L'Expresso du 12 Mars 2010 

 

Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Journée de manifestations pour le front du refus

ÉDITORIAL

Ministère : Le retour des experts ?

LE SYSTEME

Le ministère présente la réforme des séries STI et STL l "Pas d'éducation, pas d'avenir !" : Solidarité laïque et la Ligue pour une éducation solidaire l Le faux retour de la gifle l Grève des trousses lundi l Succès du mouvement des crèches l Mouvement des inspecteurs d'académie l Le Royaume-Uni ne bannira pas les profs racistes.

L’ÉLÈVE

A Paris, il fera bon vivre ensemble l Ose la recherche à Strasbourg l Orientation : le colloque de l'Inetop.

LA CLASSE

Voyage au cœur des TICE lorraines

ETABLISSEMENT PARTENAIRE

Portes ouvertes à Bressuire

LA RECHERCHE

Améliorer l'enseignement scientifique passe-t-il par le relèvement des salaires ? l Toucher aide-t-il à apprendre ? l Les écritures en situations professionnelles

LES DISCIPLINES

Une charte nationale pour les arts l Le slam à l'honneur durant la semaine de la langue française et de la francophonie l Poitiers : Les Assises du pôle civique.

 

 

Le fait du jour

 

Journée de manifestations pour le front du refus

La mobilisation contre les réformes va-t-elle prendre ? La journée du 12 mars est décisive pour les opposants aux réformes. L'intersyndicale (Snes, Snalc, Cgt, FO, Faen et Sud) appelle à une journée de grève et de manifestations nationale dans le secondaire vendredi 12 mars. Il s'agit de protester contre les suppressions de postes mais aussi contre les réformes engagées par Luc Chatel.

 

Ainsi le Snes, dans son tract national, dénonce "les pouvoirs accrus du chef d'établissement", "l'allongement du temps de travail", "l'abaissement des contenus et la réduction des horaires d'enseignement". La question des suppressions de postes et des salaires fait l'objet d'une autre journée de manifestations beaucoup plus unitaire  le 23 mars. La singularité de la journée du 12 mars c'est de réunir, dans un rassemblement qui va de la droite à l'extrème-gauche, que les organisations hostiles aux réformes du lycée, du lycée professionnel et, maintenant, du lycée technologique. Deux syndicats, le Sgen et le Se-Unsa, n'appellent pas à manifester le 12 mars.

 

Une journée déterminante. Une soixantaine de manifestations et de réunions sont organisées dans toute la France avec un point d'orgue avec la manifestation francilienne à 14h. L'intersyndicale n'avait pas réussi à mobiliser lors des deux journées d'action précédentes. Les manifestations du 12 mars sont donc déterminantes pour l'avenir du mouvement. Or depuis la rentrée des vacances de février, les établissements ont reçu leur dotation horaire pour la rentrée 2010 avec, particulièrement en collège, des réductions de moyens. L'effervescence a progressé dans plusieurs académies où des établissements sont déjà mobilisés. C'est le cas bien sur du 93 mais aussi  dans d'autres départements. Ainsi à Vaulx-en-Velin, le collège Barbusse est occupé par des enseignants pour obtenir une rallonge exceptionnelle de moyens.

Les manifestations du 12 mars

Tracts du Snes

La réforme du lycée

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

 

Ministère : Le retour des experts ?

Chassés du temple de la rue de Grenelle par Robien et Darcos, les experts sont-ils en train de revenir ? L'exemple du Conseil scientifique des états généraux de la sécurité à l'Ecole constitue une brèche par rapport aux pratiques de ces dernières années.

 

L'éducation nationale a eu son affaire Lyssenko. Les lecteurs du Café se rappellent les passes d'armes entre scientifiques et ministère à l'époque des lubies syllabiques de Robien, où le ministre répondait aux arguments des scientifiques par la censure et la sanction. Robien parti , les experts ne sont pas davantage revenus rue de Grenelle. Dénoncés comme les fossoyeurs de l'Ecole par toute une frange extrémiste mais proche du pouvoir, leurs travaux ont même été retirés des sites officiels dans une belle poussée obscurantiste. Fait unique dans les pays développés, depuis plusieurs années, la France a la singularité d'avoir un ministère de l'éducation où aucun expert n'assiste le pouvoir dans sa réflexion sur l'avenir de l'Ecole. Ce qu'il reste d'expertise rue de Grenelle, la Depp par exemple, étant l'objet d'une censure vigilante.

 

Il fallait rappeler tout cela pour prendre la mesure de la mise en place le 11 mars du Conseil scientifique des états généraux de la sécurité à l'Ecole. Cet organe chargé d'organiser début avril les Etats généraux de la sécurité à l'Ecole a été confié par Luc Chatel à Eric Debarbieux. Expert reconnu internationalement, Eric Debarbieux est aussi un homme qui revendique sa liberté. Le conseil qu'il préside réunit 15 scientifiques venues de spécialités différentes (psychologie, sociologie, éducation, criminologie) et aussi de 7 pays différents (Canada, Belgique, Etats-Unis, Israël, Luxembourg, Royaume-Uni, France). Après des années de discours démagogiques, avec ce conseil, le pays se dote d'un organe de réflexion unique au niveau international. Et surtout il reconnaît à nouveau la place des experts dans le fonctionnement d'un Etat moderne.

 

Ce geste fort de Luc Chatel est encore brouillé. Au moment même où il installait le conseil, l'Elysée communiquait de son coté sur la lutte contre les violences à l'Ecole. Mais le premier geste concret de cette politique, une circulaire sur le "plan de sécurisation des établissements scolaires" marque la différence. Sécuritaire certes, ce qui est une réponse étroite à la question,  elle met en avant la formation des cadres. Le retour de l'intelligence ?

Communiqué

Au B.O.

Debarbieux dans le Café

 

Revenir au sommaire

 

 

Le ministère présente la réforme des séries STI et STL

"Après la réforme de la voie professionnelle, puis celle des séries générales, la rénovation des séries STI et STL doit contribuer à son tour à la diversification des parcours d’excellence au lycée. Par là-même, elle doit permettre à davantage de jeunes de s’orienter vers les formations technologiques et scientifiques de l’enseignement supérieur", affirme le ministère. Dans un communiqué il présente les grands traits d'une réforme connue jusque là de façon officieuse.

 

"Plus polyvalente dans les domaines technologiques abordés, la série STI serait organisée en quatre spécialités : innovation technologique et éco-conception ;  système d’information et numérique ; énergies et développement durable ; architecture et construction. La série STL comporterait deux spécialités : biotechnologies ; sciences physiques et chimiques appliquées en laboratoire. L’actuelle spécialité « arts appliqués » de la série STI constituerait le coeur de la nouvelle série sciences et technologies du design et des arts appliquées (STD2A)".

 

La réforme prévoit que les enseignements soient divisés en trois groupes, comme c'est el cas dans la réforme du lycée général : un tronc commun d'enseignements généraux avec deux langues vivantes obligatoires (contre une seule jusque là), des enseignements technologiques, un accompagnement personnalisé de 2 heures hebdomadaires. L'horaire des enseignements généraux est globalement maintenu. Celui des enseignements technologiques légèrement amputé pour permettre la mise en place de l'accompagnement personnalisé. Elle entrera en application à la rentrée 2011 en première et 2012 en terminale, avec les séries du lycée général.

 

Cette réforme "permettra d'assurer une formation ambitieuse pour tous" promet le ministère qui annonce un plan de formation des enseignants. La réforme est déjà combattue par plusieurs organisations alors que deux syndicats, Sgen et Se-Unsa, l'accueillent favorablement.

Communiqué ministériel

La réforme STI STL réactive le clivage syndical

 

"Pas d'éducation, pas d'avenir !" : Solidarité laïque et la Ligue pour une éducation solidaire

La Ligue de l'enseignement et Solidarité Laïque lancent leur nouvelle campagne de solidarité dans l'accès à l'éducation, « Pas d'éducation, pas d'avenir ! ». Succédant à la traditionnelle Quinzaine de l'école publique (fondée en 1946), l'action gagne en ampleur et en ambition internationale : déjà forte de plus de 300 projets dans le monde, elle entend créer 70 à 80 nouvelles initiatives par an dans un secteur géographique plus vaste (Inde, Pays de l'Est...). 

Lire l'article du Café et l'interview de Dominique Thys

 

Le faux retour de la gifle

On se rappelle février 2008, l'histoire d'une gifle qui devint une affaire nationale, au point d'être glorifiée par X Darcos friand d'un retour à l'autorité dans les établissements. Deux ans plus tard, l'histoire ne ressert pas les plats. Une professeure de collège du Nord vient d'être mise à pied par le rectorat pour avoir giflé un élève de 6ème.

Dépêche AFP

La gifle de 2008

 

Grève des trousses lundi

"Nous appelons tous les lycéens à venir en cours sans trousse ni cahiers pour montrer leur mécontentement face à la politique de l’éducation". Avec la "grève des trousses", la FIDL lance une forme de lutte totalement innovante dans l'action syndicale mais assez traditionnaliste dans l'univers des relations profs – élèves… "Lors de cette grève des trousses les lycéens mettront en place des cours alternatifs pour débattre de la réforme du lycée ou de la violence dans les lycées" annonce la FIDL qui fixe au lundi 15 mars le point de départ de cet élan révolutionnaire. Les syndicats enseignants n'ont pas manifesté leur intention de faire la grève du carnet de correspondance ce jour là…

La fidl

 

Succès du mouvement des crèches

Plusieurs milliers de manifestants réunis à Paris (de 5 à 10 000) jeudi 11 mars, un taux de grévistes avoisinant 60%, des crèches fermées dans tout le pays, le mouvement des personnels des crèches, soutenu par le Snuipp et l'Unsa, est un succès. Sous le slogan "pas de bébés à la consigne" les salariés des crèches dénonce un projet de  décret qui permet d'augmenter le nombre d'enfants accueillis en crèche tout en réduisant le nombre de personnels qualifiés pour les accueillir.

 

Mouvement des inspecteurs d'académie

Une note de service publiée au B.O. du 11 mars "apporte des précisions sur les conditions de mobilité des inspecteurs d'académie, directeurs des services départementaux de l'Éducation nationale (IA-DSEN) et des inspecteurs d'académie adjoints (IAA)".

Note

 

Le Royaume-Uni ne bannira pas les profs racistes

Peut-on être professeur et raciste ? Après plusieurs mois de débat au Royaume Uni, un rapport officiel propose de ne pas exclure les enseignants membres du BNP, l'extrême droite britannique. Pour son auteur, Maurice Smith, l'exclusion serait "prendre un marteau pour écraser une mouche" et un acte politique fort et non consensuel. Il a recensé seulement 15 enseignants membres du BNP.

 

Ce n'est pas l'avis du principal syndicat d'enseignants, le Nasuwt, qui estime que M Smith " a gaspillé une opportunité en or de faire avancer la cause des bonnes relations raciales dans les écoles". En Grande-Bretagne les membres du BNP ne sont pas admis dans les forces de police.

Article BBC News

Peut-on être raciste et prof ?

 

 

Revenir au sommaire

 

 

A Paris, il fera bon vivre ensemble

Du 15 au 28 mars, la municipalité parisienne lance "la semaine du vivre ensemble", une initiative, voulue par Colombe Brossel et Bruno Julliard, qui vise à combattre le racisme et qui sera aussi l'occasion de mettre en valeur les actions en direction de l'Ecole. 

 

Le point d'orgue aura lieu le 19 mars avec "un forum du vivre ensemble" qui permettra d'échanger mais aussi de découvrir les projets des mouvements associatifs (Ligue, Léo Lagrange, Sos racisme etc.) et ceux de la ville de Paris. Mais tout au long de la semaine des initiatives vont fleurir le pavé parisien. Conférence sur le droit à la non discrimination, mais aussi danse hip hop, mur d'expression, repas du vivre ensemble, concert pédagogique etc.

Le programme

 

Ose la recherche à Strasbourg

Biologie, robotique, astronomie, éthologie : mercredi 24 mars une centaine de collégiens alsaciens rencontreront des scientifiques. Pas de conférences et de solennités. La rencontre se fera au sein d'ateliers où chaque groupe d'une quinzaine de jeunes sera accompagné par 4 scientifiques et un animateur. La découverte de la science et de ses outils passe par la relation humaine. "Ose la recherche !" est une initiative du Vaisseau, le centre de découverte scientifique du Conseil général du Bas Rhin, et du CNRS.

Le Vaisseau

 

Orientation : le colloque de l'Inetop

L'Institut national d'études du travail et d'orientation professionnelle (Inetop) du CNAM organise du 17 au 19 mars un colloque international sur le thème de l'accompagnement à l'orientation aux différents âges de la vie.

Le site du congrès

 

Revenir au sommaire

 

La classe

 

Voyage au cœur des TICE lorraines

Alors que l’ENT PLACE est en plein déploiement, tant dans les lycées lorrains que dans certains collèges, il modifie en profondeur les modes de travail en classe. Intégrant les nouveautés dues aux différentes impulsions ministérielles données par ailleurs, telles l’ENR ou les manuels numériques, il permet aux enseignants, aux élèves et aux parents d’établir de nouvelles relations et de soutenir le travail scolaire.

 

Ecole, collège, lycée, de Mailly-sur-Seille à Pont-à-Mousson en passant par Nomeny, le Café montre comment l'ENT est un levier pour changer l'école.

Lire le reportage du Café

 

 

Revenir au sommaire

 

Etablissement partenaire

 

Portes ouvertes à Bressuire

La Cité Scolaire Genevoix-Signoret de Bressuire organise une journée portes ouvertes le samedi 13 mars. Les élèves et leur famille auront la possibilité de découvrir  la vaste étendue des formations offertes dans notre établissement du CAP au BTS. Soucieux de s'engager dans la réforme du lycée, le lycée général et technologique Maurice Genevoix proposera de nombreux enseignements d'exploration : économiques, littéraires, linguistiques, scientifiques, technologiques et artistiques, sans oublier ses options théâtre et cinéma-audiovisuel. Le lycée professionnel Simone Signoret vous ouvrira également ses structures ainsi que ses plateaux techniques dans les métiers des services à la personne et de la gestion."

En savoir plus

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

 

Revenir au sommaire

 

La recherche

 

Améliorer l'enseignement scientifique passe-t-il par le relèvement des salaires ?

Comment améliorer l'enseignement des sciences ? La question se pose dans tous les pays développés confrontés à une désaffection envers les enseignements scientifiques. Le Science and Mathematics Expert Group britannique est un groupe d'experts chargé de faire des recommandations sur l'enseignement scientifique. Après consultations et visites dans les établissements, il vient de publier  un rapport qui apporte quelques idées neuves.

 

Le rapport confirme l'intérêt d'une approche concrète de la science à travers des projets d'équipe longs qui vont au bout des choses. Et le groupe préconise d'adapter les examens et de faire appel aux scientifiques locaux. Ce qui est plus nouveau c'est la volonté de rendre les enseignants davantage maitres de leur enseignement. Le rapport préconise de les doter d'appariteurs mais aussi de jouer sur les incitations financières pour garder et motiver les enseignants. Il insiste sur l'opportunité qu'offre la crise pour  trouver des enseignants en sciences.

Le rapport

Sciences les frontières vont bouger

 

Toucher aide-t-il à apprendre ?

Mardi 16 mars, dans le cadre du séminaire du Groupe Compas, Edouard Gentaz rend compte de ses recherches sur les rapports entre le toucher (sens haptique) et les apprentissages. "L’objectif de cette conférence est de montrer que l’ajout de la modalité haptique manuelle dans des entraînements classiques destinés à la préparation aux premiers apprentissages scolaires chez les enfants scolarisés en grande section de maternelle améliore leur efficacité. Nous décrirons tout d’abord les principales caractéristiques fonctionnelles de la modalité haptique manuelle qui sont susceptibles de favoriser les apprentissages, à savoir une bonne identification haptique des objets, une perception haptique analytique et une perception haptique non dominée par la vision. Ensuite, nous examinons les principales recherches qui révèlent les effets bénéfiques de l’ajout de la modalité haptique dans les entraînements classiques destinés à la préparation des apprentissages comme la lecture, l’écriture et la géométrie chez les enfants de 5 ans".

Le programme

 

Les écritures en situations professionnelles

Mercredi 17 mars 2010, de 17 heures à 19 heures, l'IREA organise à Paris un débat avec Françoise Cros autour de l’ouvrage qu’elle a co-dirigé : "Les écritures en situations professionnelles".

Le programme

 

 

Revenir au sommaire

 

Les disciplines

 

Une charte nationale pour les arts

Le B.O. publie une circulaire qui précis el cadre dans lequel se font les résidences d'artistes. "Dans sa dimension éducative et pédagogique, la résidence est le point de convergence de plusieurs projets : projet de création d'un artiste ou d'une équipe artistique ; projet éducatif d'une structure culturelle ; volet artistique et culturel du projet d'école ou d'établissement, dont les résidences peuvent constituer un axe fort ; projet de développement culturel d'une collectivité territoriale. Le projet de résidence donne lieu à une concertation entre différents partenaires. Une phase de concertation préalable conditionne la qualité du partenariat".

Au B.O.

 

Le slam à l'honneur durant la semaine de la langue française et de la francophonie

Du 20 au 27 mars, "Dis-moi 10 mots" revient nous rappeler l'amour des mots et de la langue. " Ces dix mots ont vocation à susciter l’imagination de tous ceux qui s’en emparent pour s’exprimer librement à travers différents supports de création  : dix mots à dire, à écrire, à « slammer », à calligraphier, à représenter ; dix mots pour jouer, pour chanter, pour découvrir… Autant d’occasions de manifester combien la langue française est riche d’innovation, de poésie, d’inventivité." Cette année c'est le slam qui est à l'honneur. Avec la nuit du slam le 28 mars, des spectacles, des concours de slams.

Découvrez le programme

 

Poitiers : Les Assises du pôle civique

Instruire, est-ce éduquer ? Autrement dit : les savoirs transmettent-ils des valeurs ? Si la morale ne peut s'enseigner comme discipline, ne pourrait-elle s'enseigner par l'intermédiaire des disciplines ? Faut-il pour autant abandonner l'idée d'un enseignement « civique » alors même que l'École laïque a été fondée en transformant en éducation civique une éducation qui était jusque là religieuse ? Les disciplines sont-elles le seul vecteur des valeurs, ou bien la "vie scolaire" doit-elle jouer un rôle ? Comment concevoir aujourd'hui la laïcité ? Autant de questions qui seront débattues lors des Assises académiques mercredi 17 mars à Poitiers.

Le programme

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le vendredi 12 mars 2010.
En direct du forum
Brevet : De l'examen complexe à l'épreuve absurde...
- Alors que nos gouvernants se félicitent d'avoir obtenu les JO de 2024, l'EPS n'est plus qu'une matière négligeable. Ce que finalement conforte l'opinion que cette manifestation n'est qu'un grand capharnaüm financier. ...
Maths : Nouvelle écriture pour les algorithmes
- Moi j'dirai "Ce n'est pas une bonne idée. On doit revenir aux fondamentaux. ça ajoute de la complexité ce qui n'est pas nécessaire. Ptêtre même que ça va créer une polémique inutile"... De : Greg Barthelem Publié : mardi 17...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces