L'Expresso du 27 août 2014

Le fait du jour

La nomination de Najat Vallaud-Belkacem a pu surprendre : on pariait sur des figures plus classiques de la gauche. Ministre du Droit des Femmes et porte-parole du gouvernement Ayrault, confirmée dans son Ministère par Manuel Valls, elle a manifesté sa détermination politique, s'imposant sans insolence dans des dossiers aussi controversés que les ABCD de l'égalité. Ferme sous les critiques, elle a manifesté son attachement aux valeurs républicaines dont l’Éducation a plus que jamais besoin. Mais devant les difficultés qui l'attendent, Najat Vallaud-Belkacem (NVB) devra faire preuve d'une autre efficacité : réforme des rythmes, refondation de l’École engagée par Vincent Peillon et laissée en l'état par son successeur, malaise des enseignants désabusés, défiance et colère des parents, autant de défis qu'il faudra relever sans erreur. Baptême du feu qui peut valoir à NVB une nouvelle envergure politique ou un cuisant échec.

(...)

Il y a du soulagement dans l'air. Réuni le 26 août, en pleine crise ministérielle, le Sgen semble satisfait du départ de Benoît Hamon. Pour le syndicat, même si le climat est difficile dans les établissements, le nouveau gouvernement va pouvoir aller au bout de la refondation de l'Ecole. C'est le dégel ?

(...)

Cette seconde journée de Ludovia s'ouvre avec les rencontres des collectivités territoriales et la première journée consacrée aux ressources.  Le colloque scientifique s'intéresse aux jeux vidéos. Et l'équipe de Ludovia fête ses 10 ans. Un âge encore tendre...

(...)

Sous un soleil radieux, Ludovia poursuit sa route sur le thème du numérique, de la création et de la consommation., des ressources, jeux et contenus, de la réalité augmentée en philosophie et des capsules vidéo en lettres. Quelques échos des "explorcamps" de l'université d'été... Les tables rondes, les sessions du colloque scientifique, les échanges entre visiteurs reviennent souvent sur le concept de "consocréation", de "créaction", qui viserait à définir le changement de posture de l’élève dans l’acquisition des savoirs et compétences, et celui de l’enseignant dans son rôle de médiateur. Les ateliers apportent une vision plus concrète sur cette perspective. Le programme de Ludovia est toujours très étoffé, les choix ont donc été délicats à opérer…

(...)

Brillants débutants (Guillaume Brac, Thomas Cailley), cinéaste aguerrie (Léa Fazer) ou auteur confirmé (Pierre Salvatori), quatre réalisateurs français déclinent divers registres de la comédie et nous invitent à réfléchir sur le parcours d’apprentissage d’une jeunesse en quête d’idéal. Du dur désir d’aimer à la transcendance artistique en passant par l’aspiration à l’utopie et la relation complexe aux aînés, leurs films interrogent les aspirations et les rêves des nouvelles générations confrontées à l’ardente nécessité de s’inventer un avenir sans renier l’héritage, si lourd soit-il.

(..)
Le système

La nomination de Najat Vallaud-Belkacem ne laisse pas indifférent. Les réformistes se réveillent. Les lycéens l'accueillent et les ultra conservateurs sont furieux.

(...)
La classe

Comment démarrer du bon pied avec sa classe ? Quelles activités mettre en place pour briser la glace avec les élèves ? Vous avez été nombreux à répondre à cette question du Café pédagogique. Toute cette semaine nous publions quelques unes de vos réponses. Aujourd'hui celle d'Aline Gathier, professeure de français et philosophie au lycée agricoile du Mans.

 

(...)
La classe

"Ce poste est avant tout ce que l'équipe en fait". Professeure des écoles depuis 7 ans en éducation prioritaire, Julie décrit sur son blog le fonctionnement du Plus de maitres que de classes (PMQC). " Il faut réussir à être assez flexible pour les collègues en classe, ce qui n’est pas évident car on est quand même soumis à la « pression » de ses programmations. Mais on se dit souvent qu’il faut savoir prendre du temps pour en gagner par la suite !  Avec ce poste, les formations, on a découvert tout plein d’outils ou de pratiques qu’on a voulu essayer, mais qui ne rentraient pas forcément dans l’organisation des collègues à la base, donc il a fallu faire des choix, pas toujours faciles, car les journées ne sont pas extensibles !"

L'école du Julie

L'élève

C'est le rendez vous de ceux qui n'ont pas encore choisi. Durant deux jours, les 5 et 6 septembre à Paris, ils vont pouvoir faire le point en matière d'orientation, de réorientation, de poursuite d'études ou encore d'inscription de dernière minute, ou de jobs. Les visiteurs auront la possibilité de rencontrer les représentants d'établissements qui inscrivent encore en septembre, avec ou sans le bac, ou en alternance. Ils pourront également prendre tous les renseignements concernant la procédure complémentaire sur APB qui s'arrête définitivement le 15 septembre.  Des « ateliers d'orientation » sont organisés les deux jours pour faire le point.

 

Une entrée gratuite

L'élève

Pour le ministère le cout de la rentrée est stable. Pour Familles de France il est en hausse de 2% . Pour la Confédération des familles on est entre les deux avec une hausse de 1,35% selon les calculs dévoilés le 26 août.

 

Le calcul de la CSF

Quel cout de la rentrée ?

 

Les disciplines

"La ludification des contenus est à la mode. Il s’agit d’appliquer des dynamiques des jeux vidéos et appliquer une scénarisation empruntée soit à la culture populaire, à l’actualité ou à votre matière. Le but est d’augmenter la signifiance des apprentissages que réalisent nos élèves et leur engagement dans nos cours." Ludifier la grammaire c'est c e que proposait cet atelier québécois au printemlps. Les documents sont toujours en ligne.

 

Ludifier la grammaire

Les disciplines

Le sujet n'est pas que politique. Il est d'abord géographique. Arnaud Brennetot et Sophie de Ruffray reviennent sur l'histoire des découpages et proposent une grille de lecture qui permet d’interroger la proposition de redécoupage du Président de la République en 14 régions.

 

Dans Cybergéo

Les disciplines

Comment travailler sur Rosa Parks, Martin Luther King, Barack Obama e cours d'anglais ? L'académie e Poitiers met en ligne ces travaux d'enseignants stagiaires.

 

Site académique

La vidéo


 L'Edito

Si elle a créé la surprise, la nomination de Najat Vallaud-Belkacem rue de Grenelle est accueillie positivement dans le monde de l'éducation. C'est un atout pour une ministre qui en aura bien besoin face aux difficultés de l'Ecole.

 

Quand on monte l'escalier principal du ministère de l'éducation nationale on affronte un mur d'hommes : ce sont les portraits des ministres de l'Education nationale depuis les origines de ce ministère. Aucune femme ne s'était glissée dans cette vitrine où des moustachus pas commodes observent des barbus placides. Najat Vallaud-Belkacem, championne de la lutte contre les stéréotypes de genre,  vient déjà casser cet ordre des choses.

 

D'une certaine façon, la ministre réconcilie son ministère avec la réalité sociologique des enseignants tout en affrontant la sociologie  de l'Ecole. Car dans l'Education nationale règne une inégalité dans l'accès aux corps d'enseignement. Si les femmes dominent largement les corps de professeurs des écoles ou de certifiés, on atteint la parité avec les agrégés et il y a deux hommes pour une femme pour les professeurs de chaire supérieure. Evidemment cela impacte les revenus. A l'indice 300, 77% des salariés de l'éducation nationale sont des femmes, à l'indice 900 seulement 39%. Il est probable que la nouvelle ministre aura à coeur de faire évoluer ces situations.

(..)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces