deux outils : un outil « compréhension de l'implicite » et un outil « vocabulaire ». Le but, à terme, est de développer un troisième outil, l'outil « décodage », pour proposer « une plateforme complète destinée à l'apprentissage de la lecture ».

 

Le logiciel en ligne TACIT

Présentation dans le Café pédagogique

 

La vidéo


 L'Edito

A quoi sert le lycée ? Selon une enquête d'abord à se faire des relations. Parce que quand il s'agit de mieux comprendre le monde, pour les lycéens cela passe d'abord par Internet ou la presse écrite avant le lycée. C'est une des révélations des auteurs de "La fin de l'école". François Durpaire est maître de conférences en sciences de l'éducation et aussi consultant média très connu. Béatrice Mabilon Bonfils,  professeure de sociologie, suit les mutations de l'Ecole. Tous deux interrogent le modèle scolaire au regard de la globalisation et de la numérisation du monde.

 

Pour eux la fin de l'Ecole renvoie à la mise en question des projets de l'Ecole traditionnelle. La globalisation entre en conflit avec la mission politique de création de la nation que ses pères lui ont donné. A l'époque de l'économie globale, l'avantage va aux jeunes qui sont capables d'appréhender cette réalité. Par exemple de maitriser l'anglais même si ce n'est pas une langue nationale. De la même façon, la mission d'instruction se dilue dans une société traversée par des flux d'information constants et variés. On apprend tout le temps et partout. Plus besoin  d'un lieu et d'un moment précis ! Pour les auteurs, "dire que l'on doit en finir avec cette école n'est pas une provocation. C'est un acte de confiance en faveur d'une nouvelle éducation qui placerait au premier plan les valeurs humaines que sont l'entraide, la solidarité, le courage , le plaisir". F Durpaire et B Mabilon-Bonfils, ces deux produits de l'Ecole traditionnelle, veulent-ils vraiment la fin de l'Ecole ? François Durpaire s'en explique.

(..)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces