L'Expresso du 17 avril 2014

Le fait du jour

A l'issue du Conseil des ministres, le 16 avril, Manuel Valls a présenté les grandes lignes de sa politique économique et sociale. Il a promis la poursuite du recrutement des 60 000 postes dans l'éducation, compensés par des suppression dans d'autres ministères. Il a aussi annoncé la poursuite du gel du point fonction publique jusqu'en 2017.

(...)

C'est un nouvel éclairage sur la réforme des rythmes scolaires qu'apporte l'entretien accordé par Benoît Hamon aux quotidiens de l'est de la France (Est Républicain, Républicain lorrain, Le Bien public, L'Alsace). Le ministre annonce un nouveau décret qui pourrait remettre en question la règle des 9 demi-journées.

(...)

Benoît Hamon a le sens du protocole. Après avoir reçu la première fédération syndicale le 14 avril, il reçoit la seconde le 16. C'est Laurent Escure, secrétaire général de l'Unsa Education, qui conduit une délégation curieuse de connaitre les intentions du ministre et de faire passer ses messages. Refondation, rythmes, utilisation des moyens dans le secondaire, salaire, laïcité, la rencontre "positive" a aussi ses surprises sur les rythmes et le dégagement de moyens dans le secondaire.

(..)

"Les Sciences économique et sociales c'est généraliste". Erwan Le Nader, vice président de l'Apses, l'association qui regroupe les professeurs de SES, espère voir la culture économique trouver une pleine place en classe de seconde. Et déjà faire valoir ses idées auprès du Conseil supérieur des programmes.

(..)
Le système

L'Association des régions de France manifeste son inquiétude devant les nouveaux financements de l'apprentissage mis en oeuvre par la nouvelle loi sur la formation professionnelle. La loi bouleverse les circuits existants ce qui fait aussi réagir Les Compagnons de devoir.

(..)
Le système

"Le ministre souhaite que toute la lumière sur cette affaire soit faite et a donc diligenté une mission de l'inspection générale", annonce l'Education nationale le 16 avril. Cette décision fait suite au signalement, par la Fep Cfdt, de graves dysfonctionnements au lycée privé sous contrat Gerson de Paris. Le syndicat dénonçait notamment "un enseignement religieux qui.. frôle l’obscurantisme" et l'intervention dans le cadre de la catéchèse d'Alliance Vita. "Cette mission aura pour objet de vérifier les faits, puis de voir dans quelle mesure la séparation entre ce qui relève de l'Education nationale et du caractère propre de l'établissement privé est bien respectée et enfin, de vérifier que l'expression du caractère propre se réalise dans le respect du contrat souscrit avec l'Etat", précise le ministère.

 

Opération anti intégriste

La classe

Mais que fait la pédagogie Freinet quand elle doit inclure des élèves en situation de handicap ? La question est posée sans ambiguïté par le Nouvel Educateur n+217.  Pour Cédric Prévot, qui coordonne ce numéro, l'école Freinet apporte la tolérance et l'acceptation de la différence. "C'est vivre et témoigner d'une école où de manière extraordinaire... le rapport au monde de l'enfant est pensé puis accompagne par le devenir élève". A l'appui de ces propos de nombreux témoignages d'enseignants , dont celui de JM Laurent à qui j'emprunte la question ci-dessus. Comme toujours, Le nouvel Educateur nous emmène en classe mais avec cette distanciation propre aux classes Freinet.

 

Le numéro

La classe

Le site académique de Grenoble recense les ressources flash pour l'enseignement. Il propose ainsi 204 animations en sciences, 120 en français, 97 en histoire et géographie. Il y a de tout. Des animations léchées réalisées pour des sites commerciaux et des réalisations d'enseignants.

 

600 animations flash

L'élève

La revue Sciences Humaines publie un intéressant numéro spécial sur la psychologie de l'enfant. Ce numéro propose un véritable état des lieux de recherches sur un sujet qui touche directement l'exercice du métier d'enseignant. "Le développement des sciences cognitives et de l'imagerie cérébrale est en train de bouleverser nos connaissances sur l'intelligence", note Sciences Humaines. La revue donne la parole a des chercheurs qui savent remarquablement synthétiser l'état des savoirs en des textes courts. Ainsi Roger Lécuyer (Paris V) fait le point sur l'intelligence des bébés, Olivier Houdé (Paris V) sur le raisonnement. Michel Kail (Cnrs) explique la conquête du langage, Jean-François Marmion celle des maths.

 

Le sommaire

Les disciplines

Le blog « Lettres et cartes heuristiques » présente des exemples et des ressources pour réaliser, en français et en latin, des cartes heuristiques susceptibles d’aider les élèves à mieux structurer, visualiser, mémoriser. Notions grammaticales, personnages de romans, vocabulaire histoire littéraire … : l’outil semble adapté à des domaines variés. 

 

Le blog

Les disciplines

Sur le thème "La croissance en question(s)", la prochaine session des Entretiens Enseignants Entreprises aura lieu les mardi 26 et mercredi 27 août 2014 sur le campus de formation de Veolia environnement près de Paris. Inscrite dans le plan national de formation, cette université d'été est organisée par l’Institut de l’entreprise en partenariat avec l’Education nationale et le Conseil d’analyse économique.

(..)
Les disciplines

Une séquence imaginée par les documentalistes du Mooc Moocdoctice. Pour faciliter le lien cm2-6ème, les élèves de 6ème préparent la visite des écoliers sous forme d'une chasse au trésor. Les trésors, définis par les 6èmes, sont matérialisés par des QR codes.

 

La séquence

 

La vidéo


 L'Edito

Réalisée pour la banque HSBC, l'étude The Value of Education sonde les âmes des parents dans 15 pays pour connaitre leurs attentes envers le système éducatif. Cette étude fait apparaitre une forte singularité des parents français.

 

Ils apparaissent nettement moins stressés par les études de leurs enfants que la moyenne. Ainsi il sy réfléchissent nettement moins à l'avance que les autres. Les parenst français et britanniques sont aussi ceux qui sont les moins prêts à mettre leurs économies dans les études des enfants alors que 77% des Chinois par exemple trouvent que c'est un excellent investissement. Les attentes des parents français sont aussi différentes : l majorité des parents des autres pays souhaitent que l'école primaire apprenne l'autodiscipline aux enfants quand les parents français veulent qu'ils soient heureux à l'école. De là à penser que cette "permissivité " est la source de problèmes à l'école...

 

Au secondaire les parents français se distinguent aussi. Les parents des autres pays attendent du secondaire qu'il apprenne la résolution de problèmes, la pensée analytique ou l'acquisition de compétences numériques. Tout ça est étranger aux parents français parce qu'étranger au système éducatif français. Sur ce point là aussi Pisa a marqué la singularité française.

(..)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces