L’EXPRESSO Imprimer  |  Télécharger nous suivre sur Twitter nous suivre sur Facebook

L'Expresso du 25 Janvier 2008 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Ecogest, une salle pour 4 000 profs

ÉDITORIAL

A quoi sert le forum Tice du ministère ?

LE SYSTEME

Les profs en tête des manifs le 24 janvier l Darcos propose un pacte aux associations complémentaires l Enseignement agricole : les annonces de fermeture s’enchaînent.

L’ÉLÈVE

Le mondial des métiers l Angleterre : Autonomie des établissements et inquiétudes des parents…  l L'épidémie de transe sévit à nouveau au Cameroun

LA CLASSE

"Grande Lessive" le 7 février : vers les 100 000 participants !

CITOYENNETE

27 Janvier la Journée de la mémoire de l'Holocauste l Anthologie du judaïsme

LES DISCIPLINES

Primaire : Zou le tatou revient…l Langues : L'APLV inquiète de l'organisation du brevet l Allemand : Les échanges franco-allemands l Maths en ST2S l E.D.D. : Formaterre 2007

 

 

Le fait du jour

 

Ecogest, une salle pour 4 000 profs

Les lieux virtuels aussi peuvent être des sanctuaires. C'est le cas de la liste de discussion Ecogest. Qu'on en juge. Crée par l'institution il y après de 10 ans,  Ecogest arrive à être une liste de discussion bien vivante (près de 7 000 messages par an) et non modérée. Incontestablement c'est un cas unique dans l'univers éducatif français, qui doit beaucoup aux qualités de son initiateur, Alain Séré, de sa gestionnaire, Annie Kintzig, et de ses membres, les professeurs d'économie-gestion.

 

Evidemment c'est lors d'un jour de grève, le 24 janvier, que la liste passe le cap symbolique des 4 000 abonnés. C'est l'occasion de demander à Annie Kintzig les ingrédients de cette recette miracle.

Lire la suite de cet article

 

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

A quoi sert le forum Tice du ministère ?

Ouvert depuis 24 heures, le forum mis en place par le ministère pour accompagner la mission E-educ (voir L'Expresso du 24 janvier) propose des thèmes de discussion : "En quoi l’usage des ordinateurs, d’Internet et des outils multimédias dans l’enseignement peut-il faire évoluer la pédagogie et l’organisation de la classe ? Pensez-vous que les technologies de la communication et de l’information sont utilisables dans toutes les matières ? A votre avis, leur apprentissage doit-il être intégré à chaque matière enseignée ou faire l’objet d’un enseignement spécifique ? Pourquoi ? Que pensez-vous de l’idée, pour les enseignants, de mettre leurs cours en ligne pour qu’ils puissent être utilisés par d’autres enseignants ou par d’autres élèves ?" etc.

 

Evidemment, les réponses sont tout autres. C'est dans la nature d'un forum que d'attirer les militants les plus doctrinaires et on sait que l'informatique est propice aux guerres de religion…  C'est le lieu idéal pour ressasser les échecs passés (l'option informatique, IPT, le nanoréseau etc.). Puisque c'est un site officiel, c'est aussi l'endroit pour se plaindre du manque de moyens même si, en ce domaine, ils dépendent souvent d'autres structures que le ministère.

 

N'empêche, pour peu que le forum reste un lieu ouvert d'expression,  bien d'autres questions vont forcément y trouver place. Trichons un peu et soufflons en quelques unes. Il y a d'abord le "comment font-ils ?" Comment expliquer que les Tice pénètrent massivement en classe en Grande-Bretagne quand elles ont tant de mal à trouver preneur en France ? Quels leviers ont-ils fait agir ? Comment s'appuyer sur le savoir faire et les modes de pensée des digital natives que sont nos élèves ?  Quelle forme pourrait prendre la classe  informatisée du 21ème siècle ?  Si vous pensez, comme le Café, que les Tice sont un excellent levier pour changer l'Ecole, invitez vous sur ce forum !

Le forum

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Les profs en tête des manifs le 24 janvier

Jeudi 24 janvier, à Paris, les enseignants composaient la majorité du cortège de manifestants. Si le nombre de fonctionnaires en grève était inférieur le 24 janvier au 20 novembre, celui des enseignants s'est maintenu. Selon le ministère 34% des enseignants étaient en grève (contre 39% en novembre), 54% selon les syndicats (contre 61%).

 

Le Snuipp évoque une "forte mobilisation". Pour le syndicat, " les annonces du ministre de l'éducation nationale, en matière de réécriture des programmes, du système d'évaluation, de publication des résultats école par école, de la remise en cause de la laïcité ou du droit de grève avec le service d'accueil minimum, soulèvent inquiétudes et exaspération. Le report des opérations de carte scolaire après les élections municipales confirme la volonté du gouvernement de masquer, en pleine campagne électorale, les insuffisances d'un budget qui ne permet pas de faire face à la hausse du nombre d'élèves, de mettre en place «Plus de maîtres que de classe » et d'améliorer la formation des enseignants". Pour la Cfdt, François Chérèque estime qu'il, "est également temps que l'on parle des professeurs, de leur carrière, de leur avenir. Il n'est pas normal qu'après cinq ans d'études, un prof soit moins bien traité qu'un ingénieur du privé".

Dépêche AFP

 

Darcos propose un pacte aux associations complémentaires

"Au cours d'un échange d'environ une heure, le ministre a marqué sa volonté de « travailler avec tous les partenaires éducateurs », en particulier les associations complémentaires" écrit la Lettre de la Ligue de l'enseignement., à l'issue d'une visite du ministre le 21 janvier. Xavier Darcos a proposé "d'établir un pacte de coopération renouvelé sous la forme d'une « charte de l'action commune »".  Le ministre s'est engagé à défendre la laïcité et la démocratisation de l'Ecole.

La Ligue de l'enseignement

 

Enseignement agricole : les annonces de fermeture s’enchaînent

Le lycée agricole de Pamiers, seul lycée agricole public du département de l’Ariège semble payer les pots cassés de la rigueur budgétaire. Malgré une mobilisation des enseignants, des élèves, des parents et de la profession, le lycée verra la fusion de certains BTS, la disparition d’un BAC PRO et les menaces de regroupement des 4e et des 3e avec les collèges de l’Education Nationale se précisent.

 

Les annonces de fermeture de classe et de fusion des sections commencent à se multiplier avec les réunions des CTPR (Comités techniques paritaires régionaux.) Vendredi, ce sont les établissements d’enseignement agricole de la région Poitou Charentes qui se mobiliseront à Venours (86) contre la fermeture des 4e dans les lycées agricoles publics picto-charentais.

La dépêche

Le mouvement dans l’enseignement agricole public

 

Revenir au sommaire

 

 

 

 

Le Mondial des métiers

Du 7 au 10 février, le Mondial des métiers est le rendez-vous phare de l'orientation à Lyon. Salon de la découverte des métiers, il offre de nombreuses démonstrations et présentations de métiers. Tousles groupes scolaires de la région Rhône-Alpes sont invités à visiter le salon et bénéficient d'une aide pour payer le déplacement.  Un Guide aide les enseignants à connaître les tendances de l'emploi et à organiser la visite. En 2007 le Mondial a accueilli plus de 100 000 visiteurs.

Le Mondial des métiers

 

Angleterre : Autonomie des établissements et inquiétudes des parents…

Selon BBC News, les parents  d'élèves anglais ont du souci à se faire.  Depuis une loi sur l'éducation de 2006, les établissements scolaires sont invités à devenir des "fondations", un statut qui leur donne beaucoup de liberté pour les inscriptions. De la liberté de choix des parents, on craint ainsi de tomber au libre choix des établissements. Les élèves des familles défavorisées  pourraient en être les premières victimes affirme un ancien conseiller de T. Blair.

Article BBC News

 

L'épidémie de transe sévit à nouveau au Cameroun

Cette fois-ci c'est le lycée de Mbanga, à une cinquantaine de kilomètres  de Douala qui a été témoin de scènes de transes collectives. Une soixantaine d'élèves ont été conduites à l'hôpital. Les raisons  de cette "épidémie" restent mystérieuses. Ce phénomène est assez fréquent au Cameroun et, comme dans les épisodes précédents, les transes font fuir élèves et professeurs, donnant le signal du pillage du lycée.

Article du Quotidien mutations

Surle Café, un autre cas

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

"Grande Lessive" le 7 février : vers les 100 000 participants !

"Dans certaines localités La Grande Lessive se pérennise et se déploie comme à Mantes-la-Jolie, Montreuil, Paris, Péage de Vizille, dans l’Yonne et en Haute-Vienne où 35 écoles avait pris part à la seconde édition et où le Point art annonce une Grande Lessive avec des artistes… Ailleurs c’est une première. C’est le cas à Villiers-le-Bel à l’école Jean-Moulin avec la participation de parents et le concours du service culturel de la ville, à la bibliothèque de Rivedoux Plage dans l’ïle de Ré grâce aux bénévoles qui animent celle-ci ou encore à l’école française Ernest Renan de Casablanca, au Collège du Tonkin à Villeurbane, au Lycée Paul Guérin de Niort, à Saint-Romain de la Motte, à Portets…" Ces bonnes nouvelles portées par Joëlle Gonthier, initiatrice du projet, ne doivent pas occulter l'information principale. En raison de la grève du 24 janvier, la Grande Lessive aura lieu le 7 février 2008.

 

En septembre dernier, près de 70 000 personnes ont participé à La Grande Lessive II. Cette fois-ci ils devraient être 100 000 ! Le principe est simple : durant une journée chacun peut accrocher à une corde à linge collective sa réalisation artistique pour la partager avec les autres. "Le fil, les pinces à linge et le principe de l’étendage évoquent une pratique qui unissait autrefois les familles de toutes conditions dans un même élan" rappelle Joëlle Gonthier. "Détournés de cet usage et intégrés à une installation artistique, ces objets modestes donnent accès à un projet ambitieux : exposer ! Concevoir et montrer ce que l’on a réalisé n’est pas si facile... Cela conduit également à s’interroger sur l’image que l’on donne de soi, sur les relations que l’on entretient à la pratique artistique et à tenter d’anticiper ce que les autres vont faire…" La Grande Lessive est aussi un  moment fraternel dans un établissement.

Pour découvrir le principe et s'inscrire gratuitement

Reportage : La Grande Lessive dans le Café

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

27 Janvier la Journée de la mémoire de l'Holocauste

Depuis 2002, les ministres européens de l'éducation organisent chaque année une "Journée de la mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité". La France a choisi le 27 janvier, date de la libération d'Auschwitz. Le Café a réalisé plusieurs dossiers pédagogiques pour accompagner ces Journées. Ils proposent des ressources mais aussi des pratiques pédagogiques.

 

La Journée peut aussi être le prétexte à la visite de "Derniers souvenirs", la nouvelle exposition du Mémorial de la Shoah. "Entre mai 1941 et juillet 1942, le régime de Vichy a procédé à l’internement de milliers d’hommes puis de femmes et d’enfants dans les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande situés dans le Loiret… Afin de passer le temps, ou de laisser un souvenir à leurs proches, certains de ces internés fabriquèrent au sein des ateliers des camps, des objets, cadeau d’un père à ses enfants, d’un époux à sa femme, d’un frère, d’un fiancé… Ces objets sont parfois le dernier lien avec un déporté qui n’est jamais revenu". Le Mémorial présente une centaine de ces modestes objets, témoins d'un amour inscrit pour l'éternité. Par exemple le porte-plume réalisé par Maurice Einhorn pour Annie Klein.

 

Enfin, à l'occasion de cette Journée, l'association Yad Layeled France invite les enseignants à participer à deux rendez-vous. Dimanche 27, le film "Assassinat d'une modiste" sera projeté à Paris et suivi d'un débat avec la réalisatrice. Mercredi 30, la table-ronde "enfance, témoignage et shoah" présentera plusieurs récits écrits par des enfants.

Yed Layeled France

Sur le Café le Dossier 2006

Sur le Café le dossier 2004

L'exposition Derniers souvenirs

 

Anthologie du judaïsme

"L'identité juive est plurielle. Le judaïsme et sa culture ont des sources multiples, théologiques, historiques, philosophiques, artistiques. Le plus souvent on en connaît qu'une part réduite". Francine Cicurel (Paris3) qui dirige cette ouvrage a raison. L'anthologie du judaïsme fait découvrir à tous la richesse et la variété des cultures juives.

 

Qui sait qu'en France vécurent et travaillèrent trois des plus grands exégètes de la Torah, intégrés dans des communautés d'un haut niveau culturel ? C'était au XIème et XIIème siècle, avant que l'alliance du roi et de l'Eglise ne fassent place nette.  Qui n'aurait plaisir à relire Albert Cohen, Gary, Pérec ou Modiano ?

 

Mais l'anthologie n'est pas française. Elle restitue les fondements religieux du judaïsme avec les fêtes et la liturgie, la philosophie juive, de Philon d'Alexandrie à Derrida, les littératures et cultures yiddish, de langue germanique, anglaise, russe, hongroise etc. Une dernière partie fait le point sur l'histoire juive.

 

Cet ouvrage remarquable peut servir de base à des travaux d'élèves. Il enrichira également la culture professorale.

Anthologie du judaïsme. 3000 ans de culture juive. Ouvrage dirigé par Francine Cicurel, Nathan – Fondation pour la mémoire de la Shoah, 2007, 466 pages.

Présentation

Le site judaïsme et cultures juives

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Primaire : Zou le tatou revient…

Le petit animal inventé par la Prévention routière pour inciter les enfants à s'attacher en voiture, revient. En février 100 000 enfants recevront un kit contenant un CD audio et des jeux éducatifs. Trois enfants sur quatre sont mal attachés en voiture.

Le site

 

Langues : L'APLV inquiète de l'organisation du brevet

C'est presque une interro surprise. L'Aplv, une association de professeurs de langues, invite ses membres à répondre à une enquête sur leur connaissance des nouvelles épreuves du brevet. (voir L'Expresso du 21 janvier).

 

"L’APLV a constaté ces dernières semaines une inquiétude et une exaspération croissantes, chez beaucoup de collègues enseignant au collège, sur la question de la validation de la langue vivante étrangère au DNB" écrit l'association. "Il apparaît en effet qu’il règne actuellement une grande confusion entre les textes ministériels, les notes de service de certains Rectorats, les consignes de certains inspecteurs et celles de certains chefs d’établissement, en particulier en ce qui concerne la répartition des responsabilités quant à l’élaboration des épreuves, les exigences attendues, les types d’épreuves organisées et de grilles proposées, ainsi que l’articulation entre cette validation de la langue, le contrôle continu en langue et la validation du diplôme du Brevet".

 

L'Aplv tente d'en savoir plus et de faire apparaître cette confusion. Un questionnaire permet de faire le point des connaissances sur les nouvelles épreuves.

Communiqué APLV

Expresso du 21 janvier

 

Allemand : Les échanges franco-allemands

Le B.O. du 24 janvier décrit les mécanismes mis en place pour faciliter les échanges franco-allemands de jeunes.

Au B.O.

 

Maths en ST2S

Une note publiée au J.O. du 24 janvier, définit l'épreuve de maths de la série St2s au baccalauréat. " L’épreuve est destinée à promouvoir la cohérence de la formation en utilisant les liens entre les différentes parties du programme, en tissant les relations entre les mathématiques et les autres disciplines, et à évaluer la façon dont les candidats ont atteint les grands objectifs de formation mathématique visés par le programme :

- entraîner à la lecture active de l’information, à sa critique, à son traitement ;

- former à l’activité scientifique par l’acquisition de méthodes d’observation, en développant une analyse et une réflexion critiques ;

- apprendre à situer et intégrer l’usage des outils informatiques dans une démarche scientifique ;

- développer les capacités de communication".

Au B.O.

 

E.D.D. : Formaterre 2007

L'INRP met en ligne les enregistrements des conférences de Formaterre 2007. Ainsi les professeurs, voire les élèves, ont accès aux analyses des experts sur les conclusions du Giec, la physique du climat, les changements climatiques en Europe etc.

Formaterre

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le vendredi 25 janvier 2008.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces