Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

A (re)découvrir… 

 

C. Blaya : "Il n’existe pas un seul type de décrocheur"

Tout a-t-il été essayé en terme de décrochage ? " La responsabilité du décrochage scolaire est souvent attribuée à des problèmes de déficience parentale. Parfois également elle se naturalise dans un vision du jeune paresseux... Ces deux visions sont pour nous autant de simplismes qui dédouanent le milieu scolaire de toute influence dans la construction de ce décrochage", écrit Catherine Blaya, professeur à l'Université de Bourgogne et co-fondatrice de l'Observatoire européen de la violence scolaire. Alors encore un livre qui accuse l'école ? L'ouvrage de Catherine Blaya, "Décrochages scolaires" au pluriel, est bien plus fin et précis que cela. "Il ne s'agit pas de dire que "c'est la faute à l'école".. mais de montrer que dans ce phénomène hyper complexe il faut tenir compte aussi bien des facteurs exogènes que endogènes." Un éclairage à découvrir dans l'entretien qu'elle nous a accordé.

Lisez l'article...

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/01/08012014Article635247610187556203.aspx

 

Comment l'Ecole peut causer et réparer le décrochage

Deux études publiées par la revue Education & formations (n°90 avril 2016) interrogent l'Ecole sur sa participation au décrochage des élèves. Que le "marre de l'école" soit un facteur dominant du décrochage, on le savait depuis une étude nantaise, réalisée en 2013, de Pierre Yves Bernard et Christophe Michaut. Une nouvelle recherche réalisée par eux dans l'académie de Créteil ne change pas la donne. Mais elle montre que le fichier de décrocheurs utilisé par l'Education nationale sont loin de toucher à la réalité. Joël Zaffran et Juliette Vollet se sont attaqués à "l'accrochage" des jeunes. Et eux aussi mettent an avant les changements opérés dans la forme scolaire. Si les facteurs familiaux, sociaux ou économiques ont leur part dans le décrochage, c'est quand même toujours l'Ecole qui domine cette problématique.

Lisez l'article...

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2016/04/18042016Article635965361561659960.aspx

 

Aimer / détester une matière : Une approche inédite du décrochage scolaire

Dans le dernier opus qu’il coordonne, Yves Reuter, professeur de didactique du français à Lille 3, propose à la fois, une approche complètement nouvelle s'appuyant sur la spécificité des enseignements disciplinaires et une manière de relire et de relier les principes pédagogiques permettant de prévenir le décrochage scolaire.

 

Lisez l'article...

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/10/06102016Article636113341516329963.aspx

Sur le site du Café


Par fjarraud , le samedi 16 décembre 2017.
En direct du forum
A Carcassonne avec une équipe de RESF
- Publié : samedi 18 décembre 2010 15:16Objet : A Carcassonne avec une équipe de RESFBonjour, Existe-t-il un dispositif identique pour les classes de cycle 1 ?
A la une
- La Grande Bretagne a développé un programme :Head Start. "Head Start is a national program that promotes school readiness by enhancing the social and cognitive development of children through the provision of educational, health, nutritional, social...
Le Forum "L'élève"

Partenaires

Nos annonces