L'Expresso du 22 février 2019

Le fait du jour

Du vol des accents circonflexes au niveau qui ne cesse de baisser, les rumeurs, les fake news ont largement envahi l'univers de l'école. Même quand elles sont folles comme l'enseignement de l'arabe obligatoire ou l'apprentissage de la masturbation en maternelle. Comment peuvent naître et se développer de telles fake news ? Quelles conséquences pour l’École ? Pierre Merle élève le niveau en analysant plusieurs polémiques scolaires. Pour lui, il est urgent d'assurer une éducation aux médias mais aussi de bénéficier d'une évaluation indépendante de l'école. Car derrière ces fake news se distinguent des campagnes politiques et l'assujettissement de l’École au politique.

 

(...)

Loi Blanquer

 

L'essentiel : Loi Blanquer : Le point après l'adoption par l'Assemblée

Exhaustif - Que retenir de la loi Blanquer à l'issue des travaux de l'Assemblée ? Quelles caractéristiques se dégagent de la loi ? Quels en sont les points positifs et négatifs ? Alors que l'Assemblée est divisée sur son adoption, JM Blanquer a-t-il produit une grande loi ou un ...

(...)

Pédagogie

Bien être : Pour une histoire heureuse de la France

François Durpaire, historien et Maître de conférences en sciences de l’éducation, vient de publier « Nos ancêtres ne sont pas Gaulois ! Une contre-Histoire de France » qui prend le parti d'offrir un récit alternatif du roman national français. Il y développe une nouvelle approche de l'enseignement de l'Histoire, articulé autour de l'idée de savoir-relation....

(...)

La classe

Grand événement des sciences économiques, le Printemps de l'économie est organisé par un professeur de SES. Pierre Pascal Boulanger enseigne au lycée Turgot de Paris. La 7ème édition du Printemps réunira, du 18 au 21 mars, de grands économistes, des acteurs sociaux et économiques autour d'un thème central : le Travail. Si l'événement est ouvert aux adultes, des centaines de lycéens profitent aussi du Printemps. Pierre Pascal Boulanger nous explique comment en tire parti.

 

(...)

La classe

Le ministre de l'éducation, lors d'un récent débat public, évoquait le fait que le harcèlement n'a pas attendu Internet et le Web pour exister. C'est un fait. Ajoutant que parfois on pouvait être harcelant sans forcément s'en rendre compte, il a enrichi la problématique en mettant en évidence la dimension insidieuse que peut prendre cette pratique. La difficulté vient du fait que c'est avec le web, en particulier la pratique des réseaux sociaux numériques, que les faits de harcèlement se sont amplifiés. La médiatisation des faits de harcèlement dans les écoles, entre jeunes est presque devenue un marronnier, et à intervalles réguliers, les médias s'en emparent. Un évènement récent, l'affaire de "la ligue du LOL", vient apporter un regard nouveau et complémentaire qui ouvre de nouveaux horizons pour la réflexion sur les relations humaines. Comment des adultes peuvent-ils ainsi pratiquer ce que l'on semble trop souvent reprocher aux jeunes ? Quand de plus ces adultes font partie des professions de médiations (journalisme, communication...) on ne peut que s'interroger comme le fait dans une chronique Thomas Schauder.

 

(...)

Comment va l'Ecole au moment où se décide la loi Blanquer ? Le Café mensuel 185 dresse un instantané nuancé. Si le système éducatif vit mal les réformes portées par le ministre, l'inventivité des enseignants et leur implication sont toujours au rendez-vous.

 

En négatif, le mensuel fait le point sur la loi Blanquer et son article 1. Il revient sur la carte scolaire, la réforme du lycée avec les dotations horaires. Il souligne la confusion entre évaluation de l'école et communication au ministère. Il rappelle aussi les résultats du Baromètre Unsa qui montre des enseignants las des réformes Blanquer. Il pose aussi la question de l'attractivité du métier enseignant.

 

Mais le positif l'emporte. C'est une analyse fine de l'autorité enseignante. Une série d'articles sur le bien-être en éducation. Et surtout  des projets d'enseignants de l'école au lycée et dans toutes les disciplines. A l'école, le projet Twoulipo ou celui de Laëtitia Rouchet retiennent l'intention. D'autres enseignants se siganlent ce mis ci. Hugo Prigent en éducation musicale, Nathalie Ingrassia en anglais les nombreux professeurs créatifs en français, Cyrille Chomin e géographie, Philippe Sallet et le Mooc HG5, V Masson Delmotte et son engagement pour le climat , un sujet qui va rebondir en mars. Le Mensuel interroge même les experts du CSP en EPS pour en tirer du positif.

 

Le sommaire

 

 

Le système

Le comité technique ministériel du 21 février n'est pas venu à bout des textes destinés à la réforme de la formation des enseignants. Notamment, l'administration a dû reprendre le référentiel "Former aux métiers du professorat et de l’éducation au XXIe siècle", le texte contenant de trop nombreuses imperfections . Ce texte avait pourtant été  promis aux députés pour cette semaine par le ministre. Un arrêté de réforme du master Meef définit les grandes lignes de la réforme. Vous le trouverez en fin de cet article.

 

(...)

Le système

C'est du moins ce qui apparaît  dans le projet actuel de décret relatif  "à la discipline dans les établissements du second degré''.  C'est le moment de se souvenir que le 31 octobre dernier, Jean-Michel Blanquer avait annoncé avec l'assurance qu'on lui connaît  une «simplification du conseil de discipline» des établissements secondaires, passant notamment par une baisse drastique du nombre de ses membres qui devrait «diminuer de 14 à 6».

 

(...)

Le système

Le président de la République a longuement évoqué le rôle de l’École dans la lutte contre l'antisémitisme lors du diner du CRIF le 20 février. Le développement de l'antisémitisme dans la société française, et particulièrement la jeunesse, est très inquiétant. E. Macron a promis un audit des établissements qui perdraient des élèves juifs. Il a plaidé pour un enseignement de la méthode historique en classe, une mesure qui va à l'encontre des nouveaux programmes rendus perméables au "roman national". Regardons y de plus près.

 

(...)

Le système

Le Snalc " qui constate l’inefficacité des journées de grève « classiques », appelle une nouvelle fois à la grève au moment des examens et met en débat auprès de l’ensemble des organisations syndicales représentatives la question de ses modalités (TPE, CCF, épreuves de langue vivante, épreuves terminales, surveillances, corrections…)".  Cette annonce d'un conflit dur et bien difficile (si on en juge par les nombreuses tentatives infructueuses dans le passé) a lieu au moment où des établissements se mobilisent avant que la réforme soit en place.

 

 

Le système

Expert de l'OCDE, Eric Charbonnier estime dans Les Echos que la création du Conseil de l'évaluation de l'école , un élément de la loi Blanquer, est une  bonne chose. Mais il pose lui aussi la question de sa composition et de ses missions. La dépendance du CEE envers le ministre est un obstacle à la mise en place d'une culture de l'évaluation. Cette question a fait l'objet de vifs débats à l'Assemblée.

 

Dans Les Echos

Vifs débats à l'Assemblée

 

 

Le système

L'événement organisé par l'Afinef devait avoir lieu du 2 au 4 avril à Lyon. Il est finalement annulé en raison "d'un contexte ne permettant pas de maintenir le niveau d'excellence et l'ambition qui ont assuré le succès et forgé la marque des Rencontres du numérique pour l'éducation". Cette décision reflète aussi l'effondrement du soutien du ministère au secteur du numérique éducatif. Quand Eduspot est né on était dans l'optique d'un plan massif de soutien à la filière. Plan annulé par JM BLanquer.

 

A Ludovia JM Blanquer parle du numérique mais ne finance pas

 

C'est notre tour. Du 25 février au 11 mars, L'Expresso se met en vacances. Nous vous offrons avec le Café mensuel et les nombreux articles de cette semaine de quoi alimenter votre réflexion sur ces deux semaines. Nous restons une veille. D'abord sur notre fil Twitter qui sera alimenté tous les jours. Et nous interviendrons en cas d'événement important.

 

 

La classe

Les élèves français sont ils plus lucides que leurs camarades européens ? D'après une étude réalisée par le Cnesco publiée le 21 février, les jeunes français utilisent très largement les réseaux sociaux pour leur information, juste derrière la télévision et leur entourage. Pour autant ils ne leur accordent  que peu confiance : seulement 27% des élèves de 3ème et 24% de ceux de terminale ont confiance dans les réseaux sociaux. Un pourcentage très inférieur à celui des autres pays européens. Si les élèves estiment que les cours d'EMC permettent de mieux comprendre l'actualité politique, seulement la moitié des collégiens et lycéens ont traité des médias en cours d'EMC.



(...)
L'élève

Mercredi 13 mars, la Cité des sciences et de l’industrie invite, sur réservation,  les professeurs du premier et du second degré  à découvrir l’exposition temporaire dédiée à la grande vitesse ferroviaire. La France détient toujours le record du monde de vitesse sur rail, avec 574,8 km établi par un TGV en 2007. La grande vitesse ferroviaire représente un énorme défi  technique : Maquettes, jeux interactifs, simulateur de TGV, vidéos, quiz… proposent de découvrir tous les défis  relevés pour l’atteindre. La visite de l’exposition, accessible dès 7 ans, peut se poursuivre par la découverte de l’espace permanent, « Des transports et des hommes ».

 

(...)

Les disciplines

 Disons le simplement : nul ne peut enseigner la géographie s'il n'a lu l'ouvrage de M. Monmonier dont les éditions Autrement publient une nouvelle édition. Dans sa préface Christian Grataloup explique pourquoi. "La cartographie est une construction... Toute traduction graphique est toujours une trahison. La carte doit déformer la réalité". L'ouvrage de M. Monmonier est un manuel technique de cartographie. Mais l'auteur a su mettre du suspense et de l'amusement dans ce qui est aussi une véritable enquête dans le monde de la carte. Il apprend à lire les cartes c'est à dire à débusquer les choix de représentation effectués par l'auteur de la carte en s'appuyant sur une illustration de pas moins de 130 cartes. L'apprentissage de la cartographie est évidemment une nécessité en cours de géographie. C'est aussi un enseignement à transmettre aux futurs citoyens. En librairie à partir du 27 février.

 

Mark Monmonier, Comment faire mentir les cartes, Ed. Autrement, ISBN 978-2-7467-5112-5, 22.50€

 

Feuilleter l'ouvrage sur le site de l'éditeur

 

 

Les disciplines

" Google Tour Builder, un des derniers outils de cartographie produit par Google, offre la possibilité, comme dans Maps, de créer des signets que l’on peut enrichir de textes, d’images (et même – nouveauté – de vidéos) afin de réaliser une production ensuite exportable dans Google Earth afin de suivre le parcours réalisé en 3D". Cet outil permet aux élèves de créer de véritables parcours pour traiter une question géographique en jouant sur les échelles et les médias. Il permet aussi de réaliser des récits historiques. Pour bien le prendre en main que recommander de plus que ces documents du Mooc HG5 ?

 

Sur le site de Caen

Sur le site Cartographie(s) numérique(s)

 

 

Les disciplines

Selon Jean-Louis Jadoulle, professeur à l'Université de Liège, l'apprentissage des concepts en histoire est une "tendance lourde" dans les programmes. Il donne dans cette présentation des clés pour un enseignement efficace des concepts.

 

La présentation

 

 

  
  

La vidéo


 L'Edito

Quel bilan faire de la loi Blanquer ? Les lois sur l'Ecole sont très rares. Chacune, 1989, 2005, 2013,  a marqué profondément l'institution scolaire. En gravant son nom sur cette quatrième loi, JM Blanquer signe un texte qui aura une portée administrative importante, marqué par un recul vers une école plus inégale. Mais un texte finalement mal rédigé, tout empli de l'autoritarisme de son rédacteur, peu pensé et à coté de la plaque  par rapport aux difficultés de l'Ecole française.

 

La loi Blanquer s'impose comme une loi importante pour ses conséquences structurelles à long terme sur l'Ecole. Les EPSF vont se traduire par une réorganisation du primaire, la rentabilisation des structures et des fermetures de classes particulièrement en zone rurale. Elle amènera aussi une "secondarisation" du primaire dont on voit mal encore les conséquences.

 

La création des EPLEI instaure dès la maternelle une école à deux vitesses avec une filière spéciale pour les enfants des familles les plus aisées. L'effet numérique devrait être mineur, mais majeur symboliquement. C'est en cohérence avec le rétablissement des classes d'élite dans les collèges. La montée des inégalités résultera aussi du transfert d'argent au privé qui permettra à ces écoles de se développer et de creuser la différence.


(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces