L'Expresso du 26 Septembre 2008 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

21 organisations ouvrent un site commun pour la journée du 19 octobre

ÉDITORIAL

Evaluer, un nouveau métier

LE SYSTEME

Trois associations d'enseignants au regard de l'INRP l L'AFEV s'adresse aux parlementaires l La FSU s'engage dans la négociation sur la formation des enseignants l Le Snuipp enquête auprès des instits l Etats-Unis : 25 ans après A Nation at Risk.

L’ÉLÈVE

A propos de la Journée des parents l Ecole et parents l Nouvelle grille pour Cap Canal l Adolescents en souffrance

LA CLASSE

Un concours scientifique pour les lycéens

CITOYENNETE

Edvige reste une marâtre

LES DISCIPLINES

Thèmes de spécialité en STG l Langues en STG l Le colloque de l'Assetec l Cinéma

LES TICE

Faille dans Firefox

 

Le fait du jour

 

21 organisations ouvrent un site commun pour la journée du 19 octobre

"Quelle place veut-on donner à l’Education dans notre pays ? Quel citoyen, quelle citoyenne, veut-on préparer ? Nous n’acceptons pas que la société découvre a posteriori qu’on aurait répondu à sa place, en catimini, à ces questions fondamentales !" 21 organisations, des syndicats (Sgen, Cgt, Unsa, Fsu, Sud), des mouvements pédagogiques, les lycéens de l'Unl et de la Fidl, les parents de la FCpe, la Ligue de l'enseignement, appellent à manifester son attachement à l'Ecole le 19 octobre. A cette occasion, ils ouvrent un site commun.

 

Dénonçant une politique gouvernementale "qui ne voit dans l’Education qu’un moyen d’économiser", ils estiment que si "tout n’est sans doute pas question que de postes en matière éducative…, rien ne pourra se faire dans cet acharnement d’un « toujours moins de postes » ! Rien ne pourra davantage se faire avec des réformes à marche forcée encore moins lorsqu’elles aboutissent à de vraies régressions. Rien ne pourra se faire non plus si l’Etat ne cesse de se désengager de ses missions". Elles appellent "toutes celles et tous ceux qui pensent que l’Education est une richesse pour notre pays, que l’avenir se joue aujourd’hui, à toutes celles et tous ceux qui refusent que la politique suivie n’entraîne, pour de nombreuses années, le service public d’Education dans l’affaiblissement".

Le site du collectif

 

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

Evaluer, un nouveau métier

"Formée à l’évaluation formative et sommative, je mesurais avec facilité le degré d’acquisition des connaissances. L’arrivée des compétences m’a déstabilisée et plongée dans l’insécurité". Dans la revue québécoise Vie pédagogique, Marie-Claude Richer, une collègue, raconte, dans le numéro de septembre, à quel point la réforme de l'évaluation décidée au Québec a été difficile.

 

"Je me demandais comment m’en tirer avec une trentaine de compétences à développer et à évaluer chez mes élèves. Une nouvelle directrice, qui croyait beaucoup à la valeur de la réforme, a réussi à me mettre en mouvement : considérer l’élève dans sa globalité, faire preuve de souplesse, créer un réseau de repères, travailler en concertation avec mes collègues".

 

C'est que la réforme québécoise  a radicalement modifié la façon d'évaluer. Non seulement l'évaluation par compétences s'est installée. Mais on demande aux enseignants de s'entendre entre eux et de déclarer publiquement leurs règles et barêmes dans chaque établissement.

 

Quelle efficacité ? Les enseignants qui, comme MC Richer, ont appliqué la réforme ne la laisseraient tomber pour rien au monde. Car en intégrant totalement l'évaluation dans les travaux faits en classe, en affichant une certaine transparence sur ce terrain, en osant poser la question du pouvoir de notation, les enseignants québécois ont remobilisé les élèves et réduit les taux de décrochage. Et cela sans faire tomber le niveau.

 

Nombreux sont les enseignants ici qui tentent de redéfinir leur évaluation. Ils ont du mal car changer la notation, on le voit bien, ne peut être qu'un acte collectif. Pourtant on sait, par exemple, que  la méthode Antibi réussit à écarter l'échec scolaire. La démocratisation passe aussi par cette réforme.

Vie pédagogique

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Trois associations d'enseignants au regard de l'INRP

Les trois associations Clionautes, Sesamath et Weblettres ont évolué de manière similaire, de la mutualisation de documents à une structuration permettant le travail collaboratif. Peut-on aujourd’hui parler de modèle ? Quelles sont leurs perspectives d’évolution ? Un exemple des questions posées par ces associations le 24 septembre aux chercheurs et aux enseignants, lors d’une rencontre organisée avec l’INRP.

 

Ghislaine Gueudet, de l’IUFM de Bretagne, et Luc Trouche de l’INRP ont présenté les principaux éléments d’une étude menée auprès de ces trois associations. En toile de fond, ils ont noté les incitations à une dimension plus collective du travail, énoncées dans le rapport Pochard, les évolutions dues à l’impact du numérique, avec notamment le développement des ressources numériques et la volonté de l’institution de faire entrer les travaux collectifs dans le paysage.

 

Pourtant les relations entre l’institution et les associations, quelles qu’elles soient, ne sont pas simples : défiance de la part de la première, volonté d’indépendance pour les secondes, il faudra sans doute pas mal d’efforts de part et d’autre pour bien travailler ensemble.

L'article de F Solliec

 

L'AFEV s'adresse aux parlementaires

"Au travers des nombreuses initiatives organisées dans tout le pays, qui ont mobilisé des milliers de personnes, et face à l'ampleur de l'écho médiatique, notre association a pu constater que la problématique de l'échec scolaire s'affirme comme une préoccupation majeure. Enseignants, parents, chercheurs, mais aussi travailleurs sociaux, militants associatifs des quartiers, collectivités locales, nous l'ont témoigné hier". Après le succès de la 1ère Journée du refus de l'échec scolaire, l'AFEV entend son action.

 

"L'Afev entend également approfondir les échanges avec le ministère de l'Education nationale sur la base des propositions pour améliorer la relation entre l'école et les familles formulées hier lors des débats de la Journée du Refus de l'Echec Scolaire".

 

Le 24 septembre, l'Afev a organisé, avec le soutien d'une douzaine d'organisations partenaires, la première édition de la Journée du Refus de l'Echec Scolaire. La première Journée du Refus de l'Echec Scolaire a été organisée par l'Afev, Trajectoires-Reflex et France 5 - curiosphere.tv, en partenariat avec ATD Quart-Monde, la FCPE, l'INJEP, l'OZP, les Cahiers Pédagogiques, le Café Pédagogique, l'ANLCI, le Monde de l'Education, le Parisien, la Bellevilloise et la Mairie du 20e arrondissement de Paris.

Le site de la 1ère JRES

Sur le Café, le reportage

 

La FSU s'engage dans la négociation sur la formation des enseignants

"Certaines des préoccupations exprimées par les syndicats de la FSU ont été prises en compte" estime le communiqué commun du Snes, Snuipp, Snep et Snuep qui cite les aides aux études, la prise en compte de la dimension professionnelle dans la formation.

 

Le Snuipp enquête auprès des instits

"La mise en place à cette rentrée du dispositif d’aide individualisée se fait dans la confusion, suscite de nombreuses difficultés et fait l’objet de critiques". Le Snuipp propose une enquête sur la nouvelle organisation du temps scolaire.

L'enquête

 

Etats-Unis : 25 ans après A Nation at Risk

C'était en 1983 et les Etats-Unis prenaient conscience de la dégradation de leur système éducatif. Le rapport A Nation at Risk présentait le tableau d'une génération moins instruite que la précédente, incapable de faire face à la compétition internationale. Il suscitait une vive réaction et un effort éducatif qui allait conduire à la loi No Child Left Behind.

 

25 ans après la publication de ce rapport, Education Week revient sur cet événement. La revue montre comment le rapport a entraîné une forte augmentation du temps scolaire : 1 heure supplémentaire quotidienne, 20 à 40 jours d'école supplémentaires par an. Ce temps supplémentaire prend des formes différentes : des programmes de soutien scolaire le soir par exemple. L'effet de cet alourdissement de la semaine d'école n'est pas toujours positif.

Dossier Education Week

Le rapport

Sous le regard de l'iNRP

 

Revenir au sommaire

 

 

A propos de la Journée des parents

C'est une proposition avancée par Philippe Meirieu à la Journées du refus de l'échec scolaire. Il précise : "Il ne s'agit pas, bien sûr, que tous les parents aillent à l'école la  même journée, car, effectivement, on ne pourrait pas les y  accueillir. De plus, cela serait, sans doute, très artificiel. En  revanche, je propose que tous les parents passent une journée  complète à l'école dans l'année scolaire, à tour de rôle". Pour P. Meirieu cela permettrait aux enseignants d'expliquer ce qu'ils  font et pourquoi, de préciser le sens de leurs exigences et leurs  attentes à l'égard des familles. Cela permettrait également aux  parents de dialoguer avec les enseignants sur les questions  afférentes au suivi de la scolarité et de parler avec leurs enfants  de cette scolarité autrement que sur des modalités de contrôle ou à  partir de représentations approximatives...  Il nous faut apprendre à mieux communiquer et travailler  avec eux dans le respect des spécificités éducatives de chacun. Si  l'on ne travaille pas, aujourd'hui, avec les parents, il ne faudra  pas s'étonner qu'ils adoptent la posture de "consommateurs" qu'on  leur reproche souvent".

 

Ecole et parents

Organisées par le CRAP et la FCPE le 1er octobre à Paris, ces trois heures permettront de débattre des relations complexes, mais si nécessaires entre parents et enseignants (et autres personnels de l’Education nationale).

Le programme

 

Nouvelle grille pour Cap Canal

"La chaîne de télévision pour l'éducation" poursuit son développement  et annonce de nouveaux magazines. Signalons "Les petits léz'arts" , une émission destinée aux enfants qui signalera les nouveaux spectacles, livres etc. Allée de l'enfance abordera des questions centrées sur la famille.

Cap Canal

 

Adolescents en souffrance

"Vague à l'âme ou dépression grave ? Quand faut-il envisager un soin psychologique ? A qui s'adresser ? Quelle place pour les parents ?" Ces questions importantes seront abordées lors du colloque organisé par la Société française pour la santé de l'adolescent à Angers le 6 décembre. Au programme des conférences (Philippe Jeammet, M. Rufo etc.) et des ateliers.

Le programme

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Un concours scientifique pour les lycéens

Envie de passer 10 jours en Inde ? C'est le prix annoncé pour le concours jeunes ambassadeurs des sciences en Inde. Il s'adresse aux lycéens.

 Au BO

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

Edvige reste une marâtre

"La classe politique et associative aura su se mobiliser pour éviter que les opinions religieuses ou les tendances sexuelles des responsables ou futurs responsables ne soient fichés officiellement dans EDVIGE, mais semble se satisfaire que les enfants puissent dès 13 ans être fichés pour des activités  individuelles ou collectives qui  "peuvent porter atteinte à la sécurité publique"." DEI France, une association qui milite pour le respect des droits des enfants s'indigne. "Il s'agit pourtant là d'une régression majeure et inutile par rapport au fichier de 1991 qu'il ne saurait être question d'accepter… La police dispose déjà à travers le fichier STIC de la possibilité de ficher les personnes, notamment mineures, qui sont associées à un acte de délinquance comme auteurs ou comme victimes... L'enjeu n'est donc pas aujourd'hui de lutter contre la délinquance comme  on nous l'énonce. Il s’agit en fait de stigmatiser une partie de la population, et les enfants en tout premier lieu, comme des dangers potentiels pour la société".

DEI France

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Thèmes de spécialité en STG

La liste des thèmes nationaux de l'épreuve de spécialité du bac STG est fixée pour la session 2009.

Au B.O.

 

Langues en STG

Une note publiée au B.O. du 25 septembre définit l'épreuve de langue vivante 1 aux bacs STG, ST2S et en LV2 pour le bac STG. Elle est applicable dès la session 2009. Elle donne avec beaucoup de précisions le déroulement de l'épreuve.

Au B.O.

 

Le colloque de l'Assetec

L'ASSETEC (Association Nationale pour l'Enseignement de la Technologie) réunit le samedi 4 octobre au musée des Arts et Métiers à Paris.son colloque annuel. A cette occasion, M Luc Chevalier, président du groupe des programmes, présentera les nouveaux programmes de Technologie au collège. Le colloque est ouvert aux non-adhérents.

Le programmes

 

Cinéma

Une note précise la répartition des points à l'épreuve de cinéma du bac littéraire.

Au BO.

 

Revenir au sommaire

 

les tice

 

Faille dans Firefox

Selon Secuser, des défauts de sécurité sont identifiés dans Firefox, Thunderbird et Seamonkey. Des correctifs sont disponibles.

http://www.secuser.com

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le vendredi 26 septembre 2008.
En direct du forum
Jouer en maternelle prépare au métier de citoyen
- Bonjour, l'article cité coûte au minimum  35 euros (prix d'un consultation pour 24heures! On est aux USA...). En revanche on peut, l'adresse suivante https://playlabnyu.com/projects/scholarship/ lire un article très riche de M. Astuto qui...
Anglais : Futur et science fiction
- Une seule remarque : le texte en français, truffé de fautes d'orthographe, nuit à la crédibilité du professeur qui le propose. Étant moi-même professeur de mathématiques à la retraite, je ne peux juger du texte en anglais.De : fjarraudPublié : jeudi...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces