L'école de Big Brother  

A St Mary's Church of England High School dans l'Hertfordshire on aime tellement les caméras de surveillance qu'on en a installé 18 dans les toilettes et les vestiaires des élèves. C'est pire à Radclyffe School où on en compte 20 ! L'association Big Brother Watch donne une liste d'écoles qui espionnent les élèves dans leurs moments les plus intimes. La révélation fait scandale en Grande-Bretagne.  

 

Une caméra pour 5 élèves

 

Selon Big Brother Watch, 206 écoles, soit une sur dix écoles enquêtées, disposeraient de caméras installées dans les toilettes et les vestiaires des élèves. L'association a dénombré pas moins de 825 caméras dans ces endroits. e n'est d'ailleurs que la partie émergée et scandaleuse de l'iceberg. Car les 2 107 écoles enquêtées comptent pas moins de 47 806 caméras de surveillance soit une pour 38 élèves. Big Brother Watch donne une liste d'école où il y a plus d'une caméra pour 15 élèves. Le record est détenu par une école de Knowsley qui dispose d'une caméra pour 5 élèves.

 

Big Brother Watch souligne l'illégalité de cette surveillance qui échappe à tout contrôle.0 Personne ne sait qui regarde et ce que deviennent les enregistrements des urinoirs ou de l'effeuillage des élèves. Les élèves ne sont évidemment pas informés qu'on les filme durant leurs moments les plus intimes. Leurs parents l'ignorent aussi probablement. Et l'absence de débat sur ces pratiques inquiète.

 

Le délire sécuritaire

 

L'obsession de la surveillance est étroitement liée à la construction de l'école. Dès le 19ème siècle, les architectes construisent des bâtiments qui facilitent la surveillance constante des élèves. Ainsi les lieux de passage sont généralement pris en enfilade à partir d'un point d'observation centrale. Les règlements de la fin du XIXème siècle, en France, instituent que le maître doit avoir les toilettes sous son regard quand il est à son bureau.

 

Mais c'est la recherche de sécurité qui pousse à la fin du XXème siècle les écoles à s'équiper de caméras vidéos. On pense ainsi lutter efficacement contre la violence scolaire, le racket et les trafics. Pour Big Brother Watch, "il n'y a pas eu une telle croissance de la criminalité dans les écoles qu'elle justifie une telle multiplication des caméras". L'association relève aussi qu'aucune étude ne montre l'efficacité des caméras de surveillance. Elle cite la recherche effectuée par la région Ile-de-France en 2007 sur l'impact des caméras de surveillance dans les lycées. Elles n'auraient empêché ni la croissance des vols ni les intrusions. Tout au plus auraient-elles diminué un peu les désordres dans l'école.

 

Les caméras ont-elles pour seule mission d'habituer les jeunes à une surveillance omniprésente dans les rues des villes britanniques ? Pour Big Brother Watch l'Ecole faillirait alors à sa mission.

 

François Jarraud

 

Lien : Le rapport

 

 

Par fjarraud , le jeudi 13 septembre 2012.

Commentaires

  • fjarraud, le 13/09/2012 à 11:55
    Postez votre commentaire ici. Pour cela inscrivez-vous sur le site.
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces