Nouvelle campagne du camp pédagogique 

Cinq jours après un communiqué commun de syndicats et de mouvements pédagogiques, le CAPE, une structure qui regroupe la Ligue de l'enseignement, les grandes associations d'éducation populaire et des mouvements pédagogiques, publie un communiqué qui appelle le ministre à appliquer la réforme des rythmes. " Les temps éducatifs doivent être élaborés collectivement par les acteurs locaux... L’école doit cesser de penser seule pour elle-même, laissant à posteriori aux autres champs éducatifs le soin de combler les espaces vacants. Nous pouvons comprendre les craintes légitimes des enseignants, mais le débat oublie celles des autres acteurs", écrit le CAPE.

 

De son coté, Alain Refalo, un des fondateurs du mouvement des désobéisseurs, pousse dans le même sens. "La coalition des conservateurs... contre la classe le mercredi matin, ou pour un report de la réforme des rythmes ne doit pas être un obstacle et entraver la détermination du ministre", écrit-il dans Mediapart. Longtemps pourchassé par l'administration de l'éducation nationale, A Refalo voit en V Peillon un confrère. "J' invite Vincent Peillon et ses équipes à résister à ces immobilistes de tous poils". Pour lui, cette réforme "est indispensable, y compris sur le plan symbolique car elle se heurte à des intérêts particuliers qui n’ont que faire de l’intérêt de l’enfant".

 

Communiqué

Sur Mediapart

 

Par fjarraud , le mardi 20 novembre 2012.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Absentéisme scolaire : Une mère condamnée à la prison avec sursis
- Et pour les parents d'enfants porteurs de handicap refusés à l'école on met qui en prison ? Le Président de la république, la Ministre, le Président de la CDPAH, le Recteur, l'Inspecteur d'Académie... Allez pas de détail tou le monde ! ...
PY Duwoye : Pour une nouvelle alliance avec les collectivité territoriales
- Le transfert aux Régions du pilotage des lycées professionnels est une question politique. Je pense que le risque de "déclassement" dans l'esprit des parents et des élèves est fort. S'il était néanmoins décidé, il n'est crédible, à...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces