Le mensuel Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

- EUROPE ET INTERNATIONAL 

L'Europe fixe des objectifs en matière d'éducation
La Commission européenne a proposé, le 20 novembre, 5 objectifs de référence aux états européens qui seront soumis au Conseil européen. Par exemple, d'ici 2010, la Commission souhaite une baisse de moitié des départs prématurés du système éducatif, un effort de parité dans les sections scientifiques et l'arrivée de 80% des adultes au niveau bac.
http://europa.eu.int/rapid/start/cgi/guesten.ksh?p_action.gettxt=gt&doc=IP/02/1710|0|RAPID&lg=FR

L'avenir de l'Europe passe par l'école
"Alors que les jeunes européens soutiennent très largement la construction européenne, un sondage récent nous a indiqué qu'à peine un tiers d'entre eux jugent l'élargissement de l'Union de manière très positive. Il est alors grand temps, par le dialogue et le débat, de les rapprocher davantage du projet européen". Michel Barnier, à l'initiative de quelques membres de la Convention européenne, invite toutes les écoles d'Europe à échanger sur l'avenir de l'Union européenne le 21 mars, jour du "Printemps de l'Europe". Pour cela un site électronique devrait s'ouvrir à l'adresse http://futurum.eun.org/ . Deux cent écoles seraient déjà intéressées. La participation des établissements peut se faire de plusieurs manières : une discussion, une rencontre avec les responsables des affaires européennes, un débat entre élèves au sein de l'école ou entre élèves d'écoles provenant de différents pays ou encore directement via l'internet.
http://europa.eu.int/futurum/index_fr.htm
http://europa.eu.int/rapid/start/cgi/guesten.ksh?p_action.gettxt=gt&doc=IP/02/1760|0|RAPID&lg=FR&display=

Les enfants, pauvres parmi les pauvres en Europe
"Le taux de pauvreté est plus élevé en moyenne européenne chez les enfants que dans l'ensemble de la population". Selon une étude de la DREES (ministère des affaires sociales), malgré l'importance des transferts sociaux, la pauvreté touche prioritairement les enfants. C'est ainsi qu'en France le taux de pauvreté est de 18% pour les moins de 17 ans contre 16% pour la population. Cet écart est plus prononcé dans les pays du sud de l'Europe et les pays anglo-saxons. Les enfants italiens ou espagnols ont huit fois plus de chance de vivre au-dessous du seuil de pauvreté que les enfants danois.
http://www.sante.gouv.fr/drees/etude-resultat/er-pdf/er201.pdf
Pour lire les PDF
http://www.adobe.fr/products/acrobat/readstep.html

Partenaires

Nos annonces