L'Expresso du 15 Novembre 2011 

  Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

L'évaluation des enseignants du secondaire confiée aux seuls chefs d'établissement ?

ÉDITORIAL

Ce que nous disent les pédagogies de l' extrême

LE SYSTEME

Sébastien Pesce : "Quand on lit ces expériences, on est rassuré" l Un jour de carence pour les fonctionnaires malades ?  l Luc Chatel élimine des emplois dans le sport scolaire l Education prioritaire : L'UMP relu par l'OZP l Abdoul D., 8 ans de service d'enseignement, expulsé ? l Baisse du nombre d'élèves dans les classes... l Comment les Allemands ont réussi à passer à l'école de la journée l Educatec Educatice : Inscrivez-vous l Angleterre : La remédiation doit se faire dans la classe

L’ÉLÈVE

Les écoles de commerce dans L'Etudiant l L'orientation au Salon de l'éducation

LA CLASSE

TIC, liberté et dépendance l La réalité augmentée à quoi ça sert ?...

LA RECHERCHE

La professionnalisation, du concept à l'action  l The Future of Learning …

CITOYENNETE

Torture or Not Torture. That is the question

LES DISCIPLINES

Le maillot jaune du printemps l Tout sur le clitoris l 17 Novembre : Journée mondiale de la philosophie

 

 

 

L'évaluation des enseignants du secondaire confiée aux seuls chefs d'établissement ?

La proposition UMP de notation des enseignants par les chefs d'établissement et au mérite sera-t-elle appliquée avant les élections ? Nous publions deux documents de travail du ministère de l'éducation nationale, un projet de décret et un projet d'arrêté, que nous nous sommes procurés. Ils donnent à penser que les textes sont prêts.  Ces textes se situent dans la démarche menée par Josette Théophile, DGRH du ministère, depuis l'annonce l'année dernière d'une réforme de l'évaluation.

 

Le projet d'arrêté confie au chef d'établissement dans le secondaire et à l'inspecteur au primaire l'entretien d'évaluation effectué tous les trois ans sur les enseignants. Il porte notamment sur la progression des élèves.  Les compétences évaluées sont "sa capacité à faire progresser chaque élève ; les compétences dans sa discipline ou ses domaines d’apprentissage;  sa pratique professionnelle dans l’action collective de l’école ou de l’établissement, en lien avec les parents d’élève et les partenaires...; la qualité du cadre de travail afin qu’il soit propice aux apprentissages et au partage des valeurs de la République, notamment le respect mutuel et l’égalité entre tous les élèves". Au terme de l'entretien, un compte-rendu est rédigé par le chef d'établissement ou l'inspecteur, complété "des dispositifs permettant d'évaluer le positionnement de l'agent", puis transmis à la hiérarchie.

 

Le projet de décret modifie les grilles d'avancement. "Les cadences d’avancement existantes (au grand choix, au choix, à l’ancienneté) sont remplacées par un rythme unique. L’avancement accéléré est organisé par l’attribution aux agents de mois de réductions d’ancienneté. Cette allocation est modulée en fonction des résultats de l’évaluation". Ainsi, pour les certifiés, "La répartition des réductions d’ancienneté s’effectue sur une base annuelle de deux cent cinquante mois pour cent agents du corps et dans la limite de : « 1° cinq mois de réductions d’ancienneté pour 30% de l’effectif du corps ;« 2° deux mois de réductions d’ancienneté pour 50% de l’effectif du corps". Une nouvelle grille d'avancement est mise en place. Une démarche identique est instituée pour chaque corps.

 

En février 2011, Josette Théophile, directrice générale des ressources humaines, avait surpris les syndicats en lançant le principe d'entretiens professionnels (ou entretiens de carrière) à 2 et 20 ans d'exercice du métier. Le 8 février elle nous déclarait : "on en a bien sûr parlé avec les organisations syndicales. Tout le monde est d'accord pour dire que le métier d'enseignant a évolué et que l'évaluation actuelle ne reflète qu'une partie des tâches qu'effectuent les enseignants, celles qui ont lieu en classe. Et cet effet est renforcé par la notation administrative qui a un impact très mécanique. Le ministre veut changer cela". Elle nous annonçait "plusieurs scénarios" pour la rentrée 2011, étant posé qu'il y a "une forte convergence pour dire que la notation doit intégrer un entretien d'appréciation et pour prendre comme guide le référentiel des compétences des enseignants élaboré en 2006. Il y a aussi accord sur l'idée qu'il faut un regard croisé et pas celui du seul chef d'établissement ou de l'IPR".

 

Depuis les propositions UMP pour les présidentielles demandaient que "les enseignants ne (subissent plus) une évaluation purement quantitative, qui ne vise qu’à vérifier leur bon respect du programme national et leur aptitude à le finir dans les temps. (L'évaluation) devrait s’appuyer sur une dimension qualitative, qui mesurerait leur capacité à faire progresser les élèves". Le projet UMP prévoit aussi une évaluation par des responsables disciplinaires dans chaque établissement.

 

En 2010, Luc Chatel nous avait confié : "Je souhaite vraiment être à la hauteur du gestionnaire des ressources humaines que je dois être". Ces propositions ministérielles pourraient susciter de l'émoi dans les établissements.

Le projet de décret (doc) [le même au format pdf]

Le projet d'arrêté (doc) [le même au format pdf]

Sur la paye au mérite

Chatel avance ses idées

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

L'Éditorial de Francois Jarraud

 

Ce que nous disent les pédagogies de l' extrême

C'est un peu l'histoire de nos ERS. Il y a des cas où face aux "sauvageons" tout espoir éducatif semble perdu et où le pouvoir politique ne parle que répression et enfermement. Dans ces cas là il y a parfois des hommes ou des femmes qui inventent des démarches pédagogiques originales pour réinsérer dans le société des petits d'homme qui s'en sont éloignés. Ils le font dans un cadre institutionnel qu'il investissent et parfois subvertissent.

 

Dans "Pédagogues de l'extrême", Rémi Casanova et Sébastien Pesce présentent une douzaine de cas pris un peu partout dans le monde. A Roubaix, mais aussi en Inde, au Danemark, au Mozambique, en Argentine, au Portugal ou en Ile-de-France. Les publics sont différents. Les éducateurs aussi. Les méthodes également. Mais toutes ces expériences parlent très fort aux enseignants.

 

Elles disent que tous les enfants sont éducables. Qu'il s'agisse de voyous, de gamins abandonnés ou d'enfants victimes de handicap. Face à ces situations, on voit les éducateurs inventer un biais, une série de ruses, de méthodes aussi qui vont leur permettre d'amener les enfants à construire leur place dans la société. En ce sens ce livre apporte une grande leçon d'espoir aux enseignants. Il leur donne aussi des méthodes et des outils pour avancer et penser leurs pratiques. Un ouvrage fortement utile et qui se lit facilement. Quitte à le faire tourner ensuite un bon moment dans sa tête...

 

Rémi Casanova, Sébastien Pesce, Pédagogues de l'extrême. L'éducabilité à l'épreuve du réel, ESF Editeur, 2011, 200 pages.

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Sébastien Pesce : "Quand on lit ces expériences, on est rassuré"

Sébastien Pesce montre l'intérêt de l'ouvrage : un livre plein d'espoir mais aussi plein de conseils pratiques pour faire évoluer nos représentations et nos pratiques.

 

Pourquoi cet intérêt pour les pédagogues "de l'extrême" ? Pourquoi s'intéresser à ce qui reste marginal ?

 

 Evidemment il faudrait s'intéresser aux deux. Mais ce choix est théorique et opportuniste. Théorique parce qu'on aborde les questions d'éducation sous l'angle des situations difficiles;  c'est fort à la mode de parler d'enfants difficiles. Du coup on a trouvé intéressant d'aller voir ce que font des enseignants confrontés à des situations vraiment de grande difficulté, de violence par exemple, et d'observer ce qu'ils sont capables de trouver comme solution. Si ces enseignants là y arrivent, alors pourquoi pas nous ? Et puis il y a eu une opportunité : celle de la rencontre avec ces témoins qui constituent le livre. On a trouvé leur expérience exceptionnelle. Or souvent ils n'ont pas la parole . On a voulu leur donner.

Lisez l'entretien avec S Pesce

 

Un jour de carence pour les fonctionnaires malades ?

Selon La Tribune, le gouvernement annoncerait l'instauration d'un jour de délai de carence pour les fonctionnaires en cas d'arrêt maladie. Ce projet est déjà largement commenté dans els médias. Un député UMP a dénoncé la montée des jours d'arrêts maladie dans la fonction publique territoriale. Celle ci est bien réelle, comme l'atteste une étude de la Direction générale des collectivités locales du ministère de l'intérieur. "Le nombre moyen de jours d’absence par agent a augmenté en 2009, 24,3 jours contre 22,8 jours en 2007. Cette hausse se remarque essentiellement sur les absences pour raisons de santé",  précis ela note. Mais elle donne aussi la clé : "les régions emploient, maintenant, en grande partie des agents présentant des caractéristiques démographiques particulières (proportion importante d’agents de plus de 50 ans), et des spécificités professionnelles (pénibilité du travail plus importante)".

Article de La Tribune

Note de la DGCL

 

Luc Chatel élimine des emplois dans le sport scolaire

C'était le 21 septembre, Luc Chatel rayonnait entouré d'athlètes à l'occasion de la Journée du sport scolaire. Deux lois plus tard, l'UNSS fait la grimace. Selon le Snep, Luc Chatel vient de supprimer 5 emplois de directeur de service régional ou départemental. " Les coups portés à l’UNSS dévoilent la réalité de la politique qu’il mène : en s’attaquant au sport scolaire, obligatoirement organisé dans les établissements de second degré au sein des Associations Sportives et dans le cadre de l’UNSS, le Ministre de l’Education nationale montre - une nouvelle fois - son art consommé du double langage", estime le Snep Fsu.

Communiqué Snep

La Journée du sport scolaire

 

Education prioritaire : L'UMP relu par l'OZP

L'Observatoire des zones prioritaires analyse les propositions de l'UMP concernant l'enseignement prioritaire. " Un certain flou est perceptible en ce qui concerne la prolongation en l’état du programme Eclair... Par contre l’accent est mis sur la généralisation "à terme" des grands axes de ce qu’Eclair est censé expérimenter : l’autonomie des établissements (qui devrait être étendue aux écoles), la possibilité pour le chef d’établissement "de recruter librement son équipe enseignante et d’administration".

Sur le site de l'OZP

 

Abdoul D., 8 ans de service d'enseignement, expulsé ?

Une pétition est ouverte contre l'expulsion de cet enseignant expérimenté.

La pétition

 

Baisse du nombre d'élèves dans les classes...

Selon Le Vif, les négociations avancent entre syndicats et gouvernement de la communauté française de Belgique sur le nombre d'élèves par classe. Dans le secondaire les effectifs par classe baisseraient en moyenne d'un élève. En 2de- 1ère on aurait un maximum de 32 élèves et une moyenne de 29 élèves par classe. En 4ème-3ème le maximum serait à 29 et la moyenne à 26. Des crédits sont débloqués pour accompagner ces mesures...

Article Le Vif

 

Comment les Allemands ont réussi à passer à l'école de la journée

2003 : Les résultats de PISA frappent l'Allemagne fustigée pour son système scolaire inégalitaire. 2009 : L'Allemagne est félicitée par l'OCDE pour les résultats accomplis. Entre ces deux dates, près de 9000 écoles à temps complet ont vu le jour au prix de 4 milliards d'euros. Mais, " Loin de copier l’emploi du temps surchargé des élèves français, la République fédérale a souhaité faire de l’après-midi à l’école un temps « d’accompagnement des enfants"...

Sur le site de l'Ambassade d'Allemagne

 

Educatec Educatice : Inscrivez-vous

Du 23 au 25 novembre, le Salon Educatec / Educatice est le rendez-vous des professionnels de l'éducation. Parmi les nombreuses conférences et démonstrations qui auront lieu, signalons le 23 novembre la conférence sur les jeux sérieux organisée par el Café avec des praticiens du jeu en classe (9h30); la conférence sur les TBI et les ardoises tactiles organisée par le ministère à 14h et celle sur la recherche sur les TICE à 15h45.

 

Le jeudi 24 s'ouvre à 9h30 sur une conférence du ministère sur l'éducation au numérique suivie à 15h45 de la seconde conférence du Café sur les outils mobiles dans la classe avec là aussi des enseignants de terrain. Le vendredi 24 Educatec se clôt sur la conférence sur l'éducation au numérique organisée par JM Fourgous en présence du ministre de l'enseignement supérieur.

Le programme des conférences

Inscrivez vous

Les bonnes raisons de visiter Educatec Educatice

 

Angleterre : La remédiation doit se faire dans la classe

Les programmes de remédiation hors la classe ont-ils forcément un impact positif ? Non, affirme une étude réalisée par Maurin, Francois Keslair et Sansdra Mc Nally. Leur travail critique le programme de remédiation Special Educationnal Needs. L'étude critique la gestion décentralisée de SEN. Selon elle, le fait de participer ou non au SEN dépend prioritairement du niveau de l'école. Dans une école à haut niveau, les élèves moyens sont extraits de la classe et envoyés suivre la remédiation. Dans des écoles faibles ils ne le sont pas. Mais de toute façon, "le programme SEN n'a pas d'effet sur les performances des élèves ayant des difficultés modérées par rapport aux autres élèves de la même classe". En effet, le fait d'extraire ces élèves de la classe permet aux meilleurs, restés en classe, d'aller plus vite et de creuser l'écart. L'étude montre donc que la remédiation doit se faire en classe.

Etude IZA

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Les écoles de commerce dans L'Etudiant

L'Etudiant de novembre publie "le palmarès des écoles de commerce". De l'élite aux "valeurs sûres" en passant par "les incontournables" les écoles sont classées selon leur "excellence académique" et "leur reconnaissance par els entreprises".  Le classement bénéficie aux écoles en 3 ans plutôt qu'à celles accessibles depuis le bac. On notera pourtant peu de différence pour le salaire d'embauche, en tous cas beaucoup moins qu'entre les frais de scolarité. Ainsi l'ESIEE permet de prétendre à un salaire globalement comparable à celui des étudiants de l'ESSEC mais les frais y sont trois fois moindres... Le dossier présente aussi les caractéristiques des écoles.

 

A noter aussi dans ce numéro, le savoureux entretien avec Richard Descoings. Il raconte sa scolarité et démythifie les parcours élitiste. Ainsi au lycée avait -il été promis à un avenir très limité faite d'esprit de synthèse. Aujourd'hui il dirige Sciences Po.

Feuilleter le numéro

 

L'orientation au Salon de l'éducation

Du 24 au 27 novembre, à Paris, avec le Salon de l'orientation organisé par l'Onisep, collégiens et lycéens pourront s'entretenir avec des conseillers d'orientation psychologues, rencontrer des représentants d'établissements scolaires et des élèves, se renseigner sur les possibilités d'études en Europe auprès des conseillers des pays de l'Union européenne, s'informer sur les métiers auprès de professionnels. Ils pourront aussi enrichir leurs connaissances sur les formations et les métiers en consultant, en accès libre, toutes les productions écrites, audiovisuelles, multimédias de l'Onisep et de ses partenaires.

 

Un espace dédié aux équipes éducatives accueillera les chefs d'établissement, les enseignants, les documentalistes…qui accompagnent les élèves dans la construction de leur parcours de formation et d'insertion professionnelle. Cette année encore, le Salon de l'éducation est l'événement annuel où les jeunes franciliens trouvent en un moment et un lieu de quoi alimenter leur parcours d'orientation.

Téléchargez une invitation

 

 

Revenir au sommaire

 

 

TIC, liberté et dépendance

"En développant les ENT, les cahiers de textes numériques, alertes absence en ligne, etc. le monde scolaire devrait se poser la question des nouvelles dépendances qu’il instaure", explique Bruno Devauchelle sur son blog. "Nous avons déjà montré que l’architecture des établissements scolaires créait des dépendances, de même que la gestion du temps et de l’espace etc. dans le monde scolaire. Déployer de nouveaux outils doit nous interroger sur les nouvelles dépendances que nous sommes en train d’installer. En modifiant notre imaginaire et notre imagination, les outils numériques nous invitent souvent à accepter de devenir dépendants, soumis, contraints, sans que nous en souffrions... Le prix de la liberté ce n’est pas seulement autour de nous qu’il se mesure c’est désormais de plus en plus à l’intérieur de chacun de nous, dans la manière dont il construit sa dépendance…"

Sur son blog

 

La réalité augmentée à quoi ça sert ?

Pour ceux qui doutent de l'intérêt de la réalité augmentée, il faut voir cette video de National Geographic. Restent maintenant à imaginer vos applications pour faire sortir Napoléon ou Aristote dans votre classe.

La vidéo

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

 

Revenir au sommaire

 

 

La professionnalisation, du concept à l'action

"Objet socialement et scientifiquement partagé, la professionnalisation suscite un vif intérêt en même temps qu’elle interroge. Comment professionnaliser à l’heure où la stabilité de l’emploi n’est plus garantie ? Dans quelle mesure la professionnalisation permet-elle d’améliorer la formation des acteurs ? Comment faire face aux effets contradictoires de la professionnalisation ? Peut-on renforcer l’autonomie du collectif à l’ère de l’individualisation de la société ? Quelles sont les conditions et les modalités d’une professionnalisation efficace?" Jeudi 17 novembre, la Faculté de sciences de l'éducation de Strasbourg organise une journée d'étude sur la professionnalisation. Acteurs, experts, politiques et chercheurs viendront y partager leurs expériences et livrer leurs analyses.

Le programme

 

The Future of Learning

Quelles compétences faut-il développer dans le système éducatif à l'horizon 2020-2030 ? Pour cette étude de la Commission européenne, l'éducation du proche futur sera marquée par la personnalisation, la collaboration et les apprentissages informels. Dans un monde de l'apprentissage tout a u long de la vie, les TIC et l'accès facile à l'information vont structurer l'offre éducative. Du coup les compétences transversales prendront une plus grande importance.

L'étude

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Torture or Not Torture. That is the question

La simulation de noyade, comprenez la bonne vieille baignoire style Gestapo, c'est de la torture ou un interrogatoire poussé ?  Aux Etats-Unis, les candidats républicains en débattent, certains penchant d'un coté, d'autres défendant son usage dans l'intérêt de la sécurité nationale. Obama a pris ses distances. POur lui "c'est contraire aux traditions de l'Amérique et à notre idéal.. Nous n'en avons pas besoin".

Article du Figaro

Et de La Tribune de Genève

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Le maillot jaune du printemps

Le citron est un des premiers papillons qu'on voit s'envoler à la sortie de l'hiver. C'est aussi la star du nouveau numéro (96) de La Hulotte. ON apprend tout de ses moeurs et de son habitat. Si vous voulez avoir chez vous la visite de ce beau papillon il vous reste à planter dans votre jardin un Nerprun...

Le sommaire

 

 

 

 

Tout sur le clitoris

On n'en parle pas beaucoup à l'école, alors rattrapez vite fait votre retard. Odile Buisson évoque "le clitoris cet inconnu" lors des 13 minutes de l'Université Paris Diderot le 16 novembre. L'idée c'est de donner à un chercheur 13 minutes pour faire le tour d'un sujet. Ce 16 novembre, il est aussi question du centre de la cellule, de la biodiversuté, d el'ethnologie ou du volontariat.

Le Treize minutes

 

17 Novembre : Journée mondiale de la philosophie

La Journée mondiale de la philosophie est marquée à l'Unesco par plusieurs événements dont les 11èmes Rencontres sur les nouvelles pratiques philosophiques.

Le programme

Dossier sur les Nouvelles rencontres

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 150 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le mardi 15 novembre 2011.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces