L'Expresso du 26 novembre 2020

Le fait du jour

Alors que le Grenelle de l'éducation doit se réunir jusqu'en février 2021, il connait sa première défection. La Cgt Education quitte cet ensemble d'ateliers. Elle ne souhaite pas cautionner des décisions "lourdes de menaces sur les statuts et les conditions de travail des personnels". La Cgt Education et aussi la Fsu, qui reste pour le moment, décrivent des ateliers composés par le ministère de personnalités ignorant tout de l'Ecole. Des échanges décalés avec la réalité de l'école. Ou alors très directement dictés par les documents ministériels. Entre show et manipulation, le Grenelle s'avère tout sauf un lieu de négociation entre partenaires sociaux. Il s'agit plutôt de justifier une éventuelle évolution du métier d'enseignant dans le sens voulu par JM Blanquer. Du moins si le ministère arrive à la financer. Car le pompon c'est que cela ne servira peut-être à rien...

 

(...)

Le fait du jour

Sarah Wauquiez, enseignante du premier degré et psychologue, est engagée depuis 1998 dans la pédagogie par la nature. Intervenant le 25 novembre aux Universités numériques organisées par le SNUipp du 24 au 26 novembre, elle a plaidé pour le rapprochement de l’école et de la nature. Un thème qui suscite de plus en plus d’intérêt chez les enseignants avec le confinement et toutes les contraintes induites par la crise sanitaire.


(...)

La classe

Sacrifiés ou maltraités ? Résignation ou colère ? Deux ergonomes , Cécile Brunon et Dominique Cau-Bareille analysent, le 25 novembre, lors des Universités virtuelles du Snuipp Fsu, la façon dont les enseignants ont vécu le confinement puis le déconfinement. Stéphane Bonnéry montre les effets de la crise sanitaire sur le système éducatif et le métier enseignant. Pour lui, la crise sanitaire est l'occasion "d'un grand virage à droite".

(...)

La classe

Pour Marie-Pierre Bidal-Loton, psychologue clinicienne, enseignante, docteure en Sciences de l'Education, le bien-être à l’école est indissociable de la bientraitance pédagogique. Bien plus, cette dernière est un moyen de « panser » les difficultés des enseignants comme des élèves, surtout en cette période de tensions extrêmes à l’école.

(...)

Le système

" Il s'agit de ''noyer le poisson '' en substituant d'autres questions ou d'autres problématiques à la question qui gène (selon la stratégie de la ''défense de rupture'')", estime Claude Lelièvre en réponse aux déclarations de JM Blanquer sur le scandale Avenir lycéen. "Si on veut la clarté, alors il s'agit surtout de ne pas perdre de vue la question : le ministère et le ministre ont-ils participé à la mise en place d'un ''syndicat maison'' ( une opération qui n'a jamais eu lieu auparavant) ; et il faut obtenir une instruction de cette question par une instance indépendante", et non par la Dgesco.

 

Sur son blog

JM Blanquer ne s'explique pas

 

Le système

"On ne peut pas nous reprocher une tentative de manipulation directe ou indirecte.  Le fonctionnement a été tout à fait normal et démocratique", répond le rectorat d'Orléans Tours à La République du centre alors que l'enquête de Libération montre que le rectorat a réécrit des communiqués des lycéens du CAVL.

 

Sur La République

 

Le système

Selon A&I Unsa, le syndicat Unsa des gestionnaires, le ministère de l'éducation nationale ne consomme pas normalement les crédits destinés à la prime Covid. "Le résultat est accablant : au 30 septembre 2020, surconsommation pour les services du premier ministre à hauteur de 117% et sous-consommation pour les ministères de l’éducation nationale (42%)", écrit le syndicat qui dénonce "la manière dont ont été traités dans beaucoup d’académies les personnels autres qu’enseignants notamment les administratifs".

 

Communiqué

Sur la prime

 

Le système

" Les craintes sont fortes de voir se diluer les moyens de l’éducation prioritaire et disparaître la reconnaissance accordée aux personnels qui travaillent actuellement dans les Rep", estime le Se Unsa suite à l'annonce d'expérimentation des contrats locaux d'accompagnement dans 3 académies. " Le SE-Unsa rappelle qu’une carte nationale des Rep est compatible avec une gestion décentralisée des moyens et une allocation progressive. Elle permet une gestion de proximité adaptée aux réalités du terrain tout en fixant un cadre national qui assure un traitement équitable des personnels. Le SE-Unsa n’acceptera pas que les contrats locaux d’accompagnement soient pris sur l’enveloppe de l’éducation prioritaire. Il n’acceptera pas non plus que des établissements privés tentent de bénéficier de ces contrats aux dépens du Service public d’éducation". Lors de sa conférence de rentrée, le secrétaire général de l'enseignement catholique a souligné qu'il a l'accord de M Blanquer pour l'entrée d'établissements catholiques dans la nouvelle éducation prioritaire. Entrée que le flou des critères devrait permettre.

 

Communiqué

Annonce ministérielle

 

 

Le système

Deux recteurs ont été nommés le 25 novembre. Olivier Brandouy, professeur de finance et co-fondateur de Data Covid, est nommé recteur de l’académie de Reims. Il remplace Agnès Walch Mension-Rigau, historienne du catholicisme, qui ne sera restée rectrice que quelques mois. Carole Drucker-Godard, professeure de gestion,  est nommée rectrice de l’académie de Limoges.

 

 

Le système

Des incidents graves e sont produits le 25 novembre devant le collège et le lycée de Dzoumogné entrainant  l'intervention du GIGN et la fermeture des deux établissements, annonce Le Journal de Mayotte.  Le personnel exerce son droit de retrait.

 

Dans le Journal de Mayotte

 

 

Le système

Les prélèvements réalisés en secret dans des établissements scolaires québécois sont sans équivoque : la qualité de l'air est mauvaise dans les salles de classe "révélant des problèmes de ventilation qui risquent faciliter la propagation de la Covid 19", écrit le Journal du Québec. Une étude identique en France serait bienvenue.

 

Dans Le Journal du Québec

 

 

Soyez le premier informé de votre établissement et recevez chaque matin le flash d'information du Café pédagogique, L'Expresso, dans votre boite à lettres gratuitement. Pour cela il suffit d'un clic. Vous pouvez aussi bénéficier des éditions disciplinaires ou pédagogiques du Café mensuel.

 

Pour s'abonner

 

L'élève

" L’enfance ne relève pas de la suspicion, mais de la protection ", estiment 38 personnalités juives, qui s’inquiètent des signalements et des poursuites judiciaires contre des enfants accusés de complaisance envers le terrorisme.  " La surveillance, de fait ciblée sur les enfants musulmans, voulue par le ministre de l’Education nationale a été suivie par une partie du personnel de l’Education nationale et s’est traduite par un traitement différencié pour des centaines d’enfants", déclarent-elles dans Le Nouvel Obs. " Pourtant, l’enfance ne relève pas de la suspicion, mais de la protection. L’intérêt supérieur de l’enfant c’est de le protéger contre toute atteinte à sa qualité d’enfant et aux droits qui y sont attachés. C’est précisément de cela dont sont dépouillés les centaines d’enfants signalés et/ou poursuivis pour apologie du terrorisme. Pour eux, il ne sera pas question d’écoute et d’accompagnement, mais de judiciarisation et de sanctions pénales et/ou rectorales."

 

Dans le Nouvel Obs

 

Les disciplines

" Ils assistent le professeur de langue dans la classe et partagent avec les élèves leur langue et leur culture. Ils contribuent à la qualité de l’enseignement des langues, à mettre en dialogue des points de vue culturels et à l’ouverture internationale des élèves... France Éducation international gère ce programme national qui a vu le jour il y a 115 ans et propose un temps d’échange interactif et enthousiaste avec les personnes intéressées par cette mobilité. Deux assistants – ce sont, après tout, les meilleurs ambassadeurs de ce programme - viendront témoigner de sa richesse et de sa singularité." Le webinaire aura lieu le 3 décembre.

 

Inscription

 

Les disciplines

"En route pour l'Allemagne". Deux présentations pour une promotion de l'allemand en Cm2 et en 6ème sont publiées par l'Adeaf.

 

Sur le site

 

 

Les disciplines

"Découvrez une séquence pédagogique conçue par l'équipe d’anglais du lycée Madame de Staël à Saint Julien en Genevois (74) sur le mouvement gothique à destination d'une classe de Première LLCER Anglais. La déclinaison retenue par Marie Puygrenier privilégie une approche sensible de la littérature gothique qui favorise l’engagement de tous les élèves et qui les prépare progressivement à entrer dans la lecture cursive choisie par l’équipe d'anglais, à savoir les nouvelles d'Edgar Allan Poe".

 

Sur le site de Grenoble

 

La vidéo


 L'Edito

Alors que les enseignants regagnent leur école ou leur établissement, cette rentrée est sans précédent. Certes le plaisir de retrouver ses élèves et une mission chérie par la très grande majorité d'entre eux, est toujours là. Pourtant la rentrée se fait dans l'angoisse. Angoisse par rapport au risque sanitaire bien sûr. Mais aussi inquiétude devant une rentrée très mal préparée. Sourde colère pour une profession abreuvée de mépris et de mensonges. Jamais le sentiment d'abandon a été aussi fort.

 

Revu récemment par le gouvernement, le protocole sanitaire appliqué à la rentrée reste très insuffisant par rapport au risque.

 

Certes, il est préférable que les écoles rouvrent. Les avis scientifiques concordent sur le fait qu'il vaut mieux pour les enfants retourner à l'école plutôt que rester chez eux. Le confinement a bien montré les risques liés à la fermeture des écoles. Celle-ci a aggravé les inégalités sociales dans un système scolaire où elles sont fort présentes....

(...)

 
  

 La semaine

 Vos ressources


Le système éducatif
La classe

Partenaires

Nos annonces