L'Expresso du 21 mars 2019

Le fait du jour

Comment évolue le niveau des collégiens de 3ème en espagnol ? Sous la plume de Stéphane Boucé et Louis Marie Ninnin, la Depp (division des études du ministère de l'éducation nationale) consacre un numéro de ses dossiers à une analyse fine des résultats de l'enquête Cèdre de 2016. Si globalement les résultats sont stables, voire s'améliorent, on observe un resserrement des résultats, les groupes le plus fort et le plus faible diminuant. L'enquête montre aussi des évolutions des pratiques enseignantes marquées par un sentiment montant de dévalorisation et une diminution du travail à la maison.

 

(...)

La classe

Après avoir été négligée particulièrement en France la question du bonheur, plutôt pensée autour du bien-être ou du climat scolaire, est mise en agenda pour devenir un enjeu des politique publiques en matière d’éducation. Pourtant les « pédagogies alternatives » dans leur critique de la forme scolaire misaient sur l‘épanouissement personnel. Sylvain Wagnon, professeur en sciences de l’éducation à l’Université de Montpellier questionne les risques d’instrumentalisation de l’idée de bien-etre. Déjà Max Weber suggérait qu’une théodicée du bonheur est indispensable aux dominants « L’homme heureux se contente rarement du fait d’être heureux ; il éprouve de surcroît le besoin d’y avoir droit. Il veut aussi être convaincu qu’il « mérite » son bonheur, et surtout qu’il le mérite par comparaison avec d’autres, et il veut donc également pouvoir croire qu’en ne possédant pas le même bonheur, le moins fortuné n’a que ce qu’il mérite. Le bonheur veut être « légitime ».  Cette théodicée ne s’est-elle pas muée en sociodicée libérale ?  Le bien-être est-il devenu une arme idéologique néolibérale ?

 

(...)

La classe

"Nos élèves sont cosmopolites. Ils ont représenté la France à New Delhi". Professeur d'anglais au collège Rep+  Maria Casarès de Rilleux-la-Pape (69) , Paul Kirrage, lui-même britannique, accompagne une dizaine d'élèves en Inde. Cet échange scolaire engage plusieurs disciplines. Surtout il bouscule les représentations et les frontières mentales des collégiens.

 

(...)

Le système

L'intersyndicale de la fonction publique (Fsu, Cgt, Unsa, Autonomes, Solidaires, Cgc et Cftc) a appelé le 20 mars à une journée d'action et de grève le jeudi 9 mai. Des rassemblements sont prévus le 27 mars, jour où le projet de loi de transformation de la fonction publique sera examiné en conseil des ministres.

 

(...)

Le système

Suite au dépot de plainte d'une mère de famille l'accusant de violence sur son fils, Jean Willot, un professeur des écoles d'Eaubonne (95) de 57 ans, s'est suicidé. La plainte s'est avérée sans fondement. Mais, selon Le Parisien, dans un mot retrouvé par ses proches, J Willot n'a pas supporté  ces accusations. Sur le groupe des stylos rouges, des enseignants reprochent à la hiérarchie d'avoir interdit de parler de cette affaire aux médias et limité le nombre d'enseignants participant aux obsèques.

 

Dans Le Parisien

 

 

Le système

" L’enseignement catholique se réjouit notamment de l’abaissement de l’âge de l'instruction obligatoire à trois ans, de l’élargissement des champs d’expérimentation et de la possibilité de créer des écoles du socle commun regroupant des écoles primaires et des collèges", écrit le secrétariat général de l'enseignement catholique dans sa lettre interne "En correspondance". " Il continue cependant à regretter que l’expérimentation ne puisse pas porter, lorsque les enseignants en sont d’accord, sur la manière de calculer leur temps de travail et que les conditions d’assiduité en maternelle ne fassent pas l’objet de modalités d’application plus souples".

 

 

Le système

Peut-on rédiger un programme sans tenir compte de la consultation des enseignants ? Tranquillement, oui. C'est ce que révèle le comte rendu par l'Apses d'une réunion avec le CSP sur la nouvelle spécialité HGGSP (histoire géo sciences politiques). " Le SNES a demandé si le CSP avait été destinataires des résultats de la consultation de la DGESCO sur les programmes de 1ère. S. Ayada a répondu que le CSP n’avait pas été destinataire des résultats de la consultation. L’IG d’HG a affirmé ne pas en avoir été destinataire non plus."

 

Le compte rendu

 

 

Le système

Votre école, votre établissement comporte-il de l'amiante ? Selon Libération, qui a publié le 20 mars un important dossier sur l'amiante à l'Education nationale, " une grande partie des établissements scolaires publics construits avant 1997 contiennent encore de l’amiante: 80% des lycées professionnels, 77% des lycées généraux et technologiques, 73% des collèges et 38% des écoles". Le collectif Urgence Amiante écoles appelle les enseignants et les parents à signaler les  cas connus. " Il est urgent d’établir un état des lieux détaillé et exhaustif de l’amiante dans tous les établissements scolaires pour éviter de mettre en danger les élèves et personnels. Et mettre les autorités face à leurs responsabilités", estime le collectif. Il souligne aussi que "seuls les CHSCT exercent aujourd’hui une mission de prévention des risques, et voilà qu’ils sont promis à la disparition à la fin de leur mandature actuelle", du fait de la loi de transformation de la fonction publique. Le collectif a déposé une plainte pour mise en danger d'autrui.

 

Le site de l'enquête

Lisez le dossier de LIbération

 

 

Le système

Rectificatif - "La journée de grève du mardi 19 mars 2019 a été très fortement suivie par les collègues de Seine-Saint-Denis. Avec plus de 60 % de grévistes et 151 écoles fermées, les enseignant-es de Seine-Saint-Denis ont manifesté fortement le rejet de la loi Blanquer et de la réforme de la fonction publique". Le Snuipp 93 entend profiter de cette mobilisation. Il appelle à une journée de grève le 4 avril, élément central d'une semaine de mobilisation.

 

Le système

Le collectif "Touche pas mon lycée pro" organise au Sénat le 6 avril une journée de réflexion sur l'avenir de l'enseignement professionnel. Au programme des interventions d'historiens et de sociologues sur la nature de l'enseignement professionnel, des témoignages sur ce qui ne va pas avec la réforme et des propositions pour une école émancipatrice.

 

Annonce

S'inscrire

 

 

Le système

Un arrêté publié le 21 mars punit d'une amende de 4ème classe (135 €) la participation à une manifestation interdite.

 

Au JO

 

 

La classe

Désensibilisation au venin d'hyménoptère, cyclose des chloroplastes ou géothermie à Soultz-sous-Forêts : les sujets de l'évaluation des compétences expérimentales en physique-chimie et SVT sont maintenant en ligne. Au total, 80 sujets sont disponibles en téléchargement parmi lesquels les IPR de chaque académie choisiront 20 situations d'évaluation.

 

Accès aux sujets 2019

 

 

La classe

"Dans les établissements publics du second degré, 5,6 % des élèves ont été absents de façon non justifiée quatre demi-journées ou plus par mois, en moyenne", note la Depp dans une nouvelle Note. "Ce taux d’absentéisme moyen annuel est de 3,2 % dans les collèges, de 6,8 % dans les lycées d’enseignement général et technologique (LEGT) et de 18,3 % dans les lycées professionnels (LP)".

 

(...)

L'élève

L'Onisep publie un nouveau numéro d'Infosup consacré à la filière S. Ce numéro présente aux élèves de la filière S les poursuites d'études les plus adaptées à leur profil : BTS, DUT, licences, prépas, écoles... L'approche par domaines de formation permet au lecteur de connaître toutes les possibilités offertes à différents niveaux, et de choisir ses études en fonction de son projet professionnel. 20 secteurs sont passés à la loupe avec plus de 700 formations. Les fiches diplômes et écoles répondent à toutes les questions sur les modalités d'accès, les programmes, les débouchés... Elles sont complétées par des informations pratiques. Un véritable comparatif entre les filières est par ailleurs proposé, pour aider à y voir clair dans l’offre de formation et à identifier celle qui convient le mieux.

 

Sur le site Onisep

 

 

Les disciplines

" On entend dire :  «Les langues, on est doué… ou pas !», «Les Français sont nuls en langues», «Regarder des films et des séries en version originale est le meilleur moyen d'apprendre une langue, à moins que ce ne soit le séjour à l'étranger ? »,  «La neuroéducation va révolutionner l’enseignement des langues». Ces croyances et affirmations sont-elles fondées sur les résultats des recherches ? Que nous disent les travaux scientifiques en didactique des langues, en psycholinguistique, en psychologie cognitive, en sciences de l'éducation, en neurosciences ?" L'ouvrage de Stéphanie Roussel et Daniel Gaonac'h, "Mythes et réalités sur l'apprentissage des langues" passe ces mythes en revue et pose les bases de ce que peuvent apporter les sciences cognitives. Il aide ainsi à définir des pratiques utiles à l'apprentissage des langues.

 

Feuilletez l'ouvrage

Notre article

 

 

Les disciplines

Le 29ème festival de cinéma espagnol a lieu du 28 mars au 7 avril à Nantes. Il met en valeur l'acteur Javier Bardem et un art social, le flamenco. A noter une compétition scolaire avec un prix. Cette année, 4 films sont retenus : Campeones, El silencio de otros, Viaje al cuarto de una madre et Yuli.

 

Le festival

 

 

Les disciplines

Peut-on apprendre les maths en anglais ? L'Irem affirme que oui. " Quelques groupes IREM travaillent sur l’enseignement des mathématiques dans une autre langue. C’est le cas du groupe « Maths en anglais » de l’IREM de Clermont-Ferrand qui propose dans sa brochure « A bunch of card games » une série d’activités clés en main, déclinées sous forme de jeux de cartes en anglais. Elles sont indépendantes les unes des autres et ont pour objectif principal de permettre aux élèves de s’approprier de façon ludique le vocabulaire lié aux différents champs : nombres et calculs, expressions algébriques, probabilités et géométrie. Elles peuvent être utilisées de la troisième à la terminale. Le groupe IREM DNL de Caen, en lien avec celui de Clermont-Ferrand et en collaboration avec le rectorat de Caen, a lui proposé des jeux pour apprendre le vocabulaire de calcul en anglais".

 

Site Irem

 

La vidéo


 L'Edito

Quel bilan faire de la loi Blanquer ? Les lois sur l'Ecole sont très rares. Chacune, 1989, 2005, 2013,  a marqué profondément l'institution scolaire. En gravant son nom sur cette quatrième loi, JM Blanquer signe un texte qui aura une portée administrative importante, marqué par un recul vers une école plus inégale. Mais un texte finalement mal rédigé, tout empli de l'autoritarisme de son rédacteur, peu pensé et à coté de la plaque  par rapport aux difficultés de l'Ecole française.

 

La loi Blanquer s'impose comme une loi importante pour ses conséquences structurelles à long terme sur l'Ecole. Les EPSF vont se traduire par une réorganisation du primaire, la rentabilisation des structures et des fermetures de classes particulièrement en zone rurale. Elle amènera aussi une "secondarisation" du primaire dont on voit mal encore les conséquences.

 

La création des EPLEI instaure dès la maternelle une école à deux vitesses avec une filière spéciale pour les enfants des familles les plus aisées. L'effet numérique devrait être mineur, mais majeur symboliquement. C'est en cohérence avec le rétablissement des classes d'élite dans les collèges. La montée des inégalités résultera aussi du transfert d'argent au privé qui permettra à ces écoles de se développer et de creuser la différence.


(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces