L'Expresso du 22 octobre 2020

Pour qui se rappelle les négociations feutrées des accords PPCR, ou plus simplement celles, il y a quelques jours, de la revalorisation dans le supérieur, la présentation, le 22 octobre,  par JM Blanquer du Grenelle de l'éducation tient du barnum. Plateau, invités people, formules floues et envolées lyriques, le Grenelle de l'éducation n'a pas de points communs avec toutes les négociations sérieuses qui ont eu cours à l'Education nationale. Soit le ministre est un génial innovateur qui va réunir toute la people society autour de l'Ecole. Soit il amorce une manoeuvre pour en finir avec les syndicats et les demandes des enseignants. Réponse en février.

 

(...)

  
Le fait du jour

Comment les écoles et les établissements vont-ils se retrouver après l'assassinat de Samuel Paty ? Comment refaire école ? Le ministère a présenté le 22 octobre un projet de cadrage qui ne convient pas aux syndicats. Ils demandent de laisser du temps et de la liberté pédagogique aux équipes. Une seconde réunion de travail sera nécessaire.

 

(...)

Le fait du jour

C'est aujourd'hui que Jean-Michel Blanquer doit présenter le "Grenelle de l'éducation". A l'issue d'une réunion avec les syndicats, le ministre de l'éducation nationale devra indiquer ses  objectifs pour cette année et pour la fin du quinquennat. Après avoir fait des propositions sans contreparties le 13 octobre, JM Blanquer a multiplié ces derniers jours les interventions médiatiques où il lie la revalorisation à des tâches supplémentaires pour les enseignants. Combien les enseignants devront-ils payer leur revalorisation ?

 

(...)

Le fait du jour

"Nous les soutiendrons, nous les protégerons autant qu’il le faudra. Dans l’école comme hors de l’école, les pressions, l’abus d’ignorance et d’obéissance que certains voudraient instaurer n’ont pas leur place chez nous". Lors de son hommage à Samuel Paty, le 21 octobre, Emmanuel Macron a promis de protéger les enseignants. Oui , mais comment faire ? La question de la protection fonctionnelle est posée.  Mais l'assassinat de S Paty est aussi devenu un levier politique pour certains.

 

(...)

La classe

"Chacun se permet aujourd’hui d’apporter son point de vue sur la manière d’enseigner la liberté d’expression à l’école. Les seuls capables de faire ce choix sont les professeurs. Il y a autant de possibilités de travailler cette thématique qu’il y a d’élèves en France". Professeur d'histoire-géographie en banlieue parisienne, Sébastien Césari demande au ministère de respecter la liberté des enseignants. Sinon, " les islamistes ont gagné".

 

(...)

Le fait du jour

Que veut dire vivre au 21ème siècle ? Pour l'OCDE c'est être capable de vivre pleinement dans un monde interconnecté et changeant, des caractéristiques nouvelles pour des systèmes éducatifs anciens. Pisa 2018 tente d'évaluer ces compétences. Sur le plan théorique les jeunes français se classent bien. Il en est de même sur celui des connaissances. Mais ils se caractérisent aussi par une faible capacité à comprendre les points de vue des autres.

 

(...)

Le système

La réforme de la formation des professeurs, dont le principe a été arrêté par la loi Blanquer du 26 juillet 2019, se met actuellement en œuvre, en catimini, à l’écart de tous débats publics. Quel est l’objet de cette réforme ? Quelles en seront les conséquences ?

 

(...)

Le système

Que dire aux élèves ? Que faire ? Comment doit se dérouler la rentrée du 2 novembre ? Jean-Michel Blanquer avait annoncé une préparation cadrée nationalement mais en respect de la liberté pédagogique. Il est revenu le 20 octobre sur cette question sur BFM. Les régions de FRance entendent aussi agir. Enfin les syndicats préparent des projets.

 

(...)

Le système

"La stigmatisation des musulman.es dans laquelle certaines forces politiques veulent entraîner le pays depuis bien des années ne peut que renforcer des clivages délétères et alimenter les machines de haine", écrivent un grand nombre d'organisations de l'enseignement dans un appel commun. Les syndicats enseignants (Unsa, Fsu, Sud, Solidaires, Sgen Cfdt, Cgt), la Ligue de l'enseignement, la Ligue des droits de l'Homme, le Mrap, France Nature Environnement, l'Unef, l'Unl réagissent ensemble à l'assassinat de S Paty. "C’est par une politique ambitieuse d’éducation dans le cadre de l’École publique et laïque avec l’implication des mouvements d’éducation populaire complémentaire de l’enseignement public et des collectivités territoriales, pour transmettre et faire vivre les valeurs de la République, par une politique de justice sociale que nous ferons reculer les périls obscurantistes et garantirons nos libertés. Parce que c’est le devenir même de la République, de son École publique et laïque et de notre Nation qui est en jeu et, avec elles, une part de celui du monde, nous appelons toute la population à construire cette réponse avec nous".

 

L'appel

 

 

Le système

Nathalie Elimas, secrétaire d'Etat à l'éducation prioritaire, a annoncé le 21 octobre; devant la commission éducation de l'Assemblée, que l'indemnité versée aux enseignants des ex lycées des Zep sera versée en octobre ou novembre. Mais elle le sera à titre exceptionnel et localement comme "une réponse locale et provisoire". Enfin cette indemnité entrera dans les discussions du Grenelle de l'éducation. Par conséquent son maintien n'est pas du tout garanti.

 

 

Le système

"A titre préventif et dans l’attente de l’avis des autorités sanitaires sur l’innocuité des produits, le ministère a décidé d'arrêter la distribution des masques de marque DIM et recommande de ne plus en faire usage", annoncent déjà certaines académies dans un message envoyé aux enseignants le 21 octobre. La mesure a été annoncée aussi par le ministère. Cette décision montre qu'il pourrait y avoir un risque associé aux masques Dim. Il est important qu'il soit délimité avec précision. A la place ce sont des masques de marque Corèle qui pourraient être distribués. Ces masques grand public de catégorie 1 filtrent au moins 90% des particules émises d'une taille supérieure ou égale à 3 microns. Ils sont efficaces au delà de 20 lavages. Mais leur aspect n'est pas meilleur...

 

Fiche des masques Corèle

 

 

Le système

"L’Observatoire de la laïcité participe à la réalisation d’une laïcité effective dans les différents services, que ce soit l’école, les structures socio-éducatives, les établissements de santé… Pour nos associations, les actions pédagogiques ont une importance capitale et on sait la capacité du président et du rapporteur général à être présents et impliqués dans les territoires, au-delà de l’outil de travail indispensable que constitue l’importante documentation fournie".La Ligue des droits de l'Homme, la Ligue de l'enseignement, Solidarité laïque , la Libre pensée s'inquiètent des rumeurs de recadrage de l'Observatoire de la laïcité avec le départ de JL Bianco et N Cadène. "A un moment où la laïcité est trop souvent réduite à des slogans, les analyses concrètes proposées par l’Observatoire de la laïcité permettent de faire vivre la laïcité. Ainsi l’ouvrage signé par le rapporteur général et préfacé par le président de l’Observatoire de la laïcité, soutenu par des associations laïques, sur « Les idées fausses sur la laïcité », fournit un outil simple, à valeur à la fois juridique et historique dans la défense de la laïcité". Ils bénéficient aussi du soutien d'un collectif de chercheurs parmi lesquels Jean Baubérot, Pierre Rosanvallon, Valentine Zuber, Stéphanie Hennette Vauchez.

 

Appel de la Ligue

 

Le système

En pleine crise morale, sociale, économique et sanitaire, la réforme Blanquer avance. Le JOurnal officiel du 22 octobre publie le décret supprimant le BEP et modifiant l'évaluation du bac pro. Un arrêté précise les modalités d'évaluation du chef d'eouvre. Cestextes sont pris contre l'avis majoritaire du CSE.

 

Décret

Arrêté

 

Le système

Luc Pham est nommé dasen des Yvelines par un arrêté publié au JO du 20 octobre. Nathalie Kuehn , personnel de direction, est nommée dasen adjointe dans le 93 et Stéphane Vautier, IPR, dasen adjoint également.

 

Au JO

 

 

La classe

L'académie de Paris met en ligne un ensemble de ressources pour accompagner les enseignants après l'attentat contre S Paty. On notera le guide académique "comprendre, enseigner et faire vivre la laïcité" qui propose des réponses aux questions rencontrées par les professeurs.

 

La sélection

 

 

La classe

Publié durant le congrès annuel de l'Apmep, ce numéro d'Au fil des maths est proposé en téléchargement gratuit. Huit articles de grande qualité abordent plusieurs problèmes de didactique des maths dans le premier degré. Joël Briand invite à réfléchir sur les manipulations en maths à l'école élémentaire. " Déclarer qu’il est nécessaire de passer « du monde concret. . . à une vision abstraite » est une vieille lune qui n’a jamais aidé à construire des séquences de classe et à laquelle il est toujours bon d’opposer ce qu’écrivait Paul Langevin : « Le concret, c’est de l’abstrait devenu familier par l’usage". Annie Camenisch et Serge Petit lient l'apprentissage des matsh à celui de la langue. Séverine Chassagne Lambert et Valérie Larose évoquent "des bâtons pour multiplier", un sujet sur lequel revient Jean Toromanoff. Laurence Le Corf travaille sur la décomposition des nombres en maternelle. Découvrez ces articles et les autres !

 

La revue

 

La classe

Lancé par A. Antibi, le Mouvement MCLCM organise son colloque 2020 à Paris le 20 novembre. Le mouvement propose une nouvelle conception de l'évaluation qui vise à redonner confiance et à améliorer le niveau des élèves. JM Blanquer ouvrira le colloque. Les inscriptions sont ouvertes.

 

Lisez l'article...

 

L'élève

Il devait se tenir fin novembre. Le Salon de l'éducation est reporté " en raison de la situation sanitaire, et après avoir exploré toutes les possibilités de son maintien" à mars 2021. Depuis 1998 ce salon est un rendez vous obligé pour de nombreux jeunes pour leur orientation. Le salon Educatec Educatice qui avait lieu en même temps et dans le même lieu que le salon de l'éducation est lui aussi reporté " en mars 2021, sous réserve que la situation sanitaire le permette".

 

Salon éducation

 

 

La rentrée a été dure aussi pour nous. L'Expresso est en vacances du 16 ocotbre au 1er novembre. Nous restons en veille. Vous pouvez nous retrouver tous les jours sur le fil Twitter du Café pédagogique. Des éditions spéciales auront lieu en cas d'événement important durant ces deux semaines. Bonnes vacances à vous !

 

 

 

  

La vidéo


 L'Edito

Alors que les enseignants regagnent leur école ou leur établissement, cette rentrée est sans précédent. Certes le plaisir de retrouver ses élèves et une mission chérie par la très grande majorité d'entre eux, est toujours là. Pourtant la rentrée se fait dans l'angoisse. Angoisse par rapport au risque sanitaire bien sûr. Mais aussi inquiétude devant une rentrée très mal préparée. Sourde colère pour une profession abreuvée de mépris et de mensonges. Jamais le sentiment d'abandon a été aussi fort.

 

Revu récemment par le gouvernement, le protocole sanitaire appliqué à la rentrée reste très insuffisant par rapport au risque.

 

Certes, il est préférable que les écoles rouvrent. Les avis scientifiques concordent sur le fait qu'il vaut mieux pour les enfants retourner à l'école plutôt que rester chez eux. Le confinement a bien montré les risques liés à la fermeture des écoles. Celle-ci a aggravé les inégalités sociales dans un système scolaire où elles sont fort présentes....

(...)

 
  

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces