L'Expresso du 12 novembre 2019

Le fait du jour

"Il devient indispensable de tester, confirmer et départager ces résultats de la manière la plus complète, et la moins arbitraire possible, afin de garantir les meilleures recommandations pour les décisions pédagogiques". Dans un avis rendu public, le Conseil consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé se mêle de pédagogie. Considérant que la psychologie et les neurosciences "produisent des résultats qui peuvent concourir à des recommandations précises sur des modalités d'enseignement", le CCNE définit la méthode expérimentale médicale comme celle à suivre pour évaluer des expérimentations pédagogiques qui vont permettre de donner des  instructions pédagogiques. C'est la dernière déclinaison du "pragmatisme" et de l'évidence based. Le pouvoir médical entend dicter sa loi au monde de l'éducation.

 

(...)

  
La classe

A l'abri des regards, ils sont quand même plus de 5 000 professeurs de mathématiques à échanger cours et documents, informations et arguments dans un groupe Facebook discret : "Le coin boulot des professeurs de mathématiques". Pour Sophie-Amandine Penilla, une des administratrices de ce groupe géré en 24h//24h (!), le succès tient à l'isolement des professeurs mais aussi à leur soif de formation. Mais une formation par les pairs à l'abri du regard de la hiérarchie...

 

(...)

  
La classe

Des cloportes sur Instagram ?! Les élèves de Sylvain Poncet, enseignant de SVT au collège Paul Arène de Sisteron (04), l’ont fait ! En déterminant les espèces constituant la microfaune de la litière, les collégiens de 6ème réalisent avec leur téléphone des clichés des arthropodes observés. Munis de loupes binoculaires et de microscopes, les élèves préparent une exposition grand format pour leur commune en juin prochain. Le projet de Sylvain Poncet sera présenté au 11ème forum des enseignants innovants de Paris le 21 novembre.

 

(...)

Le système

" Sous couvert de simplification, le ministère vide les CAPA et CAPD de leur substance en leur retirant la compétence d’élaboration des barèmes", rappelle Sud Education suite au CTM du 5 novembre. "À la place, des “lignes directrices de gestion” seront présentées en comité technique ; empêche les élu-e-s de contrôler la bonne application du barème avant que les décisions ne soient prises par l’administration ;   augmente fortement la proportion de postes à profils qui échappent à tout contrôle". Dans un communiqué Sud Education explique son opposition à la loi de transformation de la fonction publique et ses décrets d'application. "Le contrôle par les organisations syndicales garantit un niveau minimal de transparence des mutations, et les contestations étaient peu nombreuses. Avec ce que prépare le ministère, les passe-droits, erreurs, manque d’information aux personnels sont amenés à se multiplier. Les personnels des services administratifs ne sont pas assez nombreux pour absorber ce surcroît de travail énorme : ce qui se profile, c’est un fiasco des mutations cette année scolaire et les suivantes, à l’image de ce qu’a donné le mouvement inter dans le premier degré l’année scolaire passée... En vidant les CAP de leurs compétences, il s’agit pour le ministre de faire sauter les verrous en ce qui concerne un certain nombre de droits collectifs, et de renforcer la gestion managériale des carrières".

 

Communiqué

Le ministère dynamite la gestion des enseignants

 

Le système

"Cette année faisant une troisième L2, je n'avais pas de bourse et même quand j'en avais, 450€ par mois est-ce suffisant pour vivre ?" Démuni, un étudiant lyonnais s'est immolé par le feu devant le CROUS le 8 novembre. "Si je vise le bâtiment du CROUS ce n'est pas par hasard, je vise un lieu politique", écrit il dans un message publié par Solidaires étudiants. Le jeune homme est encore entre la vie et la mort. Dans un message il accuse les politiques de l'avoir tué "en créant des incertitudes sur l'avenir de tous". "Qu'avons nous fait à nos enfants ? Quand prendrons nous conscience de l'urgence de donner un avenir à toute notre jeunesse ?", demande P Meirieu sur Twitter ? Solidaires étudiants et Youth for Climate France appellent à des rassemblements devant les Crous le 12 novembre.

 

Solidaires étudiants

 

 

Le système

Le J.O. du 9 novembre annonce la nomination de Gilles Neuviale dans la Somme et de Michel Rouquette dans le Puy de Dôme. Fabrice Barthélémy est nommé dasen adjoint en Loire Atlantique et Frédéric Fabre dasen adjoint en Gironde.

 

Au JO

 

Le système

La lettre de mission du Conseil supérieur des programmes invite le CSP à prévoir sur 2019-2020 "l'articulation des programmes de collège avec les nouveaux programmes du lycée". "Discipline par discipline il me soumettra son analyse ainsi que ses propositions d'éventuels amendements". Le ministre prévoit expressément une réécriture des programmes d'EMC de 3ème pour y inclure le SNU. Jusque là les programmes du collège étaient le seul niveau épargné par la frénésie de détricotage du ministre. Cela pour une raison simple : l'Etat paye les manuels scolaires du collège et toute refonte des programmes a un cout important. Il semble que JM Blanquer veuille s'y attaquer.

 

Le lettre

 

Le système

" Finalement, l’exemple de cette fiche pédagogique consacrée à la monnaie confirme ce que beaucoup craignaient : ces nouveaux programmes de SES ne permettent pas de comprendre le réel ni de développer l’esprit critique des élèves face aux grands enjeux contemporains." Su rle site de l'Apses , M Lainé et J Marie, membres des économistes atterrés, dénoncent la façon dont la monnaie est abordée dans le nouveau programme de 1ère et les documents pédagogiques du ministère. " Ils ne permettent pas d’aborder les grands enjeux socio-économiques contemporains. Aucune place n’est offerte à la présentation des débats scientifiques, à l’étude de différents contextes historiques, à la présentation des grands courants de pensée. Tout cela ne permet évidemment pas la mise en place d’une réflexion transdisciplinaire. L’enseignement de l’économie est si appauvri qu’il en est terriblement aride. On impose dorénavant aux enseignants d’offrir des cours déconnectés de la réalité centrés sur des objectifs techniques. L’exemple du traitement des questions monétaires dans les fiches pédagogiques « Eduscol » est particulièrement révélateur et affligeant."

 

Sur le site Apses

 

Le système

" Charlotte B. 27 ans est designer d’intérêt général à l’Éducation nationale. Mais, en quoi consiste ce métier ? Diplômée de l’École de Management de Grenoble et de l’école de design Strate à Sèvres, elle nous raconte sa mission : tenter de changer le système éducatif". Les Echos présentent ce nouveau poste créé par le ministère. " Mon travail consiste avant tout à identifier les problèmes du terrain et à imaginer des services ou des produits numériques pour simplifier la vie des usagers. Changer le réel a ses limites : " Sur le terrain, j’ai été étonnée de voir l’équipement inadapté ou l’absence d'équipement matériel des enseignants. Certains arrivent une demi-heure avant le début du cours pour s’assurer que l’ordinateur de la classe est bien allumé. Quand on imagine des outils numériques, il est important d’avoir ces contraintes en tête. Cela veut aussi dire que les solutions qu’on va imaginer ne seront sûrement pas toutes numériques."

 

Dans Les Echos

 

Métier enseignant

En CTM le ministère dynamite la gestion des enseignants

Le bulldozer redémarre... Alors qu'au premier étage le 5 novembre on présentait une nouvelle politique remplaçant l'éducation prioritaire, au rez de chaussée les syndicats examinaient "les lignes directrices de gestion ministérielle" des enseignants et autres personnels de l'éducation. Autrement dit les principes de gestion en matière de mobilité telles qu'elles ressortent de l'application de la loi de transformation de la fonction publique adoptée en août 2019. La loi supprime les compétences des commissions paritaires en la matière. La gestion des carrières devient du seul domaine de l'administration et des chefs directs des enseignants et personnels...

 

Lisez l'article...

 

Pédagogie

Patrick Rayou : L'origine sociale des élèves et ses mythes

"Face à l'origine sociale des élèves, on ne peut rien faire". Voilà un des mythes les plus répandus sur l'origine sociale des élèves. Ses effets sur leur parcours scolaire est bien réel. Tout enseignant est forcément confronté aux inégalités sociales de réussite scolaire. C'est à cette montagne que Patrick Rayou, en bonne compagnie, s'attaque dans un petit livre édité par Retz (L'origine sociale des élèves, collection Mythe set réalités). Objectif : remettre en question des mythes qui invitent l'école à se débarrasser des inégalités sociales ou, au contraire, à croire qu'elle peut tout changer (par exemple : le mérite suffit). Pour les auteurs...

 

Lisez l'article...

 

La classe

De la didactique de l'oral au rapport entre oral et inégalités, ce padlet sur l'oral en éducation prioritaire est une mine. L'enseignant y trouvera de très nombreuses pistes de réflexion et des piste spratiques cycle par cycle.  Le padlet aborde aussi la question de l'oral dans les disciplines.

 

Le padlet

 

 

La classe

Où  en est l'école maternelle, alors que l'abaissement à trois ans de l'âge d'obligation de l'instruction, au service d'apprentissages scolaires rendus plus précoces, semble achever un mouvement de "primarisation" ? Où en est donc l'école maternelle par rapport à son aval, l'école élémentaire, mais aussi à  son amont, les modes d'accueil de la petite enfance, alors que la scolarisation des moins de trois ans n'est plus une priorité et que la politique de la petite enfance remet à  l'ordre du jour crèches et jardins d'enfants ? L'OZP invite le 20 novembre Viviane Bouysse à parler de la maternelle.

 

Le programme

 

 

L'élève

Ce nouveau site Onisep prépare en 5 étapes le passage du lycée au supérieur. La première étape, ence moment, c'est la découverte des filières post bac, des secteurs professionnels et des métiers. Le site guide les recherches des élèves et les amène à trouver des interlocuteurs.

 

Terminales 2019-2020

 

Les disciplines

" Assis à mon bureau, celui a oscillé deux fois comme ci quelqu'un donnait des coups dans les pieds et le faisait vibrer. Pareil pour mon épouse assise à sa table de travail. J 'ai aussi pour la première fois ressenti vaguement que ça tremblait." D'une magnitude 5.4, le séisme de Montélimar du 11 novembre a été ressenti dans toute la région. Plusieurs sites donnent des informations précieuses pour une utilisation en classe. Ainsi Franceseisme.fr rappelle les précédents et publie les témoignages de ressenti. La fiche USGS situe le séisme dans son environnement.

 

France séisme

USGS

 

Les disciplines

La récente inculpation d'une enseignante suite à un accident en classe le rappelle : la sécurité doit être une priorité. Le site académique de Limoges met en ligne une animationréalisée par une équipe de personnels de laboratoire, de professeurs, DDFPT, chefs d’établissement et inspecteurs.

 

Le guide

 

 

Les disciplines

Le site ChingAtome propose une série d'exercices pour se préparer aux Olympiades de mathématiques en première. Chaque semaine des exercices d'entrainement sont envoyés le samedi et le vendredi suivant le corrigé.

 

Inscrivez vous

 

La vidéo


 L'Edito

La troisième année de JM Blanquer rue de Grenelle ressemblera t-elle aux précédentes ? Alors que le ministre poursuit ses projets, allant même jusqu'à remettre en selle cet été les EPSF bannis de la loi Blanquer, le paysage autour de lui est-il le même ? JM Blanquer semble avoir perdu la confiance des enseignants et poussé une frange non marginale à une radicalisation sans précédent. Il apparait que la mobilisation enseignante s'est faite contre ses idées et non contre les réformes gouvernementales. Dans cette situation nouvelle, le ministre est-il capable de faire preuve de concessions et de dialogue ? Dogmatisme ou avenir politique, il va falloir choisir...

 

Le problème des enseignants ce n'est pas Macron mais Blanquer

 

Rentrée 2018, nous annoncions une accélération des réformes portées par JM Blanquer. "La seconde année sera vraiment celle des réformes ou au moins des tentatives de grand changement", écrivions-nous. Effectivement , l'année a vu défiler de la grosse cavalerie : la loi de transformation de la Fonction publique, la loi Blanquer, le livret orange et les recommandations , la circulaire de rentrée (là aussi il ne devait plus y en avoir mais finalement...), la réforme de la formation, la réforme territoriale, sans omettre les PIAL. ...

(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces