L'Expresso du 08 février 2016

Le fait du jour

"La réforme se met en place au détriment de l'Education prioritaire". Partisan de la réforme du collège, Guillaume Pellé, responsable Education prioritaire du Se-Unsa des Bouches-du-Rhône, n'en revient pas. La promesse ministérielle de maintenir au minimum les moyens existants dans les collèges n'est pas tenue. Et les suppressions d'heures frappent en premier lieu les collèges REP. La réforme trahirait-elle ses partisans ?

(..)
Le fait du jour

Ce matin-là, les élèves étudient la lettre O. Denise, la maîtresse, a écrit au tableau: "Orange, Oreille, Oiseau"... Les douze enfants assis autour des petits bureaux assemblés en rectangle, sont emmitouflés dans des anoraks. Certains ont gardé leurs bonnets, d'autres leurs mitaines. Des crayons et des feutres de toutes les couleurs posés devant eux, ils dessinent sur des feuilles. Ils jacassent aussi beaucoup. Mais la maîtresse laisse faire. Le 6 février, alors que des anti-migrants manifestaient dans le centre de Calais, on inaugurait, en fanfare, une école dans le camp. Un projet porté à bout de bras par des bénévoles, soutenu par des organisations comme Solidarité Laïque (1), mais où l'Etat est notoirement absent. Reportage.

(...)
Les disciplines

En l’an 1200, à l’abbaye de Tournus, les reliques de Saint-Philibert ont été volées et le moine qui en était responsable a été tué ! Tel est le point de départ (imaginaire) d’un scénario pédagogique qui a amené des 5èmes à s’engager dans un projet interdisciplinaire de simulation globale, jusqu’à le jouer sur les lieux-mêmes de l’histoire. En français, on développe la capacité à construire des personnages, à décrire, à composer lettres et dialogues. En histoire-géographie, on ancre la fiction dans un cadre réaliste. En musique, on aborde les chants grégoriens et profanes du Moyen-âge. En documentation, on développe les compétences informationnelles. Cerise sur le gâteau de cette immersion créative : « une certaine bienveillance réciproque s'instaure entre les élèves et les enseignants impliqués dans le projet. » Bernard Corvaisier, professeur au collège de Sennecey-le-Grand en Saône-et-Loire, en éclaire ici le déroulement.

(...)
Le système

Quel avenir pour l'enseignement agricole ? Celui d'une refonte du système de bourses et du maintien de l'enseignement privé d'après une question posée au gouvernement par JN Guérini. Mais les crédits de l'enseignement public et des fonds sociaux sont en baisse.

(..)
Le système

A l'issue du congrès de la FSU, Bernadette Groison a été réélue sans surprise secrétaire générale de la fédération. Le congrès a adopté une motion contre le maintien de l'état d'urgence. Elle appelle toutes les fédérations  de fonctionnaires à s'entendre pour imposer une autre politique salariale. S'agissant de l'enseignement, la fédération soutient les différents mouvements catégoriels. " La FSU soutient l’action de ses syndicats du second degré dans leur action pour l’abrogation de cette réforme aux antipodes de son projet d’école et l’exigence d’ouverture de discussions sur d’autres bases... Elle exige que soit confortée la voie professionnelle sous statut scolaire. Elle revendique la concrétisation des annonces de la création de 1000 postes d’enseignants dans l’enseignement professionnel... La FSU soutient la lutte engagée par le SNEP avec les enseignants d'EPS pour la réécriture des programmes EPS et la reconnaissance de la discipline dans le DNB... Dans le premier degré, le compte n’y est pas concernant la priorité au primaire alors que "toujours plus" est demandé aux enseignants avec toujours moins de temps. De plus, les salaires des enseignants des écoles sont parmi les plus bas des pays européens. La FSU continue de revendiquer une réelle et concrète priorité".

 

La FSU veut peser sur la politique gouvernementale

Le système

Qui aurait du aider un jeune stagiaire en difficulté ? Selon un collectif de professeurs du collège H Auclert de Toulouse, un établissement qui ne fait pas partie de l'éducation prioritaire, qui témoigne dans Politis, c'est l'académie qui a failli.

(..)
Le système

Lors d'une intrusion, au lycée professionnel Coëtlogon de Rennes, un CPE a été agressé par les intrus et défendu par les élèves de l'établissement.

 

Article

Politique

Le lycée professionnel réintroduit dans les projets gouvernementaux

Le dédain envers le lycée professionnel c'est fini ? Après de nombreuses déclarations en faveur de l'apprentissage, le gouvernement semble redécouvrir le lycée professionnel. A l'occasion des 30 ans du bac professionnel, au lycée Desprez de Paris, la ministre de l'éducation nationale a souligné les points forts du lycée professionnel. "C'est ce que je demande au président.. Dans nos discours il faut avoir des ambitions pour tous les types de formation en alternance aussi bien l'apprentissage que le lycée professionnel qui sont tout (..)

 

Lisez l'article...

Pédagogie

Philippe Meirieu : Leçon de Finlande

Invités par l’Ambassade de France à Helsinki et l’Institut français de Finlande, Boris Cyrulnik, Philippe Duval et moi-même avons eu la chance d’effectuer un voyage d’étude dans ce que certains considèrent comme un « modèle éducatif » dont nous devrions nous inspirer. Certes, depuis le léger recul de la Finlande dans le classement PISA, les injonctions se font moins pressantes et la mode est un peu passée… Peut-être à tort, dans la mesure où les systèmes scolaires asiatiques qui caracolent en tête (la Corée du Sud, Shanghai, Taïwan, etc.) n’obtiennent d’excellents résultats aux tests internationaux qu’au prix d’une compétition scolaire acharnée, d’un redoublement de l’école par des entraînements intensifs périscolaires (..)

 

Lisez l'article...

 

La classe

Face à une économie volontiers frondeuse, celle des SES, l'économie gestion affiche sa dimension sociale et a réussite individuelle de ses élèves. C'est le message donné par Philippe Bonnot, président de l'association des professeurs d'éco gestion. Une centaine de professeurs était réunie les 4 et 5 février à Paris à l'occasion du congrès annuel de l'APEG, placé sous le thème de la responsabilité, y compris la responsabilité sociale des enseignants.

(..)
La classe

Mercredi 17 février, de 11h à 18h, la Fondation Cartier invite les professeurs  des écoles primaires (à partir du CM1),  des collèges,  des lycées et des écoles d’art, à une journée portes ouvertes pour découvrir deux grandes expositions de photographies, « Daido Moriyama » et « Fernell Franco ».  A cette occasion, les médiateurs leur présenteront aussi le guide jeune public, et  les activités proposées. L’entrée est libre sur présentation de la carte d’enseignant.

(...)
L'élève

Le secteur social emploie plus d'un million de professionnels et près de 20 000 emplois sont proposés chaque année. Ce numéro de Parcours donne la parole à ces professionnels : éducateurs spécialisé, médiateur social, aide à domicile, etc. Il interroge aussi Airelie, Aurélie, Joëlle, Mélissa, 4 jeunes en activité qui partagent leur parcours. Avec ce numéro découvrez aussi tous les parcours,  les diplômes et les formations du secteur.

 

Le sommaire

L'élève

Les AVS vont-ils enfin avoir droit à une formation et une qualification ? Le Journal officiel annonce la création du diplôme d'accompagnant éducatif et social.  Le diplôme comprend 504 heures de formation théorique et 840 de formation pratique. Pour Jean-LOuis Garcia, président de l'APAJH, " ce diplôme est une reconnaissance de véritables compétences. Il permet de lutter contre la précarité de l’emploi, tout en s’attachant à garantir aux élèves les meilleures conditions de scolarisation". Mais l'APJH souligne aussi que "l’accompagnement des élèves en situation de handicap, pour une large part, reste confié à des contrats aidés au statut précaire".

 

Diplome

Diplome

Apajh

Sur le Café

 

Les disciplines

Comment expliquer l’acharnement de certains contre une réforme minimale de l’orthographe datant de 1990 ? Sans doute par fidélité à un héritage : celui d’« héritiers », au sens où l’entendait Bourdieu, qui défendent une culture de classe perçue par eux comme menacée. On leur conseillera la lecture d’un article du blog « Charivari à l’école » démontant des préjugés contre une réforme qui vise l’harmonisation et non la simplification. Ils liront aussi avec intérêt une belle frise numérique réalisée par Benoit Wautelet, formateur d’enseignants à la Haute Ecole Louvain en Hainaut. Ils y développeront une vraie culture, bien au-delà de leur supposée maitrise de l’orthographe : la connaissance des nombreuses et surprenantes évolutions de la langue française à travers les siècles, la conscience que pour être fidèle à cette langue, il faut continuer à la faire évoluer.

 

Frise numérique

Sur le blog « Charivari à l’école »

Dans le Café

Les disciplines

Comment éviter l’essoufflement de la participation et stimuler la créativité des élèves sur un blog pédagogique ? D’intéressantes pistes de réponses sont proposées en ligne par Lionel Vighier et Aurélie de Matteis : utiliser les réseaux sociaux, promouvoir le blog par des affiches ou des bandes annonces, exploiter les productions en cours, donner des rôles variés aux élèves, leur faire rédiger une newsletter …

 

Article et infographie

 

Les disciplines

Au collège de l’Harteloire à Brest, les 4èmes de Sandrine Baud ont réalisé un savoureux magazine numérique autour des Misérables. Au sommaire : portrait de Victor Hugo, « Les Misérables pour les Nuls ! », frise chronologique, interviews de personnages, témoignage d’une amie de Fantine,  rubriques ciné, poésie et peinture, enquête sur le droit des enfants … Le travail articule remarquablement lecture, écriture, EMI, EMC, HDA. Il témoigne du plaisir de fixer des connaissances en les partageant.

 

Le magazine en ligne

 

La vidéo


 L'Edito

Changer à dose homéopathique l'orthographe suscite des réactions passionnées dans les médias. Pourquoi cet intérêt inattendu ? Pourquoi  toute réforme semble impossible en ce domaine ? Pourquoi l'orthographe participe d'une guerre française ?

 

Qui se souvient de la règle de proximité ?

 

Plusieurs mois après la publication des programmes, certains médias publient un "scoop" : le ministère aurait décidé de changer l'orthographe. La nouvelle fait les gros titres et la mesure, censée simplifier la vie de tout le monde, est souvent perçue très négativement. Impossible de changer tranquillement l'orthographe, comme nos voisins Allemands l'ont fait en 2004.

 

D'autant plus impossible qu'on a des précédents. L'orthographe a pourtant pu fluctuer jusqu'au 18ème siècle sans que la France fasse "mergitur". Qui se souvient par exemple de la règle de proximité qui voulait que l'adjectif se féminise dans une énumération si le nom le plus proche était féminin ?

 

Impossibles réformes

 

Mais depuis le 20ème siècle, impossible de changer l'orthographe alors même que l'ensemble des Français reçoit une instruction au moins primaire. Sur son blog Claude Lelièvre rappelle les tentatives avortées de Ferdinand Buisson. Quant à la réforme dont on parle en 2016, elle date de 1990 (et piétine depuis).

(..)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces