L'Expresso du 07 avril 2020

Le fait du jour

Réuni le 3 avril, le CHSCT ministériel, qui est compétent en matière d'hygiène et de sécurité au travail, demande au ministère un dépistage généralisé des élèves et du personnel en préalable à toute reprise des cours. Le ministère annonce une meilleure protection des enseignants accueillant des enfants de soignants.

 

(...)

Le fait du jour

"Ce modèle de continuité pédagogique numérique correspond à un modèle d’élève précis : celui des couches sociales supérieures bénéficiant du cadre de travail et de toutes les aides techniques et pédagogiques dans le cadre familial". Président de l'Observatoire des Zones Prioritaires, une association regroupant des acteurs de l'éducation prioritaire, Marc Douaire analyse les effets de la fermeture des établissements sur les élèves des milieux populaires. Malgré les efforts des enseignants, les inégalités augmentent. L'Ecole d'après devra être pensée pour tous les élèves, avec les parents et les acteurs locaux.

 

(...)

La classe

Les stratégies sont multiples chez les enseignants pour maintenir les élèves au travail. Ryem Boudjemaï, enseignant de SVT au lycée Jacques Brel de La Courneuve (93) et Sébastien Lecot, professeur de SVT au lycée Henri Avril de Lamballe (22) partagent leur quotidien pédagogique. En créant leurs propres vidéos et des fils de discussion, les enseignants tentent de garder le contact avec les lycéens. Entre l’étude du magmatisme des zones de subduction et l’immunité adaptative, les parties clés du programme sont tout de même étudiées à partir de documents. La clé pour lutter contre le décrochage des lycéens semble être dans les échanges réguliers au sein des équipes pédagogiques.

 

(...)

Le système

"Nous  serons  aux  côtés  des  équipes  et  des  enseignants  afin  d'apporter  nos  compétences  spécifiques  et complémentaires pour accompagner, écouter et aider les élèves lorsqu’ils reprendront le chemin de l’école", écrit le Collectif Rased au ministre de l'éducation nationale le 6 avril. Le Collectif regroupe des syndicats (Snuipp Fsu, Se Unsa, Sgen Cfdt, Cgt, Sud), des associations d'enseignants (Afpen, Fnaren, Fname, Agsas) et la Fcpe. "Assurer la continuité de leurs missions dans le cadre de la crise sanitaire reste leur priorité. En ce sens, la carte scolaire 2020 doit être celle de l’augmentation des postes des personnels des RASED et des postes d’enseignants afin de répondre aux besoins éducatifs particuliers de tous les enfants.Pourtant,  au  regard  des  dotations  accordées  par  votre  ministère,  nous  savons  que  dans  de  nombreux départements  il  est  envisagé  de  fermer  des  postes. Cette  perspective  suscite  une  vive  inquiétude  dans le corps enseignant. Les postes RASED sont encore une fois menacés.. Comment  faire  si  demain  les  personnels  des  RASED,  qui  constituent  une  ressource  majeure,  continuent  à disparaître du paysage scolaire ?" Le collectif demande à être reçu.

 

La lettre

Sur la carte scolaire

 

 

Le système

"Tous les lycéens auront cours jusqu'au 4 juillet dès lors que la période de confinement serait terminé", a confirmé le 6 avril Jean-Michel Blanquer sur RTL. "Du fait du contrôle continu, il n'y aura pas les établissements pris par les examens en juin comme c'est le cas habituellement… C'est une façon aussi de rattraper le retard pris actuellement." Le ministre continue à parler ainsi de "continuité pédagogique", alors qu'il est flagrant qu'une partie des élèves a rompu avec l'Ecole et que dans de nombreux cas les enseignants ne peuvent pas avancer dans le programme. En même temps, JM BLanquer reconnait que la situation n'est pas normale en ne tenant pas compte des notes délivrées durant la "continuité pédagogique" pour le bac et le brevet. On est donc bien dans une communication à l'usage des électeurs.

 

Sur RTL

 

Le système

"L'enseignement à distance révèle et accroit les inégalités", explique Philippe Meirieu dans Ouest France. "On redécouvre aussi l'importance du collectif. Les enfants ne sont pas simplement privés d'école. Ils sont privés de toute activité collective et ça, on sait que c'est un déficit majeur pour beaucoup d'entre eux".

 

Dans Ouest France

 

 

Le système

" Peut-être que la pandémie transformera davantage l'école et l'université que n'ont pu le faire les ministres", écrit François Dubet dans La Tribune. "Si l'enjeu dominant de la sortie de la pandémie est celui de la solidarité et de la confiance démocratique, je ne vois comment l'école ne pourrait pas être interrogée. Plus que le fonctionnement de l'école, c'est le modèle éducatif français lui-même qui sera bousculé. Evidemment, les parents ne seront pas transformés en enseignants, mais les relations aux apprentissages, au temps de travail, aux évaluations scolaires, ne sortiront pas indemnes de cette crise. On peut cependant être optimiste quand on voit à quel point les enseignants, souvent perçus comme frileux et repliés sur leurs traditions pédagogiques, se mobilisent, inventent, se lient à leurs élèves, ne comptent pas leur temps. Il semble que 10% des élèves soient aujourd'hui à l'écart. C'est beaucoup, mais je n'aurais pas spontanément parié sur un chiffre aussi faible. "

 

Dans La Tribune

 

 

Le système

Faute de congrès, impossible à réunir, l'Unsa Education a organisé l'élection de son secrétaire général. Frédéric Marchand a été réélu secrétaire général. La nouvelle équipe nationale, paritaire,  comprend 4 enseignants : un professeur d'histoire-géographie, Benoit Kermoal, et 3 professeurs des écoles : Pierre Château, Béatrice Laurent et Yannick Lavesque. Ils ont à leurs cotés une CPE, Morgane Verviers, une gestionnaire, Claire Bordas et une cheffe d'établissement, Véronique de Aguiar. Pour F Marchand, cette équipe doit "réinventer le syndicalisme". " Plus que jamais, le contexte de crise sanitaire actuel montre combien les valeurs de solidarité et d’engagement au service des autres ont du sens. Nous ne pourrons faire l’économie des leçons à tirer de la crise actuelle de ses conséquences et de ses causes, en particulier sur les questions écologiques et sur le rôle et le sens du service public, dont le service public d’éducation. C’est bien dans ces directions que l’UNSA Éducation va travailler dans les prochains mois".

 

Sur son site

 

 

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

La classe

Dans les Chantiers de pédagogie mathématique, la revue de l'Apmep Ile-de-France, Luca Agostino rend compte de l'épreuve orale en maths en Espagne. "Il s’agit d’un travail de recherche et d’approfondissement réalisé sur les deux ans du « Bacillerato » (les années du cycle terminal) et exposé à l’oral devant un jury. Le parallèle avec la nouvelle épreuve du grand oral me parait frappant". Cependant "Les thèmes abordés par les élèves sont majoritairement à caractère scientifique expérimental, avec une grande majorité de sujets issus de la physique-chimie et de la biologie." Revers de la médaille : l'épreuve, qui est très normalisée dans la façon de se tenir des élèves,  est très injuste socialement. " Le ton de Raquel se fait sarcastique : elle m’explique que les élèves du programme d’excellence ont souvent des parents docteurs, chercheurs… et que, finalement, c’est grâce aux contacts familiaux qu’ils réalisent leurs travaux : « tu sais Luca, parfois je note des mémoires où je n’y connais rien du tout ! » .

 

Dans Chantiers de pédagogie mathématique

 

La classe

L'académie de Poitiers met en lignbe la vidéo d'un webinaire de Jacques Rodet qui met l'accent sur l'accompagnement à distance : faire circuler des signes de présence, faciliter la collaboration entre pairs, souligner les réussites, faire le point sur la motivation des apprenants etc.

 

Sur le site

 

L'élève

"L’information est importante [....] mais trop d’information, c’est angoissant", avertit la Dre Rousseau, qui recommande donc aux parents de ne pas laisser la télévision allumée toute la journée." C'est un des conseils donnés par Radio Canada pour faire face à l'angoisse des enfants pendant le confinement. " On conscientise l’enfant avec l’information qui est juste, mais on fait aussi un plan d’action auquel on le fait participer, en disant : tu vois, ce virus-là on peut l’attraper si on éternue les uns sur les autres, alors c’est pour ça qu’on te demande d'éternuer dans ton coude".

 

Sur Radio Canada

 

Les disciplines

"Papiers Crayons est un recueil d’activités de dessin sur quadrillage et de construction à la règle et au compas, publié par l’IREM de Paris-Nord en 2005. Afin de faire vivre cet ouvrage, l’équipe actuelle a décidé de le rééditer en utilisant des outils de publications récents". L'Irem met ainsi à notre disposition le contenu d el'ouvrage sous forme de fichiers pdf à télécharger. La progression dans l'ouvrage a été modifiée pour aller de reproductions simple sà des reproductions problématisées. Voilà de quoi faire des maths en famille de façon amusante. Personne n'est nul en dessin…

 

L elivre

 

 

Les disciplines

Le site de Nice publie des témoignages de pratiques mathématiques utilisant le numérique : classe virtuelle sur la plateforme du CNED, avec l’interface LABOMEPV2, QCM et tests en ligne pour vérifier les apprentissages (Pronote et Moodle), utiliser les classes « Covid-19 » de Wims, fiche Moodle : apprendre à créer une leçon élémentaire. On notera la complexité de certains outils qui par exemple nécessitent un navigateur précis.

 

Sur le site

 

Les disciplines

L'espace des sciences Pierre Philippe de Gennes vient chez vous. Ses médiatrices s'invitent (à distance) dans votre salon pour vous proposer des animations scientifiques.  Cette semaine il est question du temps. L e8 avril à 16h30  deux animateurs font des démonstrations de phénomènes réversibles et irréversibles du temps (à partir de 8 ans). Vendredi c'est la rencontre avec des chercheurs qui modifient le temps des phénomènes qu'ils étudient (à partir de 12 ans). Suivez le programme !

 

Confine ta science

 

La vidéo


 L'Edito

Les journées ordinaires de l'Education nationale sont devenues des journées extraordinaires. Chaque jour apporte son lot d'événement tous incroyables, des faits qu'on n'aurait pas imaginer il y a seulement quelques mois. Alors que le refus du nouveau bac s'ajoute à celui de la réforme des retraites, se profile déjà une troisième crise. On en arrive à un état de désordre dans l'institution scolaire qui signe la faillite d'un ministère ?

 

Impréparation

 

On se rappelle les mots du député P Hetzel adressés à JM Blanquer le 21 janvier à l'Assemblée à propos des épreuves de controle continu du nouveau bac. "Au stress habituel lié au passage d’épreuves, il serait bon de ne pas ajouter, à chaque étape de leur parcours (des élèves NDLR), l’angoisse créée par les blocages, les rétentions de notes ou encore les reports d’épreuves. Vous avez la responsabilité de la bonne organisation du service public de l’éducation nationale : les lycéens n’ont pas à être sacrifiés au gré de votre impréparation !"



(...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces