L'Expresso du 31 août 2016

Le fait du jour

C'est le jour J pour près d'un million d'enseignants. Ils effectuent ce matin une pré rentrée. A la découverte des nouveaux collègues s'ajoute nombre de changements...

 

Ils sont près d'un million. 374 530 enseignants du premier degré retrouvent leur école ce matin. Ce sont très largement des professeures (84%). Les établissements du second degré accueillent 480 498 professeurs . Les femmes y sont majoritaires (60%).

(...)
Le fait du jour

Donner du recul et aider concrètement. C'est la mission du Guide de rentrée du Café pédagogique. Outre une vision très complète de l'état du système éducatif et du métier enseignant, le Guide de rentrée donne à l'enseignant débutant, et ils le sont tous cette année avec les nouveaux programmes, des pistes pour enseigner à son niveau ou dans sa discipline.

 

Lisez l'article...

 

L'élève

Quel est le fondement d’une famille ? Au-delà des liens du sang, un enfant peut-il se construire sans connaître ses origines ? La découverte tardive d’un secret familial peut-elle changer le cours d’une existence ?  Voilà quelques questions qui traversent « Le Fils de Jean ». Le réalisateur Philippe Lioret, attentif à la détresse sociale (« Tombés du ciel », « Welcome ») comme aux blessures intimes (« Je vais bien, ne t’en fais pas », « Toutes nos envies ») nous invite cette fois à accompagner Mathieu, de Paris à Montréal, sur les traces d’un père inconnu. Sous les apparences d’un suspense à rebondissements, le drame à vocation psychologique se transforme subrepticement en exploration sensible et profonde de la complexité des êtres. Plutôt que de construire un ‘roman familial’, « Le Fils de Jean » sonde les cœurs avec délicatesse et ouvre pour son héros la voie d’un nouvel accomplissement. 

(..)
La classe

L'EMC peut-il voler au secours de l'école inclusive ? Ce nouvel enseignement, parfois boudé par les enseignants car jugé ringard ou moralisateur, peut devenir un bel outil d'intégration. C'est l'expérience du projet "EMC Partageons" lancé sur Twitter par Valérien Florentin, directeur d 'école,  Mélanie Bachimont, enseignante spécialisée, et Christelle Prince, conseillère pédagogique.

(..)
Le système

"L'éducation a besoin de temps. Les réformes nécessitent de la stabilité pour porter leurs fruits". Christian Chevalier, secrétaire général du Se-Unsa, a longuement plaidé le 30 août, pour les réformes menées depuis 2012 , notamment celle du collège. Pour son syndicat, il faut laisser les textes s'appliquer au delà de 2017. Et se souvenir que "le gouvernement a tenu ses engagements".

(...)
Le système

Aura-t-on des conditions de rémunération des contractuels enfin harmonisées pour les 26 000 contractuels de l'enseignement ? Plusieurs textes publiés au Journal officiel du 31 août clarifient et harmonisent la rémunération des enseignants contractuels. Ils fixent les salaires minimum et maximum et délimitent les deux catégories de contractuels. De textes fixent aussi les conditions de versement de primes.

(..)
Le système

Un arrêté publié au Journal officiel du 31 août revoir à la hausse la bonification indiciaire versée à quelques cadres du ministère.  Cela concerne par exemple le délégué aux affaires juridiques et son adjoint.

 

Au JO

 

Le système

Instituée sous Sarkozy en 2008, la prime spéciale encourageant à fare au moins 3 heures supplémentaires est abrogée. Cette prime devait permettre de réduire plus facilement le nombre d'enseignants. La décision est exécutoire dès la rentrée et les enseignants devraient la voir disparaitre de leur salaire cette année. Le ministère doit estimer qu'il a suffisamment de création de postes pour ne plus avoir besoin de cette prime.

 

Au JO

 

Le système

Regroupant le Snes,le  Snep, FO, la Cgt, Sud, le Snetaa et le Sundep (privé), l'intersyndicale collège appelle " les collègues à ne pas mettre en oeuvre des dispositifs imposés et qu’ils jugent inefficaces ; elle demande à l’ensemble des personnels du second degré de recenser et faire remonter dans le cadre des assemblées générales de pré rentrée tous les problèmes d’une rentrée qui s’annonce très difficile :collège, lourdeur des effectifs en lycée, insuffisance des moyens affectés à la vie scolaire, emplois du temps".  Elle appelle à fare grèe et à manifester le 8 septembre.

 

Le système
Quand une majorité change, la règle veut qu'on décrie le travail des prédécesseurs. Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, et Agnès Evren, vice présidente en charge des lycées et de la culture, ne s'en sont pas privé le 30 aout en présentant leurs mesures de rentrée. Mais elles ont aussi marqué des réorientations voire des continuités. La région s'engage par exemple  à développer le numérique et à aider les enseignants à s'installer.(...)
Le système

Outre la généralisation de la vidéo surveillance dans tous les lycées de la région PACA, Christian Estrosi a annoncé le 30 août des mesures exceptionnelles de sécurité pour la rentrée. Les agents de la région feront l'objet d'une vérification sécuritaire sur leur éventuelle inscription au fichier S. Le président de la région PACA veut faire des 3500 agents régionaux "les vigies dans la lute contre la radicalisation". 600 chefs d'équipe seront formés à "détecter les signaux faibles de radicalisation" ainsi que les "personnes suspectes". Un expert sécurité lycée recruté , non en Sorbonne, mais parmi les cadres de la police, coordonnera et exploitera ces informations...

 

Le système

Gilbert Cambe passe de l'Hérault à l'Aveyron où il est nommé Dasen. Pierre Roques devient dasen adjoint de la Gironde.

 

Au JO

Au JO

 

Le système

George Pau Langevin démissionne de son poste de Ministre de l'Outre Mer. Elle avait été au début du quinquennat ministre de la réussite éducative à coté de Vincent Peillon. Elle avait réussi à définir son champ d'action n'hésitant pas de façon courageuse à défendre ses conceptions.

 

Le testament éducatif de G Pau Langevin

 

 

La classe

Entre 2008 et 2011 le niveau d'insatisfaction envers le collège a monté, révèle une nouvelle étude de la Depp. L'étude pointe particulièrement l'aide apportée aux élèves.

(...)
L'élève

"La majorité des Français (63%) se déclare favorable au principe de scolarisation des enfants de moins de 3 ans, dont 23% se disent même « tout à fait favorables »", annonce l'IFOP selon un sondage réalisé pour Femme actuelle. "Les premiers concernés, c’est-à-dire les parents d’enfants de moins de 3 ans, sont encore plus favorables à cette mesure : 74% la soutiennent, dont 32% s’y déclarant « tout à faire favorables ». Dans le détail, on observe que les jeunes (78%), les plus diplômés (69%) et les catégories pauvres (67%) sont les segments de population les plus favorables à cette scolarisation.  Pour les deux tiers des Français (65%), mettre un enfant de deux ans à la maternelle est « une bonne chose pour améliorer la socialisation et l’acquisition du langage des plus petits ». Aussi, seule une minorité (46%) estime que cela revient à « le scolariser à une âge trop précoce », soit des résultats qui confirment l’adhésion des Français au principe de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans."

 

Sondage

 

Les disciplines

S Obholtz publie son dossier rentrée. Vous y trouverez les documents incontournables : livret d'accueil, billets d'absence, reglement, plannings, vademeum etc.

 

Le dossier rentrée

 

Les disciplines

Magalie Mauban propose cette présentation de "la phrase dictée du jour" en classe de CP. Un enseignement explicite de la dictée ritualisé dans la classe.

 

Présentation

 

Les disciplines

" Le brevet constitue une trace des apprentissages, une trace de toutes ces activités « invisibles » et indispensables de la maternelle dont on a parfois du mal à rendre compte. Il s’adresse en priorité à l’enfant, plus encore qu’aux familles où à l’institution. Le brevet lui donne à voir, à penser ce qu’il sait faire. Il peut se situer dans les apprentissages et appréhender ses progrès", explique C Lemoine sur son site Maternailes. Retrouvez la façon dont les brevets aident aussi l'ensiegnant à structurer soin enseignement.

 

Les brevets

 

La vidéo


 L'Edito

2016 restera comme l'année de toutes les réformes. A quelques mois de la fin du quinquennat, une accélération pousse tous les dispositifs et tous les services pour remplir les promesses. Si la politique ministérielle se détache bien des orientations de l'opposition, il n'en reste pas moins que toutes les promesses ne sont pas tenues et que le bilan a ses zones d'ombre...

 

10 711 postes

 

Avec 10 711 postes créés, la rentrée  2016 est bien un cru exceptionnel. Au total, 3911 équivalents temps plein arrivent dans les classes au primaire à cette rentrée alors que la pression démographique est au plus bas. L'essentiel de cette manne va permettre de recréer des postes de remplaçants (1200). Le reste est absorbé surtout par des dispositifs spéciaux (plus de maitres que de classes, décharges de direction, moins de 3 ans...). Au final, les enseignants ne connaitront pas d'allègements substantiels des effectifs classe.  Il est vrai que pour ramener ceux ci à la moyenne européenne il faudrait des recrutements beaucoup plus massifs. Est ce possible ?

 

Dans le second degré 2804 équivalents temps pleins sont créés pour 50 à 70 000 élèves en plus dans les lycées. Au collège la situation démographique est favorable ce qui facilite l'application de la réforme.

(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces