Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

2ème Biennale de l’AE-EPS : un vrai succès ! 

Pour que tous les élèves apprennent en EPS ! Quels repères et quels parcours de formation ? Telle est la thématique de cette deuxième Biennale que l’Association pour l’enseignement de l’EPS (AE-EPS) a choisi de délocaliser en région à Nancy. Et ce fut une réussite avec des salles combles, des interventions de qualité montrant tout la diversité et la richesse de la profession.

 

Des pratiques innovantes, des perspectives pour l’EPS

Les interventions que nous avons eu la chance de suivre démontrent la qualité des réflexions qui ont toutes tenté de montrer concrètement, avec des exemples à l’appui (de nombreuses vidéos d’élèves), en quoi les propositions permettent à tous les élèves d’apprendre en EPS.

Des perspectives sont également avancées par l’association : « je souhaite créer un groupe de réflexion Lycée » nous dit François Lavie, Président de l’AE-EPS. Cette réflexion est d’ailleurs suivie par Valérie Debuchy, Doyenne du groupe EPS de l’Inspection Générale en engageant les collègues présents à s’interroger sur les perspectives à donner sur l’enseignement de l’EPS au lycée.

Pour que tous les élèves apprennent en EPS ! Quels repères et quels parcours de formation ?

Pour ceux qui n’ont pas pu se déplacer, vous trouverez dans cet ouvrage l’intégralité des communications qui ont eu lieu au cours de ces deux journées. Son contenu se veut pluraliste et ouvert et laisse une place importante à des intervenants extérieurs à l’association.

 

Pour que les filles et les garçons apprennent en EPS

« Pour que les filles et les garçons apprennent ensemble, à égalité, il est nécessaire d’exercer une vigilance et prendre en compte la complexité des rapports sociaux de sexe. Les stéréotypes de sexe sont très tôt intériorisés par nos élèves sans que cela soit inéluctable et que nous ne puissions pas intervenir ». Cathy Patinet propose « d’être vigilant envers l’égalité en en faisant une question didactique (et non exclusivement pédagogique) ». Au cours d’une question adressée à V. Debuchy, C. Patinet interroge également l’EPS des garçons. Nul doute que cette question devrait questionner la profession au regard des enjeux sociaux, sociétaux etc.

 

Le parcours de l’élève au cœur de la CP5 : apprendre à s’entraîner et à s’entraîner pour apprendre

Un titre ambitieux, à l’image de la communication réalisée par Bruno Fagnoni qui met en perspective les savoirs à enseigner lors de cycles de CP5 : « souvent les cycles de CP5 ressemblent à une leçon de récitation. Comment faire construire les savoirs par les élèves ? ». Mais il va encore plus loin en proposant un parcours scolaire d’entraînement physique de soi avec des exemples concrets. Ces connaissances manquent encore trop en formation initiale et continue et devraient être plus largement diffusées. Nous y reviendrons prochainement.

           

Un parcours de formation équilibré entre le collège et le lycée pour donner du sens aux apprentissages en badminton

Cette communication de Stéphane Geay et Teddy Mayeko interroge le cas de « l’éternel débutant » en badminton du collège au lycée : «  de nombreux élèves au lycée jouent encore en continuité, de face ». Les deux collègues montrent que les nouveaux programmes donnent plus d’autonomie dans les collèges, mais que le risque serait de provoquer un repli sur soi. Au contraire, les auteurs proposent de passer d’un « curriculum local d’établissement » à un « curriculum local de bassin » qui mettrait en commun le travail des collègues d’un même bassin autour d’outils communs, mutualisés. « Le projet de formation que nous avons formulé à l’échelle de la scolarité, c’est d’éduquer les élèves à l’intention tactique pour qu’ils puissent être capables de rompre l’échange et qu’ils puissent définir des modalités de rupture ».

 

Pour aller plus loin

L’ouvrage qui recentre toutes les conférences pourra permettre à chacun d’avoir une vision complète du travail réalisé ces deux jours. Nous vous proposerons également dans les semaines à venir un certain nombre de communications que nous avons suivies et que nous vous ferons partager.

 

L’ouvrage :

http://www.aeeps.org/productions/productions-livres.html



Sur le site du Café

Par antoinemaurice , le dimanche 17 décembre 2017.
En direct du forum
A la une
- Bonjour Mr Maurice, J'ai attentivement lu votre article sur la progression proposée pour le cycle 3 en EPS par notre ministère. Je suis d'accord avec vous en ce qui concerne le manque de concertation et les quelques erreurs qui se sont...
Dossier : Le plaisir en EPS
- Publié : dimanche 18 janvier 2009 19:15Objet : Dossier : Le plaisir en EPSBonjour, Je souhaite juste apporter une petite correction qui doit être une faute de frappe, "L'EP n'est pas jouée" de P Liotard date de 1997 et 1987. Merci...
Le Forum "Éducation physique"

Partenaires

Nos annonces