L'Expresso du 18 juillet 2014

 Le sac de plage est cet objet plus ou moins intime où l'on entasse une serviette, l'ambre solaire, quelques papiers, un porte monnaie, ses clés. C'est là aussi où l'on serre les supports de nos réflexions et de nos souvenirs.

 

Prof partout, enseignant tout le temps ? C'est en été, sur la plage, que se nourrissent les envies, les projets, peut-être même les salvatrices utopies des enseignants.  C'est là que commence à se préparer la rentrée.

 

Ouvrez le sac. Vous y trouverez l'indispensable de la rentrée. L'enseignant expérimenté y trouvera, dans chaque discipline, ce qu'il faut savoir pour préparer la rentrée, faire face aux nouveaux programmes et aux nouveaux défis. Le nouvel enseignant y puisera des ressources et des conseils pour entrer dans les exigences d'un nouveau métier.

 

Le Sac de plage reste léger. C'est un Guide de rentrée complet que vous prépare le Café pédagogique dès le 1er septembre.

 

Le sommaire

L'élève

Peut-on apprendre en s'amusant ? Même avec les maths ? Oui avec "Mathémanip" un espace strasbourgeois qui accueille les enfants dès 3 ans. A Troyes ce sont des artistes qui attendent vos enfants, tandis qu'à Saint Côme du Mont (50) on vous invite à découvrir à vélo le marais.   Le Café pédagogique propose un grand Tour de France des régions, une « grande boucle » avec de nombreuses activités qui promettent de bons moments et de merveilleux souvenirs.

 

Profitez de la sélection Café.

 

Le fait du jour

Encore un plan numérique ? Celui-là a la particularité de se situer dans un programme gouvernemental global, "les 34 plans de la nouvelle France industrielle", et, parait-il, d'avoir le soutien de l'Elysée. Le gouvernement veut équiper 70% des écoliers et collégiens d'ici 2020 et lancer le marché de l'édition numérique éducative. Mais comment faire dans le contexte budgétaire actuel ? Comment intégrer le numérique dans les programmes scolaires ? Et pour quoi faire ?

(...)

"Finalement, tout le monde trouve un intérêt à cette demi-teinte, à cette absence de décision qui se confirme chaque jour à propos du numérique en éducation". Bruno Devauchelle fait un bilan de l'année scolaire. " Ce qui manque, essentiellement, c'est une vision plus globale, non pas du numérique mais d'une société qui évolue dans un cadre numérique... On va continuer d'installer des matériels, développer des environnements logiciels, parler de pédagogie sans jamais en faire, mais surtout ne pas toucher à l'école et à tout ce qui la rend de plus en plus imperméable au numérique."

 

Lire l’article

« Benoît Hamon se félicite des résultats des concours », annonce le ministère. Mais , si l’attractivité globale progresse, les nœuds d’étranglement du système demeurent. Ainsi que la question : comment y faire face ?

(...)
La classe

Qui a dit que Facebook avait mauvaise presse dans l’Education nationale ? Peut-on utiliser le smartphone en classe pour faire de l’anglais ? En poste au collège des Rives du Léman à Evian, Rafika Selmi fait travailler ses élèves sur Facebook en utilisant leurs outils personnels de connexion. Elle partage avec nous ce projet.

(...)
Le système

Apparemment seulement technique, un décret publié au J.O. du 17 juillet, pourrait modifier en profondeur l’orientation des élèves afin de lutter contre la ségrégation sociale au collège.

(...)
L'élève

 

Publiée au B.O. du 17 juillet, une circulaire invite à donner « un second souffle » à la participation des lycéens à la vie de leur établissement. Le texte prend en compte les enseignements du dernier rapport de l’Inspection générale. Notamment il réduit la durée de la formation donnée aux lycéens sans doute dans l’espoir qu’elle devienne effective. Et il demande une prise en compte de l’engagement lycéen dans la vie scolaire.

(...)
Le système

Le taux de réussite général aux examens de l’enseignement agricole reste stable cette année avec 84% de reçus. Mais 10 000 diplômes supplémentaires o,t été délivré sparticulièrement en bac pro et en BTS.

 

Le système

 

Une circulaire précise les modalités d’affectation des enseignants stagiaires de l’enseignement privé sous contrat du 1er et 2d degré.

 

Au BO

Le système

Ancien recteur de Créteil, Jean-Michel Blanquer a été à la tête de la Dgesco durant  3 années de 1999 à fin 2012. A ce titre il a eu en charge la gestion de l’enseignement scolaire à une époque très particulière marquée par la politique de réduction des effectifs. Il publie à la rentrée chez Odile Jacob un ouvrage « L’école de la vie » où il devrait rendre compte de ces expériences.

 

Jusqu'au 25 aout L'Expresso prend ses vacances. Il devient bimensuel sauf actualité importante. Car nous restons en veille et en lien avec vous par Twitter et notre page Facebook. Nous vous souhaitons de bonnes vacances !

 

La classe

Les nouveaux programmes de maternelle suscitent déjà des réactions. Christine Lemoine a réuni des avis collectés sur Twitter. Un thème revient avec force : celui des effectifs. Il n’est pas rare de trouver en maternelle une trentaine de bambins. Les enseignants demandent que l’on tienne compte des effectifs dans la rédaction des programmes. «Il devrait y avoir 2 versions des IO », écrit une enseignante », « jusqu’à 25 et au-delà de 25 ». Un autre point de sprogrammes est critiqué avec force , l’apprentissage de la cursive à partir de la moyenne section. « Vive la primarisation de la maternelle ! », écrit une enseignante.

 

Le storify

L'élève

La Fondation Cartier pour l’art contemporain fête ses trente ans. A cette occasion, elle présente une exposition exceptionnelle, qui réunit l’ensemble des artistes avec lesquels elle tisse des liens, et retrace trente années d’expositions et d’événements. Peinture, design, photographie, cinéma, art populaire, vidéo, sculpture, musique, bande dessinée…l’exposition « Mémoires vives » rend compte de la diversité de la programmation de la Fondation Cartier, et invite le public à la découvrir. Le jeune public est très attendu à cet événement, un « guide découverte » est à sa disposition, et des animations particulières, dès 6 ans, lui sont proposées, à faire seul ou en famille. Les enseignants sont attendus à la rentrée avec leurs élèves.

(...)
Les disciplines

A Warcq dans les Ardennes, les archéologue stravaillent sur une tombe gauloise exceptionnelle. Ils ont mis à jour un char d’apparat richement orné enterré avec ses 4 chevaux. Le défunt repose dans la caisse du char.

 

La tombe

Les disciplines

« L’imposition réelle des 1 % les plus aisés a crû jusqu’en 1982 (taux moyen de 34,2 %) puis a diminué depuis (25 % en 1998) ». C’est un des enseignements de cette étude sur un siècle d’impôts publiée par l’Institut des politiques publiques. «  Les classes moyennes et modestes, les 90 % du bas de la distribution des revenus, ont vu leur contribution dans l’impôt total payé, passer de moins de 15 % dans les années 1950 à 35% depuis les années 1970. »

 

Un siècle d’impôts

Les disciplines

Les économies européennes les plus ouvertes à l amondialisation ne sont pas forcément celles que l’on croit. Selon Eurostat, qui se base sur cinq aspects de la mondialisation économique: le commerce international, les investissements directs étrangers (IDE), l'emploi et la valeur ajoutée des entreprises multinationales ainsi que l'internationalisation de la technologie, l’Irlande et le Luxembourg pourraient être les champions d el’intégration dans l’économie mondiale. En France la mondialisation financière est nettement devant l’industrielle.

 

Eurostat

La vidéo


 L'Edito

De tous les agents de la Fonction publique  d’Etat, les enseignants sont ceux qui ont connu les plus fortes baisses de salaire en 2012, annonce une étude de l’Insee. Pour cette année, alors que les non enseignants ont vu leur salaire baisser de 0,1%, la baisse est allée 15 fois plus vite pour les professeurs.

 

« En 2012, un salarié de la fonction publique d'État, ministères et établissements publics confondus, a perçu un salaire net moyen de 2 465 euros par mois en équivalent temps plein. Entre 2011 et 2012, le salaire net augmente de 1,2 % en euros courants. Compte tenu de l'inflation (+ 2,0 % en 2012), le salaire net diminue de 0,8 % en euros constants par rapport à 2011, qu'on inclue ou non les bénéficiaires de contrats aidés. Le salaire moyen est légèrement tiré à la baisse par le recul de la part des titulaires. Pour les titulaires comme pour les autres salariés, le salaire moyen recule de 0,7 %. » Voilà pour les fonctionnaires en général.

 (...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces