Quand Microsoft imagine l'Ecole du Futur 

"Construire une école pour répondre aux besoins en compétences de la société du XXIe siècle" constitue l'objectif principal de Microsoft dans son opération "Partners in Learning" (partenaires de l'éducation). La motivation est avant tout économique : un niveau de compétences élevé des salariés garantit une économie plus performante avec des sociétés prospères utilisant beaucoup de logiciels.


1

Pour les chercheurs de l'entreprise, les systèmes éducatifs du monde entier ne semblent pas prêts à répondre au défi de l'évolution technologique. Marqués par la hiérarchisation des disciplines au profit des mathématiques, régis par une division du travail entre les enseignants et par la suprématie du face à face, les systèmes éducatifs laissent peu de place à l'innovation et à l'approche collaborative, à l'ouverture sur l'environnement. Dans cette optique et dans la lignée de la littératie(1), les notions de créativité, de réactivité, de capacité à faire le lien entre plusieurs idées, d'envisager plusieurs hypothèses sont définies comme un socle commun pour les citoyens et salariés de demain. Les compétences pour le XXIe siècle seraient en effet les suivantes(2) : la résolution de problème et la pensée critique, la communication orale, la communication écrite, le travail en équipe, le travail dans la diversité, l'utilisation des technologies, le leadership, la créativité, l'apprentissage tout au long de la vie, l'éthique professionnelle, l'éthique sociale.


1
La roue des compétences imaginée par Microsoft

Les compétences à acquérir lors de la scolarité sont regroupées en six catégories dans un référentiel, la roue des compétences, défini par l'équipe de Microsoft : les compétences intrinsèques de l'individu, le relationnel, les compétences opérationnelles, les compétences stratégiques, les compétences organisationnelles, la gestion des résultats. Pour Ken Robinson, le modèle traditionnel de l'école doit être abandonné, puisqu'il bride et amenuise la créativité, au profit d'un nouveau paradigme, l'école du futur. Bill Baxton, autre chercheur de l'équipe, prône quant à lui une vision écologique de l'intelligence, qui reconnaîtrait les compétences, les capacités développées hors du cursus scolaire, dans l'environnement de l'individu.

La pédagogie constructive, l'abandon de la classe " frontale " pour des travaux de groupe, le lien avec l'environnement social, économique, culturel, le recours à de multiples sources d'apprentissage constituent les fondements de l'Ecole du futur définie par la firme. L'enseignant veille à l'implication active de l'élève dans ses processus cognitifs ; la source d'acquisition privilégiée n'est plus dans ce cas ni l'enseignant ni les livres mais la vie réelle.

Les différences entre les élèves sont reconnues et prises en compte dans les groupes et les activités proposées pour apporter mixité et diversité. Les différences peuvent être de type sociales, culturelles, ethniques, dans les modalités d'apprentissage, de mémorisation, les formes d'intelligences, les centres d'intérêt, etc. Les activités alternent travaux individuels et travail coopératif et se concluent par une communication et une évaluation collective par les enseignants et les autres élèves. Elles utilisent les potentiels de recherche d'informations, de publication et d'échanges des Tice. Le " doing by learning " , le développement de la créativité sont donc de mise. D'ailleurs, l'approche de Piaget est la seule référence à un courant pédagogique expressément développée lors des conférences.

Microsoft investit 35 millions de dollars dans des partenariats avec des états, des collectivités locales et des communautés d'enseignement pour aider des projets de formation, des enseignants, le développement de contenus, des recherches ou des dispositifs innovants. Les partenariats les plus ambitieux aboutissent à des accords public/privé. Sept états américains ont ainsi conclu des accords pour développer des approches innovantes dans l'éducation. L'implication de Microsoft se manifeste aussi par la mise à disposition d'outils, d'ouvrages, la mise en réseau des écoles du futur, d'enseignants innovants, et l'organisation de rencontres comme " Innovative Teachers " et le sommet " School of the Future "


La roue des compétences
http://www.microsoft.com/education/competencies/default.mspx
Les présentations des intervenants
http://sofsummit.com/presos.aspx
Ken Robinson : "apprendre à être créatif"
http://sofsummit.com/Documents/Sir%20Ken%20Robinson.ppt
le site de Ken Robinson
http://www.sirkenrobinson.com/
Télécharger l'ouvrage "101 ideas for innovative teachers"
http://download.microsoft.com/download/b/b/5/[...]




  1.  Aptitude à comprendre et à utiliser l'information écrite dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d'atteindre des buts personnels et d'étendre ses connaissances et ses capacités.
  2.  http://www.21stcenturyskills.org/documents/FINAL_REPORT_PDF9-29-06.pdf

Page publiée le 01-12-2006

Sommaire :

Par fgiroud , le .
En direct du forum
Bac-Brevet 2013
- Publié : vendredi 10 mai 2013 09:13Objet : Bac-Brevet 2013Bonjour, Je suis enseignant en Sciences de l'Ingénieur. J'interviens principalement en Première et Terminale série S - Sciences de l'Ingénieur. Une fois de plus, je constate que...
Le guide du web 2013 du Café pédagogique : Maternelle
-
Le Forum "Les dossiers"

Partenaires

Nos annonces