L'Expresso du 17 janvier 2020

Le fait du jour

A la veille des premières épreuves du controle continu du nouveau (E3C) bac 2021, chaque camp fourbit ses armes. De nombreux enseignants ont manifesté à Paris le 16 janvier contre la réforme du bac et l'organisation des épreuves qui doivent commencer le 20 janvier. Les syndicats du privé demandent eux aussi l'annulation de la session de janvier. De leur coté les recteurs donnent des instructions aux chefs d'établissement, comme cette lettre aux proviseurs de l'académie de Rennes que nous nous sommes procurés...

 

(...)

Revalorisation

Revalorisation : Une avancée et quatre déceptions

500 millions s'approchent mais 10 milliards s'éloignent. A l'issue d'une rencontre avec JM Blanquer, le 13 janvier au soir, malgré la confirmation d'une revalorisation à hauteur de 500 millions, la FSU manifeste surtout de la déception et des inquiétudes. Déception car ni le volume ni le calendrier ni les modalités de la revalorisation ne sont connus. Inquiétude car JM Blanquer lie la revalorisation à des contreparties. La réunion a surtout établi un calendrier précis sur les missions des enseignants et leur évolution. Pour la FSU la revalorisation doit ...

(..)

Pédagogie

Jean-François Thémines : Divorce dans la professionnalisation des professeurs des écoles

"La formation a perdu la moitié de ses étudiants". Partant d'une enquête menée auprès de trois générations d'étudiants des IUFM puis ESPE normands entre 2007 et 2015, Jean-François Thémines dresse, dans un ouvrage publié par les presses universitaires du Septentrion, le constat d'un divorce croissant entre les futurs néotitulaires et les valeurs de l'Ecole. Pour lui, le le modèle de professionnalisation imposé par en haut aux professeurs change sans cesse rendant la formation de plus en plus difficile. Depuis 2012, JF Thémines constate que la ...

(...)
Le fait du jour

La détermination est toujours bien là. Mais pas chez tous. Chez les enseignants, l'événement du jour c'est le départ du Snalc qui "suspend" sa participation au mouvement. C'est que , pour cette nouvelle journée nationale de mobilisation contre la réforme des retraites, si les cortèges sont bien garnis, la grève s'essouffle. De nouvelles formes démobilisation apparaissent et se répandent. On n'a pas fini de parler de cette réforme.

 

(...)

Le système

Prenez les meilleurs spécialistes de la question et demandez à Marc Bablet et Annie Tobaty de coordonner leurs participations. Cela donne le numéro 164 c'Administration & éducation sur l'éducation prioritaire. JY Rochex, B Lejeune, JP Delahaye,P Picard, L Heurdier, S Cèbe, A Armand, E Bautier, C Ben Ayed, M Douaire, A Boissinot, pour n'en citer que quelques uns, enrichissent ce numéro qui fait événement. Il propose ainsi une vision complexe, diverse, un kaléidoscope de l'éducation prioritaire, vue du moins au niveau des experts et des responsables.

 

(...)

Le système

Qu'est ce qui doit être amélioré dans l'éducation prioritaire ? Didier Martin, coordonnateur d'un réseau Rep+ dans la banlieue d'une grande agglomération, montre ce que donnent les changements de politique sur le terrain et ce qu'il faudrait pour améliorer les résultats. Il pointe notamment le turn over chez les pilotes de réseau, souvent très ignorants de l'éducation prioritaire pour qui elle n'est qu'un tremplin pour leur carrière.

 

(...)

Le système

C'est une des impasses du numéro 164 d'Administration & éducation. La revue ne donne pas la parole aux syndicats. Chacun a pourtant une vision différente de la politique d'éducation prioritaire. Nous avons choisi le Snuipp parce que l'école primaire est plus touchée par la nouvelle politique menée par JM Blanquer que le second degré et parce que c'est le premier syndicat de ce niveau. Nous lui avons demandé de lire ce numéro et de réagir aux choix effectués dans Administration & éducation.

 

(..)

La classe

Comment aborder en classe la gestion des biens communs ? Patrice Robin, professeur de SES au lycée agricole F. Garcia Llorca de Théza(66), a conçu un jeu de plateau localisé, L'eau en Têt, sur la gestion de l'eau. Face à des situations de pénurie ou de pollution, les élèves découvrent la nécessité de faire société pour gérer les biens communs. Une belle expérience d'intelligence collective sur le développement durable. Patrice Robin a présenté son jeu au Forum des enseignants innovants.

(...)

Le système

La revalorisation annoncée par JM BLanquer ne concernera t-elle que les professeurs débutants ? La question se pose sérieusement après les déclarations de JM Blanquer sur RTL le 16 janvier. Le choix des jeunes professeurs est évidemment en lien avec la réforme des retraites. Mais elle porte en germe le risque de la naissance d'un nouveau corps enseignant.

 

(...)

Le système

Une circulaire publiée au BO du 16 janvier  présente les dérogations permettant de faire un CAP en 1 à 3 ans. "Les parcours d'un an et de trois ans sont des parcours adaptés qui résultent obligatoirement d'une décision de positionnement prise par le recteur ou par le directeur académique des services de l'Éducation nationale (Dasen)... L'acquisition progressive de certaines unités vise à favoriser la persévérance de l'élève. La date d'admission au parcours en trois ans ne se confond pas avec un palier d'orientation. Il ne s'agit pas davantage d'un doublement de la deuxième année du parcours de formation. Ce parcours correspond à une organisation pédagogique adaptée permettant une progression régulière de l'élève en vue de l'obtention du CAP en fin de troisième année de préparation".

 

Au BO

 

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

 

La classe

Par cet aphorisme nous voulons interroger les engouements actuels autour des espaces et architectures scolaires, leur pertinence et essayer de comprendre en quoi le numérique peut participer de cette réflexion. C'est aussi l'ambition proposée par le projet du ministère appelé Archiclasse. La première phrase de présentation est éloquente : "La transformation de l'architecture scolaire est rendue nécessaire par les pédagogies appuyées sur les outils et services numériques. ". Comment analyser cette proposition plus largement surtout au moment où les collectivités s'interrogent et lancent des projets (Académie de Lyon, de Caen etc.…) de nouveaux bâtiments dits expérimentaux. Hors de France la question est aussi posée comme on peut le constater au Québec autour des écoles primaires entre autres.

 

(...)

L'élève

Mercredi 22 janvier 2020, le Musée d’Histoire Urbaine et Social de Suresnes invite, sur réservation,  les professeurs à découvrir  son exposition consacrée à un siècle de constructions scolaires en France. Comment s’est progressivement construite l’école ? Des espaces d’enseignement- architectures et mobiliers- aux différentes pédagogies, l’exposition « Bâtir l’école » retrace l’histoire commune de ces deux domaines inséparables de l’Éducation. De la loi Guizot jusqu’au début de la Seconde Guerre mondiale,  les techniques éducatives ont connu de grandes évolutions. À l’aube du XXème siècle des pédagogies nouvelles se développent et vont influer sur l’espace de l’école et son architecture pour le transformer jusque dans ses classes. L’exposition « Bâtir l’école » apporte un éclairage historique tout en enrichissant les liens qui unissent aménagement des espaces et renouvellement des pratiques. Un dossier pédagogique est à la disposition des professeurs qui peuvent organiser des visites libres, ou guidées, suivies ou non d’un atelier.

 

(..)

L'élève

"Pour monter un bon dossier de candidature en IUT, il faut du temps, de la réflexion, et de bons conseils… Nous vous proposons de booster votre dossier en suivant les 4 semaines de ce mooc, à raison de 30 minutes par semaine." Formation sélective très demandée, les IUT sont moins ouverts aux bacheliers technologiques depuis Parcoursup qu'avant. Ce Mooc inversera t-il la tendance ?

 

Le mooc

 

Les disciplines

 C'est l'alarme chez les professeurs d'histoire-géo. Les scanners utilisés pour la dématérialisation des copies des E3C ne reconnaitraient pas les crayons couleurs. " Selon de très nombreuses sources émanant de plusieurs académies différentes, il semblerait que les scanners dont ont été équipés les établissements ne reconnaissent pas correctement les couleurs et très insuffisamment les crayons. Cela risque d’obliger les élèves à écrire uniquement au stylo noir, y compris pour les épreuves de cartographie, alors qu’ils y auront été préparés sans cette contrainte de dernière minute", écrit l'APHG le 14 janvier. "L’APHG condamne ce nouveau dysfonctionnement dans une réforme menée dans la précipitation permanente et demande, dans l’urgence, de renoncer partout à la correction dématérialisée des copies d’Histoire-Géographie". Mais le ministère dément sur Eduscol et publie une carte en couleurs passée au scanner. " Comme l'ensemble de la copie, cette carte sera numérisée en couleurs et corrigée".

 

APHG

Sur Eduscol

 

Les disciplines

 Hervé Mouillebouche et Patrick Gorria (CNRS) proposent une cartographie exhaustive des châteaux forts de Bourgogne au Moyen Age. On prend conscience ainsi du maillage très étroit des réseaux nobiliaires et du controle exercé sur le territoire. Chaque château fait l'objet d'une fiche précise. Une base remarquable pour un travail sur la féodalité.

 

La base

 

Les disciplines

" Regards croisés sur l’environnement": c'est le thème du stage national organisé par l'Apses les 23 et 24 janvier à Paris. L'Apses recevra notamment Jean Jouzel pour un "point d'étape sur les travaux du GIEC". Mathilde Szuba évoquera la sociologie de l'environnement et Sylvie Ollitrault celle de l'engagement. Dominique Plihon interviendra sur "finance et transition écologique" et Mouez Fodha sur les solutions des économistes.

 

Le programme

 

Les disciplines

" Comme le rappelle Mark Monmonier dans son ouvrage Comment faire mentir les cartes, "un bon propagandiste sait comment modeler l'opinion publique en manipulant les cartes". Le blog Cartographie(s) numérique(s) revient sur l'utilisation des cartes dans le conflit Iran -Etats-Unis. Une analyse tenue à jour et qui montre comment la puissance se construit localement, les enjeux et la médiatisation.

 

Sur Cartographies numériques

 

La vidéo


 L'Edito

Des "grands gagnants" de la réforme des retraites aux "grands perdants" il n'y a que l'écart des promesses. Si l'on en croit le gouvernement, les enseignants seront revalorisés selon des modalités qui seront inscrites dans une loi de programmation en 2020. Mais tout reste dans le flou. Et on voit apparaitre les lignes de fracture : revalorisation des grilles ou primes ? Contre parties sous forme du nouveau métier enseignant ou pas ? 2020 sera bien une année charnière pour les enseignants.

 

Des promesses après le succès des grèves

 

Alors que les enseignants sont parmi les professions les plus mobilisées contre la réforme des retraites, le gouvernement a lancé une importante communication pour les convaincre de ses bonnes intentions. Il y a eu Nancy et sa rencontre loupée avec une centaine d'enseignants pourtant triés. Puis, le 19 décembre, suite à la mobilisation puissante du 17 décembre, le Premier ministre a confirmé aux organisations syndicales qu'il y aurait une loi de programmation et une revalorisation des enseignants à partir de 2021.

 

Le gouvernement a annoncé le 23 décembre que JM Blanquer recevra les syndicats à compter du 13 janvier "pour leur présenter la méthode et le calendrier de négociations pour les 6 mois à venir". L'objectif est "de parvenir en juin 2020, dans le cadre d'une approche globale du métier de professeur, à un protocole d'accord sur des scénarios de revalorisation permettant de garantir aux enseignants un même niveau de retraite que pour des corps équivalents de la fonction publique".

 

(....)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces