L'Expresso du 29 mai 2020

Le fait du jour

"Il y aura accélération de la réouverture des écoles et collèges et des lycées en zone verte". Edouard Philippe a annoncé le 28 mai une amplification de la réouverture des écoles et établissements scolaires à partir du 2 juin. A cette date tous les collèges vont rouvrir. Ce sera le cas des lycées en zone verte et des lycées professionnels en zone orange (Ile de France, Guyane, Mayotte). JM Blanquer a promis aux familles qui le souhaitent que leurs enfants seront accueillis dans les écoles et établissements. Il a présenté la date du 2 juin comme celle d'une véritable réouverture des écoles, collèges et lycées. Or le protocole sanitaire reste strictement en vigueur. Partout, et encore plus en Ile-de-France, peu d'élèves pourront revenir en classe ou ce sera pour très peu de temps. Ainsi, il laisse les acteurs de terrain gérer l'écart entre sa promesse et les capacités d'accueil réelles des écoles et établissements. Il laisse aussi les acteurs de terrain se débrouiller avec les élèves perdus de vue.

 

(...)

Déconfinement

Déconfinement : Premier bilan à l'école

Quel bilan au bout d'une semaine de reprise ? Laaldja Mahamdi est directrice de l’école élémentaire Simon Bolivar dans le 19ème arrondissement Parisien. Patricia Lartot est quant à elle directrice de l’école (Rep+) Jules Verne à Mantes-la-Jolie. Toutes deux font un premier bilan. L’école de Laaldja, même si elle n’est pas classée éducation prioritaire accueille un public assez mixte, allant de familles CSP+ à d’autres vivant en foyer d’urgence. Le confinement, dans son école, a donc été vécu très différemment par les élèves. Dans l’école de Patricia, le public est plus homogène. L’école située en plein centre de l’immense quartier du Val Fourré, la plus grande ZEP de France, accueille des élèves vivant bien souvent dans des conditions précaires. Ses élèves sont ceux que le Président et le Ministre de l’éducation ...
(..)

  

Pédagogie

Sorties, excursions, visites : Comment pense t-on les mobilités scolaires en Europe ?

Ca sera aussi notre plaisir déconfiné du jour... En temps ordinaire, comment sont vues les  sorties scolaires dans les systèmes scolaires européens ? Si toutes les écoles européennes pratiquent la mobilité scolaire, elle ne tient pas la même place dans tous les pays. Surtout ses finalités ne sont pas les mêmes d'un pays à l'autre. Et du coup le vocabulaire pour les désigner varie selon les pays révélant des conceptions pédagogiques différentes. Aux "sorties" des pays ...

(....)

  
Le fait du jour

"La crise que nous vivons a suscité dans notre pays un intérêt nouveau pour son école et une considération accrue pour tous ceux qui y travaillent, quel que soit leur statut. Il importe que cet élan ne retombe pas et soit mis à profit". Dans un nouvel avis, publié le 28 mai, L’impact des inégalités économiques et sociales a été multiplié par la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) alerte sur les risques d'accroissement des inégalités du fait de l'épidémie et invite l'Ecole à ne pas louper le déconfinement. Pour cela il faudrait écouter les acteurs de terrain et les parents...

 

(...)

La classe

Au centre des questions qu'a posé le confinement mais que pose la suite, celle des parents est centrale. Toujours tenus à bonne distance de l'école ils ont d'un seul coup été mis en face des exigences de celle-ci (plus ou moins), principalement à partir de moyens numériques et surtout sans y être préparés, tout comme leurs enfants. Car le monde scolaire a semble-t-il su mettre cette distance (fondatrice de l'école de Condorcet) qui fait que même depuis le cahier de texte numérique, l'espace scolaire reste une boite noire pour beaucoup de parents, en particulier ceux dont les enfants sont en difficulté scolaire. En ajoutant à cela le numérique, cerise sur le gâteau, les parents ont découvert que ni les enseignants, ni les élèves ne maîtrisaient réellement les technologies de l'information et de la communication. Alors il a fallu faire avec les moyens éducatifs du bord.

 

(...)

La classe

"J'aimerais que les collègues s'emparent de mes manuels et qu'ils deviennent collaboratifs". Les SES ont la particularité de compter déjà de nombreux manuels scolaires. Outre ceux des éditeurs scolaires habituels, il y a un manuel en ligne proche du Medef, un "contre- manuel" chez un éditeur non scolaire, un manuel développé par la principale association de professeurs, l'Apses. S'y ajoutent maintenant les manuels de 2de et de 1ère écrits par un professeur, Karim Laarabi.

 

(...)

Le système

"La Cour des comptes constate, comme de nombreux rapports antérieurs, ce que le SNMSU-UNSA Éducation dénonce depuis des années", écrit le syndicat Unsa des médecins scolaires. Comme le rapport il dénonce "l'organisation défaillante, l'absence d’évaluation organisée, le cloisonnement des personnels consacré par le ministère de l’Éducation nationale, qui a contribué à une forte dégradation du service rendu aux élèves". Pour le syndicat, "les recommandations émises par la Cour des comptes emportent également notre adhésion quand il s’agit d’unifier le service de santé scolaire, de revoir l’organisation de travail des différents professionnels de ce service (avec une amélioration de l’attractivité du métier des médecins de l’éducation nationale)... et de demander le rapprochement du corps des médecins de l’éducation nationale de celui des médecins de santé publique". Le Snmsu demande l'application urgente du rapport.

 

Communiqué

Sur le rapport de la Cour des comptes

 

Le système

Au BO du 28 mai, 4 textes sur les promotions offertes aux maitres du privé. Un texte concerne l'accès à la classe exceptionnelle des agrégés, certifiés, PLP et professeurs des écoles travaillant dans le privé sous contrat. Deux autres textes fixent les conditions d'accès à la hors classe pour les professeurs des écoles et les maitres du second degré. Un quatrième fixe le calendrier.

 

Classe exceptionnelle

Hors classe des Pe

Hors classe dans le 2d degr

 

Le système

"Force est de constater que la pratique d’un enseignement à distance par ordinateur a été rendue obligatoire de fait, au titre de la continuité scolaire, mais que cette obligation a été rendue caduque de fait pour des familles et des élèves, certains d’entre eux ne disposant pas tout simplement du matériel informatique adéquat". Pour répondre à cette question des députés du groupe communiste (Hubert Wulfranc, Huguette Bello, Marie George Buffet, Elsa Faucillon etc.) proposent que l'Etat veille à équiper les élèves. " Un plan d’acquisition d’ordinateurs personnels équipés des logiciels utilisés par le ministère de l’éducation nationale est élaboré durant l’année scolaire 20202021 dans le respect des règles prévues par le code de la commande publique. Les ordinateurs personnels acquis dans le cadre de ce plan sont mis à disposition des établissements scolaires publics et privés sous contrat afin d’être prêtés gratuitement aux élèves scolarisés du premier degré et du second degré dans des conditions définies par l’autorité de l’État compétente en matière d’éducation. Le dispositif de prêt prévu au I s’applique à compter de la rentrée scolaire 2021 pour les élèves scolarisés dans le second degré et à compter de la rentrée scolaire 2022 pour les élèves scolarisés dans l’enseignement primaire".

 

L aproposition de loi

 

Le système

Les pandémies sont bien utiles. Elles peuvent aussi lever des barrières sociales. C'est ce que tente doublement une proposition de loi déposée par des députés LR emmenés par Pierre Morel-A_L'huissier. " La priorité à la sortie de la crise sanitaire devra être de relancer la production de richesse et de rattraper les retards accumulés. C’est pourquoi nous devons armer les entreprises de manière à ce qu’elles soient capables de relever le défi qui se présente à elles. Or, cellesci s’engagent dans une course contre la montre avec un handicap majeur. Depuis les lois Aubry de 2000 et l’abaissement général de la durée légale de travail à 35 heures, les salariés français travaillent moins que ceux du reste de l’Europe. Il faut, aujourd’hui, leur permettre de travailler plus, le temps de dépasser la crise. C’est pourquoi la durée légale de travail à 35 heures doit être suspendue. Il en est de même pour les services publics". Outre la barrière des 35 heures, la proposition de loi prend soin de lever une autre barrière. Sous prétexte de consulter les syndicats, la proposition de loi prévoit que la nouvelle durée du travail soit fixée "dans la concertation" au niveau de chaque entreprise ou établissement...

 

La proposition de loi

 

Le système

" Nous voulons rompre avec vos guerres, avec le défaitisme ambiant et cette soumission au marché, aux multinationales et à la dogma libérale qui nous mènent tout droit à une catastrophe écologique et sociale. Il nous faut résister ensemble pour des jours enfin joyeux et apaisés. Nos enfants et nos petits-enfants le méritent". Rédigé par une quarantaine d'auteurs, dont Claude Alphandéry, Thomas Piketty, Ludivine Bantigny, Monique et Michel Pinçon-Charlot, Bruno Gaccio, l'ouvrage  veut aboutir à un "Conseil national de la Nouvelle Résistance " et à un projet politique.

 

L'ouvrage (gratuit)

 

 

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

La classe

" Les émotions sont aujourd’hui au coeur de nos vies : dans notre quotidien professionnel et privé les émotions abondent, nuancent et colorent notre vécu. Si la recherche en sciences humaines reconnaît la centralité des émotions en général, et dans l’apprentissage en particulier, cela n’a pas toujours été le cas", rappelle Catherine Audrin en préface à cenouveau nuémro de la revue Recherches en éducation (n°41). " La question des émotions chez les enseignants est une thématique de recherche cruciale. Face à une modification du travail d’enseignant, de leur rôle et de leur identité professionnelle notamment, la gestion et la prise de conscience des dimensions émotionnelles dans le quotidien des enseignants est nécessaire et cruciale pour leur bien-être mais également pour celui des élèves. D’autre part, les émotions des élèves sont également importantes. Selon qu’elles soient positives ou négatives, celles-ci peuvent avoir de fortes conséquences non seulement sur leur réussite scolaire mais également sur leur motivation, leur sentiment de compétence et plus généralement sur leur bien-être".

 

Le sommaire

 

La classe

"Ne faut-il pas se demander si "la crise de l'autorité " n'est pas une chance pour refonder une authentique autorité éducative ?... L'e,jeu serait de proposer aux jeunes des formes d'engagement qui leur permettent d'adhérer sans s'aliéner". Ces propos de Philippe Meirieu ouvrent le dossier sur l'autorité à l'école publié dans Animation & Education (n°276) , la revue de l'OCCE. Parmi les intervenants : Bruno Robbes, à propos des pédagogies coopératives, Michel Tozzi, Guillaume Caron, Martine Boncourt, Julien Crémoux,Stéphanie Boncvoisin etc.

 

Lire le numéro en ligne

 

 

L'élève

Le musée de la Vie romantique présente une sélection inattendue de 40 œuvres de trente artistes contemporains autour de la représentation du cœur, en tant qu’organe, motif et symbole. Gaëlle Rio, directrice du musée et commissaire de l’exposition « Cœurs, du romantisme dans l’art contemporain »  en propose une visite vidéo : les œuvres exposées sont toutes très différentes les unes des autres, allant de la peinture, la sculpture, la céramique, au néon et à la photographie. L’objectif de la directrice est d’ouvrir la programmation du musée au-delà du XIXème siècle et de rendre compte de l’influence du Romantisme dans l’art contemporain.

 

(...)

Les disciplines

Proposée par  Laurent Carroué, une synthèse brillante sur la mondialisation et démondialisation au prisme de la pandémie. "Cette pandémie confirme aussi que cette mondialisation n’est en rien mondiale, c’est à dire ici universelle, tant elle est révélatrice des inégalités humaines face à la maladie et à la mort. Elle rappelle que 8 % de la population mondiale bénéficie de 86 % de la richesse, alors que 73 % de la population mondiale ne disposent que de 2,4 % de celle-ci.... La pandémie révèle enfin une profonde crise de l’architecture géopolitique mondiale. Au delà de la rivalité États-Unis/Chine, c’est un monde a-polaire qui s’est affirmé durant quelques mois tant l’absence d’un quelconque leadership a été flagrante. Les puissances chinoise et étatsunienne en sortent fragilisée, l’Union européenne parcellisée, les puissances émergentes (Brésil, Russie, Inde, Afrique du Sud…) renvoyées à leurs graves faiblesses internes. Dans ce contexte, le système international de gouvernance collective, symbolisé par l’OMS, a été largement pris en défaut... Le pangolin du marché du Wuhan contraint l’humanité à penser universalité."

 

Sur Géoconfluences

 

Les disciplines

Pierre Blavier et EtienneWalker (universités de Lille et de Caen) proposent une lecture géographique du mouvement des gilets jaunes à différentes échelles, avec une focale sur le département de l'Indre. Ils en font apparaitre aisni les particularités. "Les Gilets jaunes auront défrayé l’actualité et dérouté les pouvoirs constitués dès novembre 2018, que ce soit du point de vue de l’importance du nombre de protagonistes ou du ciblage, partout en France, de prétendus « non-lieux » pourtant bien stratégiques – i.e. les ronds-points – au sein des marges urbaines des villes moyennes et petites notamment.. Vivant plus fréquemment au sein de ces villes ou d’espaces périurbains, ils apparaissent à cette occasion avoir « repolitisé le proche » et ainsi remis au premier plan dans l’espace politique des espaces peu visibles jusqu’alors".

 

L'étude

 

Les disciplines

Voilà un jeu particulièrement réussi : il réunit l'humour avec un vrai travail historique. A l’initiative de Caroline Jouneau-Sion, le collectif d’enseignant réalisateur du jeu "Berlin 1989" réalise un nouveau "jeu dont vous êtes le héros". Vous incarnez un jeune citoyen Athénien, Aristéidès menacé d’ostracisme et qui doit prouver sa citoyenneté. Il vous faudra parcourir la cité athénienne, vous rendre à Delphes, rencontrer de nombreux personnages pour réussir dans un temps limité à rassembler les preuves de votre citoyenneté.

 

A découvrir

 

Les disciplines

Un vrai débat en EMC proposé par Emmanuel Grange. A partir d'un dossier documentaire il invite les élèves à se positionner dans un débat d'actualité. C'ets l'occasion de rappeler le parcours d'une loi. Mais aussi d'interroger des valeurs profondes celles qui fondent la société. Et d'en débattre ensemble.

 

Le débat

 

 

La vidéo


 L'Edito

Les journées ordinaires de l'Education nationale sont devenues des journées extraordinaires. Chaque jour apporte son lot d'événement tous incroyables, des faits qu'on n'aurait pas imaginer il y a seulement quelques mois. Alors que le refus du nouveau bac s'ajoute à celui de la réforme des retraites, se profile déjà une troisième crise. On en arrive à un état de désordre dans l'institution scolaire qui signe la faillite d'un ministère ?

 

Impréparation

 

On se rappelle les mots du député P Hetzel adressés à JM Blanquer le 21 janvier à l'Assemblée à propos des épreuves de controle continu du nouveau bac. "Au stress habituel lié au passage d’épreuves, il serait bon de ne pas ajouter, à chaque étape de leur parcours (des élèves NDLR), l’angoisse créée par les blocages, les rétentions de notes ou encore les reports d’épreuves. Vous avez la responsabilité de la bonne organisation du service public de l’éducation nationale : les lycéens n’ont pas à être sacrifiés au gré de votre impréparation !"



(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces