Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

Numérique et poétique 

 

Par Fédérique Yvetot



Les créations originales de bande dessinée numérique sont peu nombreuses et pourtant une a retenu mon attention : The art of Pho...



Le mouvement dessiné

Janvier est le mois du festival international de la bande dessinée d'Angoulême, il commence même dans quelques jours... Mais, on ne va pas parler de ce festival, de sa sélection (qui pourtant est plutôt alléchante) ou de ses expositions, il suffit juste de se rendre sur son site ou d'aller directement sur place. En consultant le programme et la sélection du festival, on peut cependant remarquer que la bande dessinée numérique y tient peu de place (voire pas du tout). C'est dommage parce que ces bandes dessinées nouvelle génération vont bien un jour se multiplier et arriver dans nos CDI. Il va falloir qu'on s'invente de nouveaux bacs à BD !

Janvier, mois de la BD, est donc l'occasion de parler d'un beau projet, d'une création qui montre à quel point le numérique peut apporter richesse et créativité à la bande dessinée. The art of Pho ! Adapté du roman graphique de Julian Hanshaw et animé par Lois van Baarle, The art of Pho n'est pas vraiment une bande dessinée mais plutôt un « motion comic », mouvement dessiné, sorte de mélange entre la bande dessinée et l'animation. Il s'agit d'une véritable adaptation (en anglais) et pas d'une simple numérisation de planches. Sur huit épisodes, nous suivons les aventures de Little Blue au Vietnam. Little Blue, une petite bête bleue, déambule, fait des rencontres, découvre l'amitié et surtout apprend l'art du Pho (le plat national du Vietnam mangé pratiquement à tous les repas et en vente dans des Pho-mobiles). C'est une oeuvre à lire, voir, écouter, très joliment réalisée et poétique à souhait. Un univers à part où les animations alternent avec les images statiques, où les illustrations sont accompagnées de sons et de musique, et où l'on vit une expérience interactive douce et captivante. The art of Pho est un beau récit, sensible et délicat. Une petite merveille.

Pourvu que ce type de création innovante se multiplie et que nos CDI se munissent de tablettes en tous genres pour que nous puissions faire découvrir ces belles oeuvres à nos élèves, dans les meilleures conditions possibles (confortablement calés dans les fauteuils, la tablette sur les genoux).

Le site du festival d'Angoulême

http://www.bdangouleme.com

The art of Pho

http://artofpho.submarinechannel.com

 

Sur le site du Café
Par fyvetot , le samedi 21 janvier 2012.

Partenaires

Nos annonces