Ayrault : Mobiliser les personnels de l'éducation nationale 

Le premier ministre a prononcé le 3 juillet un discours de politique générale où l'éducation avait la part belle. Il a renouvelé la promesse de recruter 60 000 nouveaux postes et de faire baisser  le nombre de jeunes sortant sans qualification. Pour cela il appelle les enseignants à se mobiliser.

 

" Le Président de la République a fait de la jeunesse et de l’éducation la priorité de son quinquennat. C’est donc en pensant à l’avenir de la jeunesse que je conduirai l’action de mon gouvernement", a commencé Jean-Marc Ayrault.

 

En rappelant que "l’école est au coeur de la promesse républicaine", le premier ministre a ajouté que " les inégalités sociales et territoriales minent le contrat entre la nation et son école", 20% des élèves étant laissés pour compte. "Nous devons concentrer notre attention et nos efforts sur l’enseignement primaire et les premiers cycles de l’enseignement supérieur, qui forment les maillons faibles de notre système... L’objectif est de faire reculer massivement, au cours de la mandature, le nombre de jeunes qui sortent du système scolaire sans aucune qualification."

 

Mobiliser les enseignants

 

"Pour servir cette ambition, je vous propose un nouveau contrat éducatif", a continué JM Ayrault. ."1.000 professeurs des écoles supplémentaires ont été recrutés dans l’urgence pour faire face aux situations les plus tendues, dès la rentrée 2012. Sur l’ensemble du quinquennat, 60.000 postes seront créés... Nous redéfinirons dans l’intérêt des enfants les rythmes scolaires. Nous favoriserons la diversité des parcours et les innovations pédagogiques. Nous donnerons un nouvel élan à l’éducation prioritaire.", a promis JM Ayrault. Il a également annoncé un grand plan d’éducation artistique et culturelle pour septembre 2012.

 

" Enseigner est plus qu’un métier, c’est une vocation qui dépasse souvent l’engagement professionnel", explique JM Ayrault. " Nous mobiliserons l’ensemble des personnels qui concourent au service public de l’éducation – et d’abord les professeurs.. La formation initiale des professeurs sera rétablie et des écoles supérieures du professorat et de l’éducation seront instituées au sein des universités".

 

Les priorités économiques

 

"La situation de notre pays, comme celle de l’Europe, est préoccupante, le redressement prendra du temps. Cela sera difficile. Mais nous réussirons", a promis le premier ministre. Il reviendra "sur l’allègement incompréhensible de l’ISF et des droits sur les grosses successions, le bouclier fiscal, l’exonération des heures supplémentaires dans les entreprises de plus de 20 salariés". Le gouvernement s'engage aussi à effectuer des réformes institutionnelles comme le droit de vote aux élections locales en France aux étrangers depuis vivant en France depuis au moins 5 ans. Le gouvernement réformera l'audiovisuel public.

 

La déclaration a été adoptée par 302 voix contre 225.

 

 

François Jarraud

 

Par fjarraud , le mercredi 04 juillet 2012.

Commentaires

  • fjarraud, le 04/07/2012 à 09:23
    Postez ici votre commentaire. Il suffit d'être inscrit.
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces