L'Expresso du 17 septembre 2014

Le fait du jour

"Pour la réussite de vos enfants, passez aux manuels numériques", affiche le groupe d'édition scolaire Nathan. "Poids des cartables : une réponse concrète des éditeurs scolaires : les manuels numériques", vante la concurrence, c'est à dire le groupe Hachette. En période de rentrée, les éditeurs se tournent cette année vers les parents, c'est à dire le grand public, pour vendre les versions numériques de leurs manuels scolaires. Pourquoi cette tentative d'ouvrir un nouveau marché  ? Les manuels numériques sont-ils réellement efficaces ? Sont-ils réellement ludiques ou attractifs ? Que nous apprend cette offre sur l'avenir du manuel scolaire numérique ?

(..)

Adeptes de la raison et de la vraisemblance, passez votre chemin ! Vous aimez le mélodrame à faire pleurer Margot ? Avec « 3 cœurs », le dernier film de Benoit Jacquot, vous serez servis de belle manière. Dans une ville de province, un homme manque le dernier train du soir pour Paris. Dans la rue, il rencontre une inconnue, en tombe amoureux, rate le rendez-vous fixé avec elle quelque temps plus tard à Paris. La jeune femme part aux Etats-Unis, lui en aime une autre, l’épouse, sans savoir qu’elle est la sœur de la première. A partir d’un argument aussi simple que radical, le cinéaste revendique l’héritage du classicisme hollywoodien tout en actualisant les codes du mélodrame. Il parvient en effet à transformer en atouts les contraintes du genre, à magnifier des sentiments poussés à l’extrême, et à rendre accessible la fatalité de la passion. Après « Les adieux à la Reine » et une pluie de récompenses, Benoit Jacquot, créateur de personnages féminins en fugue et en lutte, portées par leur désir, prend le risque de changer de registre et place un personnage masculin au centre de l’intrigue. Dans le rôle de l’homme ordinaire, qui se « livre en aveugle au destin qui l’entraîne » et se meut sous nos yeux en héros racinien, Benoit Poelvoorde joue sa sombre partition sur la corde raide. Face au subtil trio de comédiennes (Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve), il donne à cette œuvre audacieuse une dimension tragique.

(.)

Lancer un projet avec les élèves qui repose sur l'utilisation de Twitter, c'est pour la professeure documentaliste poser de bonnes questions à l'Ecole. Citons en deux. La première c'est déjà celle du filtrage puisque Twitter est souvent bloqué. La seconde c'est une question encore plus générale : quelle place faisons nous aux outils numériques des élèves ? Oriane Marcandella et Laurence Henry, professeures documentalistes, ont relevé ces défis au lycée de Briey (54) en apprenant aux élèves à utiliser Twitter pour la recherche documentaire nécessaire à leurs TPE.

(..)
Le système

Selon l'AFP, le tribunal administratif de Rouen a condamné le maire de Ganzeville à ouvrir l'école le mercredi à partir du 24 septembre. Aucune astreinte n'a été mise par le tribunal qui avait repoussé un premier référé du préfet. Le maire de Saunay (37) a été condamné plus clairement par le tribunal de Tours à convoquer le conseil municipal pour abroger une délibération favorable à al semaine de 4 jours.

 

Le système

Reçu par N Vallaud-Belkacem, le Snetaa ressort avec "quelques espoirs de la continuité de la politique de destruction de l'enseignement professionnel". Pour le syndicat l'enseignement professionnel est menacé par les régions et déstabilisé . "Il y a de véritables tensions car trop de problèmes ne sont pas résolus par  exemple la situation du bac pro GA (ancien bac compta secrétariat) , le contrôle en cours de formation (CCF)." Le Snuep Fsu n'a toujours pas été reçu . Il écrit à la ministre le 16 septembre pour marquer son opposition au discours favorable à l'apprentissage et signaler les difficultés issues de l'application du bac pro en 3 ans et "la souffrance au travail des enseignants".

 

Le système

Les maths vont-elles faire la loi en Angleterre ? C'est ce que souhaite la fondation National Numeracy qui fait campagne pour alarmer l'opinion sur le faible niveau de numératie des anglais. Pour elle la moitié des salariés anglais ont un niveau de primaire en numératie. Cette situation couterait 20 milliards de livres de pertes à l'économie anglaise. Le salut doit venir de l'Ecole, estime National Numeracy. Elle exige des examens obligatoires de numeracy à partir de 14 ans. Et que les résultats décident de l'orientation des jeunes.

 

La campagne

La classe

Cette année encore, nous suivons l'équipe de La classe plaisir. Vous retrouverez tous les mercredis, jour de L'Hebdo primaire, ses réflexions sur l'école.

 

C'est la quatrième année que je travaille dans une école élémentaire de sept classes, mais seulement de CP et CE1, où je pratique une pédagogie inspirée de la pédagogie Freinet. Depuis l'an dernier, deux collègues me suivent dans cette démarche, chacune à son rythme et selon sa sensibilité (ce qui est le mieux).

(...)
La classe

Le 41ème colloque  de la COPIRELEM  (Commission Permanente des IREM sur l’Enseignement Élémentaire) s’est tenu à l’ESPE de Bordeaux sur le site de Mont de Marsan (Landes) du 18 au 20 juin 2014. Ce colloque annuel est un moment d'échanges et de réflexions qui rassemble des Professeurs et Formateurs de Mathématiques chargés de la Formation des Maîtres, autour de questions cruciales de l’enseignement des mathématiques en lien avec une réflexion plus globale sur l'école. Ce rendez-vous annuel est à l'image de la force du réseau des IREM, un réseau reconnu mais un réseau en danger par manque de moyens budgétaires alloués par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche depuis deux ans.

(..)
Les disciplines

Retrouvez tous les mercredis, L'Hebdo primaire et L'Hebdo Documentation...

 

Réalisées sous la direction de Rémi Brissiaud, ce sont près de 130 animations et activités interactives qui sont proposées en CP par les éditions Retz. On retrouve les personnages des éditions des autres années : Picbille, Géom, Minibille, Dédé l'écureuil lancent chaque nouvelle séquence. On peut tester ses résultats et commenter les erreurs.

 

Sur Picbille

Les disciplines

Retrouvez tous les mercredis, L'Hebdo primaire et L'Hebdo Documentation...

 

Pour chacun des deux cycles, les progressions publiées par Eduscol "s'organisent par domaine d'enseignement et suivent strictement les libellés des programmes pour proposer une approche détaillée des connaissances, capacités et attitudes à maîtriser par les élèves. Elles favorisent une gestion des temps d'apprentissage des élèves plus précise et rigoureuse sur l'ensemble de la scolarité élémentaire. À partir de ces documents, les enseignants et les équipes pédagogiques établissent des répartitions annuelles et de cycle en prenant en compte l'organisation de l'école, les niveaux de classe, les classes à niveaux multiples".

 

Sur Eduscol

Retrouvez tous les mercredis, L'Hebdo primaire et L'Hebdo Documentation...

 

IniRobot est une série d’activités pédagogiques destinée à la découverte de la robotique et de la programmation à l'école primaire, en particulier lors des activités périscolaires. Elle a été conçue en 2014 par l'équipe Flowers d’Inria, en collaboration avec des enseignants. Elle est déployée à cette rentrée dans plusieurs écoles de la région bordelaise et sur le temps d’accueil périscolaire à Talence et à Lille.

(..)
Les disciplines

Retrouvez tous les mercredis, L'Hebdo primaire et L'Hebdo Documentation...

 

Quelles pratiques , quelles innovations au sein des CDI ? Professeure documentaliste dans une cité scolaire parisienne et formatrice, Emilie Porcon réunit dans cet ouvrage une quarantaine de contributions de professeurs documentalistes. Elles sont réunies autour de trois thèmes : les pratiques artistqiues, le numérique, des "regards croisés" sur le métier.

(...)

La vidéo


 L'Edito

L'Ecole a été convoquée par Manuel Valls à l'occasion de son discours sur la politique générale du gouvernement devant l'Assemblée nationale le 16 septembre. "Quand nous créons 60 000 postes dans l’éducation nationale, près de 5 000 postes dans la justice, la police et la gendarmerie, nous ne faisons pas de l’austérité", a dit le premier ministre. " L’école de la République est notre priorité. Nous en augmentons les moyens avec les créations de postes, la relance de l’éducation prioritaire, la priorité au primaire, les rythmes scolaires ou encore la réforme des métiers de l’éducation et la formation des maîtres."

 

Mais le ministre a mis ces efforts sous conditions. "Augmenter les moyens ne suffit pas, et nous devons avoir une réflexion sur la pédagogie. Nous ne pouvons accepter de voir se multiplier ceux qu’on appelle les décrocheurs, ces jeunes – 150 000 par an – qui quittent le système scolaire sans avoir obtenu de diplôme. Tout comme nous n’acceptons pas que 15 % des élèves présentent des difficultés sévères en écriture, lecture et mathématiques à l’issue du primaire".

 

(..)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces