L'Expresso du 8 Août 2011 

 

 Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

L'école peut-elle échapper à la crise financière ?...…

ÉDITORIAL

Une bonne résolution : Evaluer sans dévaluer

LE SYSTEME

A quoi sert l'école privée ? s'interroge l'OCDE... l Eclair : Où en est-on ?Treize académies pour un plan numérique l  Mutations : Rien ne va plus  l Chatel défend le bon temps des colonies  l Marie Derain, Défenseur des enfants l Corée du Sud : Apprendre partout et tout le temps.

L’ÉLÈVE

Bourse de lycée   l Les filles moins touchées par la crise l Apprentissage : Le Cereq appelle à une coordination.

LA CLASSE

Rêveurs d'Ecole : Christine Froté, l'école au centre de sa communauté l La mobilité au coeur de Ludovia 2011 l Des lectures pour l'été : Chut ! Le journal d'un directeur d'école.

LA RECHERCHE

Technique et pédagogie : opposition ou complémentarité ?  l Journée du refus de l'échec scolaire…

CITOYENNETE

Fleurir le marronnier d'Anne Frank.

LES DISCIPLINES

Pourquoi le Krach l Des "fiches explicatives" catholiques pour les profs de SVT l Le bien-être à la carte l Le CDI communiquant.

 

 

 

L'école peut-elle échapper à la crise financière ?

Aux Etats-Unis, la question ne se pose plus. En France, quel impact le développement de la crise financière aura-t-il sur l'éducation ?

 

"Save our Schools !" Le 30 juillet, ils étaient plusieurs milliers à manifester à Washington au terme d'une marche qui a mobilisé des milliers d'enseignants et l'opinion publique en faveur de l'école. Ils demandaient "un financement équitable des écoles publiques" mais aussi la fin des test nationaux. Tout cela semble maintenant parfaitement inutile. Quelques heures après le laborieux accord passé entre démocrates et républicains pour diminuer l'endettement du pays, un nouveau tour de vis budgétaire se profile.  Deux des principaux syndicats d'enseignants américains, la National Education Association et l'American Federation of Teachers ont déjà fait part de leurs inquiétudes.

 

Le compromis adopté au Congrès vise à économiser 1500 milliards de dollars sur 10 ans. Il impose une baisse des dépenses publiques de 7% alors même que la crise de 2008 avait entrainé des coupes sombres dans les budgets éducatifs. Si on ne connait pas encore la part de l'éducation dans les économies budgétaires, 2 ou 3 milliards pourraient s'ajouter au milliard déjà retiré au budget fédéral de l'éducation cette année. Cela se traduira par "des classes bondées, des trajets en bus scolaires plus longs, des programmes allégés dès la rentrée", prévient la NEA. Depuis, la note de la dette américaine a été baissée ce qui devrait coûter cher au gouvernement américain et accentuer la pression. Obama, qui s'est battu pour préserver le budget de l'éducation, réussira-t-il à protéger l'Ecole ?

 

La crise peut-elle épargner l'école française ? Avant même qu'explose la crise actuelle, la pression était forte pour réduire les dépenses éducatives. La crise de l'euro devrait au minimum amener les gouvernements européens à accélérer la baisse des déficits publics. Alors que le budget de l'éducation nationale stagne en euros depuis 3 ans et que les suppressions de postes se sont accrues, un nouveau tour de vis devient possible.  

 

"En Angleterre, en Grèce ou au Portugal, des professeurs sont licenciés, leurs rémunérations baissent", expliquait Luc Chatel, fin mai dernier. Il faisait ainsi valoir que le gel salarial qu'il a imposé à l'éducation nationale n'était pas si grave. Mais c'était aussi évoquer les pressions qui s'exercent dans la majorité pour la stabilisation de la masse salariale de l'Etat ou sa réduction. Les difficultés nouvelles devraient accentuer ces pressions et favoriser des politiques comparables à ces trois pays. Quoiqu'il en soit, la promesse présidentielle d'épargner les suppressions d'écoles en 2012 (le "traitement différencié") va devenir très difficile à tenir. Dès la rentrée, le temps de travail et le statut des enseignants seront-ils inquiétés ?

Chatel en mai 2011

Ce que prepare le MEN

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

L'Éditorial de François Jarraud

 

Une bonne résolution : Evaluer sans dévaluer

Est-ce déjà l'heure des bonnes résolutions ? Celles que l'on prend juste avant que la rentrée nous rattrape et vienne frapper fort les rêves et les bonnes intentions. Si oui alors l'évaluation doit y avoir sa place.

 

C'est que l'évaluation est une activité importante des enseignants. Selon une étude ministérielle elle représente de 18 à 20% du temps de travail hebdomadaire des enseignants. Et cette proportion ne peut que progresser avec la montée de l'évaluationnisme. Sans atteindre l'utilisation systématique des évaluations telle qu'elle se pratique dans les pays anglo-saxons, les évaluations nationales s'installent en France.

 

Est-il encore temps de penser l'évaluation ? C'est ce que fait Gérard de Vecchi, maitre de conférences en sciences de l'éducation, dans "Evaluer sans dévaluer" (Hachette 2011). L'ouvrage reprend ce qu'on sait des dégâts psychologiques des évaluations et des errances de la docimologie. Pour autant il n'écarte pas la nécessité d'évaluer. Mais il rappelle qu'elle est un acte pédagogique important.

 

Et il invite à évaluer autrement que par des notes, à évaluer des compétences,  à utiliser intelligemment les corrections. Il se penche aussi sur l'évaluation des enseignants. L'ouvrage s'accompagne de fiches pratiques facilement adaptables. Il mêle ainsi une réelle réflexion à des outils pratiques : une combinaison qui nous invite à l'action dès la rentrée. "Dans notre évaluation il y a trop d'évaluations et pas assez de valeurs" conclue G de Vecchi. L'été nous offre l'occasion de donner toute sa valeur à l'évaluation et à en faire un instrument au service de la réussite. Un sacré enjeu !

Gérard de Vecchi, Evaluer sans dévaluer, Hachette, Paris, 2011, 172 p.

Présentation

 

 

Revenir au sommaire

 

 

A quoi sert l'école privée ? s'interroge l'OCDE...

"L'école privée vaut ce que valent ses élèves" affirme l'OCDE dans une nouvelle livraison de "PISA in focus".

 

Les élèves du privé ont de meilleurs résultats que ceux du public.  Mais ils viennent d'un milieu social plus favorisé et leur école a plus de ressources. Les écoles publiques équivalentes performent aussi bien. Si le privé réussit à ses élèves, son existence n'a aucun effet positif pour les systèmes éducatifs publics. La concurrence apportée par les écoles privées n'a pas d'effet stimulant sur l'autre école, affirme l'OCDE.  L'étude est donc très critique.

 

Elle est aussi incomplète. La France n'a pas cru bon participer à cette enquête complémentaire de PISA. C'est au Qatar, en Slovénie en Irlande et au Canada que les écoles privées affirment des résultats vraiment meilleurs.

 

Eclair : Où en est-on ?

C'est l'OZP qui fait le point, sous la plume éclairée de Jean-Paul Tauvel. Reprenant la circulaire de 2010 il montre où en est arrivé le dispositif ECLAIR : "pour l'essentiel ECLAIR a consisté à débaptiser les RAR en ECLAIR". Le dispositif a perdu son obsession sécuritaire, il a repris les établissements RAR, il n'a pas oublié le primaire. Il reste cependant des zones d'ombre : quel devenir pour les coordonnateurs ? Quid des promesses de rémunération ? Quel avenir pour le spostes à profil ?

Analyse OZP

 

Mutations : Rien ne va plus

Si les mutations dans les grandes disciplines ne sont pas trop touchées, les disciplines à petits effectifs, certains territoires sont en pleine crise des mutations explique Luc Cédelle.

Sur le site de L Cédelle

 

Chatel défend le bon temps des colonies

Le ministre de l'éducation nationale a tenu à manifester son soutien à la Ligue de l'enseignement et au mouvement des colonies de vacances. Celles-ci sont menacées par une décision de justice de la Cour de justice de l'union européenne qui a estimé que les contrats de travail des moniteurs ne respectaient pas le droit au repos. Luc Chatel a promis de réunir un groupe de travail sur cette question. "Il faut que nous anticipions, que nous réfléchissions à une formule de bon équilibre entre sécurité et droit du travail d’un côté, mais de l’autre, spécificité des colonies de vacances, et pérennité du système ".

Article du JDD

 

Treize académies pour un plan numérique

Le ministère a sélectionné 13 académies dans le cadre de l'appel d'offre du Plan numérique lancé par Luc CHatel en novembre 2010. Il s'agit de Aix-Marseille, Besançon, Bordeaux, Créteil, Grenoble, La Réunion, Lyon, Nancy-Metz, Nantes, Reims, Rouen, Toulouse, Versailles. L'effort de l'Etat est modeste (60 M).

Article Educnet

Chatel lance son plan numérique

 

Marie Derain, Défenseur des enfants

Dominique Baudis, défenseur des droits, a proposé au premier ministre la nomination de Marie Derain comme adjointe défenseur des enfants. La nouvelle Défenseur des enfants ne disposera pas de l'indépendance des défenseurs précédents. Marie Derain vient de la protection judiciaire de la jeunesse et du mouvement scout.

 

Corée du Sud : Apprendre partout et tout le temps

En 2015 les manuels scolaires auront disparu en Corée du Sud. Le gouvernement a lancé le programme "Promotion Strategy for Smart Education" qui annonce une numérisation des manuels scolaires achevée au primaire en 2014 et au secondaire en 2015. Il s'agit d'assurer un enseignement individualisé et valorisant la créativité. L'Etat financera la création de manuels électroniques et l'installation de réseaux sans fil dans les écoles.

Déclaration du ministre d el'éducation

 

Le Café est en vacances

Le Café prend   ses vacances d'été. L'Expresso cesse d'être quotidien jusqu'à la rentrée. Un lien sera maintenu selon l'actualité. Sauf urgence, le prochain Expresso aura lieu le 15 août.

 

Durant les congés nous vous invitons à consulter le "Sac de plage" qui contient les informations nécessaires à la rentrée. Nous publierons le jour de la rentrée un Guide complet de la rentrée. Nous vous souhaitons de bonnes vacances !

Le Sac de plage 2011

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Bourse de lycée 

Un arrêté publié au Journal officiel du 26 juillet a fixé le montant de la bourse de lycée et de la bourse d'enseignement d'adaptation. Par ailleurs l'allocation de rentrée scolaire sera versée le 19 août.

Bourse de lycée

 

Les filles moins touchées par la crise

"La situation des jeunes sur le marché du travail est particulièrement sensible aux fluctuations conjoncturelles", explique leCentre d'études de l'emploi. "La crise économique qui a débuté fin 2008 a certes conduit à une hausse du taux de chômage pour les moins de 30 ans, mais elle n’a pas eu, tout au moins jusqu’en 2009, de répercussion plus notable sur leurs trajectoires professionnelles que la dernière période de conjoncture morose 2004-2005. Les jeunes femmes, qui avaient bénéficié de la reprise amorcée en 2006, ont moins pâti que les jeunes hommes de la crise. Cet avantage relatif va toutefois de pair avec une dégradation de la qualité de l’emploi féminin au sein duquel le temps partiel se développe".

L'étude

 

Apprentissage : Le Cereq appelle à une coordination

" Le Céreq analyse depuis vingt ans la décentralisation de la formation professionnelle, de l’apprentissage et des formations en alternance. A la lumière de cette expertise, il s’interroge sur la manière dont s’organise aujourd’hui le développement de la voie de l’apprentissage. La multiplication des contractualisations pourrait rendre difficile l’augmentation du nombre d’apprentis en France." Dans un point de vue, le Céreq demande davantage de coordination entre les acteurs : régions, Etat et partenaires sociaux

Communiqué

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Rêveurs d'Ecole : Christine Froté, l'école au centre de sa communauté

Christine Froté mérite bien de faire partie de ces profils d'enseignants que le Café vous invite à découvrir cet été. Christine nous montre ce que peut être la force d'une école en lien avec sa communauté. Parce que de la force, Christine en a à revendre...

 

"Les parents ont joué le jeu", résume Christine. Pourtant, après une trentaine d'années dans différents postes, dans son département de la Haute-Saône, Christine Froté venait de la ville. Nommée directrice, à la rentrée 2010, dans le petit village d'Aumance (697 habitants), à une trentaine de kilomètres de Vesoul, elle dirige une école de 7 classes.  S'y côtoient les enfants d'une dizaine de villages. Nombre d'entre eux sont nouveaux : ils viennent de voir leur école fermer. " C'est dur dans un village quand l'école ferme. Je voulais qu'ils fassent de l'école d'Aumance leur école", nous dit Christine.

Lisez le reportage du Café

 

La mobilité au coeur de Ludovia 2011

Du 29 août au 1er septembre , toutes les tribus du numérique seront à Ludovia, dans l'Ariège. Il y aura les chercheurs, les blogeurs, les twitteurs, les institutionnels et les commerciaux. Car Ludovia draine tous ceux qui agissent, réfléchissent ou s'intéressent au numérique. Cette année le Colloque Ludovia portera sur "les mobilités numériques". Il sera question d'ENT, de jeux sérieux, et beaucoup du mobile. Plusieurs présentations sont déjà en ligne. Le Café sera présent et rendra compte d el'événement.

Le programme

Ludovia 2010

 

Des lectures pour l'été : Chut ! Le journal d'un directeur d'école

Connaissez-vous un métier où on est le matin coach, diplomate et secouriste; à midi flic, plombier et balayeur; le soir comptable, réparateur et psychologue ? Oui je parle bien de directeur d'école. Les rayons des librairies ne manquent pas de pamphlets et de livres sinistres sur l'école. Celui de Yann Bloyet est léger, drôle et finalement optimiste. Il est aussi certainement plus sincère que beaucoup d'autres.

 

 Quand l'inattendu sonne à la porte de l'école. Yann Bloyet est directeur d'école à Romainville. Dans ce récit il raconte son quotidien, c'est à dire l'exercice difficile qui consiste à accompagner la confrontation d'une institution à la vraie vie. Si un adjectif peut définir le métier (pas la fonction !) de directeur c'est "inattendu". Il se passe tout dans les écoles : des alertes incendie, des repas perdus, des larmes, des discussions à bâtons rompus avec les parents, les collègues, les enfants, l'inspecteur, la mairie... Tout ça retombe sur les bras du directeur.

 

Alors le récit de Yann Bloyet est aussi un plaidoyer. Il fait connaître ce qui n'est pas réellement un métier. Parce que directeur d'école aujourd'hui c'est une fonction qui échappe aux usages étatiques et sociaux. Et on sait que ça défrise certains qui voudraient en faire une fonction. Le directeur assume beaucoup de responsabilités. Pour autant il n'appartient pas à un corps spécifique et n'est qu'un parmi les  enseignants de son école. C'est lui qui assume au quotidien cet écart entre la loi de l'école et celle du monde qui l'environne. Avec la seule arme de la confiance il défend une valeur fondatrice de l'école. Mais l'ouvrage n'est ni une apologie, ni une défense, encore moins un tract.

 

C'est juste un récit, facile à lire, prenant par le style enjoué de Yann Bloyet. C'est une des "lectures d'été" que préconise le Sac de plage. Découvrez aussi les autres !

Yann Bloyet, Chut ! Le journal d'un directeur d'école, Paris, éditions Jacob Duvernet.

Lectures d'été

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Technique et pédagogie : opposition ou complémentarité ?

"Le titre d’un ouvrage paru récemment a attiré mon attention : « Enseigner différemment avec les TICE » (P.Bihouée, A. Colliaux, Eyrolles Editions d’Organisation), car pour une fois la question pédagogique précédait la question technique". A lire sur son blog cette réflexion de Bruno Devauchelle.

Sur son blog

 

Journée du refus de l'échec scolaire

L'AFEV organise la 4ème édition de la Journée du refus de l'échec scolaire le 21 septembre à Paris. L'AFEV publiera les résultats d'une enquête sur le ressenti des familles des quartiers face aux questions scolaires. Pour la première fois, cette année, un KIT rassemblant tous les outils essentiels à l'organisation et la promotion de la journée du refus de l'échec scolaire est mis à votre disposition.

Refus de l'échec scolaire 2011

Journée 2010

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Fleurir le marronnier d'Anne Frank

Pour faire réfléchir à la paix et à la non violence, la Coordination pour une décennie non-violente invite à des activités pédagogiques autour du personnage d'Anne Frank. Le Réseau Ecole et Non-violence organise ses premières Journées d’été du mardi 16 au samedi 20 août 2011, au Collège Cévenol International, au Chambon-sur-Lignon (en Haute-Loire). Au programme, trois thèmes seront abordés :  La coéducation parents/équipes éducatives au service des enfants,  L’échange de pratiques d’éducation à la non-violence et à la paix,  L’évaluation des formations.

La Decennie

 

 

Revenir au sommaire

 

 

 

Pourquoi le Krach ?

Les agences de notation qui ont dégradé la note américaine mettent en avant principalement des facteurs politiques. "La croissance de la dette est plus rapide que celle de l'économie et du revenu... Ni les démocrates ni les Républicains  ne se sont souciés de l'intérêt général au point de le faire passer avant leurs intérêts partisans", explique l'agence chinoise Da Gong qui évoque une "détérioration de la gouvernance du pays". L'agence américaine Standard and Poor's met également en cause les acteurs politiques pour leur incapacité à faire face à la crise. Elle explique que la dette devrait continuer à progresser , ce qui différencie les Etats-Unis des autres grands pays développés. Cependant elle signale au passage que la France sera, selon elle, le grand pays le plus endetté en Europe en 2015, à un taux supérieur à 2011 et à celui des Etats-Unis... Dans le New York Times du 8 août, Paul Krugman attaque le Tea Party, la nouvelle droite américaine. Il conclue que "le vrai problème de l'Amérique, même fiscalement, n'est pas de savoir si on va retirer un milliard ici ou là des déficits. C'est de savoir si les extrémistes qui bloquent toute politique responsable peuvent être battus et marginalisés".

 

Mais la récession est annoncée. Mais ce sont les bases économiques des pays développés qui inquiètent. Le 8 août, peu après que Standard and Poor's ait abaissé la note américaine, l'OCDE annonçait un retournement de conjoncture dans les pays de l'OCDE.  "Les indicateurs composites avancés de l'OCDE, conçus pour anticiper les points de retournement de l'activité économique par rapport à sa tendance, continuent de signaler un ralentissement de l'activité pour le mois de juin 2011 dans la plupart des pays de l'OCDE et des grandes économies non membres. Comparé au communiqué de presse du mois dernier, les signes sur la présence d'un point de retournement dans le cycle économique pour les États-Unis, le Japon et la Fédération de Russie sont plus forts. Les indicateurs composites avancés pour le Canada, la France, l'Allemagne, l'Italie, le Royaume-Uni, le Brésil, la Chine et l'Inde continuent d'indiquer un ralentissement dans l'activité économique". La récession arrive...

Agence Da Gong

Standard and Poor's

OCDE

Paul Krugman

 

Des "fiches explicatives" catholiques pour les profs de SVT

En guerre contre les nouveaux programmes de SVT de 1ère qui abordent la théorie du genre, l'enseignement catholique adressera aux professeurs de SVT d el'enseignement privé des "fiches explicatives" qui comprendront des outils pour une critique des manuels mis à l'index par l'Eglise.

Article La Croix

Dans le Café

 

Le bien-être à la carte

C'est où le pays du bonheur ? Alternatives économiques ne vous le dira pas. Mais il propose une cartographie interactive du "bien être" tel que défini par l'OCDE. Revenus, emploi, logement, lien social, santé, éducation, observez ou vous en êtes.

Sur Alter Eco

 

Le CDI communiquant

Qu'est ce qu'un CDI communiquant ? POur Marie FRance Blanquet, tout professeur documentaliste est forcément un communiquant...

Sur Savoirs CDI

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le lundi 08 août 2011.
En direct du forum
Hamon : Le ministre ne fera pas la rentrée
- Hamon n'a t-il pas eu raison de s'opposer à la politique de Valls ? l'Education n'est pas un sanctuaire, elle est touchée de plein fouet par la crise sociale et économique actuelle..et le reste en découle..il ne peut y avoir de bon...
Un nouveau statut pour les enseignants du secondaire
- Merci le SNES !!! Syndiquée au SNES, j'ai appelé son attention sur les méfaits de ce décret, notamment sur les temps partiels qui, mécaniquement, vont voir leur temps de travail augmenter. Je le remercie donc, par son abstention régulière, de...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces