L’EXPRESSO Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

L'Expresso du 6 Avril 2007 

 Par François Jarraud

N'hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en cliquant sur le bouton "réagir à cet article" situé tout en bas de la page. 
Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s'être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !


Le fait du jour

La laïcité pour les éducateurs
"Aujourd’hui la laïcité, telle qu’elle s’est progressivement construite dans notre pays, est confrontée à des revendications de toute nature devant lesquelles les éducateurs, parents, personnels de l’Education Nationale, formateurs, animateurs ou travailleurs sociaux se sentent parfois démunis. Pour y remédier, ce site donne sur diverses questions des informations sur les aspects juridiques, législatifs ou réglementaires, mais aussi des prises de position diverses et argumentées ainsi que des témoignages et des relations d’expériences… Conçu dans un esprit laïque, c’est-à-dire serein et dépassionné, mettant à l’écart les préjugés, les idées toutes faites ou les stigmatisations, et évitant le « prêt à penser » ou l’affirmation de certitudes non fondées, il veut permettre aux éducateurs d’apporter des solutions appropriées, conformes aux valeurs républicaines, par une démarche individuelle, rationnelle et critique et par l’action collective". Créé par la Ligue de l'enseignement, les Cemea et les Francas, le site bénéficie du soutien de personnalités aussi diverses que Maurice Agulhon, Fadela Amara, Etienne Balibar, Eric Debarbieux, François Dubet, Gérard Noiriel, Laurent Mucchielli etc. (sans parler du Café).

Le point fort de ce site c'est d'aborder les questions de façon très concrète : les parents peuvent-ils obliger leurs enfants à porter des signes religieux ? La mixité est-elle toujours souhaitable ? Peut-elle être refusée pour des motifs religieux ? De nombreuses questions concernent les enseignants, y compris des thèmes qui font débat comme "comment les enseignants doivent-ils concilier le respect de la liberté de conscience de leurs élèves et le devoir de leur apprendre à penser librement ?".

Avec ce site, les éducateurs disposent d'un outil d'infirmation et de réflexion qui est particulièrement bien venu. Le site


Editorial


Quels espaces pour la classe du futur ?
Document extrait de la brochure Class Rooms of the FutureLes profs ont-ils leur mot à dire sur l'architecture des bâtiments scolaires ? La question arrive dans les médias anglais alors que l'Angleterre s'engage dans un vaste programme de reconstruction de tous les établissements secondaires d'ici 2020.

L'association des professeurs (ATL) prend les devants et entreprend une vaste enquête sur l'état des locaux scolaires. Elle souhaite peser sur les décisions des architectes de façon à avoir des locaux mieux adaptés.

C'est que l'architecture scolaire a évidemment à voir avec la place de l'école dans la société, le fonctionnement de l'école, le mode d'enseignement, la posture du maître et les relations entre enseignants et élèves. Il suffit d'observer les locaux actuels pour retrouver les normes hygiénistes, l'organisation par classe, le désir de surveillance qui animaient les architectes de la IIIème République.

Quels peuvent être les enjeux de l'école du futur ? Elle aura d'abord à être accessibles à tous les jeunes, y compris les enfants handicapés.  Elle devra fonctionner dans un univers où la mobilité est la norme : comment assurer l'accès partout aux sources d'information ? Elle devra fonctionner avec des jeunes qui ont envie et besoin d'échanger pour construire les connaissances : comment permettre un vrai fonctionnement de groupes de travail ? Elle devra permettre le fonctionnement démocratique de l'établissement ce qui suppose de vastes espaces de rencontre. Elle devra également à la fois s'ouvrir sur la communauté locale et être un espace sûr. Elle devra aussi tenir compte de l'évolution du métier d'enseignant par exemple de la durée de sa présence dans les lieux.

Faudra-t-il maintenir un CDI ou multiplier les lieux d'accès à la documentation ? La salle de classe devra-t-elle être conçu pour un groupe fixe ou modulable ? Les professeurs devront-ils disposer d'une salle des profs ou de bureaux ?

Les réponses à ces questions n'appartiennent évidemment pas aux architectes. Elles dépendront de l'évolution du système éducatif et de ses valeurs. Article du GuardianClass room of the Future


Le système

Parents, lycéens et profs veulent être écoutés
"Nous demandons solennellement que ces méthodes s'arrêtent, que le prochain ministre prenne en compte le fait que les parents, les professeurs et les élèves ont une expertise collective du système éducatif incontournable". Faride Hamana, président de la Fcpe, participe à l'appel lancé par 7 organisations regroupant des parents d'élèves (la Fcpe), des lycéens et étudiants (Unl, Fidl, Unef), des enseignants (Sgen Cfdt, Se-Unsa) et la Ligue de l'enseignement.

Son secrétaire a dénoncé "trois constantes (de l'ère Fillion – Robien) : une gestion d'épicier, une pensée éducative réactionnaire et le mépris pour les acteurs de l'Ecole".Dépêche AFP


Au collège Pompidou la grève continue
On a beau s'appeler "Pompidou" et résider dans le département du candidat UMP, on peut être méprisé. Des enseignants du collège Pompidou de Villeneuve-la-Garenne (92) continuent leur mouvement de protestation. " Nous sommes en zone d'éducation prioritaire mais quelle priorité leur est véritablement donnée ?" nous écrivent-ils. "Les locaux sont dans un état de vétusté intolérable, les plafonds s'écroulent en plein cours, les rideaux sont déchirés, les murs dégradés. L'unique salle d'informatique compte 14 ordinateurs pour 670 élèves. En début d'hiver, les cours ont eu lieu sans chauffage pendant une dizaine de jours".

Mais les enseignants se plaignent également des fermetures de classes (4 à la prochaine rentrée) entraînant 10 pertes de postes. Enfin le climat scolaire est aussi dénoncé.  Depuis le 31 mars des parents bloquent chaque matin ce collège déshérité dans le plus riche département de France. Blog

Le B.O. publie le cahier des charges des lycées Ambition réussite
Les lycées Ambition réussite participent du plan pour l'enseignement prioritaire développé par Robien. On estime qu'il pourrait concerner 49 établissements. C'est dire sa modestie.

Selon ce plan, les élèves bénéficieront " d’un accompagnement et d’aides ciblées dont les modalités seront inscrites dans le projet de l’établissement : des dispositifs de soutien méthodologique et/ou disciplinaire ; tutorat ; études surveillées ou accompagnées ; colles... ;  un accompagnement à l’orientation favorisant l’individualisation des parcours ; un suivi régulier grâce aux TICE et aux espaces numériques de travail (ENT) ; un complément culturel dispensé dans le cadre d’un partenariat". Ces outils seront développés dans le cadre de partenariats avec les collectivités locales, des fédérations d'entreprises ou des associations. La circulaire ne précise pas les moyens supplémentaires accordés par l'Etat…Au B.O.

Mouvement des profs du privé : un nouveau texte réduit la portée de la CCMA
En application de la loi de 205, le mouvement des maîtres du privé a été réorganisé de façon à renforcer les droits à l'emploi des enseignants. Une circulaire publiée au B.O. du 5 avril vient rogner le pouvoir de la CCMA et rappeler les droits des chefs d'établissement.  " Les commissions consultatives mixtes doivent naturellement, lors de l’examen des candidatures, privilégier l’ordre de priorité prévu par le décret. Il leur est toutefois possible de prendre en compte des considérations liées à la situation particulière des maîtres pour modifier cet ordre de priorité…. Une fois que la commission consultative mixte a délibéré, l’autorité académique en reprendra les propositions dans la mesure où l’administration a pu faire valoir sa position au sein de la commission. L’autorité académique peut toutefois, si nécessaire, s’en écarter et ne pas retenir certains des candidats proposés ou en retenir d’autres". Au B.O.

Le Burkina vote la scolarisation de 6 à 16 ans
Selon Le Faso, le gouvernement burkinabè a adopté le 28 mars un projet de loi d'orientation de l'éducation qui vise l'enseignement gratuit et obligatoire de 6 à16 ans. Un projet ambitieux puisque aujourd'hui seulement 40% des jeunes sont scolarisés dans le primaire et 10 % dans le secondaire. 29% des enfants seulement terminent l'enseignement primaire.Article du FasoStatistiques


L'élève

L'Angleterre débat de la scolarisation des tout-petits
"Comparé aux enfants qui viennent 1 ou 2 jours par semaine, les enfants qui viennent 3 jours ou plus sont davantage anti-sociaux". Cette enquête du Department of Education contredit l'effort gouvernemental pour développer les nurseries. L'association des nurseries contre-attaque en montrant les limites de l'enquête (800 enfants de quartiers défavorisés).Article BBCRappel : dossier du Café


Entrer en 6ème
Avec les vacances, les élèves de Cm2 vont recevoir leur dossier d'inscription en 6ème. Les parents doivent indiquer sur le dossier le régime de l'enfant (externat, demi-pension, internat), la langue étrangère retenue, l'option facultative. Le dossier nécessite souvent de photos d'identité, les certificats de vaccination. Sur Service PublicL'orientation dans le Guide de rentrée du CaféUn DVD pour entrer en 6ème


Le bac ou remboursé !
"Avec la garantie Hatier, Bac ou remboursé". Un peu provocante cette publicité des éditions Hatier. Hatier rembourse l'achat d'un ouvrage de préparation au bac (collection Annabac, Livre & Clic, Fiches Bac etc.) si vous n'obtenez pas votre bac. L'éducation nationale, elle,  ne rembourse pas encore le consommateur…


 

 

 

 

 

 


 

Orientation : Vous avez dit médecine ?
Que deviennent les bacheliers qui s'inscrivent en médecine ? Une étude ministérielle retrace leur parcours. Sur 100 bacheliers inscrits en2002, 13 passent en seconde année, 61 redoublent, les autres (26) se réorientent. Au bout de deux ans, seulement 35 seront passés en seconde année. 65 auront échoué.

Qui constitue ce tiers d'étudiants qui réussit en médecine ? Des jeunes de milieu favorisé, titulaires d'un bac S option maths avec mention. L'étude

Nouveaux magazines sur CapCanal
La chaîne de télévision dédiée à l'éducation étend son réseau hors de Lyon sur Grenoble et Saint-Etienne. Parmi les nouvelles réalisations, le 16 avril un magazine sur l'architecture scolaire (avec M.-C. Derouet-Besson) et le 17 avril une projection débat sur le livre jeunesse.Cap Canal


La classe

A Anglet les Tice en fête
Après les Landes en octobre dernier, ce sont les Pyrénées Atlantiques qui exposent leur politique et leurs applications en matière de Tice en terre d'Aquitaine. Le 28 mars était organisée au collège Endarra d'Anglet la journée e-éducation, une journée d'échanges où les témoignages d'enseignants et d'élèves ont été écouté par près de 750 personnes.

La notion de convergence éducative de territoire, le choix de thèmes liés aux problématiques locales ont donné le ton et le rythme de la journée prolixe en innovations et en réalisations. L'accent lui, balançait entre Pays Basque et Béarn, Pyrénées et Océan avec un programme associant des interventions en espagnol, en français et en langue basque.Notre reportage


Intertice : Le rendez-vous francilien des Tice
Mercredi 4 avril, la manifestation « Intertice, carrefour des usages pédagogiques en Ile de France », organisée par les trois académies franciliennes et le conseil régional, accueillait à Paris, pour sa troisième édition, quelques deux mille cinq cents inscrits au centre des congrès et au carrefour numérique de la Cité des sciences et de l’industrie.Notre reportage


Citoyenneté

Expulsions : Le rapport explosif de la Cimade
"Le présent rapport démontre, étape par étape, critère par critère, que les familles, victimes d’une logique de quota, ont été massivement confrontées à des refus de régularisation à la fois injustes et arbitraires". Intitulé "de la loterie à la tromperie", le rapport de la Cimade sur l'application de la circulaire du 13 juin 2005 relative à la régularisation des familles étrangères d'enfants scolarisés établit de façon très précise comment ces familles ont été instrumentalisées  par le ministre de l'intérieur pour construire son personnage politique.

"La circulaire du 13 juin 2006 n’a donc été en réalité qu’un « coup politique ». Casser le mouvement de mobilisation engagé autour des familles en accordant quelques milliers de régularisations et donner des gages de fermeté en affichant plus de 24 000 refus de séjour semblent avoir été les véritables objectifs poursuivis. Quant à la promesse du ministre de l’Intérieur de régulariser tous ceux qui répondent aux critères de la circulaire du 13 juin ? un mensonge..."

Le rapport montre comment l'Intérieur a décidé de ne pas respecter les critères de régularisation énoncés dans la circulaire et de s'en tenir au quota annoncé alors qu'un tiers des dossiers n'avait pas encore été déposé. Dès la parution de la circulaire on voit comment l'administration agit pour empêcher les régularisations. Tout est bon. A commencer par  le refus de délivrer les dossiers ou l'absence de personnel pour les instruire (à Bobigny on en arrive à jeter les dossiers en l'air seuls ceux qui arrivent à en attraper un peut déposer une demande).  Chaque procédure a inventé sa liste de pièces à joindre au dossier créant une inégalité de fait. Les préfectures ont aussi fait preuve d'inventivité pour justifier les refus ou souvent refuser sans justifier. L'argument de la maîtrise insuffisante de la langue française a souvent été utilisé en ce sens et on sait qu'il est depuis réapparu.

Ce document fait honneur à la Cimade et honte à l'Etat français. La Cimade appelle le prochain gouvernement à mettre fin à ces dysfonctionnements et à ces traitements iniques. Encore faut-il qu'il ne soit pas constitué par l'ancien ministre de l'intérieur… Au moment où vous lisez ces lignes, Grace Droba, une centrafricaine de 21 ans, est en attente d'expulsion. Elle doit épouser un français samedi 7 avril.Le dossier


Les disciplines

Faites votre carte dans Google Maps
Google Maps offre maintenant la possibilité de créer ses propres cartes directement dans le site Google Maps. L'application permet d'ajouter des repères, des symboles, de tracer des droites etc. Pour Pascal Buch, l'application est à la portée des élèves de cycle 3 du primaire. Et il le prouve en montrant étape par étape comment faire.Google MapsArticle P. Buch

Langues : Langues régionales au collège
Le Journal officiel du 5 avril fixe les programmes de l'enseignement des langues régionales au palier 1 du collège. Ils sont applicables à la rentrée 2008.Au J.O.

EEDD : Le Plan triennal
Déjà annoncé par le Café, le B.O. du 5 avril publie une circulaire qui officialise un "Plan triennal en faveur de l'éducation au développement durable". Il s'agit " d'inscrire plus largement l’éducation au développement durable dans les programmes d’enseignement; de multiplier les démarches globales d’éducation au développement durable dans les établissements et les écoles; de former les professeurs".

Face à ces directives ambitieuses le B.O n'annonce aucun effort concret. "Il convient d’adapter et de renforcer le pilotage aux différents échelons". Au B.O.

Arts : Programmes de terminale
Le B.O. du 5 avril définit les programmes pour 2007-2008. En série L, enseignement de spécialité, les trois champs artistiques à étudier dans l’approche culturelle du programme relative à “l’œuvre et le corps” le seront dans le cadre des questions suivantes : Champ de l’activité picturale et de la création d’images fixes et animées : Averty, Nam June Paik, Dan Graham etc., champ architectural : musées rénovés au20ème siècle; champ des productions tridimensionnelles : la statuaire.
En option facultative toutes séries, le polyptique de Rubens, Olympe de Gouges de Mam June Paik, "Long term Parkig" d'Arman sont retenues.

En cinéma audiovisuel série L, le B.O. choisit Hiroshima mon amour, 2046 de Wong Kar Wai et L'aurore de F.W. Murnau.

En musique, série L, Wagner, Debussy, Bartok ey Haydn sont à l'honneur. En option facultative, la musique de "la mort aux trousses " d'Hitchcock (Bernard Herrmann), les Litanies de J. Alain, Purple Haze d'Hendrix.

Le B.O. publie également les programmes d'histoire des arts et de théâtre.Au B.O.


ST2S : les programmes au B.O.
L'Expresso les avait annoncé le 26 mars. Les programmes de sciences physiques et chimiques, biologie, physiopathologie, technique sanitaires et sociales pour la classe de terminale et les activités interdisciplinaires sont publiés au B.O. du 5 avril. Les programmes



Le CaféPour les derniers Expressos :
Expresso du 5 avril 2007
Expresso du 4 Avril 2007
Expressio du 3 avril 2007
Expresso du 2 avril 2007
Expresso du 30 mars 2007
Expresso du 29 mars 2007
Expresso du 28 mars 2007
Expresso du 27 mars 2007
Expresso du 26 mars 2007
Expresso du 23 mars 2007
Expresso du 22 mars 2007
Expresso du 21 marsExpresso du 20 marsExpresso du 19 marsExpresso du 16 marsExpresso du 15 marsExpresso du 12 marsExpresso du 9 mars Expresso du 6 mars Expresso du 5 mars Expresso du 2 mars Expresso du 26 février Expresso du 21 février Expresso du 16 février Expresso du 15 févrie


Par fjarraud , le vendredi 06 avril 2007.
En direct du forum
Rythmes : Pour le Snuipp, la réforme est très massivement rejetée par les enseignants
- De : fjarraud Publié : jeudi 22 juin 2017 07:14 Objet : Rythmes : Pour le Snuipp, la réforme est très massivement rejetée par les enseignants Je pleure devant une aussi grande bêtise. j'ai connu le temps béni de la semaine de 4 jours et demi...
Les devoirs c'est vraiment efficace ?
- Êtes vous enseignant jean ? De : fjarraudPublié : mardi 27 juin 2017 08:07Objet : Les devoirs c'est vraiment efficace ?
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces