L'Expresso du 28 mai 2015

Le fait du jour

Si les pays de l'OCDE doivent "redoubler d'efforts" pour lutter contre le chômage des jeunes, comme l'annonce l'OCDE le 27 mai, la France doit faire plus. Selon l'OCDE les jeunes français sont mal placés aussi bien pour leur niveau de compétence que pour leur accès à l'emploi. Les "Perspectives de l'OCDE sur les compétences " classent la France dans le quart des pays les plus en difficultés.

(..)
Le système

Plus de trois heures d'audition attendaient la commission des affaires culturelles du Sénat qui recevait le 27 mai les syndicats enseignants et les parents. Au terme d'une audition houleuse, la majorité sénatoriale semble autant apprécier le Snalc que rejeter le Se-Unsa. Mais l'audition se termine mal pour elle quand elle découvre que les trois associations de parents sont partisans de l'interdisciplinarité...

(...)
Le système

Curieuse étude fiancée par l'Agence pour les mathématiques en interaction avec l'entreprise et la société, une structure créée par le CNRS pour promouvoir les liens entre les math et les entreprises. Le 27 mai, l'Amies a présenté une étude évaluant l'impact des mathématiques dans l'économie française.

(...)
Le système
Le Snes, le Snalc, Fo, la Cgt ont boycotté le Comité technique ministériel qui devait se tenir le 27 mai. Faute de quorum cette réunion est reportée au 28 mai. Le Snalc annonce qu'il boycottera aussi cette réunion.  De leur coté, le Snes et le Snep ont écrit le 27 mai une nouvelle lettre à la ministre demandant "d’abroger les textes publiés et de reprendre d’urgence les discussions" pour "éviter un conflit funeste pour l’avenir".
Le système

Le 27 mai, le Snuipp, Fo, le Se Unsa, Sud, la CNT et la Cgt appelaient à un rassemblement contre les suppressions de postes dans le premier degré à la rentrée 2015. Selon les syndicats, on comptera 29 suppressions de postes, 78 classes étant supprimées pour  29 ouvertes. Les fermetures touchent en premier lieu des maternelles et un nombre important a lieu dans les quartiers populaires (19eme, 20eme, 13eme). Les syndicats dénoncent la hausse des effectifs élèves en classe. Ils demandent pas plus de 20 élèves par classe en REP et 25 en classe ordinaire. Les syndicats déplorent aussi le manque de création de postes en Rased et de maitres surnuméraires (PDM).

(..)
Le système

Pourquoi les professeurs documentalistes ne peuvent-ils pas faire d'heures supplémentaires ? Comment sont calculées les heures d'enseignement comptant double ? La Fadben écrit à l'inspection générale en lui demandant de commenter les termes du décret d'aout 2014 et de la circulaire récemment publiée au BO.

(...)
Le système

Comment faire aider les écoles qui ont de mauvais résultats ? Le nouveau gouvernement conservateur a indiqué, dans le traditionnel discours de la couronne, que sa réponse serait de les transformer en "academies", des écoles publiques retirées aux autorités locales et confiées à une gestion privée (associative ou d'entreprise). La transformation en académies sera facilitée pour les écoles dont les résultats fléchissent et pour les écoles "médiocres", une catégorie qui reste imprécise.

(...)
La classe

Comment travailler le savoir être des élèves en lien avec les disciplines ? A Toulon, des élèves du collège Marie Curie de La Seyne sur Mer accueillent les visiteurs de la Nuit des musées. Pour Brice, Solène, Ambre, Aurélie et Alisson, la Nuit des musées, le 16 mai, ça compte.  Ce samedi là le Musée de la Marine de Toulon participait à l’opération en laissant ces élèves de 4ème du Collège Marie Curie de la Seyne-Sur-Mer, accompagnés de leur professeur d'histoire-géographie, Monique Jacomino,  accueillir les visiteurs. Un projet qui déborde du cours d'histoire pour s'appuyer sur l'équipe pédagogique.

(..)
L'élève

"Le bibou est mystérieux". Isol nous invite à le découvrir au long d'un joli livre qui tente de faire comprendre comment le "bibou" est arrivé là et comment il fonctionne. C'est une découverte au second degré du petit frère ou de la petite soeur qui est proposée dans un texte plein d'humour et joliment illustré. Du bain à la visite d ela Bonne Fée du Caca, démystifiez le bibou en famille.

 

Isol, Le Bibou, Edition Rue du Monde, ISBN 978-2-35504-375-8. A partir de 4 ans.

L'élève

Selon une étude rendue publique par l'Académie de Paris, le vapotage, l'utilisation de la cigarette électronique, n'est pas une porte d'entrée vers le tabagisme. L'étude réalisée par l'association Paris Sans Tabac avec l'académie de Paris s'appuie sur un échantillon de 3350 élèves. Elle montre une stabilisation de l'expérimentation de la cigarette électronique, plus de la moitié des élèves de 16 ans l'ayant expérimentée.  Mais le pourcentage d'utilisateurs réguliers est en baisse  à tous les âges. L'utilisation régulière concerne moins de 10% des élèves. L'enquête montre une baisse "significative" du taux de tabagisme , de 20 à 7% chez les 12-15 ans, de 43 à 33% chez les 16-19 ans. La consommation de la chicha serait également en baisse. "Aucun signal ne vient faire suspecter une augmentation de l'usage du cannabis ou de l'alcool chez ceux qui vapotent", ajoute l'académie.

 

La recherche

Dans le cadre des Rencontre d'ATD Quart Monde , l'association se penche le 30 mai à Montreuil après midi sur l'ouverture de l'Ecole à tous. Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Éducation nationale, Agnès Van Zanten, sociologue, Veronique Bavières, Directrice d’école, Jean-Paul Delahaye, Inspecteur général de l’Éducation nationale, mission « Grande pauvreté et réussite scolaire » et Marie-Aleth Grard, Rapporteure au CESE débattront de l'école et des pauvres.

 

Le programme

Ecole et grande pauvreté : le DOSSIER

Les disciplines

Les élèves de Christelle Sébillaud au collège ‘Des Racines & des Ailes‘ de Drulingen remportent cette année un prix eTwinning européen. Il récompense les projets scolaires qui combinent le travail coopératif sur projet avec l’utilisation des nouveaux médias sur la plateforme coopérative eTwinning. Ils ont travaillé en coopération avec des élèves de 13 à 18 ans de Slovénie et de Pologne de mars à juin 2014. Zoom sur ce projet en quelques questions...

 

Lisez l'article...

Les disciplines

L'application « Retos de escritura » permet de mettre à l'épreuve son imagination en un temps donné. Le défi consiste à construire une histoire en tenant compte des contraintes données (mots, idées, personnages), de la durée du défi et de la rapidité présélectionnées selon le niveau de difficulté choisi. Tout ceci se fait en quelques clics  et donne donc lieu à l'écriture d'un récit à plusieurs mains, ou seul. Le faire à plusieurs à partir d'un même écran mais sur différentes feuilles permet de créer et de lire ensuite différentes histoires rédigées avec les mêmes contraintes. Ces lectures pourront déboucher sur des interactions orales afin de donner son point de vue, obtenir des éclaircissements sur le sens de l'histoire et permettront également de travailler l'intercorrection.

(..)
Les disciplines

Trois collèges de l’académie de Montpellier (le collège Las Cazes de Montpellier, le collège Vincent Badie de Montarnaud et le collège Alfred Sisley de l'Île-Saint-Denis) se sont associés au même projet : créer des vidéos à la manière de « BookTubers » et les partager entre eux, via les réseaux sociaux.

(...)

La vidéo


 L'Edito

Que faisait Sarkozy en 2009 ? Il imaginait la première évaluation des profs par les résultats de leurs élèves. C'est la Depp, la direction des études du ministère, qui vend la mèche et qui révèle l'origine et la petite histoire de cette évaluation ratée dans le dernier numéro de la revue Education & formations.

 

De 2009 à 2012, les enseignants de Ce1 et Cm2 ont dû faire passer des évaluations en fin d'année en Ce1 et en janvier en Cm2 en utilisant des protocoles élaborés par la Dgesco. Baptisées "évaluations Blanquer", du nom du directeur de la Dgesco, ces évaluations ont été accompagnées d'une prime de 400 euros. Pourtant elles ont suscité beaucoup de résistance et même des désobéissances affichées. Jusqu'à ce que le changement de gouvernement en 2012 mette fin à cet épisode. Le nouveau numéro d'Education & formations révèle que ce fut la seule tentative d'évaluation des enseignants par leurs résultats.

 

Selon Education & formations, c'est Sarkozy qui est à l'origine de l'affaire. Dans la lettre de mission de son nouveau ministre (X Darcos) il lui demande de créer "une évaluation systématique de tous les élèves tous les ans, afin de repérer immédiatement les élèves en difficulté et de pouvoir les aider ; une évaluation régulière des enseignants sur la base des progrès et des résultats de leurs élèves". Les deux objectifs sont liés dans la nouvelle évaluation de Ce1 et Cm2.


(..)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces