L'Expresso du 20 octobre 2014

Le fait du jour

Comment est née l'école sélective ? Comment s'est installé le redoublement comme mode de gestion ordinaire de la classe ? C'est aux origines de l'école républicaine que nous conduit le livre de Jérôme Krop. Professeur agrégé et docteur en histoire contemporaine, il fait revivre dans un petit livre court et vivant les premières années des écoles primaires parisiennes. Il nous révèle les origines pré-républicaines de l'école de Jules Ferry. Née avant la démocratie, l'école primaire des Jules a installé durablement la sélection et le redoublement dans ses références. Cette trace du Second Empire est arrivée jusqu'à nous.

(..)

Un exercice aussi scolaire que le commentaire peut-il s’apprendre par le numérique ? Professeure de lettres au lycée Jean-Marc Boivin de Chevigny-Saint-Sauveur en Bourgogne, Isabelle Farizon a mis en place un dispositif qui trace à ce sujet d’intéressantes voies : l’écriture collective, sur un Pad, de l’étude d’un texte de Balzac. L’expérience s’avère fructueuse : elle stimule l'activité des élèves par l'interactivité inhérente à l'outil, permet de surmonter de possibles « empêchements » liés à la difficulté toute rhétorique de l'exercice, incite chacun à donner aux autres le meilleur de lui-même, le conduit à progresser par l'exemple d'autrui et la verbalisation des procédures en cours, procure la fierté du travail collectivement accompli. Outil d’écriture collaborative en ligne particulièrement simple d’utilisation, le Pad serait-il susceptible de régénérer, voire de sauver, l’exercice, sclérosé, du commentaire ?

(...)
Le système

Dans l'augmentation du nombre de postes mis aux concours en 2015 toutes les disciplines sont-elles également servies ? Le Journal officiel a publié le 18 octobre la répartition des postes mis aux concours en 2015.

(..)
Le système

"Le sujet de la réforme des rythmes n'est pas clos". Devant le comité de suivi des rythmes scolaires, le Snuipp a soulevé des problèmes créés par la réforme des rythmes. Si le Snuipp reconnait que les enseignants apprécient "l'attention soutenue des élèves en matinée, le syndicat signale "leur énervement voir leur fatigue l'après-midi". La situation est "plus problématique" en maternelle où les rythmes sont peu adaptés à celui des enfants. Le syndicat souligne aussi que els enseignants rencontrent moins els parents puisque les enfants sont remis le soir après le périscolaire. Le développement du périscolaire se fait à certains endroits aux dépens du scolaire : les mairies ont diminué le nombre d'intervenants sur temps scolaire et le financement de sorties. Enfin le syndicat dénonce le APC "vécues le plus souvent comme un temps imposé sans réel intérêt".

 

Déclaration

Le système

La semaine devrait être déterminante pour le numérique scolaire. Le président de la république préside une réunion ministérielle sur le numérique à l'école jeudi 23 octobre. La veille la ministre de l'éducation nationale reçoit longuement les éditeurs du secteur. On pourrait donc connaitre les arbitrages du plan numérique en fin de semaine. Conclu en juillet , le plan numérique est suspendu aux arbitrages élyséens.  

 

Les entreprises dans l'attente

Le système

Pourra-t-on apprendre à lire et à écrire sur ordinateur ? Le Commissariat général à l'investissement a fait connaitre une liste de 10 projets sélectionnés dans le cadre de l'appel à projets n°3 e-education. Ce programme est doté de 10 millions d'euros de subventions.

(..)

Les régions refusent d'être de simples payeurs. Pour la première fois, la région Ile-de-France et les trois académies franciliennes ont signé un accord sur les affectations en internats. Si la région ne prétend pas choisir les jeunes retenus pour avoir une place en internat, l'accord va délimiter les critères d'affectation. Il a été acté que la parité serait respectée dans les internats, alors que jusque là les garçons étaient avantagés. Les internats accepteront des élèves de pré bac ce qui impose aux académies un accompagnement spécifique qui reste à délimiter. Pour Henriette Zoughébi, qui présentait le 17 octobre son programme de construction d'internats, "la relation avec les académies est intelligente et constructive".

(...)
Le système

Second revers infligé par le Conseil d'Etat au ministère. Le 17 octobre suite à une décision du Conseil d 'Etat , le ministère est contraint de rétablir l'aide au mérite pour les étudiants.

 

Le système

La peur d'Ebola touche les internats anglais. Selon le Telegraph, des consignes sont données par l'association des internats. Les parents dont els enfants sont internes doivent déclarer leurs intentions de séjour à l'étranger. Des consignes sont aussi données aux internats pour faire face au risque d'infection. Les autorités souhaitent diminuer les incidents liés à des peurs paniques  comme le refus de scolarisation d'un enfant revenant du Sierra Leone.

 

Article du Telegraph

Le système

Après une première annonce l'été dernier de 172 millions de dollars de compression du budget des universités, le ministre de l'éducation, M. Bolduc vient d'annoncer aux recteurs un nouveau coup de rabot d'environ 25 millions de dollars. A ceci s'ajoute le projet de loi 15 sur la maîtrise des effectifs de la fonction publique dans lequel le réseau UQ, (les universités publiques du Québec) est compris. Ces exigences tombent sur des budgets en cours d'exercice dans lesquels la masse salariale compte pour 80%. De quoi susciter beaucoup d'inquiétude parmi les salariés de toutes les catégories à l'heure où à l'Université du Québec à Montréal par exemple, plusieurs d'entre elles sont en négociation pour leur nouvelle convention collective.

 

Jean Horvais

La classe

Le temps où les établissements faisaient leur loi interne et appliquaient les sanctions selo leurs us et coutumes est révolu. Les décisions disciplinaires doivent non seulement être conformes aux instructions officielles mais répondre pleinement aux principes du droit français. A défait elles ont de fortes chances d'être cassées suite à l'intervention de familles qui de plus en plus souvent sont accompagnées d'un avocat. Le site Citoyenneté et droit de l'académie de Créteil vient de publier un guide pratique qui attire l'attention des personnels de direction et des enseignants sur ces aspects légaux.

 

La brochure

La nouvelle circulaire sur les sanctions

Faut-il brûler le livre de Valérie Piau ?

La classe

Peut-on ignorer les "dys", ces élèves atteints de dyslexie, dyscalculie ou autres troubles ? Mieux détectés aujourd'hui que dans le passé, parfois sur détectés, ils ont obtenu de l'institution la reconnaissance de leur handicap. Pour autant beaucoup d'enseignants ne savent pas comment les aider et comment adapter leur enseignement à ces difficultés particulieres. Les "dysponibles", le site des formateurs dys de l'académie de Nice, répond à ces attentes en proposant des documents précis destinés aux enseignants des collèges. Par exemple, un document propose une relecture des programmes d'histoire -géo pour proposer pour chaque point du programme des réponses appropriées. Par exemple des exercices pour développer la pensée chronologique, ou des stratégies pour travailler la mémoire. Une bonne partie des exercices proposés sera utile aussi aux autres élèves... Alors n'hésitez pas à faire votre marché chez les dysponibles.

 

Les dysponibles

L'élève
Avachis vos élèves le matin ? Rien d'étonnant. Selon une étude, près d'un jeune de 15 à 24 ans sur trois est en manque de sommeil. Leur durée moyenne de sommeil aurait diminué de 50 minutes depuis 25 ans. Les écrans 'y sont pas pour rien à commencer par le smartphone qui est souvent utilisé très tard. Pour lutter contre ce phénomène, la région Ile de France mobilise 124 000 euros pour soutenir des programmes de sensibilisation des jeunes. Cela passera par exemple par plusieurs pièces de théâtre où vous pourrez convier vos élèves.
L'élève

Attention la filière n'est ouverte qu'à partir de bac +2 jusqu'à bac +5. Il y a ceux qui analysent es données, qui surveillent les systèmes, qui administrent les réseaux, les hot-liners, les techniciens de maintenance, les chefs de projet, les développeurs.. Les emplois ne manquent pas. Les filières vont du BTS au master ou aux écoles d'ingénieurs. Ce nouveau numéro de Parcours, une revue Onisep, présnete de façon vivante des professionnels. Il contient un guide pratique des formations où chacune est décrite. Les débouchés sont présentés. Enfin on trouve dans le numéro toutes les adresses pour se former.

 

Le sommaire

Les disciplines

Le Collège International de philosophie va-t-il devoir fermer ? Sa survie dépend du maintien de 4 postes administratifs permettant à 50 directrices et directeurs de programmes français et étrangers en exercice, tous bénévoles, d’assurer l’activité de la structure : 19 colloques et journées d’études, 12 débats sur des livres, 720 heures de séminaires publics et gratuits en 2013, une revue en ligne en hausse spectaculaire et des articles sans cesse plus consultés sur le site cairn.info. Une structure unique en son genre dont la survie repose sur le versement (prévu mais non assuré) d’une subvention du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

 

(..)
Les disciplines

Les centaines d’élèves participant au Goncourt des Lycéens dévorent actuellement les 15 romans de la sélection 2014. Cette lecture intense est stimulée en classe par des activités variées, dont internet se fait aussi caisse de résonance. Une plate-forme permet ainsi aux uns et aux autres d’abattre les murs des établissements pour partager réflexions et créations autour des livres. Au lycée d’Hazebrouck, un débat, filmé, permet de voir Romane et Chloé argumenter sur le roman « Constellation » d’Adrien Bosc. Partenaire cette année de l’opération, le réseau Canopé offre aussi la possibilité d’assister aux échanges entre les auteurs et les lycéens lors des rencontres régionales de Creil.  Le 27ème prix Goncourt des Lycéens sera remis à Rennes le 18 novembre 2014.

 

Plateforme 2014

Débat filmé entre 2 lycéennes

Rencontres régionales

Les disciplines

Sur le site de l’AFEF, Dominique Seghetchian, professeure de français, et Sylvie Menet, professeure de mathématiques, rendent compte d’un atelier de réflexion portant sur les difficultés des élèves à maîtriser la langue, pas simplement à cause de sa complexité, mais aussi « du fait de la variété des usages du langage, tandis qu’ils passent de classe en classe, de cours en cours. » Selon les matières et les âges, les mots peuvent changer de sens, les signes et les attentes peuvent varier. Dès lors, un travail spécifique est à mener pour saisir les différences et les ressemblances : pour maîtriser l’implicite des disciplines. Du 22 au 24 octobre à Lyon, dans son université d’automne, l’AFEF élargira la question à celle de l’écriture en classe, dans toutes les disciplines et selon les modalités les plus diverses.

 

L’article en ligne

Le programme de l’université d’automne de l’AFEF

Les disciplines

L’écriture à l’Ecole est-elle condamnée à être de forme scolaire ? L’écriture sur la littérature est-elle condamnée à être de commentaire ? Au congrès de l'Association québécoise des professeurs de français qui s’est tenu à Sherbrooke les 16-17 octobre, Evelyne Lussier a présenté une passionnante communication autour des « projets multigenres » : en réponse à la lecture d’une œuvre, les élèves sont amenés à créer des textes divers, appartenant à différents genres et relevant de situations de communication variées (article de presse, journal intime, petites annonces, glossaire, poésie, CV, guide de voyage, affiche, BD, bulletin scolaire…). Le travail permet de  développer l’habileté en interprétation comme en littératie et de s'engager activement dans un processus de lecture et d'écriture.

 

Présentation de la démarche didactique

Exemple de productions d’élèves journalistiques

La vidéo


 L'Edito

Les inégalités sont toujours actives dans le système éducatif français. C'est le principal enseignement que l'on peut tirer de la nouvelle édition de L'état de l'école, une publication annuelle de la Depp (direction des études du ministère de l'éducation nationale).

 

Dans cette édition 2014 on retrouve les inégalités sociales. On sait que la France se caractérise par leur puissance dans le système éducatif. Il faut parfois décrypter les statistiques pour les retrouver. Ainsi le taux de réussite au bac semble à peu près égalitaire. Au bac général, le taux de réussite des enfants de cadre atteint 95% , celui des enfants d'ouvriers 88%. Mais 77% des enfants de cadre en terminale sont scolarisés en bac général quand ce n'est que 35% des enfants d'ouvrier. Autrement dit ils ont deux fois moins de  chance de se retrouver dans la filière "noble" des lycées, et cela pour ceux qui sont arrivés jusqu'en terminale. Inversement 41% des enfants d'ouvrier sont en bac pro contre 9% des enfants de cadre : 4 fois moins. On assiste ainsi à la fois à la démocratisation du bac et à sa ségrégation croissante.

 

L'Etat de l'école souligne aussi les inégalités entre les générations. Elles sont flagrantes sur el plan salarial. Les écarts de salaire sont énormes selon els générations : 2300 euros pour un diplomé du supérieur long ayant entre 25 et 34 ans, 4250 pour un quinquagénaire.

 

Enfin cette édition pointe aussi les inégalités de genre. Elle sont visibles dans les salaires à tous ages. Un diplômé du supérieur long gagne 2300 euros de 25 à 34 ans contre 1900 euros pour une diplômée. L'écart est plus important en fin de carrière : 4250 euros contre 2 900. Mais les inégalités de genre existent aussi à l'école. Certes les filles réussissent mieux à l'école. Seulement 12% des filles sortent sans diplôme contre 18% des garçons. 48% font des (...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces