L'Expresso du 27 Mars 2012 

 

  Par François Jarraud

 

LE FAIT DU JOUR

Participez au 5ème Forum des enseignants innovants !

ÉDITORIAL

Trente ans plus tard, je suis toujours comme une truie qui doute… ?

LE SYSTEME

Dossier "Décrochage" l L'E.S.S. cherche sa place dans le système éducatif l Vincent Peillon répond à Luc Chatel dans Les Echos l Nouveau management contre Fonction publique pour B. Groison l Chatel et les devoirs à la maison l Un nouveau fichier pour l'éducation nationale l L'UNSA Education en congrès du 28 au 30 mars.

L’ÉLÈVE

Hollande : Des quotas dans chaque lycée pour les CPGE l Journées européennes des métiers d'art.

LA CLASSE

Une grande lessive extraordinaire le 29 mars l Connaissez vous l'Encycoop ? l Net journées d'ITOP...

LA RECHERCHE

Quelle place pour les femmes à l'école et dans l'emploi ?

CITOYENNETE

Festival du film de femmes.

LES DISCIPLINES

Lettres anciennes : Rencontre Michèle Blanc l Physique : Contact avec l’ISS  l Le billet de Gilles Fumey : "Critiquez, il en restera toujours quelque chose !".

 

 

 

Participez au 5ème Forum des enseignants innovants ! 

L'innovation pédagogique c'est vous ! Ce n'est pas seulement ce qui est impulsé par le ministère. C'est aussi ce que les enseignants inventent et réalisent dans leur classe, avec ou sans partenaire extérieur, en toute liberté. C'est le message que veut faire passer, avec vous, le 5ème Forum des enseignants innovants et de l'innovation éducative qui se tiendra à Orléans les 1er et 2 juin à l'appel du Café pédagogique et de nombreuses associations professionnelles d'enseignants.

 

Avec le soutien du Ministère de l'éducation nationale et de la Région Centre, le Forum invitera, à Orléans les 1er et 2 juin, 100 enseignants sélectionnés sur la qualité de leur projet pédagogique par un jury composé d'associations d'enseignants (Afef, APEG, APBG, APHG, APLV,  APSES, APV, Assetec, Les Clionautes, Udppc, Usep), de partenaires de l'Ecole (Ecoles Internet, Ligue de l'enseignement, Jeunesse au Plein Air) et du Café pédagogique.

 

Pourquoi participer au Forum ?

- pour faire reconnaître votre travail et permettre à tous de bénéficier de votre expérience

- pour sortir de l'isolement et faire partie de la communauté des enseignants innovants

- pour participer durant deux jours à un événement où on rencontre des collègues inoubliables

- parce que le Forum bénéficie du soutien du Ministère de l'éducation nationale

- pour avoir une vision de ce qui se fait de nouveau dans toutes les disciplines au primaire et au secondaire

- pour soutenir l'innovation pédagogique libre à un moment où ce n'est pas superflu...

 

Comment participer ?

Vous êtes enseignant ou association complémentaire de l'école ? Vous avez mené un projet éducatif intéressant ? Il vous suffit de remplir le formulaire en ligne sur www.forum-orleans2012.net avant le 25 avril. La participation au concours est gratuite. Si votre projet est retenu, vous êtes défrayé de vos frais de transport et pris en charge les 1er et 2 juin à Orléans. Le Forum attribue des prix. Venez rejoindre la communauté des enseignants innovants !

Faites connaître votre projet et participez au Forum

Redécouvrir le Forum de Lyon en 2011

Tous les projets présentés à Lyon

 

 

N’hésitez pas à réagir sur les actualités qui vous interpellent, comme sur la plupart des articles du Café en vous rendant dans le forum correspondant (menu de droite).

Pour pouvoir réagir, il faut préalablement s’être inscrit sur le site et être identifié. À très vite !

 

L'Éditorial de Marcel Brun

 

Trente ans plus tard, je suis toujours comme une truie qui doute…

Claude Duneton, disparu mercredi dernier, illustra à lui seul le pire et le plus beau de l’école du XXe siècle. Nourri de langue d’oc dans sa Corrèze natale, il y apprit le français de l’Etat. Revenu à l’école à 16 ans après en avoir été exclu tôt pour cause de précarité familiale, il y réussit brillamment, devient instituteur pour « gagner la considération de tout un village », puis prof d’anglais. Avant de s’éloigner du métier…

 

Rien d’étonnant que ce nom ne vous soit pas familier. Pourtant, dans les années soixante-dix, ses écrits furent parmi les premiers à mettre sur la table les difficultés du métier d’enseignant, à une époque où elles étaient pourtant loin d’avoir pris l’ampleur d’aujourd’hui.  Avec une question essentielle au centre : celle de l’envie, pour ne pas dire la foi, nécessaire pour faire ce travail. Et quand elle se disperse, la montée du doute, du malaise, de l’angoisse quand le sens du métier se perd.

 

Duneton développera aussi une critique remarquable des habitus scolaires, des disciplines qui peuvent mettre à distance les élèves des milieux populaires, lorsqu’on ne prend pas la peine d’en comprendre les effets « reproducteurs », lorsque la langue de l’école est aussi lointaine qu’une langue étrangère. « Parler croquant » et  « Je suis comme une truie qui doute » seront, pour une génération d’enseignants à la recherche des clés de la démocratisation, des ouvrages qui comptèrent autant que la « Mystification pédagogique » de Bernard Charlot ou « La reproduction » de Bourdieu et Passeron.

 

Vieilles lunes ? Pas sûr. Le dernier ouvrage de Rochex et Crinon poursuit ce chemin, avec les connaissances et les outils d’aujourd’hui. Avec les mêmes polémiques qu’à l’époque, d’ailleurs. Autant de pistes à creuser par les nouvelles générations d’enseignants, sans culte du rétroviseur, mais avec le souci d’inscrire les problèmes du présent dans la culture de l’histoire des sciences sociales. Pour que l’école du XXIe siècle soit enfin celle de l’égalité et de la justice, mais aussi pour retrouver plus souvent le sens de son travail…

 

Marcel Brun

 

Quelles valeurs, quels comportements peut induire "la morale" et l’Ecole ?

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Dossier "Décrochage"

Parce que leurs conséquences individuelles, sociétales et économiques sont, de fait, désastreuses, parce qu’ils sont désormais pointés du doigt dans les études internationales, les phénomènes de décrochage scolaire ne laissent personne indifférent. Ils symbolisent, à tort ou à raison, une bonne partie des manquements de l’école, même si elle ne peut en être tenue seule responsable. Il n’est pas admissible de laisser chaque année plus d’une centaine de millier de jeunes disparaître du système scolaire sans qualification. Mais comment les rattraper ?

 

Le Café francilien ouvre ce dossier. Il n’est pas surprenant qu’une région comme l’Ile-de-France se soit attachée à travailler sur ces questions depuis longtemps, en s’y investissant d’abord au travers du prisme de la formation et de l’insertion professionnelles, puis de celui de la formation initiale. Aujourd’hui, fidèle à ses objectifs de réussite pour tous les jeunes, elle veut aller encore plus loin et faire encore mieux. En faisant de la lutte contre le décrochage scolaire une grande cause régionale, les élus socialistes de la région Ile de France entendent coordonner les actions et les réflexions sur le territoire régional, donner une dimension plus collective à maintes initiatives individuelles, et développer, là où nécessaire, des modes de travail efficaces.

 

Le dossier interroge les travaux des chercheurs et les choix des décideurs politiques, qui ont fait de la lutte contre le décrochage une "grande cause régionale. Il ausculte les dispositifs de terrain au collège, dans un micro lycée et une mission locale.

Découvrez le Café francilien n°24

 

L'E.S.S. cherche sa place dans le système éducatif

Entre la fonction publique et les firmes capitalistes qu'y a-t-il ? Pour 85% des jeunes de 16 à 30 ans, rien ! C'est pour combler cette ignorance que les entreprises de l'économie sociale et solidaire (ESS) publie un "manifeste pour l'éducation".

 

Si le sigle ESS est mal perçu, tout le monde connaît en fait au moins une entreprise du secteur. L'ESS du champ de l'éducation sert 13 millions d'assurés, 1 million de clients bancaires et brasse 6 milliards de chiffre d'affaire. Tout le problème pour Roland Berthilier,  président de l'Esper, l'association qui regroupe les 39 organisations de l'ESS du champ éducatif (mutuelles, assurances, syndicats, associations éducatives), est de transmettre les valeurs de ce mouvement, de les défendre et particulièrement auprès des jeunes.

Lisez la suite de l'article

 

Vincent Peillon répond à Luc Chatel dans Les Echos

L'actuel et, peut-être, le futur ministre de l'éducation nationale, conseiller de François Hollande pour l'éducation, répondent aux questions d'Isabelle Ficek. "L'égalitarisme n'est pas le problème de la France, puisque toutes les études montrent que nous avons l'un des systèmes les plus inégalitaires de tous les pays de l'OCDE", explique V Peillon. "Vous nous dites qu'il faut personnaliser. Très bien, mais vous êtes le ministre qui va supprimer à la rentrée 1.500 Rased, les réseaux d'aide spécialisée aux élèves en difficulté".

Article des Echos

 

 

Nouveau management contre Fonction publique pour B. Groison

"L'action de l'État n'est donc plus définie à partir des missions mais à partir de l’efficience de la gestion. Il s'agit d'une entrée par les moyens et non pas par les objectifs", écrit B. Groison, secrétaire générale de la FSU dans Les Echos. "Les carrières et salaires des personnels sont individualisés à l'excès. Le fonctionnement est éclaté : développement de l'autonomie des établissements, mise en concurrence des personnels, des établissements, des services développement d’une évaluation normative... Cette politique a un effet déstructurant sur les comportements individuels... Mais cela contribue-t-il à plus d’efficacité ? Et qu’en est-il du vécu de ces agents ? D'une  souffrance au travail qui ne cesse de grandir dans les administrations ? De la satisfaction des usagers pour qui les services sont trop souvent de plus en plus éloignés ?"

La tribune

 

Chatel et les devoirs à la maison

"Ce type d'initiative malheureuse abime la notion même de mérite républicain". Le ministre de l'éducation nationale désapprouve la campagne lancée par la Fcpe et l'Icem Freinet de quinzaine sans devoirs. Ces fameux devoirs qu'un décret de son ministère interdit au primaire depuis 1956...

Dépêche AFP

 

Un nouveau fichier pour l'éducation nationale

Après les enseignants, le livret de compétences, le registre des élèves et apprentis, voilà un 4ème fichier national qui est lancé par l'éducation nationale. Selon un arrêté publié au J.O. du 27 mars, " il est créé au ministère de l'éducation nationale un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé « OB2i » dont l'objet est de permettre aux chefs d'établissement du second degré de gérer les compétences informatiques de leurs élèves, en vue de la délivrance du brevet informatique et internet (B2i)". Les données sont conservées 8 ans.

Arrêté

 

L'UNSA Education en congrès du 28 au 30 mars

A 55 ans, Patrick Gonthier quittera au congrès d'Angers la tête de l'Unsa éducation. Du 28 au 30 mars le congrès sera aussi l'occasion d'une réflexion collective amorcée par les "cinq priorités pour l'éducation" publiées il y a quelques jours.

Unsa éducation

Les 5 priorités

 

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Hollande : Des quotas dans chaque lycée pour les CPGE

"Dans tous les lycées de France, quels qu'ils soient, une part des élèves de terminale devront aller dans les classes préparatoires aux grandes écoles", annonce Le Parisien. François Hollande a pris cet engagement à Bondy (93). Il a précisé que de 5 à 6% des élèves de chaque lycée pourra aller en CPGE sans sélection. Une mesure qui devrait modifier significativement la population des CPGE.

Article du Parisien

 

 

 

 

Journées européennes des métiers d'art

"Pendant 3 jours, découvrez les talents des métiers d’art !  Entrez dans les coulisses des ateliers, découvrez les savoir-faire, Portes ouvertes, démonstrations de savoir-faire, expositions, rencontres, Leurs univers sont à portée de main." Du 30 mars au 1eravril, plus de 4000 professionnels, autant d'ateliers, font découvrir aux jeunes les métiers d'art. Il se passe certainement quelque chose chez vous.

Le site des Journées

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Une grande lessive extraordinaire le 29 mars 

La prochaine édition de La Grande Lessive® sera exceptionnelle. Pour la première fois, dans le cadre de cette action initiée depuis cinq ans, afin de contribuer à développer le lien social et la pratique artistique, une proposition commune à tous les participants est lancée. Il s’agit de faire surgir un peuple imaginaire. Les êtres ou créatures représentées seront posés ou suspendus aux fils tels des oiseaux en partance, des funambules ou des acrobates. Le fil qui les reliera sera celui de la vie ou plutôt d’une vie qu’il appartiendra à chacun de définir.

Lisez la suite

 

Connaissez vous l'Encycoop ?

L'Encycoop propose un choix d'une cinquantaine de dossiers de l'encyclopédie Freinet B.T.J. Destinée aux écoliers, la galaxie des BTJ date un peu. Mais INternet permet de naviguer et de rechercher facilement des documents.

Encycoop Démo

 

Net journées d'ITOP

Editeur d'un ENT remarqué, ITOP organise du 27 au 29 mars, à Nice, la quatrième édition des Netjournées. Trois jours pour échanger e découvrir les nouveautés de ITOP Education.

Les Journées ITOP

 

Vous aussi, devenez établissement partenaire du Café pédagogique !

Le Café propose aux établissements de devenir partenaires du Café. Directeurs, chefs d'établissement, en devenant partenaire vous bénéficiez d'une lettre d'information exclusive et de la mise en valeur de vos événements. Documentalistes vous recevrez de nouveaux services pour votre CDI. Découvrez notre nouvelle offre strictement réservée aux établissements d'enseignement.

L'offre établissements

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Quelle place pour les femmes à l'école et dans l'emploi ?

En France comme dans les autres pays de l'OCDE , les filles réussissent mieux que les garçons à l'école. Selon l'OCDE, qui publie un 4 pages très clair sur ce sujet, l'écart de compétences entre filles et garçons à 15 ans représente pratiquement une année d'enseignement. Pourtant les hommes obtiennent plus fréquemment que les femmes un diplôme du supérieur dans tous les pays de l'OCDE et spécialement en France où le taux est inférieur à la moyenne OCDE.

Le document

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Festival du film de femmes

Créteil inaugure le 30 mars le 34ème Festival international de films de femmes. Du 30 mars au 8 avril, des films venus du monde entier  s'affrontent.

Le programme

 

 

Revenir au sommaire

 

 

Lettres anciennes : Rencontre Michèle Blanc

Au sommaire : rencontre avec Michèle Blanc, webdomina du site de partage de ressources TIC & NUNC. " En choisissant de mutualiser mon travail, je voulais montrer, sans arrière-pensée politique, que l’usage des TICE ou l’innovation ne sont pas nécessairement démagogiques, et qu’on peut en faire un bon usage, tant que c’est au service des langues anciennes."

Dans le Café mensuel

 

Physique : Contact avec l’ISS 

Être en direct avec la Station spatiale Internationale, oui c’est possible. Jean-Francois Le Saux l’a fait avec ses élèves. Venez découvrir cette magnifique aventure.

Dans le Café mensuel

 

Le billet de Gilles Fumey : "Critiquez, il en restera toujours quelque chose !"

Dans le métier d’enseignant, il y a une part critique qui n’est pas toujours bien perçue des élèves et des étudiants. Et inversement, on reproche à certains enseignements – comme les prépas – d’être du bourrage de crâne. Difficile de trouver la bonne position sur la corde !

La tribune de G Fumey

 

 

Revenir au sommaire

 

le Cafe

 

Les anciens Expresso ?

Voir L'Expresso précédent

Les archives complètes de L'Expresso

 

L'Expresso directement sur votre site !

Vous nous l'avez demandé par téléphone, par courriel, par fax : comment   afficher sur mon site personnel les informations quotidiennes de L'Expresso ? Le webmestre du Café vous propose deux solutions simples qui nécessitent juste le copier-coller de quelques lignes.

 

Vous pouvez ainsi faire bénéficier les visiteurs de votre site  d'une information quotidienne et leur permettre d'être les premiers informés dans leur établissement.

Les conseils du webmestre

 

RSS : Le retour

Le changement de plate-forme avait mis à mal les fils RSS du Café. Ils sont  maintenant pleinement rétablis. Vous pouvez vous abonner aux flux simplement en cliquant sur l'icône RSS en bas de page. Et cela pour chaque rubrique du Café.

 

Participer au Café ?

Il y a bien des façons d'aider le Café : lui manifester son soutien, lui apporter son obole, lui passer des informations. Il y a aussi écrire dans le Café. Si vous vous retrouvez dans les orientations du Café, si vous souhaitez participer à une aventure unique de mutualisation, contactez-nous !

 

Le Café en chiffres

Le Café pédagogique compte plus de 250 000 abonnés à ses différentes éditions. Au mois de mai 2007, nous avons reçu 611 728 visiteurs qui ont généré plus de 28 millions de hits.

 

Le Café à la carte

Si vous découvrez Le Café Pédagogique, sachez que vous pouvez recevoir chez vous, dès parution et gratuitement, "L'Expresso", le flash quotidien d'actualité pédagogique et toutes les éditions du Café pédagogique.

Pour s'abonner

 

Revenir au sommaire

 

Par fjarraud , le mardi 27 mars 2012.
En direct du forum
Rythmes : Pour le Snuipp, la réforme est très massivement rejetée par les enseignants
- De : fjarraud Publié : jeudi 22 juin 2017 07:14 Objet : Rythmes : Pour le Snuipp, la réforme est très massivement rejetée par les enseignants Je pleure devant une aussi grande bêtise. j'ai connu le temps béni de la semaine de 4 jours et demi...
Les devoirs c'est vraiment efficace ?
- Êtes vous enseignant jean ? De : fjarraudPublié : mardi 27 juin 2017 08:07Objet : Les devoirs c'est vraiment efficace ?
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces