L'Expresso du 3 Octobre 2008 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Le cahier de textes électronique au sommaire du Dossier 96 du Café

ÉDITORIAL

La suppression des MAD et la seconde carrière

LE SYSTEME

L'APMEP rassurée par JP de Gaudemar l Formation des enseignants : un texte pour préparer les Etats généraux… l Formation : Vers un recrutement régional l Primaire : Les nouvelles évaluations CE1 et CM2 l Lycée : Le Se-Unsa écrit à Gaudemar l Le programme des Rencontres nationales de l'éducation l Le Val-de-Marne expérimente l'école le mercredi l 93 : La police à cheval dépêchée devant les établissements l 75 : Le rectorat réduit de 40% les emplois aidés.

L’ÉLÈVE

Pas de progrès sur le cartable 

LA CLASSE

Semaine de la presse à l'école

LA RECHERCHE

Réussite scolaire ou réussite humaine ?

CITOYENNETE

10 octobre : journée mondiale contre la peine de mort

LES DISCIPLINES

Documentation : Evaluer les notions info-documentaires l SVT : L'APBG mobilise contre la réforme du lycée

LES TICE

400 cyber bases nouvelles implantées dans les écoles

 

 

Le fait du jour

 

Le cahier de textes électronique au sommaire du Dossier 96 du Café

"Le 23 janvier 2008, le Ministre de l’Education nationale Xavier Darcos a confié au Syntec informatique la mission de faire des propositions pour favoriser le déploiement de ressources numériques adaptées aux besoins de la communauté éducative française. A la remise de ce rapport, le Ministre a annoncé qu’il retenait d’ores et déjà 5 mesures à effet immédiat. L’une d’entre elle concerne la mise en place obligatoire d’ici 2010 d’un cahier de textes électronique dans l’ensemble des établissements scolaires".

 

Mais comment réussir, dans une Ecole aussi rétive aux TICE, cette intrusion des TICE au cœur des classes et des pratiques enseignantes ? C'est la question que le Café a posé à Ludovic Peugeot, étudiant à l'ENSTA et stagiaire au Café.

 

Face à ce défi, il nous propose un panorama des solutions logicielles existantes. Il montre quelles pourraient être les fonctionnalités d'un cahier d etextes électronique par rapport au cahier classique. Il tente une analyse des résistances à ce projet.

 

Au total, L. Peugeot nous offre une remarquable synthèse sur un projet ministériel qui pourrait faciliter l'intégration des TICE et le développement des ENT.

Le dossier 96

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

La suppression des MAD et la seconde carrière

"Alors que le Ministère de l’Education nationale tente de développer depuis 2005 un dispositif de « seconde carrière » qui peine à trouver des postes aux compétences adaptées à celles d’un enseignant, il vient de supprimer par ailleurs 500 emplois en mise à disposition (MAD) dans le primaire et 1000 emplois dans le secondaire. Ces mises à dispositions représentaient pourtant des possibilités de seconde carrière temporaires" relève Rémi Boyer de l'association Aidoprofs. L'association est spécialisée dans l'accompagnement des enseignants vers la seconde carrière et  réalise pour le Café une rubrique très visitée sur ce thème.

 

"Leur disparition massive nous interpelle : si le ministère poursuit ce mouvement sans prendre en compte la pénibilité sur le long terme d’une carrière d’enseignant, que deviennent les possibilités de « seconde carrière » pour les professeurs ? " continue R. Boyer. "Depuis deux ans, force est de constater que le dispositif de « seconde carrière » n’a pas créé les « 500 postes par an » promis dès 2004 ni les « 1000 postes par an » promis par la suite…Nous sommes loin du compte. A peine 50 postes ont été proposés en 2007 (moins de 15% ont été occupés alors par des enseignants, puisque la règle est la mise en concurrence avec d’autres fonctionnaires bien plus qualifiés qu’eux pour occuper les postes proposés) et moins d’une centaine de postes ont été proposés en 2008".

 

Il soulève une injustice dont sont victimes les enseignants. "Alors que la circulaire du 5 août 2008 vante les atouts des mises à disposition, il est curieux de constater que les enseignants semblent peu à peu écartés d’un dispositif qui s’adresse pourtant à tous les fonctionnaires… Tous les autres fonctionnaires peuvent en effet migrer à tout moment de l’année vers le ministère de leur choix, ou un organisme para-public, alors que les enseignants, eux, sont bloqués par l’année scolaire qui constitue un frein majeur à leur mobilité, générant de nombreuses frustrations que nos centaines de contacts depuis 2006 nous répercutent".

 

Pourtant certains rectorats réussissent à faciliter la seconde carrière. "Lorsque nous avions recueilli le témoignage de Monsieur Jean-Baptiste Carpentier, recteur de Rennes (dans le n°95 du Café mensuel), il nous avait indiqué qu’il trouvait important que les enseignants réalisent des secondes carrières de manière temporaire en dehors de leur classe. Nous constatons que plusieurs académies tiennent compte des compétences développées par des professeurs pour leur proposer d’autres missions professionnelles : les académies de Rennes, de Caen, de Lille, de Strasbourg, par exemple, possèdent des cellules d’accompagnement à la mobilité dont l’action est bien perçue par ceux qui nous contactent. Cela permet en effet de faire découvrir aux professeurs intéressés par ce type de mobilité temporaire le monde « extérieur », avec un autre rythme de travail, d’autres missions et responsabilités, susceptibles de les sensibiliser  à leur retour aux métiers administratifs comme ceux d’inspecteur ou de chef d’établissement dont l’Education nationale a tant besoin pour renouveler ses effectifs dans les prochaines années".

 

"Au prix de petites économies, on prive les enseignants de possibilités professionnelles d’une grande richesse, auprès de structures fort utiles, pourtant, en matière éducative, puisque complémentaires de l’enseignement. Que vont devenir ces structures privées des compétences essentielles développées par ces enseignants ? Comment les rectorats qui réaffectent ces personnes sur postes fixes vont-elles optimiser les nouveaux savoir-faire et savoir-être de ces professeurs ? "

Aide aux profs

La rubrique seconde carrière du Café

51% des enseignants souhaitent une 2de carrière

 

Revenir au sommaire

 

 

L'APMEP rassurée par JP de Gaudemar

Quand un polytechnicien rencontre des profs de maths, le courant passe. L'Apmep avait rendez-vous le 1er octobre avec JP de Gaudemar pour évoquer la réforme du lycée. Selon Pascale Pombourcq, présidente de l'Apmep, interrogée par le Café, "l'entrevue nous a rassurés; ce que JP de Gaudemar a dit correspond à nos attentes".

 

L'APMEP avait des questions précises sur trois points. En ce qui concerne la seconde, l'association a obtenu la promesse que les maths pourraient participer aux trois types de modules différents. Il y aurait 2 modules dans les enseignements obligatoires, 2 en exploration et peut-être aussi en accompagnement. L'ensemble variera selon les établissements mais l'horaire sera moins affecté que d'autres disciplines.

 

Pour le cycle terminal, la principale revendication d el'Apmep c'était de ne pas avoir de module commun à tous les lycéens mais d'avoir des enseignements de niveau différent et un renforcement du caractère scientifique au sein d'une filière. L'Apmep a obtenu que "si tous les lycéens auront des maths, ce ne sera pas les mêmes maths pour tous".

 

La filière STI, qui semblait un peu flotter en ce moment, sera maintenue a promis Gaudemar.

 

Si l'Apmep sort rassurée de l'entretien certaines décisions pourraient rebondir ailleurs. Car, en écartant l'idée d'un tronc commun de maths pour tous les lycéens et en promettant des maths différentes,  JP de Gaudemar  restaure les filières différentes. Une position très éloignée des données de départ.

 

Formation des enseignants : un texte pour préparer les Etats généraux…

"La charte ne remédie pas aux défauts les plus graves du projet gouvernemental. Il semble même que ses principales options se trouvent maintenant confortées".  A la veille des Etats généraux de la formation des enseignants, qui se tiennent le 4 octobre, et au lendemain de la signature d'une "charte de la formation" entre les ministres, la CDIUFM et la CPU, André Ouzoulias analyse ce document.

 

Il en montre les insuffisances. Par exemple : "La charte réintroduit la référence au cahier des charges national de la formation des maîtres (arrêté du 19/12/2006) qui ne figurait pas dans le texte des « 10 principes ». Il reste à préciser comment la formation universitaire tient compte de ce cahier des charges. Cela ne sera pas aisé. En effet, si la formation se déroule en M1 et M2 sans aucun stage en responsabilité, on voit mal comment les futurs enseignants pourront vraiment développer certaines des dix compétences de ce cahier".

La tribune d'A. Ouzoulias

Sur la charte et les Etats généraux du 4 octobre

Le dossier formation du Café

Communiqué

 

Formation : Vers un recrutement régional

La charte signée le 30 septembre le laissait entendre : le recrutement des enseignants pourrait devenir régional. Selon l'AFP, la Conférence des présidents d'université  propose "un concours national avec des épreuves académiques".

Dépêche AFP

Sur le Café la charte de la formation

 

Primaire : Les nouvelles évaluations CE1 et CM2

Selon Le Monde, les nouvelles évaluations CE1 – CM2 sont présentées aux inspecteurs les 2 et 3 octobre. Elles comprennent 60 items en français et 40 en maths. A l'issue des tests les élèves seront définbis comme "en grande difficulté" s'ils ont moins de 33% de réponse exacte, en "maîtrise insuffisante" de 33 à 50%, "à consolider" de 50 à 66%. Ces résultats seront communiqués aux parents. Mais les résultats des écoles ne seront pas publiés. Sur ce point X. Darcos a fait machine arrière.

Article du Monde

 

Lycée : Le Se-Unsa écrit à Gaudemar

Partisan d'un lycée modulaire, le Se-Unsa partage les principes dela réforme du lycée. Mais il souligne dans un courrier adressé à JP de Gaudemar, chargé par le ministre de définir la réforme, des "points d’achoppement". Ils sont au nombre de 5 :

"- le nombre de modules envisagé (18 par an, soit 27 heures hebdomadaires, y compris le temps d’accompagnement) est trop réduit et générateur de rigidités ;

- le périmètre des enseignements fondamentaux n’apparaît ni précisé ni clairement motivé : l’exclusion totale des sciences expérimentales est pour nous incompréhensible ;

- la nature des enseignements complémentaires est ambivalente : réelle découverte de champs disciplinaires nouveaux en préparation du parcours de formation, ou perfectionnement / renforcement dans des disciplines déjà  connues ? Cette confusion pourrait être source de nouvelles ségrégations en contradiction avec l’objectif affiché d’une seconde de détermination « réhabilitée » ;

- la remise en cause de la « brique de base universelle de 3 heures semestrielles » pour certaines disciplines hypothèque fortement la possibilité de construire des parcours réellement modulaires et ouvre la porte à tous les marchandages ;

- les conséquences sur les postes existants, les recrutements et les services des enseignants  doivent être clarifiées au plus vite".

 

Le programme des Rencontres nationales de l'éducation

Les 8, 9 et 10 octobre 2008 se tiendront à Rennes les 6èmes rencontres Nationales de l'Education organisées par la Ligue de l'enseignement. Sous le thème "Du projet éducatif territorial à une politique d'éducation et de formation tout au long de la vie", les Rencontres interrogeront les pratiques éducatives (formelles, non-formelles, informelles) pour voir dans quelle mesure elles peuvent contribuer à une éducation tout au long de la vie en France et en Europe.

 

Le programme des ateliers est maintenant disponible. Découvrez-le !

Le programme

Les Rencontres

 

Le Val-de-Marne expérimentera l'école le mercredi

Selon Le Parisien, l'inspection académique du Val-de-Marne propose aux écoles du département d'expérimenter dès la rentrée 2009 l'école le mercredi. Ce dispositif étale les heures de cours sur 5 jours de 8h30 à 15h40, un rythme scolaire qui est jugé meilleur que les 4 lourdes journées généralisées cette année. La journée d 'école serait suivie d'activités de 15h40 à 18 heures.

Article du Parisien

Sur le Café, la semaine de 4 jours et les rythmes biologiques

Sur le Café, les rythmes scolaires

 

93 : La police à cheval dépêchée devant les établissements

Suite aux incidents qui ont frappé plusieurs établissements de Seine-Saint-Denis, la police à cheval sera déployée devant les établissements. Selon l'AFP, la grève des enseignants continuait à Villepinte et au Blanc Mesnil.

Dépêche AFP

Sur le Café, le début de la grève

 

75 : Le rectorat réduit de 40% les emplois aidés

Selon Sud Education, le rectorat de Paris supprime presque la moitié (40%) des emplois aidés affectés à l'administration, la surveillance ou l'appui aux Tice.

Communiqué

 

Revenir au sommaire

 

 

Pas de progrès sur le cartable

Selon la FCPE, qui a organisé cette année encore des pesées, le cartable moyen continue à peser 8,5 kg. La FCPE, qui milite depuis des années pour l'allègement du cartable, demande "la dotation les établissements scolaires en moyens financiers pour l’achat de livres supplémentaires" et du mobilier ergonomique.

Communiqué

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Semaine de la presse à l'école

Cette année la semaine aura lieu du 23 au 28 mars, annonce le BO du 2 octobre. Le thème central reste "une info, des médias". La circulaire organise la participation des classes à cet événement.

Au B.O.

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

Réussite scolaire ou réussite humaine ?

"L’école, lieu intermédiaire entre la famille et la société, joue-t-elle pleinement son rôle de « passeur » ? d’ « intermédiaire facilitateur » ? En un mot, l’école aide-t-elle à grandir ?" L'AGSAS organise les 4 et 5 octobre un colloque auquel participera P Meirieu, M Cifali, J Rossetto etc.

Le programme

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

10 octobre : journée mondiale contre la peine de mort

664 exécutions en 2007 : c'est le bilan de l'Asie, un continent qui regroupe 85% des exécutions. La coalition internationale contre la peine de mort appelle à agir le 10 octobre.

La coalition

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Documentation : Evaluer les notions info-documentaires

Comment repérer les difficulté sdes élèves, Comment identifier les concepts à travailler avec eux ? Savoirs CDI interroge Pascal Duplessis.

Document savoirscdi

 

SVT : L'APBG mobilise contre la réforme du lycée

"Les enseignants de sciences de la vie et de la Terre ne peuvent admettre une réforme qui prive les élèves d’un enseignement de sciences obligatoire pour tous dans les enseignements fondamentaux de la classe de seconde et en particulier celui des sciences de la vie et de la Terre. La classe de seconde prévue avec plus de 80% d’horaire en enseignements non scientifiques n’est plus une classe de détermination." L'APBG a lancé une campagne d'opinion engageant ses adhérents mais aussi des scientifiques contre le projet de  réforme du lycée. (voir également L'Expresso d'hier).

 

Revenir au sommaire

 

les tice

 

400 cyber bases nouvelles implantées dans les écoles

Xavier Darcos visitait le 2 octobre la cyber base implantée dans une école de de Raismes (Nord). La salle informatique de cette école est ouverte le soir au public qui peut bénéficier des équipements. Le ministre a signé avec la Caisse des dépôts un accord prévoyant la création de 400 autres cyber – bases.

Communiqué

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le vendredi 03 octobre 2008.
En direct du forum
Education nationale, Terre d'inégalités...
- Des articles tjrs aussi pertinents dont je fais mon miel tous les matins... 2 ou 3 précisions ou réactions sur celui-ci cependant...- attention au sens des mots : dire qu'un salaire vaut 80 ou 100 ou 120% du PIB n'a aucun sens ! Le PIB français...
Cnesco : 30 mesures et un espoir pour l'Ecole
- Quelques bonnes choses notamment sur la formation continue des enseignants, pour le reste rien de bien singulier et parfois incantatoire, deux exemples d'une réflexion inaboutie : - le développement de lycées polyvalents, argument de mixité...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces