L'Expresso du 29 juin 2015

Le fait du jour

Quelle est la bonne politique pour changer un climat scolaire ? C'est finalement la question qui s'est imposée lors du débat organisé par le LIEPP de Sciences Po, dans le cadre du séminaire organisé par Denis Fougère et Agnès van Zanten. Eric Debarbieux, Benjamin Moignard, Roberto Galbiati, réagissaient à l'étude réalisée par Nina Guyon, Yann Algan et Elise Huillery, sur un dispositif de médiation. Comme souvent en éducation, poser la question de l'efficacité d'un dispositif conduit à poser la question des finalités de tout un système...

(...)
L'élève

On n’allait pas se quitter avant les vacances sur une note chagrine – à pleurer le latin qui disparaît ou l’histoire qu’on assassine. Alors on a déniché un collège où les troisièmes organisaient un bal de sortie. Et on s’est glissé. Allez, on danse…

(...)
La classe

« Deviens l'assistant de Racine et découvre un monde de mensonges, de manipulation et de meurtres. Assiste à la naissance d'un des plus grands monstres de l'histoire... Néron ! » Voilà l’invitation qui nous est lancée par les secondes de Claire Augé-Rabier au lycée Charlie Chaplin à Décines. La tragédie Britannicus est transformée par eux en livre interactif : pour chaque scène, ils ont conçu des questions auxquelles le lecteur répond directement en ligne. Le travail, immersif et collaboratif, permet à chacun de s’approprier vraiment les caractéristiques du personnage tragique et la beauté du vers racinien. Il montre aussi comment le numérique peut aider en classe à mettre une pièce classique « en jeu », donc davantage en vie. Prolongé par un test de personnalité (« Quel personnage de Britannicus es-tu » ? »), il propose un délicieux renversement pédagogique : ici ce n’est plus le maître qui questionne et l’élève qui répond (parfois), c’est l’élève qui interroge et l’internaute qui répond (en s’amusant).

(...)
Le système

45 000 signatures réunies en trois mois, ça compte. Le 27 juin, les responsables régionaux de l'Association pour la défense de l'enseignement de l'allemand, ADEAF, qui réunit les professeurs d'allemand, ont remis à l'Elysée la pétition demandant le maintien du dispositif bilangue et des classes européennes au collège.

(...)
Le système

Le Conseil d'Etat a rejeté le 25 juin une requête en référé déposée par l'association de langues anciennes "Arrête ton char" demandant la suspension de la réforme du collège, annonce l'AFP. Les plaignants dénonçaient un vice de procédure dans l'institution de la réforme qui pour le Conseil d'Etat ne caractérise pas assez l'urgence.

 

Dépêche Afp

Le système

Le 26 juin, Sud Education a déposé un  recours au Conseil d'Etat contre la circulaire d'application du décret sur les obligations de service. Pour le syndicat la circulaire est illégale car elle ne respecte pas le texte du décret. " Elle autorise l’administration à imposer 1,5 heure supplémentaire hebdomadaire alors que le décret maintenait le plafond à 1 heure supplémentaire non refusable. Elle exclut les TZR qui ne sont pas affecté-e-s à l’année du bénéfice de la réduction d’une heure de service pour certaines affectations multiples alors que le décret énonçait ce droit pour l’ensemble des enseignant-e-s. Elle exclut les heures UNSS des enseignant-e-s d’EPS de la pondération REP+ alors que le décret impliquait qu’elles en bénéficient". (Modifié a 10h10)

 

Le recours

Le système

En grève depuis 10 jours, les AED TICE (assistants d'éducation qui gèrent les réseaux informatiques des établissements) ont obtenu la garantie du maintien de leur emploi. Menacés par la réforme territoriale , ils ont obtenu d'être repris par la région ou des e voir porposer un emploi par l'Education nationale.

 

Article Clicanoo

Le système

Publié au J.O. du 28 juin, un décret supprime l'obligation de transmission systématique des actes budgétaires des EPLE au représentant de l'Etat. Le décret entre dans l'application de la loi sur la simplification des procédures administratives. Il entre immédiatement en application.

 

Le décret

Arrêté

Arrêté

Le système

Nouvel épisode dans la gestion particulière des rythmes scolaires par la ville de Marseille. Selon La Provence, le conseil municipal doit adopter le 29 juin un nouvel aménagement des rythmes scolaires qui déplace les horaires des TAP.

 

 

Article

Sans votre soutien, le Café pédagogique ne pourra pas continuer. Depuis 2001, grâce à votre soutien, Le Café pédagogique vous informe chaque jour de l'actualité de l'éducation. L'équipe du Café est présente dans les classes pour faire connaitre les nouvelles pratiques enseignantes et les nouvelles ressources. Elle rend compte des colloques et des événements pédagogiques. Elle rencontre le ministre, les syndicalistes, les élus territoriaux, les associations professionnelles, tous les acteurs de l'Ecole pour partager avec vous leurs analyses et leurs décisions. Le Café pédagogique fait connaître les nouvelles études et entretient le dialogue entre la recherche et le monde de l'éducation. Le Café pédagogique met aussi du débat dans un monde éducatif qui en a bien besoin.

 

Pour continuer ce travail d'information, le Café pédagogique a besoin de vous ! Nous avons besoin de vos informations et de vos projets. Nous avons aussi besoin de votre soutien financier. Il nous est vital.

 

Jusqu'au 14 juillet, recevez gratuitement cet ouvrage pour votre adhésion à l'association du Café pédagogique.

 

Profitez tout de suite de cette offre

 

Politique

Trois ans après la Refondation, l'Ecole a-t-elle changé ?

Vincent Peillon avait prévenu : en éducation les changement sont longs. C'est bien ce que confirment le Rapport de performances annexé à la loi de finances 2014 que Bercy vient de publier. Basé sur les indicateurs officiels de la loi de finances, il jette un regard cru sur l'évolution du système éducatif. Trois ans après la Refondation, le constat est sans appel : (....)

Pédagogie

 

Elèves difficiles ? Apprenez les ruses de l'intelligence

Comment tenir sa clase sans s'épuiser et assécher son capital d'autorité ? Yves Guégan, psychosociologue et ancien professeur de lettres en Centre de formation d'apprentis, invite à utiliser la ruse. Bien loin d'être un abandon de l'autorité, la ruse est le judo de l'enseignant qui lui permet d'utiliser l'énergie négative offerte par l'élève pour le retourner et l'amener sur un chemin  positif. Dans un petit livre appuyé sur de nombreux cas précis, Yves Guégan passe du (..)

La classe

Au collège Clément Janequin, à Avrillé, dans l’académie de Nantes, les enseignants ont mené un projet interdisciplinaire pour développer, par la créativité, plaisirs et compétences tout à la fois en français et mathématiques. Au menu : travail sur le vocabulaire, jeux oulipiens, textes à contraintes, rencontre avec la mathématicienne Michèle Audin …

 

Sur le site du collège

Sur le site académique

La recherche

Sous le titre "Coopérer ?", la Biennale internationale Education, Formation, pratiques professionnelles revient au Cnam du 30 juin au 3 juillet. Près de 150 événements sont organisés parmi lesquels 27 thématiques de communication, 23 symposia de recherche et 5 colloques professionnels.

 

Philippe Meirieu interviendra en clôture de l'événement le 3 juillet. Le 30 jui un symposium est consacré à la coopération en formation des enseignants. Le 1er juillet un autre symposium concerne l'inclusion scolaire

 

Inscription et programme

Les disciplines

Avec la parution au BO du 25 juin 2015 des programmes officiels de l’Éducation morale et civique, les enseignants se voient tenus d'engager dès la rentrée 2015 l'enseignement de notions complexes qui touchent à des domaines sensibles. Elles relèvent pour la plupart du registre de la réflexion philosophique et demandent à ce titre une appropriation et un recul critique qui ne s'improvisent pas. Rien d'insurmontable, mais des contenus difficiles à maîtriser sur l'instant. L'horaire imparti en relativise l'impact (0h30 hebdo en collège et lycée) mais contraste fortement avec l'ampleur des programmes annoncés. Quelles seront les conditions réelles de cet enseignement ?

(..)
Les disciplines

Au collège Pablo Picasso de Montesson dans les Yvelines, les enseignants ont mis en place en 6ème et en 3ème le projet « FREPS » qui relie FRançais et EPS.  Par exemple, les élèves sont conduits à imaginer et réaliser des films épiques intégrant des combats de boxe française, ou encore à inventer « l’acrothéâtre », une approche par l’acrosport d’une pièce contemporaine. On peut découvrir en ligne une vidéo-bilan réalisée par des élèves : « Une notion va être abordée sous des angles différents dans des contextes différents. En définitive, ils ont deux fois plus de français et deux fois plus d’EPS pour un même taux horaire », « Ça permet de faire des liens, de donner du sens aux matières, parfois de raccrocher des élèves qui ne sont pas forcément intéressés »… Il est prévu pour l’an prochain d’ouvrir le FREPS à d’autres disciplines …

 

Sur le site du collège

La vidéo


 L'Edito

Mis en extinction de façon très discrète par le ministère, les Emplois Avenir Professeur (EAP) étaient le seul dispositif de pré recrutement à vocation sociale mis en place par l'Education nationale pour tenter d'atteindre les 54 000 nouveaux postes promis par F Hollande. Début 2013, nous avions rencontré un des premiers étudiants à entrer dans le dispositif.  Deux ans plus tard, Jordan Schwab a gardé la vocation enseignante. Il dirige le principal groupe Facebook qui réunit les "EAPotes".

 

"Difficile de dire tout ce que ça m'a apporté", nous dit Jordan Schwab. Comme tout EAP, Jordan doit 12 heures hebdomadaires à l'Education nationale. Depuis 2013, il a travaillé dans deux établissements, un lycée professionnel d'abord et un lycée général. Il est maintenant en fin de parcours pour devenir professeur de lettres, une catégorie d'enseignants en déficit de recrutement.

 

En avril 2013, J. Schwab avait déjà la vocation. Après plusieurs mois de mission en Afrique pour une association humanitaire, il se sentait appelé vers le métier d'enseignant. "Entrer dans le dispositif Emploi Avenir Professeur m'a permis de me conforter dans ma vocation. J'ai eu l'occasion de travailler avec des enseignants, de rentrer dans des équipes pédagogiques, de participer à des projets.

 

Sur ses 3 années d'EAP, Jordan a eu la chance de faire pas mal de choses. Ses tutrices lui ont laissé des responsabilités croissantes d'année en année. Toujours volontaire, Jordan en a bien profité. Il a eu en charge des groupes d'élèves en accompagnement personnalisé ou en PPRE. Il a préparé des séquences complètes. Il a travaillé dans des dispositifs que peu d'enseignants connaissent : un dispositif relais, une Ulis, une classe pour allophones... Il a encadré des sorties scolaires.

(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces