Pour le prof 

L'éducation à la citoyenneté dans Le Café Francilien
Chaque année, les lycéens franciliens, à l’instar de ceux d’autres régions, sont invités à participer à des projets qui exigent d’eux une forme d’engagement personnel différente de celle requise pour les tâches scolaires habituelles. Il s’agit notamment de projets dont les thématiques sont directement ou indirectement liés à la notion de citoyenneté. Quels sont et quels seront les droits et les devoirs du citoyen au XXIème siècle ? Comment peut-on s’y préparer ? Voilà les questions auxquelles les lycéens se trouvent confrontés par ces actions éducatives particulières dont nous rendons compte dans ce nouveau numéro du café pédagogique francilien.

Dans ce dossier, nous avons réuni des exemples que l’on pourrait tous qualifier de projets citoyens et qui traitent de thèmes aussi divers et aussi fondamentaux que la mémoire, l’égalité, la démocratie, la paix.Le Café Francilien


25 Mars : L'Europe a 50 ans
A l'occasion du cinquantenaire du Traité de Rome qui a fondé la Communauté économique européenne, le Cndp publie un copieux dossier documentaire. Les enseignants pourront y puiser des fiches pédagogiques pour travailler avec leurs élèves sur l'Europe et sa construction, en histoire (collège, L.P.) et langues (du primaire au lycée). Une sitographie assez copieuse accompagne le dossier ainsi que la présentation de projets pédagogiques européens.

En histoire on pourra aussi s'appuyer sur deux dossiers. D'abord celui sur le traité publié par le site académique de Versailles. Il s'appuie sur des extraits vidéo pour aborder la question des rapports entre les Français et l'Europe. Sur cette question on pourra, en ECJS, s'inspirer du dossier réalisé par le Café sur le referendum, avant et après.

Ensuite le Decrypt Actu publié par France 5 Education sur le projet de constitution européenne. Il pose la question du fonctionnement des institutions européennes.
CNDPVersaillesDossier du CaféSur France 5

Expulsions : Le rapport explosif de la Cimade
"Le présent rapport démontre, étape par étape, critère par critère, que les familles, victimes d’une logique de quota, ont été massivement confrontées à des refus de régularisation à la fois injustes et arbitraires". Intitulé "de la loterie à la tromperie", le rapport de la Cimade sur l'application de la circulaire du 13 juin 2005 relative à la régularisation des familles étrangères d'enfants scolarisés établit de façon très précise comment ces familles ont été instrumentalisées  par le ministre de l'intérieur pour construire son personnage politique.

"La circulaire du 13 juin 2006 n’a donc été en réalité qu’un « coup politique ». Casser le mouvement de mobilisation engagé autour des familles en accordant quelques milliers de régularisations et donner des gages de fermeté en affichant plus de 24 000 refus de séjour semblent avoir été les véritables objectifs poursuivis. Quant à la promesse du ministre de l’Intérieur de régulariser tous ceux qui répondent aux critères de la circulaire du 13 juin ? un mensonge..."

Le rapport montre comment l'Intérieur a décidé de ne pas respecter les critères de régularisation énoncés dans la circulaire et de s'en tenir au quota annoncé alors qu'un tiers des dossiers n'avait pas encore été déposé. Dès la parution de la circulaire on voit comment l'administration agit pour empêcher les régularisations. Tout est bon. A commencer par  le refus de délivrer les dossiers ou l'absence de personnel pour les instruire (à Bobigny on en arrive à jeter les dossiers en l'air seuls ceux qui arrivent à en attraper un peut déposer une demande).  Chaque procédure a inventé sa liste de pièces à joindre au dossier créant une inégalité de fait. Les préfectures ont aussi fait preuve d'inventivité pour justifier les refus ou souvent refuser sans justifier. L'argument de la maîtrise insuffisante de la langue française a souvent été utilisé en ce sens et on sait qu'il est depuis réapparu.

Ce document fait honneur à la Cimade et honte à l'Etat français. La Cimade appelle le prochain gouvernement à mettre fin à ces dysfonctionnements et à ces traitements iniques. Encore faut-il qu'il ne soit pas constitué par l'ancien ministre de l'intérieur… Au moment où vous lisez ces lignes, Grace Droba, une centrafricaine de 21 ans, est en attente d'expulsion. Elle doit épouser un français samedi 7 avril.http://www.cimade.org/actus/comm117.htm

"Droits partagés" sanctionné par Robien
Droits partagés, un site Internet d'éducation aux droits de l'Homme, ne bénéficiera plus d'une subvention de l'éducation nationale. Cette décision met en péril le fonctionnement de ce site associatif. La Faen, la Cgt, la Fsu,le Sgen, l'Unsa éducation demandent au ministre de débloquer une aide financière. CommuniquéDroitspartagés

La HALDE forme à distance les employeurs pour éviter les discriminations à l'embauche 
La HALDE lance, le mercredi 21 mars, une formation en ligne destinée aux employeurs et aux recruteurs. La formation passe en revue les questions du recruteur et donne des conseils pour mener un entretien de recrutement, comme pour gérer les évolutions de la carrière.

Cet outil offre par un jeu de questions/ réponses, la possibilité d’aborder concrètement la lutte contre les discriminations et les mesures pour promouvoir l’égalité. Grâce au travail en commun réalisé entre des institutionnels et des professionnels, cette formation répond concrètement aux difficultés rencontrées sur le terrain. http://www.halde.fr/actualite-18/agenda-haute-autorite-38/formation-ligne-10291.html


Par fjarraud , le mercredi 18 avril 2007.

Partenaires

Nos annonces