L'Expresso du 7 Décembre 2007 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Première lecture officielle de Pirls et Pisa

ÉDITORIAL

PISA cherche pizzaiolo

LE SYSTEME

Pour le Sgen Cfdt, Pisa donne l'occasion de changer l'Ecole l PISA : Le Japon catastrophé l Etats-Unis : Les résultats en lecture ne sont pas proportionnels au nombre d'heures de cours l Angleterre : Les évaluations nationales vivement critiquées  l Polynésie : Le premier kit d'éducation au patrimoine polynésien l Au Bénin, école des filles et développement marchent ensemble

L’ÉLÈVE

Blocages : La Peep fulmine l Une association milite pour le retour des châtiments corporels l L’enfant dans le monde au Cddp 95 l Une proposition de loi contre les cigarettes bonbons

CITOYENNETE

Prisons : Une situation honteuse

LES DISCIPLINES

Primaire : Les TICE à la une du Nouvel éducateur l Lettres : Publication d'un texte inédit de Stendhal l EDD : Le concours du "Grenelle environnement" au B.O. l Histoire : Histoire et mémoire de la guerre d'Espagne

LES TICE

Autrans 2008 c'est parti

 

 

Le fait du jour

 

Première lecture officielle de Pirls et Pisa

Il revenait hier à la Depp, direction des études du ministère de l'éducation nationale, de donner une première interprétation  officielle des deux grandes enquêtes qui nous occupent depuis une semaine : Pirls et Pisa. Pour la première, la Depp retrouve les analyse de 2001.

 

L'analyse de Pisa 2006 permet de situer sur des compétences précises les faiblesses françaises. "Les élèves français réussissent mieux dans le domaine des raisonnements scientifiques que dans celui faisant appel à une utilisation des connaissances" relève la Depp. Mais une information mériterait davantage d'analyse : "Entraînant une baisse globale de 17 points entre 2000 et 2006, le pourcentage des élèves de niveaux faible et très faible est passé de 15 à 22% (en moyenne dans l’OCDE on est passé de 18 à 20%), avec dorénavant 8,5% des élèves de niveau très faible, contre 4% en 2000."

Surle Café,lire le compte-rendu de F Solliec

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

PISA cherche pizzaiolo

Le silence ministériel sur les résultats de l'enquête Pisa est étourdissant. Il se prolonge maintenant depuis une semaine, quand les premières informations ont filtré dans la presse.  Pourtant X. Darcos bénéficie des analyses de la Depp et de celle de l'Inspection générale dans lesquelles il peut emprunter des éléments de sa réponse. Certes il "bénéficie" aussi de l'invitation ferme du Snes à ne pas prendre en compte l'enquête Pisa. Mais cette ligne n'est pas majoritaire dans les organisations syndicales comme en témoignent les déclarations du Snuipp et du Sgen. On s'interroge donc sur les raisons de ce silence, qui, après tout , n'est peut-être que tactique. 

 

Le ministre hésite-il à descendre sur le terrain pédagogique ? Car les analyses venues de son ministère se situent strictement dans ce périmètre. On le voit dans les travaux de la Depp qui isolent des points faibles chez les élèves français. Ainsi leur peur devant les questions, leur difficulté à réutiliser des connaissances etc. Ces observations avaient déjà été faites sur Pisa 2003. Sans que le système soit capable d'y remédier. La défense de la liberté pédagogique peut-elle aller jusqu'à laisser les enseignants ne pas tenir compte de ces travaux ? Ce serait surprenant.

 

Le ministre hésite-il à aller sur le terrain social ? Car la grande leçon de Pisa c'est la forte progression en nombre des élèves faibles et leur baisse de niveau. Ainsi la Depp révèle que, pour la culture mathématique "le pourcentage d’élèves faibles passe de 18% à 22% et leurs performances chutent de 20 points". En culture scientifique,  "les résultats en culture scientifique sont globalement proches de ceux de l’OCDE … Les élèves français sont moins nombreux (78,9 %) que la moyenne des élèves de l’OCDE (80,7 %) à atteindre le niveau 2... Ceci a tendance à tirer les résultats de la France vers le bas de l’échelle globale". Evidemment ce creusement des inégalités sociales à l'Ecole depuis 2003 semble une claque pour les responsables précédents dont certains sont encore aux affaires… Mais nul ne sait quelle est la part de l'Ecole et celle de l'aggravation des inégalités sociales dans le pays dans ces mauvais résultats. Est-ce cette question que l'on doit éviter de poser ?

 

Pourtant Pisa est aussi une chance pour X. Darcos. Alors que Pisa 2001 et 2003 avaient été accueillies avec scepticisme et résistance dans la profession enseignante, Pisa 2006 participe d'un débat engagé sur l'Ecole. L'enquête peut constituer un levier pour changer l'Ecole. Une certitude : la pisa se mange chaude…

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Pour le Sgen Cfdt, Pisa donne l'occasion de changer l'Ecole

"Ne nous disputons pas autour du thermomètre et attaquons nous aux causes de la fièvre !" Le Sgen-Cfdt prend nettement position devant les résultats de Pisa.  "Faut-il s'interroger longuement sur la place exacte du système éducatif français dans un classement international, alors que tous les observateurs de ce système s'accordent pour reconnaître la « panne » dont il est victime depuis une dizaine d'années : coup d'arrêt à l'élévation générale des niveaux de qualification et échec dans la lutte contre les sorties sans qualification".

 

Le syndicat propose "la reconnaissance des équipes éducatives ; la mise en place d'un système d'évaluation collective des personnels sur la base des projets d'établissement ; une action politique, concertée avec les collectivités locales pour développer la mixité sociale dans les établissements scolaires ; un socle commun ambitieux visant la réussite de tous les élèves".

 

 

PISA : Le Japon catastrophé

"Le relâchement de la politique éducative a conduit à plus de mollesse" tonne le porte parole gouvernemental. "Des inquiétudes sont en train de naître quant à l'avenir de notre pays en tant que puissance scientifique et technologique", titre le Yomiuri. Le Japon reste pourtant en tête de Pisa mais il est classé au 10ème rang en maths.

Article Agefi

 

Etats-Unis : Les résultats en lecture ne sont pas proportionnels au nombre d'heures de cours

Avec 540 points en moyenne dans l'enquête PIRLS, qui mesure internationalement les compétences en lecture des écoliers de CM1, les Etats-Unis pourraient être satisfaits. Après tout nous sommes en France loin derrière, à 522. Mais la presse américaine souligne deux déceptions. La première est sociale. Malgré les efforts de la loi No Child Left Behind, malgré un système dévaluation qui oblige les écoles à faire progresser les minorités, l'écart entre les groupes ethniques demeure :  les écoliers "blancs" obtiennent 560 points,  soit presque le score maximum, les "noirs" 503, les "hispaniques " 518.

 

L'autre déception vient de l'écart entre les investissements et les résultats. Les écoliers américains bénéficient maintenant de plus de 6 heures de lecture par semaine, ce qui est nettement plus que la moyenne Ocde. Visiblement tout ce temps ne suffit pas à faire progresser les minorités. 

Article Education Week

 

Angleterre : Les évaluations nationales vivement critiquées

"Au mieux ce classement (des établissements) montre simplement où les riches vivent. Au pire, il démoralise des écoles qui travaillent dur pour apporter une éducation de qualité à des jeunes qui en ont été privés". Sur BBC News, le président du syndicat des chefs d'établissement n'a pas de mots assez durs sur le système national d'évaluation. Pourtant les résultats des tests nationaux pour les écoliers de 11 ans viennent d'être publiés et le gouvernement se félicite d'une montée régulière du niveau dans 54% des écoles. 80% des jeunes ont atteint le niveau attendu.

 

Le problème c'est que ces bons résultats paraissent quelques jours après la publication de Pisa qui est marquée par une nette dégringolade pour l'Angleterre. Enfin 5 écoles, parmi les plus cotées, ont été convaincues de tricherie. En effet, comme ce classement est utilisé par les familles pour sélectionner leur école, il est important pour les écoles d'être bien classées et une forte pression s'exerce sur les enseignants, particulièrement dans les écoles des quartiers défavorisés. Des incidents similaires se sont produits également aux Etats-Unis.

Article Guardian

Article BBC News

 

Polynésie : Le premier kit d'éducation au patrimoine polynésien

Selon Tahiti Presse, le kit d'éducation au patrimoine polynésien sera envoyé à toutes les écoles primaires de Polynésie. Réalisé parla Jeune chambre économique de Tahiti, il invite les écoliers à respecter le patrimoine culturel polynésien. Il évoque la biosphère de Kakarava, les instruments de musique traditionnelle, la construction d’une pirogue traditionnelle, la protection du requin, la mise en terre du placenta etc.

Présentation du kit

Article Tahiti Presse

 

Au Bénin, école des filles et développement marchent ensemble

"Dans le village, la majorité des gens vivent en dessous du seuil de pauvreté. Du coup, pour ces familles paysannes, l'école coûte cher. Les parents doivent payer les fournitures, les frais d'inscription, le salaire des enseignants communautaires. Or, le mariage précoce, le travail et la traite des enfants leur rapportent de l'argent. Dès lors, les parents préfèrent ne pas scolariser leurs filles". Larisse Houssou, dans Fraternité, montre excellemment la  difficulté à faire progresser la scolarisation des filles dans les villages.

 

Elle avance grâce à un programme Unicef qui s'appuie sur les mères. L'organisation les alphabétise puis les aide à démarrer des activités économiques grâce à des micro crédits. C'est en changeant la position sociale des femmes que l'ont améliore celle des filles. C'est aussi en amenant les jeunes filles à s'entre aider.

Article Fraternité

 

Revenir au sommaire

 

 

Blocages : La Peep fulmine

"La PEEP-Paris dénonce les blocages instaurés aujourd’hui… Ce sont quelques irréductibles qui empêchent l’accès aux établissements au mépris des principes fondamentaux du droit à l’éducation. Leur attitude défiant toute autorité et tout respect dû aux adultes…" La Peep durcit le ton sur les blocages lycéens. 

 

Une association milite pour le retour des châtiments corporels

"Faut-il supprimer le châtiments corporels ? Les enfants d'aujourd'hui sont-ils bien élevés ? Comment les faire progresser ?" Ces questions font les titres d'un dossier de l'association Union des familles en Europe qui s'est fixé comme but la réhabilitation des bonnes vieilles méthodes de dressage.

 

Ces questions sont proprement scandaleuses. Comment peut-on demander s'il faut supprimer les châtiments corporels, alors que la loi les punit ? Tout le dossier apporte des réponses qui banalisent les violences sur enfants. Selon l'UFE, la fessée est hyper populaire y compris chez les victimes. Et puis elles sont méritées (là aussi les victimes acquiescent) parce que "les enfants sont mal élevés" du fait du laxisme des parents, du déclin des valeurs et du laxisme des enseignants…

 

Le lecteur a ainsi droit à 40 pages d'apologie de la fessée et des violences sur enfants, amplement ornées d'illustrations pour revues amatrices de chair enfantine. La fascination pour la fessée cul nu est d'ailleurs un thème récurrent sur le site de l'UFE. Cette association qui milite pour le mariage ("entre individus de sexe opposé") et "le renouvellement dynamique des générations" avait déjà proposé une "enquête" sur le retour de l'uniforme.

L'UFE

  

Les émeutes dans les Clés

"Banlieue : pourquoi ça a flambé ?" La question est bine présente dans les salles de classe. Les Clés de l'actualité n°734 invite JM Stébé, sociologue, à expliquer la poussée de violence.  Le numéro propose aussi un dossier clair sur le protocole de Kyoto.

Les Clés

 

 

 

 

L’enfant dans le monde au Cddp 95

"Jamais le monde ne fut si infantile et jamais il ne congédia autant l'enfance… L'enfant y est réduit à l'état d'objet… Dans une autre vision de la culture, de la ville, des médias, l'enfant pourrait redevenir sujet, si l'on savait, avec lui, faire oeuvre de pédagogie". Philippe Meirieu sera l'invité du Cddp 95 le 13 décembre à Cergy Pontoise.

Le programme

 

Une proposition de loi contre les cigarettes bonbons

"Depuis quelques mois, un fabricant de cigarettes… commercialise en France des cigarettes dites « cigarettes bonbons », qui ciblent clairement, explicitement et uniquement les mineurs. Tout est fait en effet pour « attirer l’œil » des plus jeunes : noms attractifs Black Devil ou Pink Elephant, au goût de chocolat (chocolate flavour), ou de vanille (vanilla flavour), présentation originale, puisque les cigarettes sont entièrement roses ou noires. Plus pervers encore, le filtre des cigarettes Black Devil, chocolate flavour est même sucré ! Nous considérons que cette pratique doit cesser immédiatement". Le député M. Zumkeller propose l'interdiction des cigarettes bonbons.

 

Un de ses collègues, T. Mariani, propose, lui, de lever l'interdiction de fumer dans les cafés et restaurants.

Proposition de loi

Proposition de loi

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

Prisons : Une situation honteuse

On savait que l'on pouvait mourir de faim dans l'indifférence en prison. On savait que les locaux étaient sales et vétustes. On connaissait l'absence de soins. Toute cela a été dénonce dans nombre de rapports y compris parlementaires. Et on pouvait donc penser que les choses avaient changé. Le Monde publie des extraits d'un rapport du Conseil de l'Europe qui cite des "traitements inhumains et dégradants" dans les prisons françaises.

 

Un exemple à Fresnes : "Les patients présentant des états de souffrance aiguë étaient placés dans l'une des cellules d'isolement, traités sous contrainte si nécessaire, et obligés de rester nus en cellule, soumis à un contrôle visuel régulier du personnel pénitentiaire. Il ne fait aucun doute aux yeux du CPT qu'une telle situation s'apparente à un traitement inhumain et dégradant pour le patient concerné (et est également dégradante pour le personnel concerné)."

Artcle du Monde

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Primaire : Les TICE à la une du Nouvel éducateur

"Le TBI est-il soluble dans une classe Freinet ?" Voilà bien une question du Nouvel éducateur 185 qui ne perd pas non plus l'objectif de changer l'Ecole avec les Tice.  Le numéro ne se limite pas à montrer une grande variété d'usages coopératifs mettant en scène l'ordinateur pour communiquer ou pour écrire,le TBI,l'appareil photo, Spip, la visioconférence, la radio numérique…  Chaque article prend de la distance et ramène à ce qui fait la particularité du mouvement Freinet : son regard sur l'enfant, ses capacités créatives et coopératives, sa volonté aussi d'essayer "natirellement"….. Et Célestin, avec la souris il aurait fait quoi ?

Le sommaire

 

Lettres : Publication d'un texte inédit de Stendhal

C'est une œuvre de jeunesse, un cahier inédit de Stendhal, daté de 1808, qui sort de l'ombre et est publié aux éditions Kimé sous letitre "Histoire d'Espagne".

Présentation

 

EDD : Le concours du "Grenelle environnement" au B.O.

Le Café avait présenté l"'événement le 30 novembre. Le concours du "Grenelle environnement" est maintenant dans le B.O. "L’opération intitulée “L’École agit ! Le Grenelle Environnement à l’École”, souhaitée par le ministre de l’éducation nationale, a pour but de sensibiliser les élèves à ce défi majeur de société que représente le développement durable. Elle permettra à la communauté éducative d’être une force de proposition active. Cette opération prendra la forme d’un “appel à projets” dans les académies".  Le concours est ouvert aux collégiens et lycéens.

Au B.O.

Dansle Café, présentation

 

Histoire : Histoire et mémoire de la guerre d'Espagne

A l’occasion du 70ème anniversaire de la Guerre d’Espagne, l'Institut National de Recherche Pédagogique, la Ligue de l'Enseignement et l'Université Autonome de Barcelone organisent deux journées les 11 et 12 décembre à Lyon (69) sur l'histoire et la mémoire de la Guerre d'Espagne.

 

"Ces journées permettront de mettre en débat les enjeux liés à la mémoire, de la transmission des valeurs et de l’esprit de résistance" affirment les organisateurs. Il y sera beaucoup question de mémoire, y compris celles del'exil républicain, et d'enseignement  de la guerre en France et en Espagne.

Le programme

 

Revenir au sommaire

 

les tice

 

Autrans 2008 c'est parti

Comme chaque année tous les acteurs de l’internet sont invités à se retrouver à Autrans pour échanger, s’informer, pratiquer l’internet d’aujourd’hui et découvrir l’internet de demain, mais surtout pour tisser leur réseau et lancer de nouveaux projets ou initiatives. C'est du 9 au 11 janvier.

Le programme

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le vendredi 07 décembre 2007.

Partenaires

Nos annonces