L'Expresso du 3 Mars 2009 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Forum des enseignants innovants : 100 projets sélectionnés 

ÉDITORIAL

L'Ecole du Sacrifice

LE SYSTEME

Les trous noirs de l'évaluationnite l Durkheim, Sarkozy et la pédagogie l Les LC  dans la rue le 11 l Le SNES en congrès fin mars.

L’ÉLÈVE

Les drogues restent un fléau en Europe l Erasmus : bientôt 2 millions de bénéficiaires l Orientation : 50 professionnels se racontent.

LA CLASSE

Prof un nouveau magazine  l Le Printemps des poètes est lancé.

LA RECHERCHE

L'éducation, un marché ? l Assises de la pédagogie

CITOYENNETE

L'éducation civique selon Meirieu

LES DISCIPLINES

E.D.D. : L'annuaire du PNUE l Langues : Des ressources pour le secondaire.

 

 

Le fait du jour

 

Forum des enseignants innovants : 100 projets sélectionnés  

Avec le soutien du Ministère de l'éducation nationale, le Forum des enseignants innovants et de l'innovation éducative réunira, à Roubaix, une centaine d'enseignants innovants les 27 et 28 mars.

 

Près de 200 enseignants s'étaient portés candidats pour participer à cet événement organisé par le Café pédagogique, la Ligue de l'enseignement et Cap Canal avec quatorze associations d'enseignants (Afef, Ageem, APBG, APCEG, APHG, APLV, APMEP, APSES, APV, ASSETEC, Les Clionautes, Projetice, Udppc, Usep).

 

Cent projets ont été  retenus lundi 2 mars. Les enseignants sélectionnés  partageront durant 48 heures leurs projets et leur créativité dans ce rendez-vous unique.

Le site du Forum

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

L'Ecole du Sacrifice

Sous le titre "la phobie de l'échec scolaire", la tribune de Nathalie Bulle, publiée dans Libération il y a quelques jours, suscite de nombreuses réactions sur les listes de diffusion des enseignants. L'auteur, qui vient de publier un ouvrage prônant le retour à l'enseignement traditionnel, dénonce une réforme de la formation des maîtres qui passerait, selon elle, "d’une logique de recrutement «disciplinaire» à une logique «professionnelle»".

 

Aucun argument n'appuie cette thèse qui semble bien aventurée puisque la formation professionnelle était au contraire largement amputée dans le projet de départ. Les promesses gouvernementales de la renforcer sont encore bien floues. Tout au plus cette tribune témoigne-t-elle de la crispation de certains milieux conservateurs qui craignent de leur voir échapper partiellement cette réforme.

 

Plus intéressants sont les arguments avancés par Nathalie Bulle, qui se présente comme sociologue, pour justifier une formation strictement disciplinaire des enseignants.

 

Pour s'attaquer aux partisans de la professionnalisation, elle croit bon de dénigrer le modèle finlandais, il est vrai mis en avant par ses adversaires.  Et pour cela il faut détruire l'enquête internationale Pisa. Ainsi elle écrit : "Pisa n’évalue pas, en mathématiques par exemple, des habiletés scientifiques à proprement parler. L’enquête se limite à ce que l’OCDE juge essentiel pour la vie ordinaire de tout citoyen". Voilà deux affirmations qu'elle se garde de justifier. Si l'OCDE est bien l'organisme qui finance et publie les résultats de Pisa, la construction des tests est réalisée par un large panel de spécialistes de l'évaluation de l'éducation, indépendants de l'OCDE.

 

Un autre argument est utilisé contre Pisa et le clan pédagogue. "Si l’on considère l’enquête Pisa où les résultats des élèves finlandais se distinguent depuis sa création en 2000, il apparaît que la différence globale observée entre la France et la Finlande disparaîtrait si l’on mettait de côté, en France, les 10 % de jeunes qui réussissent le moins bien… Toutes les réformes du collège depuis quarante ans ont en effet été conçues pour les 15 % à 20 % d’élèves qui, comme le relevait un inspecteur général de l’Education nationale en 1980, Jean Binon «se trouvent dès la fin du CM2 en situation d’échec scolaire à peu près définitif… On ruine le dispositif d’enseignement pour eux, sans parvenir à ce qu’ils en tirent profit»".

 

On peut remercier Nathalie Bulle d'afficher avec autant de clarté le fond même de son projet éducatif. Alors qu'elle prétend œuvrer à l'efficacité du système éducatif, elle défend ici le principe de l'exclusion. Effectivement si on élimine de l'Ecole les élèves faibles, c'est-à-dire si on revient à ce qu'était l'Ecole des années 1950, on améliore mathématiquement le niveau moyen des élèves. Et on peut faire l'économie d'une formation des professeurs  puisque ceux-ci n'enseigneraient que devant un public ayant peu besoin d'eux.

 

On mesure les conséquences sociales de ce programme. Ce que défend cette tribune ne relève pas que de la réaction pédagogique mais de la réaction sociale tout court. Ceux qui s'opposent à la professionnalisation de la formation des enseignants visent la destruction du compromis républicain, celui qui fonde notre société.

Article de N Bulle

 

Revenir au sommaire

 

 

Les trous noirs de l'évaluationnite

"Il n’y pas de raison de craindre l’évaluation. Encore faudrait-il s’assurer qu’elle ait du sens par rapport aux finalités de l’école, qu’elle soit juste, qu’elle soit vraiment utile aux enseignants et au système. Autrement dit qu’elle ne soit pas seulement un instrument pour les politiques politiciennes, comme elle l’est devenue". Dans une tribune, Pierre Frackowiak réagit à la publication par le Café d'un dossier sur l'évaluation et plus généralement à la pression mise sur l'Ecole par les évaluations.

 

"Les exigences actuelles, la pression mise sur les enseignants et leur encadrement, la complexité des analyses décalées par rapport aux réalités, engendrent l’ennui et la démobilisation. Comment faire pour retrouver l’enthousiasme disparu ?... Peut-être en revendiquant le droit de rêver ?"

Tribune de P Frackowiak

Evaluation : le système éducatif à un tournant

 

Durkheim, Sarkozy et la pédagogie

"La pédagogie en France n'a aucune légitimité. Elle ne fait pas partie de la culture". Dans un beau texte, Michel Fabre (Université de Nantes) rappelle Durkheim et ses déclarations sur la pédagogie.  Et il l'oppose aux déclarations gouvernementales actuelles. "Il est à craindre que la foi du pédagogue soit mise en péril par le mépris dont il fait l'objet".

Texte de M Fabre

Durkheim et Dewey vus par D Meuret

 

Les LC  dans la rue le 11

Alors que la fermeture des listes complémentaires  se profile à l'horizon, le forum des enseignants sur liste complémentaires les appelle à rappeler leur existence. "Les LC demandent à être recrutés sur les postes vacants dans les écoles" nous écrit "Ondine", une représentante des LC. "Lors d’absences d’enseignants, de nombreux élèves se retrouvent sans enseignants et sont alors dispatchés dans les autres classes ou pire, sont renvoyés chez eux. Comment comprendre cette situation, d’autant que nous, remplaçants, attendons ces postes-là ?... Nous voulons donc nous faire entendre, comme à la Guadeloupe où les syndicats ont réussi à obtenir le recrutement de tous les LC, la semaine dernière, à force de négociation". Les LC appellent à manifester devant le ministère le 11 mars à 14h.

Sur leur forum

Quel avenir pour les LC ?

 

Le SNES en congrès fin mars

Du 23 au 27 mars, le Snes tiendra son congrès annuel à Perpignan.  Il s'ouvrira le 23 mars par une table ronde sur "le second degré au cœur d'une scolarité réussie" avec des représentants des lycéens et des parents d'élèves.

Le programme

 

Revenir au sommaire

 

 

Les drogues restent un fléau en Europe

"Le cannabis demeure la drogue la plus consommée en Europe" note le Rapport de l'Organe international de contrôle des stupéfiants pour 2008. "Sur le continent, la prévalence de la consommation de cannabis au cours de la vie varie de 2 à 37 % selon les pays, les taux les moins élevés étant recensés en Bulgarie, à Malte et en Roumanie et les taux les plus élevés au Danemark, en France, en Italie et au Royaume-Uni. L’année passée, la prévalence de la consommation de cannabis en Europe s’est élevée à environ 7 % chez les adultes (personnes âgées de 15 à 64 ans), les estimations nationales variant de 1 à 11 %. Les taux les plus faibles ont été recensés (par ordre croissant) en Bulgarie, en Grèce et à Malte et les plus élevés (par ordre croissant) en République tchèque, en Espagne et en Italie. La prévalence de la consommation de cannabis est particulièrement élevée chez les jeunes. La prévalence de la consommation de cannabis au cours de la vie chez les lycéens âgés de 15 ou 16 ans est la plus élevée (par ordre croissant) en Belgique, en République tchèque, en Irlande, en Espagne, en France et au Royaume-Uni".  Le rapport montre également le progrès de la cocaïne sur le continent.

Le rapport

 

Erasmus : bientôt 2 millions de bénéficiaires

L'Agence Europe-Education-Formation France publie les chiffres 2007-2008 du programme Erasmus. Près de 2 millions d'étudiants européens en ont bénéficié depuis 1987. 22 500 étudiants français ont profité du programme de mobilité d'études : il s'agit surtout de filles, en année de master 1, en gestion d'entreprises, langues, technologies. A côté de la mobilité d'études, le programme soutient également la mobilité de stage en entreprise et celle des enseignants.

L'agence

 

Orientation : 50 professionnels se racontent

Sous le titre "mon métier c'est ma passion", le magazine Okapi consacre son numéro de mars à l'orientation. Il propose des interviews avec des professionnels qui exposent ce qu'est concrètement son métier. A l'opéra, dans un palace, avec les pompiers , en salle d'opération, chez les architectes, Okapi expose brièvement chaque métier.

Okapi 865

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Prof un nouveau magazine

Qui s'intéresse aux profs ? La Communauté française de Belgique. Elle lance un nouveau magazine papier : "Prof".  Chaque mois il offrira deux dossiers, des infos, une rubrique sur les aceturs de l'école, un coté "psy" etc. Au total un peu moins de 50 pages dédiées dans ce numéro à des thèmes parfois conflictuels.

 

Ainsi Prof consacre les deux dossiers du numéro 1 à la réussite dans le supérieur et au sport à l'école. La partie plus brulante concerne l'apprentissage du français. La Communauté défend l'usage de la nouvelle orthographe.

Prof

 

Le Printemps des poètes est lancé

Plus de 15 000 événements dans toute la France sont attendus pour ce 11ème Printemps qui a lieu du 2 au 15 mars. Sur les places publiques, dans les transports, les librairies, les théâtres et même chez vous. Dans les classes, le Printemps est marqué par les invitations de poètes, les lectures publiques par des élèves.

Le programme

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

L'éducation, un marché ?

"Quelle place et quel rôle occupe aujourd’hui l’enseignement privé au sein du système éducatif, de l’école à l’université ? Quelles nouvelles relations se tissent entre le secteur public d’éducation et des partenaires privés ? Par quelles formes et sous quelles pressions s’opère l’internationalisation du marché éducatif ? La formation à distance est-elle en train d’accomplir la « révolution » du marché si souvent annoncée ? Et, finalement, dans quelle mesure les réalités observées justifient-elles les craintes récurrentes d’une « marchandisation » de l’éducation ?" On mesure la largeur des questions abordées par Agnès Cavet dans ce nouveau Dossier d'actualité du Service de veille de l'INRP.

 

L'auteur aborde les questions de la privatisation, des chèques éducation, des écoles à charte, de la gestion privée des écoles publiques. Mais c'est dans le marché des formations à distance ou universitaires que la marchandisation semble davantage présente. Encore faut-il nuancer. "La reconfiguration mondiale de l’enseignement supérieur à l’heure du marché semble plutôt estomper peu à peu la frontière entre public et privé. Et pour que la « libéralisation » ne se traduise pas par « marchandisation », le rôle des États emprunte de plus en plus la voie d’une régulation par la qualité des résultats. On peut bien sûr remarquer que les méthodes du « nouveau management public » sont fortement imprégnées des techniques managériales de l’entreprise privée. Mais après tout, s’interroger sur la qualité des résultats de son action et tenter d’améliorer celle-ci est une préoccupation qui apparaît plutôt saine. Il semble que le vrai débat doive se porter sur la pertinence des critères utilisés pour évaluer les résultats de l’enseignement, sur la validité des standards de qualité qui sont érigés comme modèles et sur les moyens décrétés efficaces pour s’y conformer. Autrement dit, il s’agit de se demander si cette « qualité prescrite » correspond bien à l’idée que la collectivité peut se faire d’une éducation réussie".

Dossier de veille

 

Assises de la pédagogie

"Face à de vaines tentatives d’opposer parents et enseignants, enseignants et syndicats, les syndicats entre eux, pour mieux faire passer des réformes décidées à la va-vite, nous voudrions affirmer que c’est l’engagement de tous qui contribue à améliorer l’école. À chaque heure de cours comme pour la mise en oeuvre des réformes touchant l’ensemble du système, il faut compter avec l’énergie et le professionnalisme de tous les acteurs de l’école au service de la réussite des élèves". Le Crap Cahiers pédagogiques réunit chercheurs, mouvements pédagogiques le 21 mars à Paris pour des Assises.

Le programme

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

L'éducation civique selon Meirieu

"Dans une société religieuse, on enseigne le catéchisme. Si l’on supprime le catéchisme, il faut savoir qu’il y a nécessité de le remplacer par un corps stabilisé de données. Or dans une société laïque, le corps stabilisé de données ne s’appelle pas l’éducation civique mais le droit… Dès lors que l’on est dans une société laïque où il n’y a pas de verticalité religieuse, il faut bien qu’il y ait une verticalité sociétale. On l’appelle l’éducation civique parce que l’on a peur de cela. Mais non, il y a des gens, des universitaires, une discipline, des métiers. Il n’est pas honteux de dire que le droit existe et qu’il constitue un corpus qui fait référence dans la société française. C’est un corpus qui a le mérite d’être défini, contrairement à ces corpus ectoplasmiques qui nous reviennent régulièrement sous le nom d’éducation civique. L’éducation civique n’est pas une discipline alors que le droit en est une. Je suis pour légitimer l’enseignement du droit en tant que tel".  Devant le Conseil économique et social, Philippe Meirieu définit ce que devrait être l'éducation civique à l'école.

Sur le site de P. Meirieu

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

E.D.D. : L'annuaire du PNUE

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement publie son annuaire 2009. L'ouvrage identifie des facteurs qui sont à l'origine des  grands défis environnementaux actuels : croissance de la population, aspirations à la consommation, modèle économique ne prenant pas en compte l'impact écologique. Il étudie en détail l'évolution de la consommation énergétique, le changement climatique, les désastres.

L'annuaire

 

Langues : Des ressources pour le secondaire

Le site de la Communauté française de Belgique nous fait bénéficier d'une sélection de ressources pour l'enseignement des langues : ressources générales.

Ressources langues

 

Revenir au sommaire

 

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le mardi 03 mars 2009.
En direct du forum
Brevet : De l'examen complexe à l'épreuve absurde...
- Alors que nos gouvernants se félicitent d'avoir obtenu les JO de 2024, l'EPS n'est plus qu'une matière négligeable. Ce que finalement conforte l'opinion que cette manifestation n'est qu'un grand capharnaüm financier. ...
Maths : Nouvelle écriture pour les algorithmes
- Moi j'dirai "Ce n'est pas une bonne idée. On doit revenir aux fondamentaux. ça ajoute de la complexité ce qui n'est pas nécessaire. Ptêtre même que ça va créer une polémique inutile"... De : Greg Barthelem Publié : mardi 17...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces