L'Expresso du 29 Septembre 2011 

 

  Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

L'avenir de l'Ecole entre projets politiques et poids de la FSU...

ÉDITORIAL

Quelle école demain ?

LE SYSTEME

Philippe Meirieu : Qui veut revenir en arrière ? l Un budget "historique" l Elections : Le Sgen défend sa liberté d'expression l Les IPR contre la réforme de la gouvernance l Les conférences d'Educatice.

L’ÉLÈVE

Faites sortir vos élèves : le 9ème forum de la visite scolaire l RESF Montreuil fait la fête

LA CLASSE

Une aide informatique à l'évaluation l Le "miroir pédagogique"  l Primaire : Inscrivez-vous à 1001 nuits, 1001 récits.

LA RECHERCHE

Colloque sur l'éducation de la petite enfance à l'IFE…

LES DISCIPLINES

Le ministère lance le prix "Lire l'économie" l Solstice et équinoxe  l Comment la banquise disparaît... l Entrer dans la langue de l'Ecole.

 

 

 

L'avenir de l'Ecole entre projets politiques et poids de la FSU

Quel avenir pour le système éducatif ? Question particulièrement pertinente au lendemain d'une grande manifestation censée infléchir cet avenir et à la veille d'échéances. La FSU avait pris le risque de l'aborder sous deux axes : le regard d'experts capables de montrer des évolutions longues. Et, pour clôturer la journée, celui des politiques. Et là aussi la FSU avait pris le risque d'entendre des propos dérangeants en invitant tout l'éventail politique, à l'exception du F.N. Une journée pour écouter, penser l'Ecole et aussi affirmer son identité face aux défis de l'Ecole de demain.

 

 En invitant Christian Baudelot et Jacques Bernardin, la FSU savait qu'elle donnait la parole à des experts porteurs d'un message parfois éloigné du consensuel d'une organisation majoritaire. Christian Baudelot à posé un dur diagnostic sur l'école française : un niveau qui baisse du fait d'un nombre accru d'élèves très faibles, des inégalités croissantes. Cette situation résulte d'un ensemble de facteurs politiques, culturels et sociologiques. Politiques parce que depuis 1995 et le retour de la droite, l'éducation nationale n' a plus de cap prècis. "L'esprit du nous s'est dispersé". Culturels parce que l'Ecole française est marquée par son élitisme traditionnel. Sociologiques car l'école est devenue un outil de tri social ce qui met sur elle une pression immense. Du coup le rapport des familles à l'école a changé. Or pour Christian Baudelot, la leçon des évaluations internationales, c'est qu'il n'y a pas lieu d'opposer élitisme et efficacité globale de l'école. Il faut donc rompre avec la tradition élitiste. Pour cela il ne faut pas que des moyens. Il faut du temps. "Ce sera long et compliqué car on est tous responsables".

Lisez la suite du reportage

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

L'Éditorial de François Jarraud

 

Quelle école demain ?

Le colloque organisé par la Fsu le 28 septembre était courageux pour une organisation majoritaire. Celle-ci en a-t-elle tiré tous les enseignements ?

 

En effet, le premier enseignement du colloque c'est que la Fsu peut écouter des discours différents de ceux tenus par ses syndicats tout en restant fidèle à ses positions. Les "20 propositions pour l'Ecole" de la fédération restent fidèles à une école en trois niveaux hiérarchisés (école, collège lycée). Le passage sur les moyens en 20ème proposition est-il à interpréter comme une relativisation du thème ou au contraire comme son affirmation ?

 

Mais peut-être le principal apport du colloque est-il de mettre en évidence la difficulté de toute évolution de l'école. L'école de demain paraît déjà sérieusement ligotée dans ses contradictions.

 

La création de nouveaux postes apparaît nécessaire à la plupart des candidats de gauche aux présidentielles. Mais l'inconnue budgétaire les entraîne à une  prudence d'autant plus grande qu'ils ont la possibilité de se retrouver aux affaires. C'est que pour attirer des titulaires de master vers l'enseignement il faudrait commencer par relever les salaires. Or cette mesure risque fort d'absorber le budget nécessaire à la création de postes. La masterisation risque d'avoir un effet durable sur l'évolution des postes. La remettre en question semble encore plus difficile...

 

Changer l'école implique donc des arbitrages difficiles. C'est peut-être l'ultime contradiction du colloque que de nous faire comprendre que, compte tenu de l'importance des enjeux, tout changement ne se fera que sous la pression de l'opinion. Au risque de heurter les organisations enseignantes.

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Philippe Meirieu : Qui veut revenir en arrière ?

"Dire de l’école qu’elle doit avoir une ambition culturelle – dans tous les domaines de la culture -..., ne relève nullement de la déploration nostalgique. Soyons clairs : l’école française n’a jamais fait cela, ou alors, de manière marginale, dans quelques enclaves pour héritiers… Mais elle doit, aujourd’hui, l’ambitionner pour tous. Il n’est pas question pour moi de revenir en arrière : la construction d’une école exigeante et émancipatrice pour tous, avec une « pédagogie des situations », mobilisatrice et rigoureuse, reste à faire. C’est un beau chantier d’avenir". Dans cette tribune Philippe Meirieu répond point par point aux critiques formulées par Daniel Andler, Norberto Bottani, Aletta Grisay, Marc Gurguand et Denis Meuret dans un texte publié par le Café pédagogique le 28 septembre.

Lisez la tribune de P. Meirieu

 

Un budget "historique"

L'Etat entre en récession. Pour la première fois depuis 1945 ses dépenses vont baisser en 2012 a annoncé le 28 septembre le ministre des finances. Les dépenses de l'Etat diminueront de 2 milliards et 30 400 postes de fonctionnaires seront supprimés. L'effort est équivalent à celui de 2011 (- 31 513) et 2010 (-33 748). La masse salariale totale de l'Etat sera en baisse de près de 200 millions.

 

Pour le gouvernement, "la réduction de l'endettement est une priorité". Le déficit public sera ramené de 5,7% en 2011 à 4,5% en 2012 a précisé Bercy. Le désendettement commencerait en 2013. Cela à condition que la situation de l'euro ne se dégrade pas...

 

Pour l'Education nationale, les dépenses de l'enseignement scolaire seraient quasi stabilisées en 2012 à hauteur de 62 milliards. L'éducation nationale perdra 14 000 postes. Le primaire devrait rendre 5 700 postes sans fermeture de classes supplémentaires : autant dire que les Rased, les assistants de langues, les conseillers pédagogiques vont payer la note. Le secondaire rendra 6 550 postes.

 

Il reste maintenant au gouvernement à faire passer la loi de finances  devant le Parlement ce qui risque d'être plus difficile qu'avant depuis le basculement du Sénat, l'aggravation des divisions dans la majorité et la dégradation prévisible de la situation économique.

Projet de loi de finances

 

Elections : Le Sgen défend sa liberté d'expression

Peut-on faire des élections avec vote électronique et interdire la propagande électorale par courriel ? C'est ce qu'essaie de faire le ministère selon le Segn Cfdt. Le syndicat a rendu publique le 28 septembre une lettre envoyée à la directrice des ressources humaines du ministère de l'éducation nationale.

 

"Au moment où le ministère de l'Éducation s'est engagé pour les élections professionnelles dans un vote électronique, que nous avons totalement approuvé, nous ne comprenons pas que vous refusiez que les organisations syndicales utilisent pour leur propagande la correspondance électronique professionnelle" explique T Cadart, secrétaire général du Sgen. "L'interdiction de l'usage des adresses électroniques professionnelles est, pour notre organisation, inacceptable. Elle constitue une entrave grave à la liberté d'expression des organisations syndicales, pendant la période des élections".

 

Le Sgen a décidé de passer outre. "Notre organisation syndicale continuera à communiquer avec les personnels par tous les canaux de communication, par courrier papier et/ou courrier électronique, dans le respect de la loi et des recommandations faites par la CNIL sur l'usage des adresses électroniques".

Quelles conséquences pour le nouveau mode de scrutin ?

 

Les IPR contre la réforme de la gouvernance

Le SNIA IPR Unsa a fait connaître le 28 septembre son opposition à la réforme de la gouvernance. Selon son président, Roger Keime, son syndicat  "tient à faire connaître les dangers d'une réforme hâtive mettant entre les mains du seul recteur entouré d'une équipe réduite, la responsabilité de l'éducation dans le secteur territorial de l'académie". Le SNIA IPR veut aussi se démarquer des inspecteurs de l'éducation nationale. Le SIEN avait pris une position plutôt favorable sur ce projet gouvernemental.

Entretien avec R Keime

Sur la modification de la gouvernance

 

Les conférences d'Educatice

Le programmes des conférences d'Educatec - Educatice est publié. Du 23 au 25 novembre, le salon sera le grand rendez-vous des enseignants, cadres de l'éducation, chercheurs et entreprises intéressés par les TIC dans l'éducation. Le Café pédagogique, partenaire du salon, animera deux conférences : une sur les jeux sérieux le 23 novembre et une autre sur les mobiles le 24. Vous pouvez dès maintenant réserver votre invitation gratuite.

Le programme des conférences

Inscrivez vous

Les bonnes raisons de visiter Educatec Educatice

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Faites sortir vos élèves : le 9ème forum de la visite scolaire 

Chercher des activités pour faire sortir les élèves, confirmer un projet de visite, prendre contact avec les responsables de différentes institutions, récupérer de la documentation, tout cela et bien plus encore était possible en un même lieu, à la Cité des sciences de Paris, lors du 9ème forum de la visite scolaire le 28 septembre.

 

Pour la 9ème année, la Cité des sciences et de l’industrie accueillait le 28 septembre le forum de la visite scolaire. Plus de 100 exposants, des plus connus comme le château de Fontainebleau ou le Futuroscope, à d’autres plus inattendus comme le musée de la nacre ou le scriptorial d’Avranches, permettaient aux enseignants de s’informer sur les possibilités offertes, pour une sortie ou un court séjour. Malgré la diversité des exposants, on ne pouvait que remarquer le nombre de sites en rapport avec l’histoire, soit sites patrimoniaux, soit sites de mémoire.

Lisez le reportage du Café

Le B.O. aére les établissements

 

RESF Montreuil fait la fête

Le Réseau éducation sans frontières organise le 15 octobre à Montreuil (93) une fête sous la halle du marché Croix de Chavaux. Une vente aux enchères d'oeuvres aura lieu pour financer les activités de l'association. Elle vous invite à donner des oeuvres et à participer à cette vente.

RESF 93

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Une aide informatique à l'évaluation

Il ne s'agit pas du correcteur automatique de copies dont on rêve parfois en salle des professeurs, moins encore d'une machine à définir les critères objectifs d'évaluation qui mettrait fin aux actuels débats sur la question, mais d'un logiciel d'analyse décisionnelle simple et adaptable, que présentait  mercredi matin Microsoft France Éducation, dans ses locaux d'Issy-les-Moulineaux.

 

Élaboré en concertation avec deux professeurs de sciences physiques, Pascal Bihoué et Pascal Cherbuin, le logiciel permet de gérer de multiples données évaluatives, par compétences disciplinaires ou transversales, exprimées en notes ou  par  appréciations (acquis, en cours d'acquisition, non acquis, par exemple), et d'en faire la synthèse avec des évaluations traditionnelles pour un bilan complet. L'avantage de ce système, composé à partir des éléments du socle commun, est de pouvoir s'adapter aux spécificités des disciplines, et même des enseignants, selon les choix et les priorités pédagogiques qu'ils voudront définir. Pour montrer l'intérêt de cet outil, Christophe Desriac, Directeur Éducation et Recherche de Microsoft, s'était entouré d'Anne-Marie Bardi, Inspectrice Générale honoraire, des professeurs de physique Pascal Bihoué et Pascal Cherbuin, et de Pascal Laforest, démonstrateur de la maquette « d'aide au suivi et à l'évaluation des élèves pour le Collège et le Lycée ».

Lisez le reportage

 

Le "miroir pédagogique"

"Faut-il avoir peur de tourner le dos à ses élèves" demande E Davidenkoff sur France Info. Bonne question ! La réponse "pédagogique" n'est certainement pas dans la promotion du "miroir pédagogique" soi-disant "inventé" par une ancienne enseignante. "L'invention" pourrait rejoindre la machine à baffes des "Sous doués passent le bac" (film de 1980). Hélas, elle est dans l'air du temps qui consiste à se demander comment tenir une classe plutôt que comment faire classe. La classe étant elle-même menacée de disparition au profit de groupes variables dans le cadre de la RGPP...

Sur France info

 

Primaire : Inscrivez-vous à 1001 nuits, 1001 récits

1001 nuits vous attendent pour ce nouveau concours qui s’adresse aux classes maternelles, élémentaires et spécialisées... Organisé par le Snuipp, en partenariat avec la BNF, le Café pédagogique, l'Ecole des loisirs, la Ligue  de l'enseignement et les villes de Paris et Lyon, l'inscription au concours est ouverte jusqu'au 30 novembre.

 

Chacun connaît l’histoire de Shéhérazade, fille du grand vizir, qui raconte chaque nuit au sultan, son époux, une histoire dont la suite est toujours reportée au lendemain : c’est le moyen qu’elle a trouvé pour sauver sa vie. Au bout de mille et une nuits, le sultan finit par tomber amoureux... Pour quelle raison le héros que vous imaginerez, devra-t-il tenir en haleine son public pendant des nuits entières ? Comment tissera-t-il son récit, imbriquant plusieurs contes connus ou inventés ?

 

A vous d’imaginer ce héros, son histoire et d’écrire pour lui cette nouvelle légende. La nuit, l’univers oriental seront des points d’appui pour votre création . Livre objet, livre en accordéon, livre à pop-up, livre accompagné d’un CD-rom ou d’un site Web, livre jeu…la création finale sera envoyée au Snuipp pour le 19 mars.

 

Un séjour en classe découverte dans un centre de la Ligue de l’Enseignement, des caméras numériques, des appareils photo numériques, de nombreux lots de livres récompenseront les projets les plus réussis. Des ressources seront mises à disposition dans quelques semaines sur le site de la BnF et sur celui du SNUipp.

Le concours

Inscrivez-vous dès maintenant

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Colloque sur l'éducation de la petite enfance à l'IFE

A l’occasion de la parution de la version française de "Beyond quality", l'IFE organise à Lyon le 5 décembre un colloque sur l'éducation de la petite enfance. Un des auteurs, Peter Moss, et un discutant, Gilles Brougère, revisitent l'ouvrage. Seront examinées ses propositions - ancrées sur un ensemble de théories post-structuralistes et de pratiques pédagogiques démocratiques - qui constituent des alternatives aux tendances dominantes accordant une place majeure aux dimensions techniques et managériales au détriment des valeurs et du sens. Parmi les intervenants signalons Tullia Musatti, Nicole Faure, Marie-Paule Thollon-Behar et Myriam Mony.

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Le ministère lance le prix "Lire l'économie"

Le ministère a lancé le 28 septembre la deuxième édition du prix "Lire l'économie". 87 établissements devraient y participer. Le déroulé du prix est peu commun puisque les lycéens de ES ou STG sont invités à choisir leur préféré parmi seulement 3 livres d'économie sélectionnés pour eux par des journalistes économiques proches de la rue de Grenelle...

Le prix lycéen

 

Solstice et équinoxe

Qui parmi vos élèves sait encore ce qu'est réellement le solstice et l'équinoxe ? Quelques jours après le 21 septembre, la Nasa donne l'occasion de voir ce que signifient ces mots. Au professeur d'en tirer les conséquences...

Solstice et équinoxe

 

Comment la banquise disparaît...

La voie maritime du grand nord  se crée sous nos yeux. 2011 a été une année de fonte record de la banquise dans l'hémisphère nord. Cette impressionnante animation de la Nasa montre comment elle a disparu du 7 mars au 9 septembre. Là aussi aux enseignants d'en tirer les conséquences.

L'animation

 

Entrer dans la langue de l'Ecole

"Tout professeur est en effet amené au cours de sa carrière à avoir des élèves qui un jour sont venus d’un autre pays en ne maitrisant pas encore complètement la langue française… mais, pour autant, en en maitrisant une autre", écrit l'AFEF. "Tout un chacun a donc à réfléchir à la manière dont il doit comprendre et reconnaître le plurilinguisme de ces élèves et leur permettre en même temps ne pas être éternellement assignés à la place d’ « ex-NF », en leur accordant un statut d’élèves à part entière. Ce qui passe par un dépassement de la notion de « difficulté » et une réflexion plus générale sur ce que c’est qu’apprendre à l’école, sur les relations entre apprentissage et usages particuliers de la langue requis et construits par l’école". L'AFEF organise le 1er octobre à Paris un débat sur l'entrée dans la langue de l' école avec Jean-Louis Chiss, Jean-Pierre Cuq, Valérie Spaëth et Laurence le Ferrec.

Le programme

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le jeudi 29 septembre 2011.
En direct du forum
FEI16 : Vanessa Deglaire : Quand l'anglais redonne confiance..
- J'aurais souhaité en savoir un peu plus sur votre séquence Road Trip. Combien de semaines a duré la séquence? Avez-vous travaillé en salle informatique avec les élèves? Merci.
Collège : Blanquer explique la rentrée aux principaux
- Blanquer invente donc le pilotage direct : il écrit directement aux chefs d'établissements, et pas S/C des Recteurs et DASEN (qui ne sont même pas en copie !). Et donc une lettre (quel pouvoir juridique de ce document?) qui ne fait que paraphraser le...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces