Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- Société 

Quel avenir pour les enfants de familles pauvres ?
Comment expliquer la transmission de la pauvreté de génération en génération ? Christine Bruniaux et Bénédicte Galtier font le point sur les recherches américaines. " Cette transmission s'opère au travers d'un ensemble de caractéristiques des parents, voire de l'environnement dans lequel vivent les familles, qui ne se réduisent pas à leur seul niveau de revenu. Certes, ce dernier semble avoir des effets sur l'ensemble de la trajectoire de l'enfant, et ce dans de nombreux domaines : développement cognitif, résultats scolaires, situation d'emploi, revenu et risque de pauvreté à l'âge adulte. Mais une mesure dont le seul effet serait d'accroître le revenu des parents, sans prendre en compte l'environnement social et familial des enfants, ne suffirait pas à améliorer significativement leur devenir".
Recherches et prévisions de la Caf
http://www.caf.fr/web/WebCnaf.nsf/090ba6646193ccc8c125684f005898f3/43fdd02848353fd3c1256fd900508c7e/$FILE/_ha5qmar10c5r6arj9e8g70rrle8g6opbj41imspj1dpq76834ckg6cobdd5m6opbj41i84pj1epnn4qbjg9in6_.pdf

Les mariages forcés persistent
"Les mariages forcés sont difficilement quantifiables. Ils sont surtout présents dans les familles de culture musulmane"La Communauté française de Belgique publie une étude réalisée auprès de 1200 jeunes de 15 à 18 ans sur leurs choix en terme de mariage et leur connaissance des mariages forcés. Elle met en évidence de nets contrastes entre les jeunes suivant les cours (obligatoires) de morale catholique ou laïque et ceux suivant les cours de morale islamique. Ainsi si 72% des jeunes souhaitent se marier, 62% des "catholiques" n'envisagent de le faire qu'après cohabitation, ce qui est totalement exclu par 82% des jeunes "islamiques". Un tiers des jeunes "catholiques" estiment être soumis à l'influence parentale dans le choix du conjoint, ce qui est le cas de 82% des jeunes suivant les cours islamiques. Un élève sur 5 a eu connaissance d'un cas de mariage forcé. Cela s'est passé dans la famille pour 6% des catholiques, 12% des musulmans. Le mariage forcé existe donc chez les catholiques mais est plus fréquent chez les familles musulmanes.

Est-ce à dire qu'un fossé infranchissable séparerait les uns et les autres ? Nouria Ouali, sociologue, nuance fortement les choses en se basant sur les statistiques et différentes études menées en Belgique. " Les statistiques démographiques indiquent aussi le recul net de l'âge du mariage des jeunes filles d'origine étrangère (Ouali, 2004) et la diminution du nombre d'enfants par femme, rejoignant ainsi celui des autochtones et des femmes européennes... Dans la population marocaine, c'est non seulement la pratique du mariage qui s'est modifiée progressivement, mais aussi la variété des couples qui se forment (couples mixtes, unions libres, couples homosexuels) et qui constituent autant de transgressions des tabous religieux et culturels puissants. Ces évolutions reflètent à la fois l'adoption de modes de vie de plus en plus laïcisés et les processus inévitables d'intégration voire d'assimilation des groupes culturellement minoritaires. Elles nous obligent, à tout le moins, à modifier les
images tronquées et réductrices des minorités ethniques indéfectiblement accrochées à leur culture d'origine".

http://www.egalite.cfwb.be/articles.asp?ID=17#1265

A Paris, une manifestation en faveur d'élèves disparues
Sont-elles mariées de force ? Une manifestation de soutien aura lieu le 25 juin en faveur de deux lycéennes de Montreuil disparues depuis leurs vacances au Sénégal en février.
http://actu.voila.fr/Depeche/ext--francais--ftmms--emploieducation/050623115458.t6m5iqzd.html
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2005/06/index010605.aspx

Les téléphones mobiles ne sont pas nocifs
" En ce qui concerne les effets sanitaires éventuels des stations de base, le groupe d'experts retient qu'aucune nouvelle étude n'apporte d'éléments indiquant de tels effets. Dans l'état actuel des connaissances scientifiques, de tels effets ne sont pas avérés". L'Agence française de sécurité sanitaire publie un rapport sur la téléphonie mobile qui synthétise les études disponibles. Le groupe d'experts "estime qu'il ne peut pas à ce jour conclure définitivement sur l'existence d'effets sanitaires causés par les champs électromagnétiques des téléphones mobiles" mais constate qu'aucun risque n'a pu être démontré à ce jour. Une autre étude devrait paraître à la fin de l'année.
http://www.afsse.fr/documents/telephonie_mobile_avril05.pdf

La Hulotte et le Sphinx colibri
Faut-il encore présenter "La Hulotte" ? Le numéro 86 est dédié au sphinx colibri. Un drôle d'oiseau ce papillon !! La Hulotte raconte d'une façon à la fois amusante et rigoureusement documentée sa vie, ses moeurs, ses rapports avec les autres espèces. Le texte est accessible à tous et franchement agréable à lire. Un joli cadeau à faire aux enfants et aux plus grands.
http://www.lahulotte.fr

Partenaires

Nos annonces