L'Expresso du 19 février 2018

Le fait du jour

" Ces indicateurs doivent être interprétés davantage comme un état des lieux initial de la réussite scolaire des élèves en REP+ que comme une évaluation de ce dispositif. En effet, le dispositif REP+ n’est entré en application qu’à la rentrée 2015". Dans une nouvelle Note la Depp, division des études du ministère, publie un prudent "état des lieux" de l'éducation prioritaire. Il chiffre l'écart existant aussi bien en moyens qu'en résultats entre l'éducation prioritaire. Survenant après une article publié par la Depp qui mettait en douce l'efficacité du dispositif, alors que la carte de l'éducation prioritaire arrive à terme, cette Note alimente un débat que le ministre va bientôt trancher.

(...)
  
Le fait du jour
 Présentée le 14 février, la réforme du lycée fait monter au créneau les disciplines scientifiques et les sciences économiques et sociales (SES).Après les associations de professeurs de SVT et de physique chimie, c'est la Commission française pour l'enseignement des mathématiques (CFEM) et l'association des professeurs de maths (Apmep) qui marquent leurs désaccord devant l'insuffisance de l'enseignement des sciences. De nouveaux renforts viennent  l'appui de la démarche de l'Apses (association des professeurs de SES) qui lance une pétition.

 

(...)
 
La classe

Et si l’on faisait de la lecture un événement, donc une activité collective et publique ? Et si on amenait les élèves à faire le storytelling de leur lecture : à raconter, en ligne et en réseau, leur appropriation de l’œuvre ? C’est l’invitation d’un projet mené en 3ème par Christelle Lacroix et Virginie Paresys au collège des Hauts de France à La Malassise. Tablettes numériques et réseaux sociaux sont utilisés pour explorer un roman contemporain par la créativité et la collaboration, échanger avec l’auteure, accompagner et restituer la séquence de travail, fixer les connaissances et les réflexions par leur publication. Christelle Lacroix a présenté au 10ème Forum des Enseignants Innovants ce projet qui fait du storytelling « l’occasion d’un méta apprentissage » et du texte littéraire « un vecteur de partage, de communication et de réflexion au cœur même de la société. » Explications …

 

(...)

Où en est l'innovation pédagogique ? Quelles nouvelles pratiques remarque t-on en classe ? Le Café mensuel de février rend compte du 10ème Forum des enseignants innovants. Le nuémro montre de nouvelles pratiques pédagogiques dans quasiment toutes les disciplines à coté des rubriques portant sur une actualité particulièrement riche.

 

(...)
Le système

"Sur France 2 jeudi soir, Jean-Michel Blanquer a brillé, une nouvelle fois, dans L'Émission politique. Lui qui était encore un inconnu du grand public il y a seulement quelques mois est aujourd'hui devenu un pilier du gouvernement d'Édouard Philippe. Selon un sondage réalisé en fin d'émission auprès de plus de 1 000 personnes, la prestation du ministre a convaincu quelque 71 % des téléspectateurs, un score record" Le Point encense le ministre de l'Education nationale. Et il n'est pas le seul. Il fait aussi la Une de Valeurs actuelles où il est présenté comme "la nouvelle star" ou "la dernière chance pour l'Ecole". France 2 monte une émission de promotion du ministre et de nombreux autres médias louent son action. Mais que savons nous vraiment de la popularité du ministre ? Est-il vraiment "vice-présidentiable" ?

 

(...)
Le système

" Dans de nombreux départements, parents d'élèves, élus et enseignants se lancent dans la bataille pour défendre une école rurale souvent première victime des décisions arrêtées par les recteurs et les DASEN", écrit le Snuipp Fsu, premier syndicat du primaire.

 

(..)
Le système

Concurrentes et divisées, voir frères ennemis pour certaines, les organisations lycéennes font front commun contre Parcoursup. Dans un communiqué commun, la Fidl, le Sgl, l'Unl et l'Unl SD demandent le retrait du plan étudiants et appellent à manifester le 15 mars. "Plutôt que d'investir dans l'enseignement supérieur pour nous permettre de faire les études de notre choix, le gouvernement préfère nous sélectionner", dit le communiqué commun. "La réforme du bac va encourager un accroissement des inégalités territoriales. Cette réforme va vers la création d'un lycée à 2 vitesses entre les mieux dotés, ceux de centre ville.. et le smoins bien dotés , ceux de campagne, de banlieue ou en périphérie". Cette unanimité arrivera-t-elle à réveiller un mouvement lycéen bien essoufflé ces dernier jours ?

 

Le système

" Il ne m’appartient pas d’émettre un avis mais je vous invite à consulter les déclarations relatives à la fondation Espérance banlieues du ministre de l’Éducation nationale.. soutenant sans ambiguïté ce projet". C'est en se référant à JM Blanquer que, selon L'Union, le maire Les Républicains de Reims, A Robinet, justifie son soutien à l'ouverture d'une école Espérance Banlieues dans sa ville. Selon l'Union de Reims cette installation dans des locaux municipaux sera soutenue par 41 000 € de dépenses de la ville. Une décision qui pourrait être en contradiction avec l'article L 151.3 du Code de l'Education.

 

Article de l'Union

Déclaration du maire

 

Le système

Christophe Roisnel a été condamne en appel à 19 ans de prison pour le viol de trois enseignantes accompagné d'actes de torture. Cet abbé de la Fraternité Saint Pie X, une organisation catholique traditionaliste qui possède des écoles hors contrat dans tout le pays, dirigeait l'école hors contrat Notre Dame de la Sablonnière à Goussonville. Il avait été condamné à 16 ans en première instance. Cette affaire rappelle la nécessité de contrôler ces écoles hors contrat.

 

Dans Ouest France

La première condamnation

Ecoles hors contrat : un rapport inquiétant

 

Réforme du bac et du lycée

Lycée : Le ministre recule sur sa réforme

Le grand big bang du lycée n'aura pas lieu. Le 14 février, JM Blanquer a présenté sa réforme du bac et du lycée comme sociale et moderne. "Plus d'égalité, plus de liberté, plus de véritable réussite, plus de simplicité", a-t-il dit. On retiendra surtout qu'il a reculé. Sur la semestrialisation qui n'aura pas lieu. Sur le bac qui sauve son caractère national. Le ministre introduit des "humanités scientifiques et numériques " et impose des sciences à tous les lycéens. Il introduit aussi une épreuve orale. Il maintient les filières en séries technologiques alors qu'elles disparaissent en série générale. Ces points nous semblent positifs. Rançon de ces choix : le bac devient plus complexe et les enseignants vont passer leur temps à évaluer au lieu de faire cours. La réforme devrait se traduire par des écarts plus grands entre les lycées en (...)

 

Lisez l'article...

 

L'HEBDO PRIMAIRE

Rapport Villani : Des préconisations inquiétantes selon le Snuipp

"Peu de surprises à la lecture des mesures relatives au premier degré. Les références aux trois phases d’apprentissage (manipulation, verbalisation, abstraction), à l’enseignement explicite, à l’importance de la numération et du calcul mental, au travail sur le sens des opérations figurent déjà dans les programmes de 2016, rédigés, il est vrai, avec le concours de didacticiens des mathématiques qui faisaient cruellement défaut à la mission Villani", acrit le Snuipp. Le syndicat relève par contre des préconisations inquiétantes. "Bien que rappelant la nécessaire liberté pédagogique des enseignants, la mission met en exergue les exemples « qui marchent » à l’étranger, se propose de faire le tri entre bons et mauvais manuels, de mettre à disposition des enseignants un matériel standardisé, des protocoles d’évaluations à utiliser trois fois par an. Sur une question complexe et multifactorielle, l’expérience montre pourtant (...)

 

Lisez l'article...

 

La classe

"Comment lutter contre la désinformation ? Il suffit de prendre 30 secondes avant d’aimer, partager ou commenter une nouvelle. 30 sec pour lire, vérifier la Source,  réveiller son Esprit critique, Comprendre le but du message". L'association des journalistes québécois ouvre le site "30 secondes" qui démonte le processus des fake news. Pourquoi invente-on des fausses nouvelles ? Quel est leur impact ? Pourquoi les partage-t-on ? Comment faire face ? Un site clair qui donne des clés pour combattre les fausses nouvelles.

 

30 secondes

 

 

La classe

" L’école voudrait éviter d’aggraver le fossé entre les jeunes qui sont soutenus au quotidien dans leurs apprentissages et les autres. Par exemple faciliter l’engagement dans le travail personnel pour les élèves "vite découragés". Fournir des aides adaptées aux besoins, et que ces aides soient accessibles à tous", écrit le site académique de Poitiers. Il propose plusieurs outils numériques pour accompagner les élèves. C'est le cas d'outils pour partager les cours, d'aides méthodologiques, de tests avec rétroaction, d'animations pour revoir des points vus en classe ou d'aide à la mémorisation. De Canoprof à la Quizinière, l'article met l'accent sur les outils qui encouragent la collaboration.

 

L'article

 

L'élève

" La réforme des rythmes éducatifs mise en place à partir de la rentrée 2013 a induit une forte augmentation de l’activité des accueils périscolaires déclarés auprès des services du ministère en charge de la jeunesse", analyse une étude de l'Injep. "Ainsi, on estimait à 2,6 millions le nombre de places ouvertes à des mineurs âgés de moins de 12 ans sur le temps périscolaire au cours de l’année 2015-2016, contre seulement 840 000 trois ans auparavant. Au cours de l’année scolaire 2015-2016, la moitié des communes pourvues d’une école disposaient aussi d’un accueil périscolaire à destination des mineurs âgés de moins de 12 ans ; 86 % des élèves des classes maternelles ou élémentaires étaient scolarisés au sein d’une de ces communes." Un essor maintenant remis en question avec la réforme Blanquer.

 

Etude Injep

 

Les disciplines

Donner directement la parole aux personnages de romans ou aux héros de la mythologie : un jeu de rôles particulièrement formateur pour faire vivre l’imaginaire, sélectionner et traiter l’information, fixer des connaissances en les partageant, travailler les compétences orales ou écrites. Au collège Pablo Picasso de Montesson, les élèves d’Aurélie de Mathéis ont accompli l’exploit d’interviewer Ulysse, une sirène, Charybde et Scylla … pour leur « Mytho Show » en ligne. Au collège Alphonse Allais d’Honfleur, Caroline Leteinturier a orchestré via l’application ChatStories un savoureux échange SMS entre Orphée et Eurydice. Au lycée de l’Iroise à Brest, les élèves du projet i-voix font parler Gargantua, Michel-Ange ou Las Casas : ils rendent compte de leur lecture cursive d’un roman sur la Renaissance en réalisant via le site Genially une production multimédia qui intègre une interview enregistrée du héros.

 

Autour d’Ulysse

Orphée et Eurydice

Gargantua

Michel-Ange

 

Les disciplines

Le site Lettres de l’académie de Caen propose des ressources pour aborder en terminale « La princesse de Montpensier » au programme de littérature. D’une part un musée imaginaire réalisé par Yves Maubant : cette exposition numérique de portraits féminins veut « nourrir l’imaginaire des tableaux à partir de la nouvelle et l’imaginaire de la nouvelle à partir des tableaux » tout en éclairant certains choix cinématographiques de Bertrand Tavernier. D’autre part des documents produits par Dominique Briand et Nicolas Boscher à l’occasion d’une  journée de formation sur l’adaptation cinématographique d’une œuvre littéraire.

 

Le musée imaginaire

Les documents sur l’adaptation

 

Les disciplines

Quelles différences entre lecture sur écran et lecture sur papier ? En quoi la lecture numérique pose-t-elle des difficultés spécifiques : désorientation, surcharge cognitive, zapping ? Comment accompagner les élèves pour les aider à rechercher, traiter, restituer les informations ? Le site Lettres de l’académie de Poitiers propose sur le sujet des éclairages et un exemple de travail en 6ème en prolongement de l’étude de L’Odyssée d’Homère.

 

En ligne

 

 

La vidéo


 L'Edito

L'année 2017 aura finalement été celle du détricotage des mesures adoptées depuis 2012. 2018 s'annonce comme une année qui posera les premiers jalons d'une réforme de fond appliquée à partir de 2019. Année charnière ce sera aussi une année de ruptures et donc une année difficile pour le ministre.

 

2017 une année efficace

 

Rarement ministre aura été aussi efficace. En 6 mois, JM Blanquer a réussi à détruire les plus importantes réformes introduites depuis 2012 et cela presque sans y toucher. Fin connaisseur d'une maison qu'il a co-dirigé en fait entre 2006 et 2012, il sait déclencher les forces internes qui sommeillent dans ce ministère. Sur les rythmes et le périscolaire, il use de la même force que Darcos en 2008 : le laisser faire.

 

Il peut faire confiance aux maires, tenus financièrement par la politique gouvernementale, pour se renier et aller dans le sens qu'il souhaite, le retour des 4 jours. Il peut, sans grande crainte d'être contredit par d'autres que par quelques chercheurs, ramener les grosses journées de classe et en même temps prétendre lutter contre la difficulté scolaire au primaire. Il peut aussi laisser les collèges, pris dans la concurrence entre établissements et dans les suites d'une réforme très médiocrement amenée,  recréer les filières ségrégatives au sein du "collège unique" tout en se proclamant le plus social des ministres.



(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces