L'Expresso du 18 Décembre 2008 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Darcos renoue le dialogue avec les enseignants de maternelle

ÉDITORIAL

De l’individuel, et du collectif…

LE SYSTEME

Manifs lycéennes le 18 décembre l Sarkozy promet de terminer la réforme l Meirieu : Une réforme reste indispensableEntretien avec un "désobeisseur" : Benoît Cazals l Enseignement professionnel : bataille sur les horaires et le bac en 3 ans.

L’ÉLÈVE

Sarkozy veut davantage de diversité l Les collégiens ne dorment pas assez.

LA RECHERCHE

Individualisation et différenciation des apprentissages.

CITOYENNETE

La commission Veil refuse de changer le préambule de la constitution.

LES DISCIPLINES

Eco-gestion : L'Apceg a 30 ans l L'Apses prend date l EDD : Les JO tout le temps | Ressources cinéma.

 

 

Le fait du jour

 

Darcos renoue le dialogue avec les enseignants de maternelle

" Nous n'avons pas fait de concessions. Nous avons été fermes de bout en bout des échanges, le ministère étant demandeur et en attente de se refaire une image positive par rapport à l'école maternelle". Lucile Barberis, présidente de l'AGEEM, une association qui regroupe des  enseignants de maternelle, annonce la signature d'une convention avec le ministère.

 

Venant après plusieurs rapports très hostiles à la maternelle, après des propos malheureux sur les couches, la signature d'une déclaration commune avec le ministère marque un véritable changement de ton. "L’école maternelle accueille tous les enfants à partir de 3 jusqu’à 6 ans. Elle accueille aussi les enfants de 2 à 3 ans particulièrement dans les secteurs difficiles ruraux et urbains, en fonction des places disponibles. Elle se coordonne avec les structures de la petite enfance pour offrir un service de qualité aux enfants et leurs familles. Il en sera ainsi tant qu’une solution collective consensuelle concernant l'accueil des plus petits n’aura pas été définie. L’AGEEM sera associée à cette réflexion". Le Guide AGEEM sera distribué aux familles

Propositions pour la formation

Décllaration commune

 

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

De l’individuel, et du collectif…

Décidément, il semble que les confiseurs continuent à avoir leurs adeptes. Après une mobilisation très forte le 20 novembre et des élections plutôt réussies pour les syndicats, le rendez-vous du 10 décembre, qui devait rassembler parents et enseignants, est resté en demi-teinte. La majorité des personnels est restée concentrée sur la fête de l’Ecole ou l’urgence de ses propres paquets.

 

Mais paradoxalement, toute la presse rend compte des « désobéissances », qui bien que restant très marginales, témoignent de l’exaspération grandissante.

 

Alors qu’un prochain rendez-vous de grève semble se décider pour janvier, c’est bien le défi de la construction d’un mouvement « durable » qui est posé à ceux qui s’opposent à Darcos.

 

Dix ans après Allègre, on ne peut s’empêcher de faire le parallèle. Mais Sarkozy, à la différence de Jospin, veut user le fusible jusqu’au bout, à la veille d’un remaniement ministériel dont on sait qu’il se joue souvent dans les dernières 48 heures… Si X. Darcos parvient à faire taire les enseignants, il sait que son électorat applaudira des deux mains : en temps de crise, les boucs émissaires sont les bienvenus.

 

Les quelques jours de suspension dans la sphère privée vont donc jouer en faveur du ministre, qui va sans doute scruter avec inquiétude le contenu de la hotte du Père Noël. Quant aux enseignants, il faudra se résoudre à attendre janvier pour savoir s’ils ne font pas de cadeaux.

 

M. Sapiès.

 

Revenir au sommaire

 

 

Manifs lycéennes le 18 décembre

L'UNL et la FIDL appellent à manifester le 18 décembre "dans toute la France". Une situation crainte par le principal syndicat de chefs d'établissement. Le Snpden estime que face aux violences, "il est devenu urgent que le ministre formule un message compréhensible, notamment par les lycéens" déclare le Snpden. "Vue l’extrême dégradation de la situation et ses dangereux développements potentiels, il faut annoncer clairement la remise à plat complète de la réforme, nécessaire, du lycée… Il est devenu impératif de ne pas laisser dégénérer davantage une confrontation imprudemment engagée." En Ile-de-France, la Cgt, FO, le Sgen, le Se-Unsa, Sud soutiennent les manifs delycéens.

 

Sarkozy promet de terminer la réforme

"Ce n’est pas parce que le consensus est difficile à trouver qu’il faudrait baisser les bras, bien au contraire… Le lycée sera également réformé, pour que les jeunes de France soient mieux préparés aux études supérieures et à leur vie d’adulte".  Nicolas Sarkozy a rendu hommage le 17 décembre à Xavier Darcos. "Un travail de réforme sans précédent a déjà été accompli". 

Communiqué

 

Meirieu : Une réforme reste indispensable

"A mes yeux, si cette réforme des lycées n'était pas prête, et si j'en désapprouve de nombreuses mesures, il est néanmoins absolument indispensable de s'attaquer à une vraie transformation de l'enseignement secondaire". Dans Le Monde, Philippe Meirieu revient sur la réforme ratée de X Darcos pour plaider la cause d'une transformation du lycée.

 

"Il ne faudrait pas que le report de la réforme actuelle soit une nouvelle victoire des conservatismes grâce à l'alliance de ceux qui trouvaient que la réforme n'allait pas assez loin et de ceux qui trouvaient qu'elle allait trop loin. Cette alliance est mortifère pour la société française, dans tous les domaines. "

Le texte du chat

 

Entretien avec un "désobeisseur" : Benoît Cazals 

Jeune professeur des écoles, directeur d'école à Saint-Jean-de-Védas (Hérault), Bastien Cazals  est un des leaders du mouvement des "désobéisseurs". Frappé de retenues sur salaire, il fait l'objet d'une procédure de sanction disciplinaire. Il s'exprime dans le Café sur son combat. " Mon inquiétude est plutôt pour l'Ecole. Par rapport aux décisions de 2008 et surtout pour ce qui se prépare : la disparition de la carte scolaire, l'évaluation des écoles avec publication des résultats, l'autonomie des écoles, les EPEP, une offre éducative rendue attrayante aux yeux de parents-clients. Une école à coup sûr moins égalitaire".

Le reportage du Café

 

Enseignement professionnel : bataille sur les horaires et le bac en 3 ans

"La réforme proposée constitue une alternative positive à la simple et brutale généralisation du Bac Pro 3 ans prévue il y a un an par le Ministère de l’Education nationale" estime le Snetaa. Réuni le 17 décembre, le Conseil supérieur de l'éducation a examiné les projets de grille horaire et de programmes de l'enseignement professionnel.

 

Pour le Snetaa, "la négociation a permis de nouvelles avancées en maintenant un horaire élève à 34 ou 35 h qui inclut 2 h 30 hebdomadaires d’accompagnement individualisé. Le volume complémentaire d’heures professeurs permettant les dédoublements, les travaux de groupe et les projets est en moyenne de 11 h 30". Le Snetaa se félicite également de voir les PLP bientôt enseigner en BTS et la prime de prof principal des PLP s'aligner sur celle des autre scorps.

 

Le Snuep Fsu dénonce lui l'annualisation du temps de travail et le bac  pro en 3 ans. Enfin l'UNL manifeste aussi son mécontentement. "L'UNL rappelle qu'elle revendique des journées ne dépassant pas les 6 heures de cours ainsi que des semaines de 27 heures. Or, cette réforme annonce entre 34 et 35 heures de cours par semaine. Nous nous posons la question de la cohérence de cette augmentation du volume horaire total : en effet, des journées surchargées amènent un échec des lycéens et s’opposent à la mise en place d’une nouvelle pédagogie, revendication ancienne de l’UNL. Actuellement l'UNL tient à préciser que les lycéens ayant un Baccalauréat professionnel en 4 ans sont parfois en difficultés. Comment pourront-ils réussir cet examen capital avec une année de moins, soit ¼ du temps en moins ? Les inquiétudes concernant le fossé entre le bac pro et le BTS ne sont ainsi que renforcées".

Communiuqés Snetaa

Communiqué UNL

Revenir au sommaire

 

 

Sarkozy veut davantage de diversité

"L'égalité réelle des chances, c'est d'abord par l'école qu'elle passe" a déclaré N Sarkozy le 17 décembre. Il demande que les classes préparatoires comportent 30% d'élèves issus des minorités, contre 23% aujourd'hui.

Article

 

Les collégiens ne dorment pas assez

Selon une enquête de la CPAM et de l'académie de Paris, 80% des collégiens s'endorment après 22 heures. Un sur deux passe son temps libre devant l'écran de la télé ou de l'ordinateur.

Sur Le Figaro

 

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

Individualisation et différenciation des apprentissages

"L’individualisation, qui fait écho au principe du collège unique, à l’enseignement de masse, à « l’égalité des chances », peut prendre de multiples formes et avoir des effets bénéfiques ou à l’inverse stigmatiser et creuser les différences et les inégalités. Tutorat, aide personnalisée, groupes de niveaux, remédiation, projets personnalisés, parcours différenciés ou diversifiés, autant de vocables qui représentent autant de points de vue, autant de pratiques et de choix de politiques éducatives". Ce sont ces politiques que Annie Feyfant, pour l'INRP, présente dans une synthèse remarquable qui s'appuie longuement sur les travaux de N. Mons.

 

Individualisation, remédiation, tutorat, aide individualisée, sont présentés. Les pratiques d'individualisation sont décrites pour plusieurs pays

Lettre VST

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

La commission Veil refuse de changer le préambule de la constitution

"Sous réserve, d’une part, d’un ajout à l’article 1er de la Constitution pour y introduire une référence à un principe d’égale dignité de chacun, afin d’accorder le texte de la Constitution avec l’esprit des valeurs auxquelles la nation est le plus fondamentalement attachée depuis la fin de la Seconde guerre mondiale ; et considérant, d’autre part, que les questions touchant à la parité hommes-femmes et au pluralisme des médias, ont été tranchées par le constituant le 21 juillet 2008 avant que lui-même n’ait définitivement pris position – le comité n’a pas recommandé que le Préambule soit modifié.

 

Chargée de réfléchir à une éventuelle modification du préambule de la constittion, la commission Veil conclut en recommandant de ne rien changer. Les explications de la commission permettent une réflexion sur la loi.

Le rapport  

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Eco-gestion : L'Apceg a 30 ans

Pour son 30ème anniversaire et la publication d'un numéro 100 de ses Cahiers economie et gestion, l'APCEG revient sur l'histoire courte de cette discipline et publie un numéro entre présent et passé. Au présent une interview de l'inspecteur général JM Panazol sur la réforme du lycée. Quelque sfiches pédagogiques. Au passé, le numéro publie de nombreux documents datant des séries G et STT.  

Le sommaire

 

L'Apses prend date

L'Apses se félicite de l'introduction envisagée des SES dans le tronc commun du lycée. %ais l'association pose les questions des conditions d'apprentissage des élèves.

Communiqué

 

EDD : Les JO tout le temps !

La Nasa publie des images satellitales de la pollution à Pékin qui montrent l'impact positif des restrictions imposées durant les J.O.

Image NASA

 

Ressources cinéma

Dans le cadre du 21ème festival Premiers plans à Angers, le CDDP du Maine et Loire publie des sélections de ressources remarquables.

Au programme

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le jeudi 18 décembre 2008.
En direct du forum
E Gentaz - L Sprenger-Charolles : Evaluation de CP : Un outil invalide
- De : monique O Publié : jeudi 14 septembre 2017 08:05 Objet : E Gentaz - L Sprenger-Charolles : Evaluation de CP : Un outil invalide Savez-vous que dans les écoles , les évaluations diagnostiques cp ne sont pas nouvelles! Dans certaines...
Rémi Brissiaud : En maths une réforme hors de portée
- Monsieur Brissiaud, j'ai été très sensibilisée à votre pédagogie des mathématiques en IUFM, il y a 20 ans. Après avoir testé de nombreuses choses (dont Ermel), j'utilise depuis 3 ans votre fichier J'apprends les Maths en CE1 et CE2. Et mes...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces