L'Expresso du 23 septembre 2019

Le fait du jour

"La forme scolaire classique empêche souvent d'apprendre. Elle empêche l'accès aux savoirs... Tout enseignement doit tenter de nourrir l'élève avec la culture profonde de ce qui est enseigné". Avec près de 600 pages, "Didactique pour enseigner" (Presses universitaires de Rennes), dirigé par Gérard Sensevy (université de Bretagne occidentale), est une somme qui fait le bilan de plus de 15 années de recherches. C'est surtout une analyse fine de pratiques enseignantes qui débouche sur la perspective d'une "nouvelle forme scolaire". La trentaine d'auteurs plaident pour une réhabilitation de l'enquête come nouvelle forme scolaire. Gérard Sensévy explique pourquoi.

 

(...)

Le fait du jour

"Vous le savez, j’avais pris l’engagement de replacer l’humain au coeur de l’entrée dans le supérieur. C’est chose faite". Frédérique Vidal a présenté le 20 septembre la rentrée étudiante en mettant l'accent sur la démocratisation de l'accès au supérieur, notamment à travers le devenir des bacheliers technologiques et professionnels. Si la ministre se déclare satisfaite de cette rentrée, les résultats de Parcoursup, dans la mesure où on peut les juger avec les rares chiffres donnés, sont décevants. Non seulement le nombre de jeunes laissés sur le carreau est impressionnant mais la sélection sociale semble augmenter avec cette deuxième année de fonctionnement.

 

Lisez l'article...

 

La classe

Comment enseigner le numérique, cette « socialisation de l’informatique » selon Bruno Devauchelle ? Comment par exemple, former les élèves aux circuits de production et de diffusion de l’information tels que les transforment les réseaux sociaux ? Au collège de Montrésor en Indre-Et-Loire, la professeure-documentaliste Nadia Lépinoux-Chambaud a lancé un projet original : Flash Tweet Edu. La tâche confiée aux élèves est de produire un journal en 10 tweets : pour cela, ils doivent concevoir une ligne éditoriale, chercher, valider et hiérarchiser les informations, les publier en ligne et en direct sur Twitter. Mené en partenariat avec les professeur.es de lettres et de sciences, le projet constitue une Education active aux Médias et à l’Information, développe des connaissances pluridisciplinaires, permet de travailler des compétences transversales. Avec une belle ambition : que les élèves apprennent à agir et interagir comme citoyens du web.

(...)

 

Le système

JM Blanquer se déplacera le 24 septembre au lycée La Tournelle de La Garenne Colombes (92) pour l'extension à la France du projet P Tech d'IBM.  IBM a déjà implanté P Tech dans près de 200 écoles de 13 pays . Le programme arrive à cette rentrée dans deux établissements français, le lycée des métiers La Tournelle et le lycée E Labbé de Douai. Pour la France, IBM s'est associé à Orange et Paribas.  Selon IBM, le programme P Tech "a pour objectif d’encourager l’égalité des chances, en permettant aux adolescents de tous milieux confondus de développer les compétences pour les métiers de demain". Il s'agit de "développer l'employabilité" de ces jeunes et cet objectif est présenté comme réduisant les inégalités. Des élèves de 2de de ces deux lycées suivront le "cursus P Tech" composé de tutorats et de stages dans les entreprises participantes pendant 5 ans.

 

Communiqué Orange

 

 

Le système

Pour le gouvernement c'est une mesure d'économie par rapport aux usages antérieurs. Un décret publié au JO du 22 septembre attribue aux anciens premiers ministres un véhicule et un chauffeur à vie. Ils pourront aussi bénéficier pendant 10 ans d'un secrétaire particulier. Ces mesures ne reviennent pas sur les usages précédents qui continuent mais ne s'appliqueront qu'aux prochains ex-premiers ministres.

 

Au JO

 

Le système

Selon La Provence, près de 200 enseignants ont manifesté le 20 septembre à Fos sur Mer suite à la tentative de suicide d'une professeure des écoles. Le Snuipp 13 met en cause le management mené dans cette circonscription. "Les actuelles situations d’excès d’autoritarisme d’humiliations ou de pressions professionnelles, de gestion de la relation hiérarchique dans certaines circonscriptions sont intolérables. Or, plusieurs témoignages concourants de collègues ou le constat d’incidents répétés confirment que ces situations existent", écrit le Snuipp.

 

Dans La Provence

Le management mis en cause

 

 

Le système

"Le salaire de septembre est habituellement le plus faible de l'année", écrit J Delmas sur son blog. Il explique pourquoi et comment les mesures annuelles (HSA, IMP, avancement etc.) se mettent en place au long de l'année.

 

Sur son site

 

Le système

Deux arrêtés publiés le 21 septembre ouvrent les concours de recrutement de PLP des lycées agricoles publics et de professeurs du second degré des lycées agricoles privés sous contrat. Les arrêtés précisent le calendrier et les disciplines concernées.

 

PLP Public

Privé

 

 

Politique

Budget 2020 : A nouveau des suppressions massives de postes dans le second degré ?

Selon Le Parisien, l'Education nationale devrait connaitre une très légère baisse (-0.1%) du nombre total de ses postes en 2020, alors que l'Etat perdrait 2593 postes. Mais ce quasi maintien des postes intervient alors que de nouveaux dédoublements et des réduction des effectifs par classe sont attendus dans le premier degré. Pour la troisième année consécutive, le second degré devrait perdre des postes alors que le nombre d'élèves augmentera et qu'il faut...

 

(...)

 

Lisez l'article...

 

Pédagogie

Pierre Périer : Des parents invisibles

"Investis d'un pouvoir jugé déterminant dans la scolarité de leurs enfants, les parents sont sur responsabilisés par l'institution scolaire...Or de même que le comportement des parents ne peut être la cause de "l'échec", ils ne sont qu'un maillon de la "réussite". Cependant, de manière analogue au traitement désormais réservé à la pauvreté , les causes individuelles tendent à se substituer aux causes sociales et à conforter des jugements  de nature morale sur les comportements des parents". Les "parents invisibles", qui font le titre du nouveau livre de Pierre Périer (collection éducation & société, PUF), ce sont les parents  des familles précaires. Alors que l'école attend des parents qu'ils l'assistent, ces parents n'ont ni une situation ni les...

 

(...)

 

Lisez l'article...

 

La classe

Lancé par A. Antibi, le Mouvement MCLCM organise son colloque 2019 à Paris le 3 décembre. Il propose une nouvelle conception de l'évaluation qui vise à redonner confiance et améliorer le niveau des élèves. JM Blanquer ouvrira le colloque. Les inscriptions sont ouvertes.

 

(...)

La classe

L'ouvrage est annoncé pour le 17 octobre chez ESF Sciences Humaines. Philippe Meirieu publie "Lettre à un jeune professeur". S'il reprend le titre d'un ouvrage de 2005, la situation des enseignants a beaucoup évolué depuis. " Il y a des évolutions qui touchent à la place des professeurs au sein du système scolaire : retirer aux syndicats leur droit de regard sur les mutations et avancements au sein de la profession en dit long sur la reprise en mains en cours et le renforcement du pouvoir hiérarchique au détriment de l’autorité partagée. Et, au-delà du changement de statut institutionnel, on assiste, en réalité, à un véritable changement identitaire : un changement qui concerne la conception même du métier de professeur", écrit P Meirieu. " Car, depuis quelques années et, avec une accélération fantastique depuis 2017, c’est bien un autre métier  qui se dessine sous nos yeux. Un métier qu’on suppose aujourd’hui exercé par des personnes peu fiables puisque leur liberté d’expression est maintenant encadrée par l’article 1 de la loi dite « Pour une école de la confiance » qui exige « l’engagement et l’exemplarité » afin de « contribuer au lien qui unit les élèves et leur famille au service public d’éducation ». Un métier qui semble progressivement coupé des principes fondateurs de la République : former nos enfants à la liberté de penser, mettre en place un égal droit d’accès à l’éducation pour toutes et tous, faire vivre au quotidien la fraternité pour construire une société plus solidaire. Un métier vidé petit à petit de toute possibilité d’initiative et de créativité tant il est enjoint de produire des résultats mesurables grâce à des tests standardisés et de préparer les élèves à ce qui, sous le nom de « contrôle continu », n’est, en réalité, qu’un « examen continu »".

 

Sommaire et extraits déjà en ligne

 

 

L'élève

Avec l'aide de 50 associations, le Défenseur des droits a consulté près de 2000 jeunes de 4 à 18 ans. Les résultats de la consultation seront dévoilés sur un nouveau site à partir du 20 novembre. Certaines sont déjà dévoilées et concernent l'Ecole. "Former les jeunes parents et tous les professionnels qui travaillent avec des enfants et des jeunes, pour qu’ils connaissent les droits" ou encore "Il faudrait simplifier et uniformiser les pièces requises lors de l’inscription scolaire afin de permettre aux enfants vivant dans les bidonvilles, squats, hôtels sociaux, d’accéder plus facilement à l’école".

 

Le site

 

Les disciplines

Pour travailler l’orthographe en 6ème, Marie Soulié, professeure de français au collège Daniel Argote à Orthez, met en œuvre un protocole d’écriture autorégulée. L’exercice dure 5 à 10 minutes. L’enseignante dicte une phrase à toute la classe. Chaque élève l’écrit sur un post-it en se posant des questions à voix haute et en posant le stylo sur la table à chaque question (où est le sujet ? quel est le temps ? singulier ou pluriel ? masculin ou féminin ? je fais l’accord ? participe passé employé avec ?  a ou à ? connais-je un mot de la famille ? …) L’enseignante réalise l’exercice au tableau en utilisant la même technique à haute voix. Les post-it sont affichés sur un tableau de liège pour garder la trace du travail effectué. Eclairages de Marie Soulié…

 (...)

Les disciplines

La mise en œuvre des nouveaux programmes de français suscite chez les enseignant.es beaucoup d’interrogations et d’inquiétudes. Le site Lettres de l’académie de Rouen propose un document bienvenu, produit par l’inspection pédagogique régionale, pour « répondre aux questions soulevées par les programmes. ». Peut-on choisir librement les œuvres à lire ? Qu’est-ce qu’un « parcours » ? En première, peut-on choisir des auteurs d’un autre siècle que ceux de la période historique imposée par l’objet d’étude pour constituer le parcours associé ou la lecture cursive ? Quelle place pour la littérature étrangère ? Quelle œuvre pour la seconde partie de l’oral du bac ? Comment parvenir à étudier 4 œuvres intégrales dans l’année ? Quelles modalités pour la lecture des textes ? Quelle longueur pour les textes étudiés ? Sur quel programme de grammaire les élèves de première de cette session 2019-2020 seront-ils interrogés ? Doivent-ils d’ores et déjà maîtriser le programme des deux années de seconde et première ? … Voici, en vrac, d’autres questions, collectées çà et là sur des forums et des listes de discussion, auxquelles les réponses apportées, lorsque réponses il y a eu, ont pu varier d’une académie à une autre…

 

(...)

Les disciplines

Comment mettre en œuvre un carnet de lecture collaboratif et numérique ? Les 5èmes d’Ophélie Jomat, au collège Les Acacias au Havre, ont réalisé en groupes des diaporamas pour rendre compte de lecture d’un roman d’aventures, Le Royaume de Kensuké de Michael Morpu. Les élèves ont reçu « un diaporama brut qui leur sert de trame et de fil conducteur au fur et à mesure des séances. Chaque séance débutait par l’explicitation d’une consigne donnée pour réaliser une diapositive supplémentaire au diaporama. » Au programme : présentation de l’auteur, résumé, carte mentale des thèmes principaux, portraits de personnages, carte du voyage du héros, sensations, guide de survie sur une île déserte, passage préféré, jugement sur le livre.

 

Explications et exemples

 

 

La vidéo


 L'Edito

La troisième année de JM Blanquer rue de Grenelle ressemblera t-elle aux précédentes ? Alors que le ministre poursuit ses projets, allant même jusqu'à remettre en selle cet été les EPSF bannis de la loi Blanquer, le paysage autour de lui est-il le même ? JM Blanquer semble avoir perdu la confiance des enseignants et poussé une frange non marginale à une radicalisation sans précédent. Il apparait que la mobilisation enseignante s'est faite contre ses idées et non contre les réformes gouvernementales. Dans cette situation nouvelle, le ministre est-il capable de faire preuve de concessions et de dialogue ? Dogmatisme ou avenir politique, il va falloir choisir...

 

Le problème des enseignants ce n'est pas Macron mais Blanquer

 

Rentrée 2018, nous annoncions une accélération des réformes portées par JM Blanquer. "La seconde année sera vraiment celle des réformes ou au moins des tentatives de grand changement", écrivions-nous. Effectivement , l'année a vu défiler de la grosse cavalerie : la loi de transformation de la Fonction publique, la loi Blanquer, le livret orange et les recommandations , la circulaire de rentrée (là aussi il ne devait plus y en avoir mais finalement...), la réforme de la formation, la réforme territoriale, sans omettre les PIAL. ...

(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces