L'Expresso du 19 avril 2021

Le fait du jour

Alors que la rentrée des classes s'annonce dans une semaine, les enseignants sont toujours dans l'ignorance des conditions réelles dans lesquelles ils retrouveront leurs élèves. Une mesure positive se détache : la commande millions d'auto tests. Malgré la proclamation d'une "priorité" qui n'a de réalité que médiatique, seule une minorité des enseignants sera vaccinée le 26 avril. Aucun plan de recrutement n'est annoncé pour le moment. On ignore tout des aménagements du protocole sanitaire ou de l'équipement des locaux scolaires dans une semaine. Avec un taux d'incidence très élevé, le gouvernement semble prêt à rouvrir les écoles à peu de frais. Il ne reste que quelques jours pour ne pas tout improviser…

 

(...)

Le fait du jour

" Le travail effectué par le groupe de travail de la DEGESCO est un vaste bricolage qui ne vise ni à donner des repères aux enseignants, ni à leur suggérer des pistes de travail, ni à donner cohérence à une approche globale des enseignements de cycle 1, ni à construire un programme à partir des données bien connues des recherches actuelles, mais un bricolage de bas niveau visant à faire du cycle 1 l’antichambre du cycle 2". Serge Petit démonte la dernière proposition de refonte des programmes de maternelle.

 

(...)

Le système

Le gouvernement devra rendre public d'ici fin avril son "programme de stabilité" qui sera transmis au Parlement et à la Commission européenne. Les grandes lignes ont été présentées lors du Conseil des ministres du 14 avril. Elles n'augurent rien de bon pour la revalorisation des enseignants.

 

(...)

Le système

Un arrêté publié au JO du 11 avril et une note publiée au BO du 15 avril modifient l'année de terminale pro. L'horaire de co-intervention pourra être utilisé pour continuer la co-intervention en français ou en maths ou être utilisé pour d'autres disciplines d'enseignement général : histoire-géo, langue, arts appliqués, EPS. L'établissement pourra aussi l'utiliser pour un atelier philosophie ou encore pour renforcer l'accompagnement. On atteint ainsi une grande souplesse de gestion qui doit permettre de récupérer des marges. Cela dans une filière où les horaires professionnels et d'enseignement généraux ont déjà été fortement réduits. Une note définit la mise en œuvre de ces mesures qui entrent en vigueur en 2021-2022.

 

Au Bo

Au Jo

 

Le système

Alors qu'Emmanuel Macron avait fait grand cas, en 2020, de sa volonté de transformer les ELCO en enseignements internationaux de langue étrangère (EILE), l'accord franco-turc est publié discrètement au JO du 14 avril. Il clôt une politique lancée en 2016.

 

(...)

Le système

Voulu par JM Blanquer, le conseil scientifique de l'Education nationale a été un instrument très utile pour porter les réformes ministérielles. Cela ne s'est pas toujours fait sans critiques ni sans tensions. Le renouvellement important du Conseil ne modifie pas les équilibres disciplinaires. Il élimine des personnalités qui ont pu être critiques et fait entrer des personnalités dont certaines sont apparues récemment dans les événements ministériels.

 

(...)

Le système

Est-ce la gestion de la crise sanitaire ? L'arrogance et l'agressivité ? Les libertés prises avec la vérité ? L'incapacité du ministre à gérer paisiblement son ministère ? L'image de JM Blanquer est très abimée si l'on en croit un sondage Les Echos – Elabe réalisé début avril. Selon le sondage, le ministre de l'éducation nationale compte 21% d'avis positifs contre 49% de négatifs. 30% des français sont sans opinion. Le ministre frole la majorité chez les partisans LREM avec 46% d'opinion positive. Mais les avis négatifs l'emportent à droite (45 contre 32%), à l'extreme droite (55 contre 20%) et surtout à gauche (16% d epositif et 57% de négatif).

 

Le sondage

 

 

Le système

Interrogée au Sénat sur les écoles du socle, c'est-à-dire des structures visant à regrouper école et collège, dont une est expérimentée à Jussey (Haute Saône), N Elimas répond le 13 avril que "la création par voie réglementaire ou législative d’établissements publics locaux des savoirs fondamentaux, constitués de classes du premier degré et du premier cycle du second degré, n’est pas à l’ordre du jour des travaux en cours au sein du ministère de l’éducation nationale".

 

Au Sénat

 

 

Du 12 au 25 avril, votre Expresso se met en congés. Nous restons en veille et prêts à publier en cas d'événement important. Vous pouvez nous suivre quotidiennement sur notre fil Twitter.. Bonnes vacances !

 

 

 

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

La classe

"L'Ecole est le lieu d'enjeux politiques, projets politiques, luttes syndicales.. Les choix faits dans les classes… sont le terrain de ces enjeux entre habitus de soumission et émancipation individuelle et collective". Le GFEN consacre le numéro 180 de sa revue à cette question. Claude Lelièvre montre l'ambiguité du projet éducatif de la 3ème République entre docilisation et citoyenneté. Le projet de reproduction sociale des élites est mis e avant par J. Cordesse à travers l'exemple du Grand Oral imposé par JM Blanquer dans le nouveau bac. Mais la revue propose aussi des dépassements de cette  problématique. On lira avec intérêt la contribution de l'équipe Anthropologie pour tous du lycée Le Corbusier d'Aubervilliers ou les pratiques d'auto socio construction de S Reboul en maternelle.

 

Dialogue n°180

 

 

La classe

Que nous apprend l'essor de l'instruction en famille ? Le numéro 45 d'Education et sociétés sur  "les espaces temps de l'éducation" se penche sur l'instruction en famille à travers deux articles qui tentent d'expliquer sa progression dans une réflexion sur l'évolution de l'Ecole.

 

(...)

L'élève

Le musée du Luxembourg vous invite à des visites virtuelles de son  exposition consacrée aux  « peintres femmes entre 1780 et 1830 ». Pendant une cinquantaine d’années, alors que la France connaît une série de bouleversements politiques et sociaux, de nombreuses femmes peintres arrivent à obtenir enfin une reconnaissance de leur travail. L’exposition dévoile leur combat pour s’affirmer dans un monde où il n’était pas prévu de place pour elles. Deux types de visites sont possibles : des visites virtuelles autonomes avec audio-guide, des visites guidées interactives avec un conférencier de la RMN. Un livret jeux est à la disposition des enfants de plus de 7 ans pour découvrir l’exposition. Le MOOC « Peintres femmes à travers les âges » accompagne et complète l’exposition.

 

(..)

Les disciplines

"Le parti pris du dossier de la revue Ressources, dans le prolongement de travaux précédents, est de favoriser une démarche de discernement. D’une part, des articles contribuent à un travail de repérage et d’interrogation nécessaire pour aider les enseignants et les étudiants, comme leurs formateurs, à s’y reconnaître au milieu de débats entre laïques (M. Fabre, V. Charbonnier, C. Coutel, O. Rota, S. Cosperec) et à identifier en quoi une situation implique la laïcité. D’autres textes ont recours au pas de côté que représente le contexte suisse par rapport à l’école publique française et aussi à celui que permet le recours à une discipline non représentée à l’école comme l’anthropologie". "Ressources", la revue d el'Inspe de Nantes , propose un intéressant numéro sur la laïcité scolaire, sous la houlette d'Anne Vézier et Jean-Charles Buttier. Numéro intéressant par son positionnement. Il est question de "postures" enseignantes et on est donc entre didactique et métier de fonctionnaire. Intéressant aussi par un pas de coté vers la Suisse qui offre un nouveau regard sur la laïcité "à la française".

 

La revue

 

 

Les disciplines

"Pour nos élèves, être autonomes, c’est pourvoir apprendre seuls. Donc ne pas avoir besoin qu’un parent ou qu’un adulte soit à côté pour expliquer, motiver ou faire réciter. Avec les années, je me rends compte que l’importance de cette autonomie comme facteur de réussite scolaire est souvent sous-estimée". On ne présnete plus Charivari. Sur son site elle propose 10 règles pour encourager l'autonomie des écoliers avant le grand saut vers le collège. Cela va des "leçons à manipuler" à la réflexion sur ce que veut dire apprendre. Tout se tient.

 

Sur le site

 

 

Les disciplines

"Comment mettre en place des rituels en mathématique, en particulier au collège ?" Claire Lommé partage son expérience sur son blog. "un rituel, c’est rapide. Les élèves acquièrent vite l’habitude et ça roule. D’autre part, au final je gagne du temps : un rituel donne des repères aux élèves qui améliore la qualité du temps de classe ensuite. Leur comportement est induit aussi par ces rituels. Et les rituels améliorent les apprentissages".

 

Sur son blog

 

 

  
  

La vidéo


 L'Edito

On aimerait souhaiter une bonne année et que 2021 nous fasse oublier 2020. Mais tout semble indiquer une conjonction des crises. Comment l'Ecole traversera t-elle de nouveaux moments difficiles sans perdre encore de sa substance ?

 

De toutes les crises qu'on voit arriver en 2021 la plus évidente est la crise sanitaire. Dans presque tous les pays européens la seconde vague a commencé. L'exemple britannique montre que la diffusion très rapide du variant anglais du virus la transforme en tsunami. Seuls la France, la Belgique et la Suisse n'ont pas pris de mesures de fermeture des écoles jusqu'à aujourd'hui. La probabilité d'une explosion prochaine et très forte de l'épidémie est pourtant forte.

 

L'école française est-elle préparée au choc d'un nouveau confinement ? Si l'on écoute le ministre, "tout est prêt". Mais, après le premier confinement, l'OCDE avait estimé que l'école française était particulièrement mal prête à la crise sanitaire.

 

(...)

  

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces