Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- Rénovation, ouverture et travail d'équipe 

Le B.O. du 8 juin publie une circulaire qui synthétise les orientations du nouveau plan de rénovation de l'enseignement des langues. Elle rappelle que l'enseignement rénové doit privilégier l'oral et invite à répartir les élèves en groupes de niveaux de compétences, si possible dès l'école, quasi obligatoirement au collège et au lycée.

"On veillera également à ce que les projets d'école et d'établissement permettent l'introduction de périodes intensives d'enseignement sur une courte ou moyenne durée en utilisant la souplesse horaire prévue par les programmes de l'école ou en procédant par mutualisation des horaires de deux langues au collège ou au lycée en veillant à respecter les volumes horaires découlant des grilles réglementaires de chaque niveau de classe. Ces périodes intensives sont destinées à diversifier les modes d'apprentissage et à faire progresser plus vite les élèves à un moment donné de leur parcours d'apprentissage". La circulaire invite également à utiliser le temps extra-scolaire : " Pour pouvoir progresser dans l'apprentissage d'une langue, il faut la pratiquer de façon régulière et substantielle. Le travail en classe ne saurait donc suffire. Il faut aussi permettre aux élèves d'entretenir et de développer leurs acquis en apprenant à travailler en autonomie hors temps d'enseignement. À cet effet, l'accès aux outils multimédias devra être favorisé".

Enfin le texte invite au travail d'équipe. " L'organisation possible des enseignements par groupes de compétence implique un travail en équipe, une conception concertée des cours et des évaluations. Pour chaque classe, en raison des regroupements des élèves, un enseignant référent de langue assurera le suivi du travail des élèves dans cette discipline. Seront développés les appariements avec des établissements scolaires dans d'autres pays".

La circulaire rappelle les programmes en vigueur et affirme la volonté d'alléger les effectifs en terminale. " Le regroupement des élèves des classes terminales sera organisé de telle manière en langue que chaque groupe n'excède pas une vingtaine d'élèves".
http://www.education.gouv.fr/bo/2006/23/MENE0601048C.htm

Partenaires

Nos annonces