L'Expresso du 21 juin 2018

"Un critique déclare qu’à la fin des Faux-monnayeurs « tout rentre dans l’ordre ». Qu’en pensez-vous ? Vous fonderez votre réponse sur votre connaissance du roman Les Faux-monnayeurs et du Journal des Faux-monnayeurs". C'est donc Gide qui est tombé pour l'épreuve de littérature de la série L. Les candidats de ES ont eu droit en Sciences économiques et sociales à un sujet qui concerne très directement les correcteurs : "Le salaire résulte-t-il uniquement de la confrontation de l’offre et de la demande sur le marché du travail ?" Les sujets de spécialité SES portaient sur le lobbying, l'abstention électorale et la concurrence. En physique -chimie série S, les candidats ont découvrent un beau sujet sur le volley ball sa vitesse et ses rebonds.

 

Découvrez ces sujets

 

 

Le fait du jour

Si le salaire moyen des personnels enseignants est de 2510€ net selon le dernier Bilan social du ministère, cette moyenne occulte des écarts importants entre les âges, les corps, les statuts et aussi les sexes. Très attachée à l'égalité, l'Education nationale est pourtant terre d'inégalités salariales importantes.

 

(...)

La classe

"Quand la communication est réelle c'est beaucoup plus facile pour apprendre une langue". C'est le bilan que dresse Gaëlle Martin, professeure d'anglais au collège Jean Renoir de Boulogne Billancourt (92) , d'un projet pédagogique qui a fait passer l'apprentissage de la langue par Belgrade et par un Mooc.

 

(...)

Le système

"Le temps de l'enfant doit être vu comme un temps complet. On ne peut pas rester indifférent à ce qui se passe dans le périscolaire". A écouter JM Blanquer le 20 juin présenter le Plan Mercredi, on se serait cru 5 ans plus tôt lors de la mise en route des activités périscolaires. Pourtant le plan est bien mince par rapport à l'initiative précédente. Si le plan continue officiellement la logique des PEDT sous contrôle de l'Etat, les temps périscolaire et scolaire sont nettement séparés et le volume n'a plus rien à voir. Le Plan Mercredi camoufle mal la très bonne affaire qu'est pour l'Etat le retour à la semaine de 4 jours.

 

(..)
Le système

"Le texte adopté par l’Assemblée nationale le 19 juin, maintient finalement l’exonération de taxe d’apprentissage pour les lycées professionnels privés sous contrat mais réduit le hors quota et supprime les fonds libres, dont ils bénéficiaient", remarque le secrétariat de l'enseignement catholique dans le numéro de juin de sa lettre En correspondance. "Contrairement à ce qui avait été un temps envisagé, les lycées publics – et donc privés sous contrat – et les Grandes écoles ne bénéficieront pas d’une certification qualité automatique pour délivrer des formations en apprentissage mais d’un simple délai allongé à 2022 pour se mettre en conformité. Enfin, si les règles d’ouverture des sections d’apprentissage vont s’assouplir et s’affranchir des autorisations régionales et rectorales, cette dérégulation annonce une concurrence intense qui implique de renforcer une stratégie de réseau et de se rapprocher des branches professionnelles et peut-être encore plus des futurs opérateurs de compétences."

 

Le système

Après la publication d'un guide d'accompagnement de la réforme du lycée en mai 2018, le secrétariat général de l'enseignement catholique publie deux fiches "opérationnelles" sur la mise en oeuvre des enseignements de spécialités et l'accompagnement à l'orientation.

 

(...)

Le système

Le 11 juin, Souad Ayada, présidente du Conseil supérieur des programmes, a annoncé à  l'Apden, une association de professeurs documentalistes, que "l’EMC fera l’objet d’une refonte dans l’optique d’y intégrer de nombreux objets d’enseignement en EMI et dans la perspective de prévoir son évaluation au baccalauréat... L’EMC fera l’objet d’une évaluation dans le contrôle continu". C'est une nouvelle épreuve qui va s'ajouter à une liste déjà bien longue d'épreuves.

 

Audience Apden

Déjà 18 épreuves au bac en controle continu

 

Le système

Après une première journée, le 5 juin, particulièrement réussie, l’intersyndicale Snes Fsu, Se Unsa, Cgt, Sud, Snptes, Sgen , FO "appelle les Psy-ÉN et DCIO, les personnels de l’ONISEP à faire du 28 juin, moment de l’examen du projet de loi au sénat, un nouveau temps fort dans les académies". C'est le 28 jui que la loi sur la formation professionnelle arrivera devant le Sénat. A l'Assemblée nationale le texte adopté confie aux régions les Dronisep et renvoie les psychologues EN dans les établissements signifiant la fermeture des CIO. L'intersyndicale demande "le maintien des DRONISEP, de leurs personnels, des Psy-ÉN, DCIO au sein de l’Éducation nationale " et "le maintien de tout le réseau des CIO, service public d’orientation de proximité dans l’Éducation nationale".

 

L'appel

Une manifestation très suivie

L'Assemblée adopte le transfert aux régions de l'orientation

 

Le système

Le brevet est dans une semaine en métropole. Mais les épreuves ont déjà lieu à l'étranger. Retrouvez les sujets de sciences, d'histoire géo, de langues (anglais, turc, allemand, arabe et espagnol) dans notre dossier.

 

Les sujets

 

Le système

Les sujets de langue vivantes 1 des bacs général et technologique, et celui de l'épreuve anticipée de sciences du bac général (L et ES) sont en ligne.

 

(...)

Le système

" J’estime que les traitements réalisés dans le cadre de la mise en oeuvre de cette plate-forme méconnaissent les droits des candidats et des candidates à être pleinement informés des motivations des décisions qui leur sont opposées et font naître des discriminations pour l’accès à l’enseignement supérieur. Aussi, en tant que parlementaire, j’ai l’honneur de vous solliciter afin que vous vous assuriez, conformément à l’article 71-1 de la Constitution, que les droits et libertés des lycéennes et des lycéens et de leurs familles ont bien été respectés dans leurs relations avec les services publics de l’enseignement supérieur". Le sénateur communiste Pierre Ouzoulias saisit le Défenseur des droits sur la mise en oeuvre de Parcoursup, notamment les algorithmes locaux par une lettre du 18 juin.

 

Le système

" En l’espace de deux semaines, réuni-es en conseils des maîtres-ses dans chaque école, les enseignant-es des écoles parisiennes ont répondu en nombre à cette consultation. 61% des écoles se sont positionnées (402 sur 656 écoles), c’est considérable", écrit le Snuipp 75. Objet de cette consultation : le maintien de la semaine de 4 jours et demi. " 79,5% des enseignant-es qui se sont exprimé-es se prononcent en faveur d’une semaine de classe de 4 jours. 15% des collègues qui se sont exprimé-es sont pour un aménagement sur cinq jours autre que celui existant. Il est significatif que les enseignant-es des écoles maternelles ont le plus participé la consultation et sont le plus en faveur d’une semaine de 4 jours". Une intersyndical regroupant le Snuipp, Fo, le Se Unsa, Sud, la Cgt et le Cnt, appelle à un rassemblement le 27 juin pour exiger le retour aux 4 jours. La même tactique a fait céder d'autres municipalités favorables à la semaine de 4 jours et demi comme Lille. Les souvenirs de 2013 refont surface.

 

Sur le site du Snuipp 75

 

 

La classe

Réalisée par deux conseillers pédagogiques de Cluses (74), Aude Valéro et Eric Sonzogni, une première évaluation quantitative de l'effet des maitres + (les "plus de maitres que de classes) s'avère positive. Elle porte sur 315 élèves dont les compétences sont évaluées en début de Ce1 et fin de Ce2. L'évaluation ne comporte pas de groupe témoin.

 

(...)
L'élève

Vous avez 18 ans, vous souhaitez découvrir l'Europe ? L'Europe vous offre le voyage. L'Union européenne entreprend de financer les déplacements (uniquement) de 15 000 jeunes européens à travers l'Europe cet été. 15 000 jeunes seront sélectionnés pour visiter 4 pays européens, principalement par le train, et participer à des événements. Les détails de l'opération restent encore à définir. Seuls les frais de voyage seront pris en charge. Mais voilà une opportunité de découvrir l'Union européenne. Date limite le 26 juin.

 

Plus d'information

 

Les disciplines

Proposée par Jessica Tirbois et Audrey Bourdin, cette séquence de 4ème / 3ème montre comment un outil numérique peut aider à la mise en place d'une phonétique corrective. " Le professeur propose de réaliser un livret de la classe intitulé « ¡Así somos nosotros, chavales del año 2017-18 !  » qui compilera les présentations en espagnol des élèves et du professeur, illustrées de deux photos de la classe : l’officielle et la libre. Mais la surprise par laquelle le professeur a pu accrocher les élèves c’est la proposition de réaliser un produit concret « una cápsula del tiempo »... L’outil numérique, quelqu’il soit (Audacity sur ordinateur, enregistreur vocal sur portable ou tablette, MP3-dictaphone…) permet aux élèves de réaliser autant d’entraînements à la lecture qu’ils le souhaitent pour être le mieux préparés et évalués sur leur meilleure prestation. En effet, se trouve ainsi révolue la lecture un par un en classe, qui, avant la révolution numérique, ne se limitait qu’à un seul essai pour des raisons de timing."

 

Sur le site de Poitiers

 

Les disciplines

Repéré sur le site de Versailles, "suite à des désistements, le Goethe-Institut Lyon est en mesure de proposer un nombre limité de bourses aux enseignants d´allemand, professeurs de DNL, contractuels et vacataires pour un cours de langue ou une formation (didactique/ civilisation) ! (Dans la limite de places disponibles). Les stages ont lieu dans les Goethe-Institut en Allemagne durant l’été 2018 et janvier 2019. La bourse comprend le prix des cours, l’hébergement sur place ainsi qu’un forfait de 100€ pour le déplacement".

 

Sur le site de Versailles

 

Les disciplines

"Les ressources pour l'évaluation en langues vivantes étrangères en cycles 2, 3 et 4 proposent des outils pédagogiques illustrés d'exemples afin d'aider à l'évaluation des compétences en langues vivantes. Ces ressources ont été réalisées par des groupes d'experts en partenariat avec l'inspection générale de l'éducation nationale." Eduscol met en ligne une longue liste de situations d'évaluation en langues  du cycle 2 au cycle 4.

 

Sur Eduscol

 

La vidéo


 L'Edito

Moins d'un an après l'arrivée au ministère de JM Blanquer, un tournant vient d'être pris. Après des mois d'opinion semble-t-il très favorable, le ministre semble ne récolter que de l'opposition chez les professionnels de l'éducation comme le montrent pas moins de trois études récentes. L'état de grâce qui a suivi l'élection présidentielle et les premières mesures, semble terminé. L'ascension politique de JM Blanquer continue. Mais son programme éducatif se heurte à une opposition à la fois large et déterminée. Pour JM Blanquer, les temps difficiles rue de Grenelle arrivent alors que l'oasis de la rue de Varenne est encore loin.

 

Blanquer premier ministrable ?

 

Chouchou de l'Elysée, populaire auprès des Français, l'arrivée en politique de JM Blanquer ressemble à une success story. Largement soutenu par toute une partie de la presse de droite, qui a multiplié les couvertures à son profit, le ministre de l'éducation semble avoir réussi là où d'autres se seraient cassés les dents. Un sans faute auprès des enseignants, des Français et des politiques de son camp.

 

JM Blanquer sait flatter l'opinion publique en reprenant les thèmes les plus éculés. Retour à l'autorité en interdisant les portables au collège, même si, quand on regarde de près on est très loin d'un véritable changement. Même clin d'œil sur le (...)

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces