L'Expresso du 24 janvier 2020

Le fait du jour

Les 10 milliards sont-ils un mirage ? Apparus quelques temps dans la parole ministérielle dans les médias, ils étaient déjà absents des rencontres du 13 janvier. A l'issue de la première journée de discussions sur la revalorisation, ils ont disparu. C'est que la perspective 2037 se ratatine maintenant à 2026 et on voit mal le gouvernement augmenter de 10 milliards la masse salariale de l'éducation nationale d'ici cette date. Alors que la réforme des retraites est lancée depuis 4 mois, le gouvernement semble ne pas avoir de solution pour trouver les montants importants nécessaires à la revalorisation des enseignants. En attendant de trouver une solution, ou faute de volonté d'en trouver, on promène les syndicalistes...

 

(...)

Le fait du jour

Les semaines passent et la réforme reste. Pire, elle arrive en conseil des ministres le 24 janvier. Rien ne semble avoir bougé depuis la journée du 16 janvier. Les attentes des enseignants pour leur retraite et une revalorisation restent les mêmes. Le gouvernement ne répond en rien aux demandes sur les retraites. Et les informations qui remontent des discussions sur la revalorisation donnent l'impression que le gouvernement, là aussi, joue le pourrissement. Pour les opposants à la réforme il va falloir de la détermination et des sacrifices.

 

(...)

La classe

"Le métier d’enseignant est dans la tourmente. Quel sens lui donner aujourd’hui dans une société qui affronte un choc violent de valeurs, de conflits sociaux, de transformations technologiques très rapides ? Quelles en sont les diverses responsabilités éducatives, citoyennes, écologiques, scientifiques ? Quelle éthique fonde les gestes professionnels des enseignants dans le quotidien de leur action ?" C'est tout une savoir sur l'Ecole que Dominique Bucheton, professeure à l'université de Montpellier, réunit dans un livre (Editions ESF Sciences humaines). L'ouvrage est à la fois une méthode d'analyse des gestes professionnels, une pensée sur l'Ecole et l'importance de l'éthique dans le métier enseignant. Un livre très riche qui répond aux questions que se posent les enseignants face au "nouveau métier enseignant" que le ministre veut imposer. Elle revient sur plusieurs points dans cet entretien.  

 

(...)

La classe

"Travailler de cette façon permet aux élèves de comprendre l'histoire autrement que ce qu'apportent les manuels". Professeure d'histoire-géographie au lycée Aimé Césaire de Clisson (44), Riselaine Chapel a fait travailler ses élèves de 1ère sur deux enfants cachées juives, Fanny et Cécile Rajngewic. Une initiation à l'histoire qui a mené ses élèves à Paris puis à Auschwitz et finalement à la rencontre de Cécile, déclarée disparue.  Un vrai travail d'historien qui ancre la Shoah dans le cadre quotidien des élèves.

 

(...)

Le système

" Le SNPDEN-UNSA dénonce vigoureusement les actes inadmissibles qui ont lieu depuis quelques jours à l’occasion des épreuves du baccalauréat en première (E3C) qui ne peuvent se tenir et doivent être reportées, parfois même après avoir été commencées... Il est intolérable que des blocages soient organisés, parfois de manière violente, pour empêcher que les élèves puissent entrer dans leur lycée, et ceci ici ou là avec l’aide de grévistes d’autres secteurs professionnels", dit le Snpden Unsa dans un communiqué. C'est que le 4ème jour des épreuves de controle continu du bac 2021 n'a pas été plus calme que les précédents. Des épreuves ont été reportées par exemple à Montpellier, Montauban. En Corse c'est la rectrice qui a pris les devants et reporte les épreuves avant les blocages.

 

Le système

DR " M. Blanquer affirme que 99,9% des enseignants soutiennent la réforme. Chiche, vérifions cela avec une pétition car ce chiffre parait très loin de la réalité". La pétition de soutien à la lutte contre la réforme du bac approche des 50 000 signatures. En 24 heures elle a recueilli 40 000 signatures. Le slogan "je suis 0.1%" fait le buzz dans les établissements.

 

La pétition

L'origine du 0.1%

 

Le système

"Cinq ans après l’arrivée de la droite à la tête de la Région, à l’heure du bilan, la réalité déçoit et le volontarisme affiché a montré ses limites", annonce le Livre noir des lycées franciliens, réalisé par "Ensemble  l'ile-de-France", le groupe socialiste, écologiste et progressiste du conseil régional. L'opposition régionale attaque V Pécresse sur sa gestion des lycées.

 

(...)

Le système

Une douzaine d'écoles et d'établissements scolaires restent fermés le 24 janvier dans l'Aude suite aux intempéries. Les transports scolaires restent suspendus en dehors de certaines lignes.

 

Les mesures

 

Le système

Le déménagement du CLEPT, le Collège Lycée Elitaire Pour Tous (CLEPT), un établissement public innovant, inquiète ses personnels. Ils redoutent une "normalisation" selon France Bleu. " "On sent qu'il y a une pression de normaliser notre particularisme à l'occasion de la restructuration du lycée Mounier. Par exemple,  le CLEPT, au contraire des autres établissements, n'a pas de règlement intérieur. Nous avons une charte. On travaille avec nos élèves pour leur donner le sens des règles pour qu'il y ait un vivre ensemble partagé et compris par tous. Pour venir au CLEPT, les élèves doivent être volontaires, les enseignants aussi. Ce n'est pas le processus de recrutement habituel. Et tout ça peut être remis en cause, surtout que la convention qui prévoit ces dérogations s'achève en novembre prochain, c'est ça notre inquiétude", témoigne un enseignant.

 

Sur France Bleu

Sur le Clept

 

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

La classe

Le monde académique raisonne depuis longtemps en termes de connaissances et plus récemment en termes de compétences. Ainsi en est-il de l'informatique et du numérique lorsque l'on regarde les prescriptions du ministère de l'éducation. L'arrivée de PIX ou CRCN (Cadre de Référence des Compétences Numériques) de même que les programmes des enseignements de NSI (Numérique et Science Informatique) et SNT (Sciences Numériques et Technologie) confirment ces entrées. Mais à côté de ces cadres, il y a l'EMI et l'EMC qui semblent apporter d'autres éléments qu'uniquement des connaissances. Certains disent qu'ils y abordent aussi des "savoir-être", mais dans la définition des compétences elles sont incluses. Est-ce suffisant pour répondre aux transformations actuelles en lien avec la généralisation du numérique ?

 

(...)

La classe

Le Centre Alain Savary rend compte de l'observation du dispositif Devoirs faits conduite au collège Rep Gambetta de Saint Etienne.  L'observation revient longuement sur le pilotage du dispositif dans ce collège où les enseignants sont très impliqués dans Devoirs faits. Les modalités d'intervention sont décrites. "Un an après la mise en place du dispositif, l'équipe constate que l’organisation du travail a permis aux élèves de considérer le dispositif comme un lieu sécurisant et agréable pour travailler, mais qu'il ne permet pas d'évaluer finement la nature du travail effectué... "Nous avions l’impression d’avoir avancé et il y a une montagne de travail qui s’ouvre à nous".

 

L'étude

Devoirs faits : un impact qui reste à évaluer

 

L'élève

"Le concours de fin de PACES/le numerus clausus étant supprimé, il n’y a donc plus de sélection pour accéder aux études de santé ? A partir de quand la formation d'auxiliaire de puériculture sur parcoursup ? Si je suis un parcours de licence avec option accès santé, je n’aurais pas les mêmes chances que les étudiants en PASS ?" Voilà quelques unes des questions posées en préparation du tchat qui aura lieu le 29 janvier à 14 heures sur l'accès aux études de santé. Vous pouvez dès maintenant poser vos questions.

 

Le tchat

 

L'élève

Mercredi 5 février, de 11h à 18h, la Fondation Cartier invite les professeurs à une journée portes ouvertes, pour découvrir l’exposition, « Claudia Andujar, La lutte Yanomami ». C'est la plus vaste exposition jamais consacrée à l’œuvre de la grande photographe brésilienne, qui, depuis les années 1970, a dédié sa vie à la photographie et à la défense des Yanomami, peuple amérindien parmi les plus importants de l’Amazonie brésilienne. 300 photographies, une installation audiovisuelle, des documents historiques et des œuvres de ce peuple révèlent le rôle qu’elle joue en faveur de la défense des droits des indiens Yanomami et de la forêt qu’ils habitent. Des visites et des ateliers sont prévus pour les jeunes.

 

(...)

Les disciplines

Une belle séquence de géographie reposant sur un projet réel proposé par Bruno Garde. Les collégiens sont invités à évaluer si le projet relève vraiment de l'aménagement du territoire, s'il s'inscrit dans un projet de développement durable et s'il peut dynamiser le territoire.

 

Sur le site de Montpellier

 

Les disciplines

" Il s’agit du premier travail personnel de l’année en Spécialité. Il permet une première approche de la sélection et de l’utilisation des sources et d’alerter les élèves sur le plagiat "copier-coller". Marie-Helène De Sousa propose une activité de mise en route de la spécialité HGGSP qui permet de découvrir les apports des différentes disciplines.

 

Sur le site de Rouen


 
  
  

La vidéo


 L'Edito

Des "grands gagnants" de la réforme des retraites aux "grands perdants" il n'y a que l'écart des promesses. Si l'on en croit le gouvernement, les enseignants seront revalorisés selon des modalités qui seront inscrites dans une loi de programmation en 2020. Mais tout reste dans le flou. Et on voit apparaitre les lignes de fracture : revalorisation des grilles ou primes ? Contre parties sous forme du nouveau métier enseignant ou pas ? 2020 sera bien une année charnière pour les enseignants.

 

Des promesses après le succès des grèves

 

Alors que les enseignants sont parmi les professions les plus mobilisées contre la réforme des retraites, le gouvernement a lancé une importante communication pour les convaincre de ses bonnes intentions. Il y a eu Nancy et sa rencontre loupée avec une centaine d'enseignants pourtant triés. Puis, le 19 décembre, suite à la mobilisation puissante du 17 décembre, le Premier ministre a confirmé aux organisations syndicales qu'il y aurait une loi de programmation et une revalorisation des enseignants à partir de 2021.

 

Le gouvernement a annoncé le 23 décembre que JM Blanquer recevra les syndicats à compter du 13 janvier "pour leur présenter la méthode et le calendrier de négociations pour les 6 mois à venir". L'objectif est "de parvenir en juin 2020, dans le cadre d'une approche globale du métier de professeur, à un protocole d'accord sur des scénarios de revalorisation permettant de garantir aux enseignants un même niveau de retraite que pour des corps équivalents de la fonction publique".

 

(....)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces