Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

Enquête : La situation complexe : Lieu d’acquisition des compétences 

Par Antoine Maurice

L’académie de Bordeaux vient de constituer un groupe d’enseignants d’EPS afin d’accompagner la mise en œuvre des programmes du collège et du lycée. Les différents auteurs proposent ainsi d’aider les équipes à concevoir un enseignement permettant aux élèves de mobiliser des compétences dans leur totalité et non pas une partie de la compétence visée.


Proposer une alternance entre apprentissages ciblés et globaux

Evidemment, les temps d’apprentissage ciblés sont nécessaires mais ils doivent être alternés avec des apprentissages plus globaux relatifs à la maîtrise d’une compétence attendue. L’idée recherchée est bien ici de dépasser le modèle cumulatif (superposition de séances de situations) pour proposer un modèle systémique associant compétences motrices, sociales et méthodologiques. Dès lors, l’enseignant est là pour guider, conseiller, réguler, aider l’élève à faire des liens lorsqu’il explore, structure, analyse ses actions.

Des propositions de situations complexes 

En Tennis de Table, par exemple, l’auteur Sébastien Gabouriaud utilise différents paramètres (moteurs, sociaux, méthodologiques, langagiers) afin de proposer une situation complexe avec, par exemple, la mise en place de contrats, de temps morts... On peut aussi prendre l’exemple des propositions de Frédérique Rouanet et Julien Rannou en course d’orientation pour un niveau 1 où les auteurs mettent en place des défis, au sein duquel les duos doivent enchaîner deux courses, la première au score avec 6 postes (donc 3 à se répartir), et une course en mémory (sans carte). Une fois de plus, les auteurs jouent avec les différents paramètres, notamment avec le moteur en utilisant le rapport distance d’un poste et système aérobie, mais aussi sur la composante sociale par la mise en place de binômes hétérogènes en leur sein, sur la répartition efficiente des postes concernant les paramètres méthodologiques, etc… Dernier exemple, même s’il est difficile de choisir parmi les différentes productions, celui en demi fond pour le niveau 1. Ainsi, XXXXX propose de mettre les élèves par groupe de 4, chaque binôme réalise une course de 21 minutes en alternant les rôles de coureur, jeu et chronométreur. L’idée est de travailler ici sur la stratégie élaborée par le binôme en début de course et de la comparer avec la performance réalisée.

Jouer avec les différents paramètres

Nous l’avons vu dans de nombreux exemples, les différents auteurs inscrivent leur démarche à travers plusieurs filtres ou paramètres. Le choix se porte, par conséquent, sur les paramètres moteurs, méthodologiques, sociaux, et langagiers.

Les ressources du groupe

http://webetab.ac-bordeaux.fr/Pedagogie/EPS/spip/spip.php?article397

 
Sur le site du Café

Par antoinemaurice , le mercredi 20 février 2013.

Partenaires

Nos annonces