La loi Carle sur le financement des écoles privées mise en application 

Par François Jarraud


Le B.O. du 15 mars publie une circulaire d'application de la loi Carle de 2009 sur le financement des écoles privées.


Elle fixe les conditions dans lesquelles les communes doivent payer les dépenses de fonctionnement des écoles sous contrat. "La commune n'est tenue d'assumer la prise en charge des dépenses de fonctionnement des classes élémentaires privées sous contrat d'association qu'en ce qui concerne les élèves domiciliés sur son territoire". Mais "si la commune de résidence ne dispose pas des capacités d'accueil nécessaires à la scolarisation de l'élève, la prise en charge de l'élève scolarisé dans une école élémentaire privée sous contrat d'association en dehors de la commune de résidence présente toujours un caractère obligatoire. Si la commune est en mesure d'accueillir l'élève, la prise en charge présentera, ici encore comme pour l'enseignement public, un caractère obligatoire lorsque la fréquentation par l'élève d'une école située sur le territoire d'une autre commune que celle où il est réputé résider trouve son origine dans des contraintes liées :  aux obligations professionnelles des parents, lorsqu'ils résident dans une commune qui n'assure pas directement ou indirectement la restauration et la garde des enfants ; à l'inscription d'un frère ou d'une sœur dans un établissement scolaire de la même commune ;  à des raisons médicales".

La circulaire

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=59362

Une loi déséquilibrée

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lesysteme/Pages/2009/10[...]



Privé : Forfaits d'externat

Un arrêté publié au B.O. du 15 mars fixe les forfaits dus aux établissements privé par l'Etat pour 2011-2012.

Au B.O.

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_offici[...]



 

Sur le site du Café

Par fjarraud , le mercredi 21 mars 2012.
En direct du forum
La circulaire de rentrée annonce le début d'un commencement de changement
- Faut croire! Mais plus sérieusement, je pense que les remplacements ont toujours été un problème et le seront toujours, tant que personne ne voudra s'y intéresser un peu plus sérieusement. Des mesures sont annoncées, et puis après, on en fait ce...
La circulaire de rentrée annonce le début d'un commencement de changement
- La création de 1000 postes de remplaçant correspond à un réel besoin. Mais je m'interroge sur l'organisation des remplacements. Je suis étonnée de l'indifférence et de l'absence de concertation avec le personnel administratif...
Le Forum "Le système"

Partenaires

Nos annonces