Le système éducatif 

 Par François Jarraud
L'évolution des effectifs du premier et second degréAlors que le nombre d'écolier augmente de 0,3%, celui des collégiens et lycéens baisse de 1,2% annonce lune étude ministérielle. Dans le second degré, la baisse ralentit au collège (-38 000) mais apparaît dans le professionnel (- 4000) et progresse au lycée (- 22 000).

Dans le préélémentaire la baisse des effectifs "est essentiellement liée à la démographie" dit l'étude  mais c'est avant 3 ans que le taux de chute est le plus important (-6%) et c'est évidemment le résultat de la politique gouvernementale. EtudeEtudeVieillissement progressif du corps enseignantAu 31 janvier 2006, nous dit une étude de la Depp (ministère), l'âge moyen des 993 750 enseignants est de 42,2 ans. La proportion des moins de 30 ans a diminué de 3% depuis 2003 et la baisse du recrutement devrait accélérer le phénomène.

L'étude signale les inégalités à l'intérieur du corps : rareté des femmes chez les agrégés et enseignants de chaire supérieure, écarts de rémunération atteignant  500 ou  600 points chez les agrégés, les professeurs des écoles et les certifiés.
EtudeLa parité encore à conquérir en éducation "L'égalité des sexes et le bien-être des enfants sont indissociables" affirmait en décembre dernier Ann M. Veneman, directrice générale de l'Unicef. "Lorsque les femmes ont la possibilité de vivre pleinement et d'être productives, les enfants prospèrent. L'UNICEF a souvent pu constater le phénomène inverse : quand, dans une société donnée, les femmes ne bénéficient pas de chances égales, les enfants en pâtissent".

La Journée des femmes du 8 mars doit au moins nous amener à réfléchir à l'absence de parité en éducation. Dans le monde, seulement 43% des filles sont scolarisées dans le secondaire. 130 millions de femmes ont été victimes de mutilations génitales. 150 millions de jeunes filles (et 73 millions de garçons) ont fait l'expérience de relations sexuelles forcées. Une femme sur trois est en couple avant l'âge de 18 ans.

En France, un récent sondage réalisé par le Conseil général du 93 a révélé qu'une jeune fille sur trois déclare avoir subi des violences physiques dans les douze derniers mois. Une sur huit des violences sexuelles. A l'école, si les filles sont plus motivées que les garçons et réussissent mieux qu'eux (les garçons sont deux fois plus nombreux dans les bas niveaux de compétences), elles sont moins nombreuses dans les filières prestigieuses, par exemple en S.

L'égalité des sexes reste donc à construire dans notre propre système scolaire où les représentations sociales traditionnelles ont la vie dure. "Il s'agit de construire un monde d'équité, de tolérance et de responsabilités partagées - un monde qui soit digne des enfants".
Sexisme dans le 93
Rapport UnicefLa parité à l'école en France
Site ministériel
Sitographie
Les propositions des Assises pédagogiquesPrendre davantage en compte les familles, valoriser dans le recrutement des enseignants les expériences auprès des jeunes, favoriser le travail d'équipe, déveopper le sparties transvrsales du socle commun : voici quelques unes des "propositions pour une école plus juste et plus efficace" portées par les mouvements pédagogiques lors des Assises du 3 février 2007 organisées par le Crap.  → Le document (format Word)→ Les Assises du 3 févrierLa France et l'Europe de l'éducationQuel pays a le plus fort nombre d'élèves par enseignant ? Selon Eurostat, c'est le Royaume-Uni. Mais juste après lui vient la France avec près de deux fois plus d'élèves que chez nombre de nos voisins. Autre particularité de la France :  son taux record de scolarisation à 4 ans et de déscolarisation à 18.EurostatAffaire Veuillet : le ministre persiste Gilles de Robien constate que la mesure prononcée à l'encontre de Roland Veuillet il y a quatre ans a été appliquée. Le ministre souhaite que la situation humaine et personnelle de Roland Veuillet soit prise en compte et lui propose donc, comme c'est normal, une affectation dans l'académie de son choix pour lui permettre de retrouver ses proches. Roland Veuillet ayant formé un recours en cassation auprès du Conseil d'Etat contre l'arrêt de la Cour Administrative d'Appel de Lyon, le ministre attend la décision du Conseil d'Etat". Roland Veuillet est ce CPE qui a entrepris une grève de la faim de 56 jours pour protester contre une sanction administrative qu'il juge injuste. Une intersyndicale (Cgt, Snes, Sud etc.) dénonce la réponse apportée par Robien à cette affaire. En effet l'attente de la décision du Conseil d'Etat qui risque d'être longue relance un conflit  où R. Veuillet a mis sa vie en danger. Elle est à lire dans le prolongement de deux actions gouvernementales en ce début d'année : la menace de mise à pied pour abandon de poste avancée fin janvier par Robien, l'internement d'office prononcé par le préfet en février.
Communiqué

Le site de R. Veuillet

Le CSE autorise le lycée musulman de LyonAprès l'annulation par la justice de l'interdiction d'ouverture posée par le recteur, le lycée musulman de Décines (69) devrait prochainement ouvrir. Le Conseil supérieur de l'éducation a autorisé son ouverture le 28 février.Dépêche AfpDans le CaféLaïcité : Les Sikhs veulent leur lycée Victimes de la loi sur le voile, les Sikhs se sont retrouvés exclus des établissements publics. Selon l'AFP, la communauté sikhe envisagerait d'ouvrir à la rentrée 2007 un lycée privé à Bobigny. DépêcheUne école jugée irrécupérable risque la fermeture en Angleterre"La situation dans cette école est sérieuse et inacceptable. Son futur doit être envisagé et le district doit étudier sa fermeture complète". Le rapport des inspecteurs britanniques sur l'école Riding School d'Halifax invite clairement à fermer les lieux. Cet établissement secondaire avait déjà été fermé temporairement en 1996 alors qu'une cinquantaine d'élèves y semait le désordre. La mesure est contestée par le chef d'établissement et certains parents qui signalent des améliorations.

En Angleterre, les inspections concernent l'établissement (et non les enseignants individuellement) et les rapports sont publics avec une version spéciale accessible aux élèves. Le rapport de l'Ofsted, l'inspection britannique, souligne également des progrès mais révèle des résultats nettement insuffisants. Il insiste sur l'absentéisme et les incidents qui se produisent dans certains cours. Article BBC NewsLe rapportBourses : La Fcpe accuse le gouvernement de préférer le privé"Dans le Finistère, les bourses scolaires ne seraient plus versées aux familles, « faute de crédits ». Aux familles de l’enseignement public, s’entend… Dans les établissements privés, en revanche, elles seraient versées rubis sur l’ongle". L'accusation est lancée par la Fcpe, première association de parents d'élèves. Selon elle, dans le Finistère, les crédits pour les bourses du public seraient insuffisants mais le privé aurait obtenu une rallonge. La Fcpe exige un traitement équitable.→ CommuniquéPour la mixité sociale, la Belgique interdit de changer d'écoleLe projet de décret de la ministre de l'éducation de la Communauté française de Belgique, Marie Arena, divise les Belges. Pour lutter contre les écoles ghettos, la ministre a imaginé d'interdire aux élèves de changer d 'école en cours de cycle et d'obliger les établissements à inscrire les demandes d'inscription sur une liste d'attente. Des parents attaquent le décret au nom de la liberté d'enseignement.http://www.7sur7.be/hlns/cache/fr/det/art_382311.html?wt.bron=homeArt2http://www.7sur7.be/hlns/cache/fr/det/art_372686.html?wt.bron=hlnRPArtikelsLe Snpden intervient dans le débat sur la carte scolaireAlors que le ministre de l'éducation nationale vient de remettre son programme de révision de la carte scolaire, le Snpden, principal syndicat des chefs d'établissement, intervient dans le débat.

Les chefs d'établissement approuvent l'objectif annoncé de mixité sociale, mais s'inquiètent de plusieurs propositions et particulièrement de la communication aux parents de nouveaux indicateurs des établissements.  Le Snpden rappelle aussi ses propositions. "La priorité accordée aux demandes de proximité pour l’affectation des élèves, mais aussi la répartition différenciée des moyens attribués aux établissements pour les inciter à favoriser la mixité sociale et les aider à la traiter, et enfin la distinction entre la carte des options, trop souvent utilisée comme un outil de contournement, et les critères d’affectation".Snpden


Sur le site du Café
Sur le Web
Par fjarraud , le .
En direct du forum
La circulaire de rentrée annonce le début d'un commencement de changement
- Faut croire! Mais plus sérieusement, je pense que les remplacements ont toujours été un problème et le seront toujours, tant que personne ne voudra s'y intéresser un peu plus sérieusement. Des mesures sont annoncées, et puis après, on en fait ce...
La circulaire de rentrée annonce le début d'un commencement de changement
- La création de 1000 postes de remplaçant correspond à un réel besoin. Mais je m'interroge sur l'organisation des remplacements. Je suis étonnée de l'indifférence et de l'absence de concertation avec le personnel administratif...
Le Forum "Le système"

Partenaires

Nos annonces