J'ai vu "Mon APB", le premier jeu sérieux de l'Education nationale 

Par François Jarraud


Vendredi 6 janvier, les lycéens visitant le salon APB à Paris ont pu découvrir en avant-première "Mon APB", le premier jeu sérieux réalisé par l'Onisep pour l'Education nationale.


"Le jeu met en évidence ce que disent les professeurs, mais que les élèves ne font pas toujours", nous confie Pascal Charvet, directeur de l'Onisep. Doux euphémisme ! Pour la majorité des lycéens, la réflexion sur l'orientation commence une fois la procédure APB engagée. Or l'orientation post-bac, que décide APB, mérite une réflexion en amont.



C'est justement ce qu'amène à comprendre "Mon APB", le jeu sérieux développé par l'Onisep et KTM Advance, une entreprise célèbre pour ses jeux sérieux pour la formation professionnelle. Dans "Mon APB", le lycéen devient coach. Il a à gérer un lycéen ou une lycéenne, à choisir parmi 6 profils (en S, L, ES, ou dans un bac technologique ou parmi deux filières professionnelles). Il va simuler le déroulement d'une année scolaire. Dans le jeu, l'année passe vite. Et son élève a des exigences : il faut aussi qu'il se repose, qu'elle fasse du shopping ou se distrait. Pendant ce temps là l'année passe. Si le travail scolaire est négligé, le niveau baisse. Et puis il y a les étapes d'information sur l'orientation à ne pas manquer. Ainsi manquer le salon APB, c'est dur à rattraper !


Enfin arrive le moment des voeux. Le jeu permet de simuler jusqu'à 9 voeux en optant pour des filières post bac plus ou moins sélective, en  les choisissant par géolocalisation ou par catégorie. En fin de parcours le verdict tombe. Comme dans le vrai APB, si vous avez choisi des filières sélectives au delà de votre niveau, vous risquez de finir sans rien.


"Le jeu sensibilise les élèves à la nécessité d'avoir une stratégie d'orientation", nous explique Pascal Charvet. "Le déroulement du jeu leur impose de faire attention au temps et aux étapes. D'anticiper aussi sur le travail scolaire. Et pour cela il les confronte à la réalité, y compris à celles du fonctionnement d'APB".


Graphiquement très réussi, le jeu est prenant. Sans cesse le joueur est face à des demandes de l'élève coaché ou des exigences liées à l'orientation. Il est récompensé par des messages ou alerté quand ça se passe mal.


"Nous visons les lycéens bien sur, particulièrement ceux de première pour qu'ils saisissent que l'orientation se fait sur la durée", explique Pascal Charvet. "Les professeurs pourront le faire découvrir durant le rendez-vous d'orientation qui est prévu en première. Ils pourront aussi utiliser les heures d'accompagnement personnalisé. Mais nous  le porterons également sur mobile de façon à ce que les jeunes puissent y jouer sur le trajet du lycée, à leur guise. Ce jeu totalement gratuit sera disponible en ligne le 20 janvier. Une date à retenir.


François Jarraud



Lien sur les jeux sérieux :

Les premiers jeux annoncés

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/11/07[...]

Retour d'expérience

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/11/24[...]

Les nouveaux jeux sérieux arrivent

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/04/06s[...]

Les jeux sérieux ont-ils un avenir à l'Ecole ?

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/04/18_J[...]

Dossier : Enseigner avec le jeu ?

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/laclasse/Pages/9[...]

Les jeux sérieux permettent-ils d'apprendre ?

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/04/[...]

Des jeux sérieux pour apprendre le métier d'enseignant

http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/2011/re[...]



Par fjarraud , le lundi 09 janvier 2012.

Partenaires

Nos annonces