L'Expresso du 23 septembre 2016

Le fait du jour

Pour Marine Le Pen le projet du Front national pour l'Ecole c'est "l'école du mérite". Présentant le 22 septembre les "100 propositions" des Collectifs Racine, le mouvement lancé par le Front pour pénétrer le monde enseignant, la présidente du Front national n'a eu de cesse de fustiger  "les dogmes pédagogistes qui ont miné toute autorité et tout mérite personnel". Une condamnation qui soude des troupes  assez disparates où se cotoient des partisans du retour "au bon vieux temps", des corporatistes pointilleux et des obsédés de "l'assimilation". Cela donne des propositions écrites au négatif et à l'encre rouge. Alors que l'Ecole française joue au détriment des enfants de son électorat populaire, le Front échoue à proposer un projet éducatif qui porte ses ambitions.

(...)

Le système éducatif

La ministre confirme 60 000 postes en 2017

"La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, confirme que l’engagement du président de la République de créer 60 000 postes dans l’Éducation est tenu". Dans un communiqué publié le 22 septembre, la ministre    (...)

L'HEBDO PRIMAIRE

Numération à l'école primaire : Quand les experts parlent aux enseignants

Comment apprendre à compter et à calculer à l'école ? Le 21 septembre, le Cnesco a organsié, avec le concours de l’Ifé/ENS de Lyon, Réseau Canopé et l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, une conférence virtuelle qui a réuni pendant deux heures près de 300 participants. Les enseignants ont pu obtenir de Michel Fayol et Jean-François Chesné des réponses précises à   (...)
Le système

"La conduite du changement ne nécessite pas que du pragmatisme. Il faut aussi être capable de donner une vision". C'est tout l'objectif du rapport dirigé par Son Thierry Ly et présenté par France Stratégie le 22 septembre. Ce service officiel du premier ministre s'est laissé aller à un exercice pas commun : imaginer une école qui choisirait une finalité claire et s'organiserait en fonction d'elle. L'exercice st audacieux et pas inutile.  Car le rapport fait remonter des points de convergence comme l'autonomie des établissements.

(...)
La classe

Si le paysage parle au géographe, les paysages urbains peuvent -ils apprendre la sociologie ? C'est l'expérience des "balades sociologiques" que pratiquent déjà des enseignants de SES et parmi eux Florence Aulanier.  Cette pratique de classe va trouver une nouvelle destination les 18 et 25 mars dans plusieurs villes françaises à l'occasion des "50 ans des SES" organisés par l'Apses.

(..)
La classe

Il semble nécessaire, à cette rentrée, de lancer un grand mouvement que nous proposons d'appeler : "Vider les cartables !". Attention, il ne s'agit pas d'organiser un travail de contrôle et de surveillance destiné à éviter tout usage prohibé de ce moyen de transport en ces périodes troublées de risque terroriste. Derrière ce slogan, il s'agit de rassembler un certain nombre de problématiques liées au développement du numérique et de son impact sur le cartable de l'élève. Imaginez que le poids de votre sac soit entre 20 et 30% de votre poids corporel. C'est pourtant ce que l'on observe quand on pèse le cartable de certains de nos enfants. Alors pourquoi cette question récurrente du poids des cartables est-elle encore d'actualité ? Après avoir retourné la question à de nombreuses reprises, en tant qu'enseignant, parent, formateur, chercheur, j'en suis arrivé à la conclusion suivante : le problème est toujours osé dans les mêmes termes : alléger les cartables ne doit pas changer les habitudes de l'école. Pour le dire autrement, les manières d'enseigner (et d'apprendre) n'ont pas à être changées par cette question, il faut plutôt alléger les livres, les dédoublés, les numériser, mais surtout ne pas toucher aux manières d'enseigner.

(...)
Le système

La publication au B.O. le 22 septembre d'une circulaire d'application de deux décrets publiés le 18 septembre sur les CVL et les élections lycéennes, fait bondir le principal syndicat de personnels de direction. Le texte précise le nouveau déroulé des élections lycéennes et les nouveaux pouvoirs attribués aux CVL. "Alors que les procédures électorales sont déjà engagées dans les établissements, que les élèves ont déjà été informés sur les modalités des élections de leurs représentants, le décret n° 2016-1229 du 16 septembre 2016 modifie radicalement l’architecture de la désignation des représentants des lycéens au CA. Il vient de paraître au BO ce 22 septembre alors que nombre de classes ont déjà élu leurs délégués : la circulaire parue le 15 septembre qui prétendait faire le bilan de "l'acte II de la démocratie lycéenne" n'en soufflait mot", s'interroge le Snpden.

(..)
Le système

Le Campus Européen d'été consacré aux big data en éducation (Université de Poitiers) a interrogé, au cours des journées de mercredi et de jeudi la place des données dans l'éducation. Pourquoi passer du terme anglais au terme français ? Parce que ces deux journées ont permis de mieux définir l'ensemble des questions posées et de mettre en évidence les véritables objets d'interrogation pour le monde éducatif.

(..)
Le système

" Il est impossible de considérer qu’après le collège (qui ne marque pas la fin de la scolarité obligatoire), les problèmes seraient résolus et qu’il n’y a pas nécessité à investir dans les lycées pour prolonger les dispositifs propres au classement en éducation prioritaire." Dans une lettre adressée à la ministre N Vallaud Belkacem le 22 septembre, le Snes, le Snep et le Snuep demandent l'intégration dans les réseaux d'éducation prioritaire ds 408 lycées qui faisaient partie jusqu'en 2015 des zep.

(..)
Le système

" Enseigner la pensée informatique en lien avec les mathématiques, diversifier les contextes d'apprentissage dans un système de tutorat intelligent, promouvoir l'apprentissage collaboratif grâce aux interfaces tangibles et augmentées, expérimenter l'approche par projet via la conception 3D, développer et tester un logiciel open source pour l'apprentissage ludique des fondamentaux en maternelle, ces quelques exemples attestent de la diversité des 22 projets lauréats. Des projets qui traduisent l'étendue du champ couvert par e-Fran et donnent la mesure des exigences éducatives à satisfaire pour l'avenir de notre pays et l'accomplissement scolaire de ses enfants". C'est ainsi que le ministère présente les 22 projets retenus dans le cadre du projet e-fran piloté par Jean Marc Monteil pour les Investissements d'avenir.

(...)
Le système

Le Conseil des ministres du 22 septembre a nommé Bernard Lejeune, directeur du cabinet de N Vallaud Belkacem, conseiller maitre à la Cour des comptes à compter du 24 octobre. Avec lui c'est la mémoire de la refondation qui s'en va. Conseiller social de V Peillon dès 2012, B Lejeune, très apprécié des syndicats,  est devenu directeur adjoint en 2013 . Il a ensuite été maintenu par B Hamon et N Vallaud Belkacem avant que celle-ci en fasse son directeur de cabinet en juillet 2015.

 

 

La classe

"Le programme des actions éducatives 2016-2017... recense l'ensemble des opérations pilotées au niveau national et proposées aux écoles, collèges et lycées. Elles complètent l'offre éducative académique et locale", annonce une circulaire publiée le 22 septembre. "Pour cette rentrée 2016, cette offre prend un relief particulier avec l'entrée en vigueur du socle commun de connaissances, de compétences et de culture et la mise en œuvre des nouveaux programmes de cycles sur l'ensemble de la scolarité obligatoire. De plus, cette année 2016-2017 est marquée par la mise en place, la généralisation ou la consolidation des parcours éducatifs : parcours d'éducation artistique et culturelle, parcours citoyen, parcours avenir et parcours éducatif de santé, ainsi que par le déploiement du plan numérique pour l'École".

(..)
La classe

"Ces journées seront à la fois l’occasion de revenir sur différents aspects marquants de la pédagogie Freinet à travers son histoire et d’étudier quelques-unes des pratiques pédagogiques rangées sous cette bannière. Il s’agira aussi de retenir ce qui fait l’actualité de cette pédagogie, en quoi elle continue d’interpeler les chercheurs en éducation et permet aux enseignants qui la pratiquent de se forger une identité professionnelle où ils trouvent matière à renouveler leur enseignement". Le CUIP organise les 11 et 12 novembre à Sèvres un colloque qui fait le point sur les pratiques Freinet. Yves Reuter rendra compte d'une enquête sur le travail des enseignants Freinet. Plusieurs tables rondes permettront de découvrir des pratiques de classe au 1er comme au 2d degré.

 

Le programme

 

La classe

«Élève-toi ! Quand l’élève s’empare du cours.» C'est sous ce titre que l'association des professeurs d'éducation musicale (APEMU) tiendra congrès du 20 au 22 octobre à Lyon.  Vont se succéder des conférences et des ateliers sur les pédagogies coopératives, l’autonomie des élèves, la voix adolescente, la mise en mouvement au service des apprentissages, l’interdisciplinarité, etc.  Seront également proposés des espaces numériques, des lieux d’échanges et d’exposition, ainsi que d’incontournables moments musicaux : une occasion comme on en fait peu pour enrichir et croiser les pratiques pédagogiques au service de la musique, rafraîchir sa vision du métier, aborder la réforme de manière constructive, prendre du plaisir en tant qu’artiste à bouger, théâtraliser, pratiquer circlesongs, beatbox, batucada... 

 

L eprogramme

 

L'élève

Comment peindre les nuances de la neige, ou l’éclat du soleil aveuglant vu de face? Comment suggérer les mouvements de l’eau ? Fernand Hodler, Claude Monet et Edvard Munch se posent les mêmes questions pour tenter de représenter l’insaisissable et apportent chacun leur réponse. Le musée Marmottan  propose de chambouler les classifications traditionnelles de l’art séparant l’impressionniste, le postimpressionniste et le surréaliste. L’exposition « Peindre l’impossible » réunit ces trois artistes : leurs toiles se confrontent révélant leurs similitudes comme leurs différences. Des visites guidées avec ateliers créatifs sont prévues pour les jeunes à partir du CE1. Les professeurs peuvent organiser aussi des visites autonomes de l’exposition sur réservation.

(..)
Les disciplines

Le Mémorial de la Shoah invite les professeurs à deux après-midi Portes Ouvertes le mercredi 5  octobre à Paris et le mercredi 19 octobre  à Drancy.  Il annonce de nouvelles offres pédagogiques avec les formations destinées aux professeurs et de nouveaux ateliers et  nouveaux parcours inter-musée pour les élèves. Il se mobilise cette année sur le thème du Concours national de la résistance (CNRD). Il propose aussi aux établissements scolaires un certain nombre d’activités à réaliser avec les élèves dans  leurs murs.

(..)
Les disciplines

"Le livre présente également les enseignants de sciences économiques et sociales (SES) comme « victimes à leur insu du négationnisme économique » qui serait diffusé par le mensuel Alternatives Economiques. Une affirmation gratuite (on cherchera en vain la moindre « expérimentation » qui aurait permis de l’étayer !) qui masque mal le peu de considération dont les auteurs créditent des enseignants jugés incapables de discerner les orientations des multiples sources d’information – scientifiques ou journalistiques – qu’ils consultent et utilisent dans leurs cours." L'Apses règle ses comptes avec le livre de Pierre Cahuc et André Zylberberg.

 

Le communiqué

 

Les disciplines

Comment mettre e place le parcours citoyen de l'école à la terminale ? Le pole civique de l'académie de Poitiers propose un Guide pour accompagner les équipes. Il préconise une approche pédagogique collective permettant une mise en cohérence des actions réalisées et une progressivité. "Cette approche collective permet d’obtenir une vision globale du parcours de l’élève grâce à un travail collaboratif des enseignants et des personnels de l’école au lycée dans les instances existantes (conseil de cycle, conseil école-collège, conseil pédagogique, comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté,...) "

 

Le parcours

 

Les disciplines

"La multiplication de ces discours réactionnaires confisque la parole aux acteurs de terrain et empêche toute réflexion et tout débat constructifs autour de l’enseignement de l’histoire", écrit le Snes en réaction aux nombreux dérapages des candidats à la présidentielle. "Ainsi déjà en 2015, lors du processus d’écriture des nouveaux programmes du collège, le groupe d’experts qui les rédigeait pour le CSP, avait été dessaisi de la question suite à une campagne de presse des tenants du récit national. Cela avait abouti à une nouvelle version des programmes reprenant une grande partie des défauts des précédents et évacuant les renouvellements historiographiques qui avaient été introduits en 2008".

 

Communiqué

 

La vidéo


 L'Edito

Encensée le 7 septembre par la ministre, l'Inspection générale n'est pourtant pas à la fête. Et nul doute qu'avec le cabinet les frottements existent. C'est qu'en année électorale plus encore qu'en année ordinaire, elle doit faire face à une censure vigilante de ses travaux...

 

L'Inspection, un réel plaisir...

 

" Les ministres s’en vont. Les inspections générales demeurent... Savoir que les inspections générales demeurent me donne, pour la suite des événements, quelle qu’elle soit, une immense confiance". Le 7 septembre, à l'occasion d'une cérémonie de rentrée de l'Inspection générale, la ministre a défendu sa politique. Mais elle a aussi rendu un hommage vibrant aux deux inspections.

 

"C’est un réel plaisir", a dit N Vallaud-Belkacem, "pour la ministre que je suis, de pouvoir compter sur vous, sur des femmes et des hommes dévoués, engagés, d’un professionnalisme exemplaire, et qui, dans ces temps où elle est si souvent mise à mal, ne cessent de défendre l’exigence d’une pensée nuancée et profonde, dont j’ai pu, au cours des deux dernières années, apprécier la valeur." Elle a indiqué des rapports qui avaient pesé sur sa politique.

 

Deux rapports sur trois non publiés en 2015


(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces