L'Expresso du 23 mai 2019

Le fait du jour

Quelles sont douces les pires mesures sur les carrières des enseignants adoptées au Sénat ! L'assemblée nationale a terminé le 22 mai l'examen de la loi transformation de la Fonction publique. Or l'Education nationale fournit à elle seule la moitié des fonctionnaires d'Etat. Le texte met à plat le statut de fonctionnaire et prépare le généralisation de la contractualisation alors que le président de la République souhaite 120 000 suppressions de postes de fonctionnaires. Parmi les mesures adoptées en 1ère lecture signalons la fin du contrôle par les commissions paritaires de l'avancement et de la mobilité des agents, la généralisation de la contractualisation pour quasiment tous les emplois, l'évaluation du mérite par le supérieur hiérarchique direct avec effet salarial, la possibilité de rompre le contrat de fonctionnaire simplement, le détachement d'office dans une entreprise privée etc. Avec cette loi, le gouvernement "modernise" la Fonction publique en faisant sauter les verrous du contrôle syndical. L'avenir du fonctionnaire c'est le management privé ?

 

(...)

La classe

Bonheur des mathématiques  est-ce un oxymore ? Parmi les disciplines qui mettent le plus en difficultés et souffrance les élèves, il  y a au premier plan les mathématiques !  Peut-on penser le bonheur des mathématiques ? Comment  peut-on former autrement les professeurs et les élèves au plaisir des mathématiques   ?  Thomas Lecorre, maitre de conférences en mathématiques, répond.

 

(...)

La classe

"J'ai eu des professeurs qui m'ont donné le goût et l'envie de chercher de nouvelles façons de faire". Jeune TZR dans l'académie de Grenoble, Gaëlle Michaud s'est appuyée sur la comédie musicale pour mobiliser des élèves de 4ème et les faire travailler en autonomie. Une expérience qui s'appuie largement sur les outils numériques et qui a amené les élèves à "ajuster" leur rapport au travail scolaire.

 

(...)

La classe

Les professeurs de philosophie sont sous le choc. Les projets de programmes pour les futures classes de Terminale publiés par le Conseil supérieur des programmes n’ont plus rien à voir avec la version provisoire qui avait été présentée aux associations et syndicats au mois de mars dernier.  Pire : il s’agit d’une liste de mots simplement énumérés dans l’ordre alphabétique, sans articulation et sans aucune indication en précisant le contenu ni l’approche. Un tel programme est en réalité un non-programme. Il est anti-démocratique à un double titre.


(...)

Le système

 Non publié par l'Education nationale, le rapport conjoint des inspections de l'éducation nationale et des affaires étrangères sur l'enseignement français à l'étranger est mis dans le débat public. Les établissements français à l'étranger reconnus par l'AEFE scolarisent environ 350 000 élèves aujourd'hui. Ils ont la perspective d'en accueillir 520 000 d'ici 2030. Le réseau AEFE ce sont 500 établissements dans 135 pays, privés très majoritairement (414 etablissements). Le réseau accueille 9000 enseignants fonctionnaires et 500 mis à disposition. Le rapport propose plusieurs pistes pour sortir l'AEFE de son déficit chronique et financer son développement.



(...)

Le système

" Estimez-vous disposer d’interlocuteurs pertinents de la part de l’Éducation nationale ? Comment qualifieriez-vous vos relations avec les services de l’éducation nationale ? L’établissement de la carte scolaire ou de la carte des formations initiales est-elle source de tensions ? L’organisation scolaire vous semble-t-elle adaptée aux spécificités de votre territoire ? Quel regard portez-vous sur les perspectives de l’organisation territoriale du service public de l’éducation ?" Voilà quelques unes des questions posées par la commission de l'éducation du Sénat aux élus locaux. Cette consultation fait suite au retrait de la loi Blanquer des EPSF, ces établissements regroupant écoles et collèges. Pour le sénateur centriste L Lafon "les débats sur le projet d’un établissement public des savoirs fondamentaux dans le cadre de l’examen du projet de loi pour une école de la confiance montrent la nécessité d’une réflexion approfondie et plus large sur l’avenir de l’école dans nos territoires ; le Sénat a décidé de s’en emparer parce qu’il porte la voix des élus locaux".

                                                            

La consultation

 

Le système

Les enseignants seront-ils les grands perdants de la réforme des retraites  C'est l'avis de la FSU qui publie des évaluations de retraite selon le régime par points envisagé par le gouvernement.


(...)

Le système

"La FSU dénonce l'arrestation violente et abusive de deux de ses militants, Xavier Mouchard et Frédéric A, après une manifestation contre la loi Blanquer hier à Toulouse... Aucune charge n'a été retenue contre eux ce qui était une évidence puisque ces interpellations arbitraires étaient totalement injustifiées. Après les violences subies par la FSU et ses militant-es lors de la manifestation du 1er mai à Paris, après l'arrestation abusive d'Olivier Sillam (également militant de la FSU) à Nice, ces interpellations toutes aussi abusives à Toulouse, la FSU exprime sa colère et son indignation face à des violences policières réitérées à l'encontre de ses militant-es". La FSU demande au premier ministre des explications.

 

Communiqué

 

 

Le système

"A ce jour le ministère de l'éducation nationale, mais aussi celui de la Santé, le secrétariat d'Etat en charge du handicap, aucun ministère n'a accédé à nos demandes officielles". Sébastien Jumel, président de la Commission d'enquête parlementaire sur l'inclusion des élèves en situation de handicap met les pieds dans le plat. Il n'arrive pas à obtenir des ministères l'information statistique nécessaire. "J'userai de mes prérogatives et j'irai les chercher moi même dans les ministères", annonce t-il. Première étape mardi à l'Education nationale.

 

Le système

On pourrait penser que le ministère en ait assez d'entendre les choeurs d'enseignants particulièrement peu tendres en ce moment. Mais le BO du 16 mai publie une note de service qui " précise l'ambition poursuivie, les exigences à respecter, les formes diversifiées qui peuvent structurer ces dispositifs et propose quelques pistes d'organisation qu'il s'agira cependant de décliner aux (?) mieux en tenant compte des contraintes et spécificités particulières de chaque territoire académique."

 

La note

 

Le système

Les 36 pays membres de l’OCDE, ainsi que l’Argentine, le Brésil, la Colombie, le Costa Rica, le Pérou et la Roumanie ont adhéré aux Principes de l’OCDE sur l’intelligence artificielle, annonce l'OCDE. Ces principes " s’articulent autour de cinq principes fondés sur des valeurs, pour un déploiement responsable d’une IA digne de confiance". Ainsi l'OCDE pose comme premier principe : "L’IA devrait servir les intérêts des individus et de la planète en favorisant la croissance inclusive, le développement durable et le bien-être" et comme second : "Les systèmes d’IA devraient être conçus de manière à respecter l’état de droit, les droits de l’homme, les valeurs démocratiques et la diversité, et être assortis de garanties appropriées – permettant par exemple l’intervention humaine en cas de besoin –, afin de tendre vers une société juste et équitable".

 

Les principes

 

 

La classe

"La connaissance de l’histoire est-elle utile à l’action présente ?" "Avons-nous besoin d’art ?" Les candidats travaillent les premiers sujets du bac 2019 en Amérique du nord avec l'épreuve de philosophie du bac général.

 

Le sujet de philo de L

Le sujet de philo ES

Philo S

 

La classe

Améliorer le lien entre école et collège était l'objectif des EPSF , éliminés finalement de la loi Blanquer. L'ouvrage de Jérémy Hammerton, professeur d'histoire géographie et coordonnateur pédagogique en cycle 3, confirme que la question relève davantage de la pédagogie que d'une structure particulière. Le travail en équipe est possible dans le cadre du conseil école - collège. Ce petit livre donne des pistes très concrètes. Il rappelle que la question n'est pas neuve par exemple en exhumant une circulaire de 1977. Il montre comment constituer une équipe école collège et gérer cette réunion. Il explicite ce que veut dire aller à la rencontre  des professeurs des écoles et des collèges pour uen découverte mutuelle. Il donne des exemples concrets d'outils pédagogiques pour les rencontres d'élèves. Il montre comment les enseignants peuvent réfléchir en commun à leur progression avec des exemples en maths et histoire geo.

 

Jérémy Hammerton, Mettre en place la liaison CM-6ème, Retz, 2019, ISBN 978-2-7256-3739-6

 

Extraits

 

L'élève

La Cour administrative d'appel de Paris a condamné le ministère de l'éducation nationale à scolariser un jeune Camerounais âgé de plus de 16 ans. Le ministère avait fait appel d'une première décision prise en faveur de ce jeune. Soutenu par le GISTI, ce jeune âgé d eplus de 16 ans s'était présenté au CASNAV de Paris. Sa demande de scolarisation n'avait jamais reçu de suite. La Cour estime que le droit à la scolarisation "trouve à s'exercer même dans le cas où l'enfant , âgé de plus de 16 ans, n'est plus soumis à l'instruction obligatoire". Il rappelle le ministère à l'exigence constitutionnelle du droit à la scolarisation.

 

Le jugement

 

Les disciplines

Proposée par Laurence Haquet, cette activité utilise des vidéos pour réaliser en groupe des cartes mentales avec Simplemind. "     L’utilisation de plusieurs vidéos permet d’aborder un thème sous plusieurs angles et donc d’enrichir le lexique autour de ce thème".  Mais "c’est une activité qui demande du temps dans sa réalisation : du temps pour visionner et comprendre la vidéo en mode individuel, puis du temps pour mettre en commun ce que l’on a trouvé sur cette vidéo, puis le partage des informations lors de la formation des deuxièmes groupes, puis le temps nécessaire pour mettre en forme la carte mentale", note L Haquet.

 

Sur le site de Rouen

 

Les disciplines

" Nous donnons tous à nos élèves une liste de connecteurs logiques à utiliser pour un devoir de type argumentatif. Mais cela ne suffit pas toujours. C’est là qu’une structure strip peut venir à la rescousse des élèves. Une structure strip permet de guider plus précisément les élèves qu’un simple document énumérant les connecteurs logiques. Elle va offrir à l’élève un squelette sur lequel il va pouvoir bâtir son argumentation." L Haquet en donne un exemple précis en 3ème.

 

Sur le site de Rouen

 

La vidéo


 L'Edito

Quel bilan faire de la loi Blanquer ? Les lois sur l'Ecole sont très rares. Chacune, 1989, 2005, 2013,  a marqué profondément l'institution scolaire. En gravant son nom sur cette quatrième loi, JM Blanquer signe un texte qui aura une portée administrative importante, marqué par un recul vers une école plus inégale. Mais un texte finalement mal rédigé, tout empli de l'autoritarisme de son rédacteur, peu pensé et à coté de la plaque  par rapport aux difficultés de l'Ecole française.

 

La loi Blanquer s'impose comme une loi importante pour ses conséquences structurelles à long terme sur l'Ecole. Les EPSF vont se traduire par une réorganisation du primaire, la rentabilisation des structures et des fermetures de classes particulièrement en zone rurale. Elle amènera aussi une "secondarisation" du primaire dont on voit mal encore les conséquences.

 

La création des EPLEI instaure dès la maternelle une école à deux vitesses avec une filière spéciale pour les enfants des familles les plus aisées. L'effet numérique devrait être mineur, mais majeur symboliquement. C'est en cohérence avec le rétablissement des classes d'élite dans les collèges. La montée des inégalités résultera aussi du transfert d'argent au privé qui permettra à ces écoles de se développer et de creuser la différence.


(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces