L'Expresso du 24 juillet 2018

2 août 2018 – 13h - "Nous ne ralentirons pas". Dans Ouest France et dans un communiqué officiel, le premier ministre confirme l'accélération du rythme des réformes éducatives. Le premier ministre affirme vouloir faire "de profondes transformations, pas de petites économies". Mais en fait il prolonge le gel salarial et annonce des suppressions de postes dans le second degré, alors que le nombre d'élèves augmente. La prime de Rep+ sera bien donnée en fonction des résultats des élèves.  Le mouvement se heurtera à un nombre accru de postes à profil.

 

(...)

  
La classe

3 août 2018 – 10H - La mise en ligne le 1er aout du rapport de l'Inspection générale sur la protection des données personnelles est importante. Le simple fait qu'il ait tardé à être rendu publique pose question. Daté de février 2018, le rapport est mis à disposition bien après la date du 25 mai 2018, date de mise en action de la loi européenne sur le RGPD et son adaptation au droit français. Ce problème de calendrier met en évidence une carence, celle de l'ancienne Direction pour le Numérique Educatif qui n'a pas du tout anticipé cette question des données numériques des élèves. D'ailleurs plusieurs éléments dans le rapport confortent cette analyse qui montre l'impréparation générale sur cette question. On peut s'interroger par exemple sur l'absence (à ce jour) de Délégué à la Protection des Données (DPD) au ministère de l'Education. On peut aussi s'interroger sur la légèreté des acteurs et des responsables de différents niveaux par rapport aux problèmes soulevés dans ce rapport.

 

(...) 

 

26/07/2018 - 03h00- "Ce ne sera pas un rapport comptable". Les propos du sénateur Max Brisson (LR), auteur avec la sénatrice Françoise Laborde (RDSE), du rapport sur le métier d'enseignant, sont pourtant démentis par le contenu du rapport qui évoque des modifications de statut , de recrutement, d'affectation qui reprennent largement les recommandations du rapport Cap 22 : annualisation des services, révision du temps de travail, obligation de remplacement, personnalisation des affectations et reconnaissance du "mérite". On notera deux apports. D'abord l'idée de varier la formule des concours de recrutement des enseignants entre 1er degré et 2d degré. Ensuite la reconnaissance d'un point que le Café pédagogique avait établi en juin : derrière la question du concours d'admissibilité en L3 il y a celle de la récupération des 25 000 postes de fonctionnaires stagiaires.

 

(...)

  
L'élève

Les vacances sont l’occasion de vivre des expériences  exceptionnelles voire  insolites : fabriquer des robots,  conduire un TGV,  tromper son cerveau, se balader en forêt la nuit, survivre dans la jungle, programmer une plante, explorer le ciel de jour comme de nuit. La lumière, le sport se découvrent  avec des escapes games où il faut faire preuve de rapidité et d’audace.  Le Café vous propose quelques sorties ludiques qui promettent de bons moments.

 

Lisez l'article...

 

Le fait du jour

Après la sortie le 17 juillet des réformes du bac et du lycée, le ministère publie le 21 juillet au Journal Officiel les nouveaux programmes de l'école et du collège en français, maths et EMC. Ils seront publiés au Bulletin officiel du 26 juillet. Ces trois programmes entrent en application à la rentrée 2018. La Dgesco devrait publier des repères annuels durant l'été. Les enseignants ont donc moins d'un mois pour revoir totalement leurs cours et leurs projets pédagogiques.

 

(...)

Le fait du jour

Dans un entretien donné à l'AEF, le ministre de l'éducation nationale confirme qu'il va suivre les recommandations du rapport Weil pour "instaurer de véritables régions académiques". La réforme territoriale sera terminée en 2020. A cette date, les académies actuelles seront remplacées par des nouvelles académies calquées sur les grandes régions, comme le rapport Cap22 le recommande. Le rapport Weil avait fixé l'horizon 2021 pour cette réforme mais le ministre a décidé d'aller plus vite.

 

(...)
Le système

Alors que les salaires sont gelés, le ministère a publié au JO du 20 juillet deux mesures positives. L'indemnité de sujétions particulières en faveur des professeurs documentalistes passe de 590 à 767,10 €. De plus l'application de cette mesure est faite au 1er septembre 2017 ce qui devrait donc valoir un rappel intéressant pour les enseignants concernés à cette rentrée. Cependant cette prime reste inférieure à l'ISOE que les professeurs documentalistes ne perçoivent pas. Un autre arrêté relève significativement les taux de promotion à la hors classe en application des accords PPCR. Ainsi celui des professeurs des écoles passe de 5.5% à 13.2 en 2018 et 15.1 en 2019, ce qui le rapproche de celui des certifiés. Pour ceux ci on passe de 7 à 17%. Même évolution pour les autres corps du secondaire.

 

Indemnité des profs documentalistes décret

Et arrêté

Taux de promotion 2018

Pour rappel la situation antérieure

 

Le fait du jour

Rendu public par un syndicat, le rapport "Service public : se réinventer pour mieux servir" vise à réduire le coût des services publics. Pour cela les fonctionnaires sont aux premières loges des économies à réaliser et les enseignants en premier. Le rapport invite le gouvernement à créer une nouvelle catégorie d'enseignants qui travailleront plus et seront bivalents. Il les confiera à des chefs d'établissement managers ayant le pouvoir de les recruter et de décider de leur salaire. Dans la suite de la RGPP imaginée sous Sarkozy, ce rapport va plus loin dans le Nouveau Management Public pour conseiller des réformes dont les effets négatifs ont été constatés ailleurs.

 

(...)

Le système

La loi sur "l'encadrement de l'utilisation du téléphone portable" est passée en commission mixte paritaire, celle ci réunissant l'Assemblée et le Sénat. Ce texte est probablement le texte définitif. Le nouveau texte étend aux lycées l'interdiction des portables et réintroduit la notion de « citoyenneté numérique » - supprimée lors de l’examen du texte au Sénat. Au final le seul changement réel apporté par cette loi est de prévoir l'autorisation de portables à l'école et au collège. Pour le reste chaque établissement devra se débrouiller pour rédiger et faire appliquer son règlement intérieur. La loi prévoit la confiscation des portables par "le personnel de direction, d'enseignement, d'éducation ou de surveillance" ce qui risque de leur poser de sérieux problèmes de responsabilité personnelle.

 

Le texte de la commission mixte paritaire

La loi adoptée

De l'interdiction à l'encadrement

Le projet fait pshitt...

 

Le système

Selon Les Echos, la Direction du numérique éducatif du ministère de l'Education nationale annonce la mise en arrêt du projet Sirhen. Lancé en 2007 dans une optique de rationalisation, Sirhen (système d'information de gestion des moyens et des ressources humaines de l'éducation nationale) devait prendre en charge la paye du million de salariés de l'Education nationale. En principe il devrait déjà fonctionner depuis des années. Mais en fait, a révélé un rapport de G. Longuet sur le budget de l'Education nationale en 2016, seulement 18 000 fonctionnaires, sur le million de l'Education nationale, étaient gérés par Sirhen. La décision de mettre fin à ce projet, qui se démarque de la gestion précédente, est une bonne chose.  Sirhen devait permettre au final d'économiser 70 millions d'euros. Or il en avait déjà coûté 496 en 2016, estime le rapport Longuet qui demande d'arrêter l'opération. 496 millions cela représente le coût d'une armée de plus de 10 000 profs ou celui de la revalorisation PPCR en 2017...

 

Article des Echos

Sur Sirhen

Déjà en 2015

 

Le système

Une annonce peut en cacher une autre. Le 18 juillet, JM Blanquer et S Cluzel ont annoncé ensemble la création de 10 000 emplois d'AESH. En même temps ils annonçaient aussi des "poles d'accompagnement coordonnés" dans les établissements scolaires. Des pôles qui transfèrent l'attribution des accompagnants aux établissements scolaires ce qui semble bien être l'objectif principal de toute cette communication.

 

(...)

Le système

Le conseil des ministres du 18 juillet annonce que " le dispositif « deux adultes par classe » dans les écoles maternelles classées en REP + sera mis en œuvre dans les quartiers les plus en difficulté". Une annonce déjà revue à la baisse par JM Blanquer dans un entretien accordé au Journal du dimanche du 22 juillet. Le ministre déclare : "nous allons aider les communes pour qu'il y ait deux adultes par classe dans les écoles maternelles de 60 quartiers prioritaires". En 4 jours la mesure a été nettement revue à la baisse. La décision appartient de toutes façons aux communes. Le ministère n'a pas répondu à notre demande de clarification sur le budget consacré à ce projet...

 

Conseil des ministres

 

Le système

Au 23 juillet, le ministère de l'enseignement supérieur a cru bon de modifier la présentation des statistiques quotidiennes de Parcoursup avec visiblement comme objectif de réduire la colonne de droite passée instantanément de 119 456 à 18 390... Il n'en reste pas moins que seulement 463 846 jeune sont une place dans le supérieur (56%). 142 430 ont quitté la plate frome soit 23 000 de plus en 4 jours, soit nettement plus que le nombre de recalés du bac (90 000). Le reste, soit 205 774 jeunes n'ont toujours pas de proposition acceptable. Parcoursup vient d'inventer la catégorie "candidats inactifs" avec 56 048 personnes  : les futurs nouveaux radiés de Parcoursup ? A noter que l'Unef, l'Unl, la Cgt, la Fcpe, le Snesup Fsu et le Snptes ont saisi le Défenseur des droits  pour obtenir la publication des algorithme locaux. C'est aussi l'objectif d'une proposition de loi déposée par le député Denis Fasquelle qui demande la communication de tout algorithme lorsque l'outil informatique a pour but de prendre une décision d'affectation.

 

Les statistiques de Parcoursup

Parcoursup : pas mieux qu'apb (Le Progrès)

Parcoursup un choix idéologique

 

Le système

Alors que le ministre annonce 2000 places en classes passerelles vers le BTS, le BO publie une circulaire sur son organisation qui vaut le détour. Car qu'est ce qu'une classe passerelle vers le BTS ? Juste un garage.

 

(...)

Traditionnellement, le 14 juillet marque le début des vacances du Café pédagogique. Du 14 juillet au 20 août, nous interrompons l'Expresso quotidien. Nous passons en mode veille avec probablement une ou deux éditions spéciales en fonction de l'actualité. Et vous pourrez nous suivre sur Twitter chaque jour pour des actualités au jour le jour. Nous vous souhaitons de bonnes vacances !

 

 

L'élève

" Il apparaît urgent de rappeler à l’ensemble des maires qu’il est de leur responsabilité, en tant qu’agents de l’État, de procéder au recensement de l’ensemble des enfants soumis à l’obligation scolaire, donc de 6 à 16 ans révolus". Selon le rapport sur la déscolarisation des députées Anne Brugnera et George Pau-Langevin, de nombreux enfants non scolarisés ne sont pas suivis faute d'un recensement adéquat réalisé par les mairies. Le rapport estime que 25 000 enfants ne sont pas scolarisés, soit 0.3%, dont une partie échappe aux contrôles de l'Education nationale. 7% des contrôles réalisés ont été jugés insatisfaisants. Les contrôles ont aussi permis de découvrir en 2016-2017 , 11 écoles de fait non déclarées.

 

Le rapport

 

La recherche

"Que sait-on des expériences et vécus des discriminations et du racisme quotidien dans les établissements publics comme dans les écoles privées (de la maternelle au secondaire), et dans les universités ou établissements d’enseignement supérieur ?... Que sait-on des processus systémiques de discrimination ainsi que du racisme en acte dans les champs scolaire et universitaire ?... Quel est l’état des pratiques et des luttes antiracistes et antidiscriminatoires dans les espaces scolaire et académique ? Quelles sont les formes de résistances mises en œuvre face à ces processus oppressifs, portant sur quoi et avec quels effets ?" Le colloque international Racisme et discrimination raciale de l'école à l'université, s'annonce comme un événement majeur de la rentrée. Il aura lieu à Paris Diderot du 27 au 29 septembre.

 

Programme et inscription

 

L'élève

Les métiers du commerce et de la vente recrutent. En magasin, au contact d’une clientèle de particuliers ou en entreprise dans le développement commercial, les postes sont ouverts aux jeunes diplômés, avec souvent de bonnes perspectives de carrière. Le développement du e-commerce offre également de nouveaux débouchés.

 

(...)

L'élève

D'abeille à ver de terre, en passant par le bousier, la cigale ou le cherche -midi, 40 insectes sont présentés aux enfants en poèmes et en aquarelles. Si le regard est poétique, il est aussi scientifique. Des informations concises disent l'essentiel sur chaque petite bête, sa classification, sa taille, son habitat et son mode de vie. Les poèmes permettent de mémoriser ces découvertes. Ce très bel ouvrage est proposé à partir de  5 ans par Rue du monde. Ce livre participe à l'opération "l'été des bouquins solidaires" lancée chaque été par Rue du monde. En achetant un des 4 titres, vous aidez les enfants oubliés des vacances à aller à la mer.

 

Alain Boudet, Solenn Larnicol, Cherchez la petite bête, Rue du monde, 2018, 16€, ISBN 978-2-35504-517-2

 

La classe

Pour cette rentrée encore, "la classe de Mallory" gâte les enseignants. Le site propose une année de cours de français de Cm2 mis en conformité avec les nouveaux programmes. "J’ai remanié mon fichier de leçons de français CM2 que je partage ici avec vous en version téléchargeable directement ainsi qu’en version modifiable", annonce Mallory. "Mes leçons sont toutes construites sous le même modèle: une partie leçon sous forme de texte avec de nombreux exemples;  un lien vers une vidéo explicative (les fondamentaux ou vidéo réalisée par moi-même); la leçon sous forme de carte mentale; des conseils, des exercices oraux et deux exercices interactifs pour aider à l’apprentissage ou à la révision de la leçon".

 

Sur La classe de Mallory

 

La vidéo


 L'Edito

On pensait avoir vécu des réformes à un train d'enfer durant la première année du quinquennat. Pourtant il apparait qu'une nouvelle accélération s'impose sous nos yeux. Elle résulte d'un nouveau cap pris par le gouvernement depuis le mois de juin. La seconde année du quinquennat sera vraiment celle des réformes ou au moins des tentatives de grand changement. C'est vrai dans de nombreux domaines, dont l'éducation qui nous intéresse plus particulièrement.

 

Imposer le changement sans s'en donner l'air. Il semble que cela ait été le fil suivi par JM Blanquer tout au long de sa première année rue de Grenelle. Modèle du genre, la réforme des rythmes. Le ministre semble laisser le terrain  décider et obtient la suppression de la semaine de 4 jours et demi. Une contre réforme sans doute néfaste pour les élèves mais qui est bien accueillie chez les adultes, aussi bien enseignants que collectivités territoriales. Et qui permet de récupérer quasi immédiatement près de 500 millions.

 

Même opération pour le collège. En "assouplissant" les règles le ministre obtient le retour au statu quo ante. Et là aussi ce n'est pas pour déplaire aux enseignants. Car JM Blanquer sait ménager ses troupes. Quitte à se détourner les annonces présidentielles. Alors que le président veut un bac avec 4 épreuves, finalement son ministre impose un bac avec encore plus d'épreuves qu'avant. Cela permet de maintenir un ersatz de diplôme national, ce qui est (...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces