L'Expresso du 29 Janvier 2010 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

L'Académie de médecine condamne l'organisation du temps scolaire

ÉDITORIAL

Désenchantements

LE SYSTEME

Le ministère publie les décrets sur les lycées l Réorganisation de l'Injep l L'éducation, point fort du discours sur l'Union d'Obama

L’ÉLÈVE

L'avenir s'imagine ! l Lyon : Le Mondial des métiers du 4 au 7 février

LA CLASSE

Les CDI ont 50 ans l 2èmes Rencontres nationales pour l'école maternelle le 30 janvier

ETABLISSEMENT PARTENAIRE

Portes ouvertes au lycée de Bazeilles

LA RECHERCHE

Qu'est-ce qu'une école juste ?  l Questions d'espace…

CITOYENNETE

La France enferme des nourrissons

LES DISCIPLINES

S.E.S. : Le "harcèlement" l Eco-gestion : L'Apceg dénonce des programmes trop lourds et trop dogmatiques l Cinéma : Le prix de l'éducation Cannes 2010 l Quel impact pour la croissance verte ?

 

 

Le fait du jour

 

L'Académie de médecine condamne le temps scolaire

Dans un rapport l'Académie de médecine recommande de mettre fin à la semaine de 4 jours au primaire et de remanier les congés scolaires.

 

"Le sommeil est un facteur indispensable à la bonne santé de l'enfant et certains travaux ont corrélé les difficultés scolaires à un sommeil insuffisant" affirme l'Académie de médecine dans un rapport réalisé par les professeurs Touitou et Bégué. Ils ont consulté les travaux de recherche sur les rythmes biologiques de l'enfant et étudié les rythmes scolaires. Les conclusions sont sévères.

 

Au primaire, ils soulignent "le rôle néfaste… de la semaine dite de 4 jours sur la vigilance et les performances des enfants les deux premiers jours de la semaine liées à une désynchronisation liée au week-end prolongé". L'Académie invite à revoir la semaine scolaire. "La journée scolaire qui se déroule en France de 8 h 30 à 16 h 30 devrait être améliorée en brisant ces horaires conventionnels pour organiser une semaine scolaire sur une journée moins longue (5 h par exemple et sur une semaine de 4 jours et demi ou 5 jours comme dans la plupart des pays européens, en proposant 1 h d'études dirigées en fin de classe l'après-midi)". De plus, "les semaines de 4 jours, 4 jours et demi ou 5 jours de classe ont fait l'objet de recherches qui montrent que l’aménagement hebdomadaire en 4 jours n'est pas favorable à l'enfant car celui-ci est plus désynchronisé le lundi et le mardi matin que dans la semaine habituelle de 4 jours et demi. Par ailleurs, un certain nombre d’études ont établi que les performances mnésiques sont meilleures après un week-end de un jour et demi comparé à un week-end de deux jours comme dans la semaine de quatre jours actuelle".

 

Au collège, l'Académie invite à revoir les emplois du temps. "Le traitement de l’emploi du temps est actuellement le même au collège, quelle que soit la classe (de la 6ème à la 3ème), sans tenir compte de l’âge de l’enfant".

 

L'Académie invite donc à "aménager la semaine sur 4 jours et demi ou 5 jours" et à "évoluer vers un calendrier de 7-8 semaines de classe et 2 semaines de vacances, ce qui implique un remaniement des 1er et 3ème trimestres". Elle estime qu'il faudrait une année scolaire de 180 à 200 jours au lieu des 144 jours actuels mais avec des journées moins longues. Le ministère a répondu que c'était chaque école qui avait choisi son rythme hebdomadaire.

 

A vrai dire les propos de l'Académie de médecine ne sont pas surprenants. Les spécialistes avaient immédiatement réagi aux nouveaux horaires imposés par X Darcos au primaire lors de la réforme de 2008. Ainsi, Hubert Montagner avait décrit pour le Café l'état des connaissances sur ce sujet et montré la nocivité des nouveaux horaires. Les syndicats avaient pris le relais des spécialistes.

 

Leurs réactions ne s'est pas fait attendre. Pour le Snuipp, "cette organisation ne peut pas s’effectuer école par école et le ministère doit cesser de se défausser… Les observations de l’Académie de médecine confirment la nécessité d’une remise à plat de l’organisation de la semaine et de la journée scolaires que demande le SNUipp". Les parents de la FCPE avaient eux aussi soulevé ce problème." La FCPE attend le lancement du véritable débat sur les rythmes. Forte de l’unanimité des chercheurs, elle abordera les discussions avec confiance mais s’attachera à ce que des décisions concrètes soient prises pour mettre fin aux aberrations pédagogiques et de santé actuelles". En attendant, ce sont les écoliers qui  subissent une réforme des rythmes scolaires dont la vraie motivation était la disparition des Rased et la récupération des postes afférents.

Le rapport de l'Académie d emédecine

Communiqué Snuipp

Communiqué FCPE

Dans le Café, sur la réforme 2008

Dans le Café, sur la réforme 2008

 

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

Désenchantements

La confrontation des enseignants aux premières réalités de la réforme du lycée va-t-elle mettre en danger la réforme ?

A la veille d'une manifestation qui ne devrait pas entrer dans les annales, la réforme du lycée semble acquise. Elle l'était déjà peu ou prou à l'issue du CSE, celui-ci ayant voté majoritairement pour elle. Au point que le ministère en a publié les décrets d'application de façon précipitée et qu'il vient de mettre en ligne la quasi totalité des nouveaux programmes.

 

Pourtant dans les établissements le climat est en train de changer. Le dernier communiqué de l'Apceg, une association d'enseignants qui n'est pas systématiquement hostile au changement, montre les désillusions d'enseignants attachés à une certaine  qualité pédagogique. Ce sont les programmes que l'Apceg juge "trop lourds" et "inadaptés". Ce reproche nous parvient également d'autres disciplines. Encore les programmes des matières phares (maths, français) sont-ils encore attendus...

 

La désillusion est d'autant plus grande que la réforme a vanté un lycée de la réussite rendant les élèves acteurs de leur formation, ce qui suppose un certain degré d'activité. Or ce qui remonte du terrain c'est que dans de nombreuses disciplines, on est allé encore plus loin dans l'encyclopédisme avec un horaire plus faible ce qui implique une situation pédagogique bien connue : le cours magistral.

 

Manifester pour nos TD ? La répartition des moyens globalisés suscite également des inquiétudes. La multiplication des enseignements d'exploration pourrait se faire aux dépens des dédoublements disciplinaires d'autant plus attendus que l'horizon s'assombrit. Dans plusieurs disciplines, les enseignants se sentent coincés et craignent de perdre des situations pédagogiques qui dégageaient du plaisir.

 

Nulle doute que la consultation sur les programmes fasse remonter ces désillusions et cette amertume. Seront-elles entendues ?

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Le ministère publie les décrets sur les lycées

Le Journal Officiel du 28 janvier publie deux décrets et deux arrêtés instituant la réforme du lycée. La publication de ces textes était annoncée début février. Visiblement leur parution a été accélérée : signés le 27, ils sont déjà au J.O. du 28.

 

Pour les opposants à la réforme, ces parutions sont perçues comme des provocations. Le Snes estime que le ministre "fait donc le choix, contre la majorité des enseignants du second degré et face à des interrogations grandissantes des parents et des élèves, d’imposer son projet". "Après la manifestation nationale du 30 janvier", ajoute le Snes, "le SNES avec la profession poursuivra et durcira ses actions pour imposer d’autres choix pour le second degré". Un communiqué commun du Snes, Snep, Cgt Education, Sud éducation, Snalc et SGL invite également à cette manifestation.

Décret lycée

Décret

Arrêté 2de

Arrêté 1ère et Tale

Communiqué Snes

 

Réorganisation de l'Injep

Un décret publié au J.O. du 28 janvier réorganise l'Injep et lui fixe ses missions.

Le décret

 

L'éducation, point fort du discours sur l'Union d'Obama

"Nous devons investir dans les compétences et l'éducation de notre population". Le président américain a prononcé le 27 janvier le traditionnel discours – programme "sur l'état de l'Union". L'éducation y tient une place importante, à la fois le soutien aux étudiants qui suivent des études supérieures et celui accordé à l'enseignement scolaire.

 

On attend la semaine prochaine le projet de budget fédéral. Il devrait être en hausse de 6% avec 4 milliards de nouvelles dépenses.  Plus d'un milliard ira au programme "Race to the Top" de soutien aux états qui encouragent l'innovation en éducation.  Des fonds sont aussi prévus pour récompenser les enseignants méritants…

Discours sur l'Etat de l'Union

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

L'avenir s'imagine !

"2030 : toutes les activités sont ouvertes aux garçons comme aux filles. Faites une vidéo ou écrivez un texte sur le métier, réel ou imaginaire, que vous aimeriez exercer dans 20 ans, dans cette société égalitaire entre les femmes et les hommes". Ce jeu concours organisé par l'Onisep de Languedoc Roussillon est destiné aux jeunes, des écoliers aux étudiants.

 

Utilisable de façon individuelle, le jeu-concours « l’avenir s’imagine ! » se prête parfaitement à une utilisation en groupe dans le cadre scolaire. En école primaire comme en collège et lycée, il peut servir de support d’introduction à des actions de découverte des métiers, de l’emploi, des formations, du monde du travail et à une prise de conscience sur le thème de l’égalité entre les hommes et les femmes.  Le jury  détermine chaque mois les meilleurs vidéos et textes, avec comme lots un iPod Touch 32 Go, une Nintendo DSi, des appareils photos numériques et des chèques cinéma.

L e jeu

 

Lyon : Le Mondial des métiers du 4 au 7 février

"Visiter le Mondial des Métiers en Rhône-Alpes, c'est l'occasion unique d'interroger des professionnels et des jeunes en formation, d'assister et de participer à des démonstrations et de mieux connaître les métiers et le monde du travail ". En effet, du 4 au 7 février, à Lyon, le Mondial accueille 30 secteurs d'activités représentés, plus de 100 métiers en démonstrations et plus de 500 exposants. Grâce aux démonstrations réalisées par des jeunes en formation, les visiteurs découvrent ou redécouvrent des métiers. Ces jeunes, ainsi que les professionnels et les formateurs qui les encadrent, répondent aux questions des visiteurs.

Le Mondial

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Les CDI ont 50 ans

C’est par un hommage à Marcel Sire, qu’a été fêté le cinquantenaire de la création des « CDI » au lycée Janson de Sailly (Paris 16e) mercredi 27 janvier 2010. On a commémoré au sein de la communauté des professeurs documentalistes, des IPR EVS, des chefs d’établissements du lycée Janson de Sally, des chercheurs en sciences de l’information et sciences de l’éducation, un moment important dans l’histoire des CDI et de la pédagogie documentaire. Ce temps a aussi permis de mesurer le parcours de cette idée et des réalisations qui en ont découlé, des innovations, de la contribution au système éducatif, de l’effort fourni au Service des élèves.

Lire le reportage du Café

 

2èmes Rencontres nationales pour l'école maternelle le 30 janvier

Organisées par le GFEN, en partenariat avec le Snuipp et le Café pédagogique, les Rencontres invitent à penser l'école maternelle comme le lieu de socialisation et de découverte des savoirs. Une dizaine d'ateliers permettent d'échanger sur la socialisation, à travers l'accueil, les relations parents – enseignants, le langage, les rituels, et les savoirs : littérature, lecture d'images, langue étrangère, pratiques artistiques etc. Jacques Bernardin, Pierre Frackowiak, Sylviane Giampino, psychanalyste et psychologue, Patrick Joole, professeur à l'IUFM de Versailles, Hélène Le Crom, responsable nationale de la FCPE et Claire Pontais, professeur d'IUFM interviendront lors de cette grande journée.

Le programme

 

 

Revenir au sommaire

 

Etablissement partenaire

 

Portes ouvertes au lycée de Bazeilles

Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme, le lycée de Bazeilles organise une journée portes ouvertes le 13 mars. " Cette journée sera l’occasion de présenter, aux élèves et à leur famille, les possibilités d’études dans notre établissement. Ils pourront également visiter nos structures ainsi que le plateau technique et échanger avec nos élèves déjà scolarisés au lycée de Bazeilles", nous dit Vincent Vasse, chef de travaux. Le lycée prépare aux métiers de l'hôtellerie (bac technologique, bac pro, BTS AGTL, VPT, hôtellerie restauration).

Le lycée

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

Qu'est-ce qu'une école juste ?

A l'initiative de l'Observatoire des inégalités, Marie Duru-Bellat et Eric Charbonnier intervenaient jeudi 28 janvier à Paris sur les inégalités scolaires. Que sait-on des inégalités à l'école ? Nos voisins font-ils mieux que nous ? Existe-il une école juste ?

Lire le reportage du Café

 

 

 

 

 

Questions d'espace

"De sa gestion, dès la maternelle, pour l'apprentissage de l'écriture ou de l'autonomie à son organisation pour un vivre ensemble citoyen dans la cour de récréation ou au gymnase, l'espace s'analyse, s'observe, se superpose, se conceptualise, et toutes les classes sont concernées. Toutes les matières, aussi." Ce nouveau numéro de la revue Echanger, éditée par le CRDP des Pays de la Loire, présente une sélection fort intéresnate d'articles qui se croisent sur cette notion d'espace.

 

A l'école maternelle La Senelle de Laval, les enfants apprennent une gestion non-violente de l'espace de la cour de récréation. Au lycée de Bouaye, une promenade en ville invite les élèves à s'emparer et comprendre leur espace. A l'école du Coudray, on organise une webquest annuelle des écoliers. Ce numéro est donc tout à fait varié et mérite d'autant plus d'être visité.

Echanger n°88

Le sommaire

 

Revenir au sommaire

 

Citoyenneté

 

La France enferme des nourrissons

"Jusqu'où un système qui se déclare fondé sur le respect des droits fondamentaux peut-il aller dans la maltraitance des êtres humains sans perdre son âme ?", interrogent Jean Matringe et Karine Perrot, professeurs de droit public, dans une tribune du Monde. A l'origine  de cette question, deux arrêts d ela Cour de cassation qui juge que "le maintien en rétention avec leur famille de deux nourrissons – de deux mois et demi et un an – ne constitue pas en tant que tel un traitement inhumain ou dégradant."

Tribune

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

S.E.S. : Le "harcèlement"

"Une certaine frange du monde de l'entreprise ne rate pas une occasion de s'attaquer aux enseignements de sciences économiques ET sociales", écrit le Sgen Cfdt. Le syndicat évoque le nouveau programme de SES. "Ce programme ne respecte pas les objectifs des enseignements d'exploration et l'on voit mal comment l'appétence des élèves va pouvoir être stimulée tant les entrées choisies sont parcellaires et académiques. Le nombre de questions abordées ne permet pas non plus d'atteindre, avec les horaires impartis, les objectifs annoncés dans le préambule. Plus grave, il faut être un spécialiste pour distinguer ce programme de celui d'économie-gestion. Les questions de sociologie y sont rares". C'est l'identité des SES qui est atteinte selon le Sgen.

Dans le Café : la révolution douce de Luc Chatel

 

Eco-gestion : L'Apceg dénonce des programmes trop lourds et trop dogmatiques

"Inadaptés". Pour l'Apceg, association des professeurs d'économie-gestion, la nouvelle option de 2de est une déception. L'apceg dénonce "des programmes … trop lourds, descriptifs et qui poussent à une pédagogie passive... Avec 1 heure 30 de cours par semaine, on ne disposera que de trois heures par thème. C’est une invitation à privilégier le cours magistral plutôt qu’à susciter des interrogations pour mettre en place des pédagogies actives". Cela d'autant plus que les programmes "gomment tous les enjeux du monde contemporain". Enfin l'Apceg regrette que "les savoirs de gestion ne sont pas mis en perspective".

Apceg

 

Cinéma : Le prix de l'éducation Cannes 2010

"Depuis 2003", rappelle le B.O., "le Prix de l'Éducation nationale est décerné à un des films choisi dans l'une des deux sélections officielles du festival de Cannes (« Compétition » et « Un certain regard »). Ce film est distingué pour ses qualités artistiques et cinématographiques, sa portée humaniste et éducative et son intérêt pédagogique. Il est ainsi susceptible de s'adresser à tous les lycéens et à l'ensemble de la communauté éducative."

Le fim

 

Quel impact pour la croissance verte ?

Comment les objectifs environnementaux modifient-ils le niveau et la structure des emplois par secteurs et par métiers ?, interroge la Note de veille du Centre d'analyse stratégique. "Le concept de croissance verte suggère la montée de nouveaux besoins et la réalisation d’investissements spécifiques favorables à l’éclosion de nouveaux marchés ; Ce surcroît potentiel de dépenses ne constitue pas un moteur inconditionnel de créations nettes d’emplois pour l’ensemble de l’économie. Le « verdissement » des économies repose, en effet, sur l’octroi d’un prix à des biens libres considérés jusqu’ici comme inépuisables. L’apparition de coûts supplémentaires pesant sur les agents devrait en théorie induire un ralentissement de la croissance, toutes choses égales par ailleurs".

Note de veille

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le vendredi 29 janvier 2010.
En direct du forum
Hamon : Le ministre ne fera pas la rentrée
- Hamon n'a t-il pas eu raison de s'opposer à la politique de Valls ? l'Education n'est pas un sanctuaire, elle est touchée de plein fouet par la crise sociale et économique actuelle..et le reste en découle..il ne peut y avoir de bon...
Un nouveau statut pour les enseignants du secondaire
- Merci le SNES !!! Syndiquée au SNES, j'ai appelé son attention sur les méfaits de ce décret, notamment sur les temps partiels qui, mécaniquement, vont voir leur temps de travail augmenter. Je le remercie donc, par son abstention régulière, de...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces