Rythmes : Le Snuipp demande la consultation des conseils d'école 

"Un partenariat confiant et serein est donc indispensable. Dans ce cadre, les conseils d'école doivent participer activement aux choix concernant l'organisation du temps scolaire d'une semaine à 4 ou 4,5 jours ainsi qu'à l'élaboration éventuelle d'un projet éducatif territorial. Toute décision unilatérale n'est pas concevable", écrit Sébastien Sihr aux associations d'élus (AMF, AMRF et AMGV).

 

"Nous souhaitons donc que les enseignants soient informés et consultés au sujet des intentions des mairies concernant l'organisation de la semaine scolaire", écrit S Sihr. "C’est pourquoi nous proposons aujourd’hui à toutes les équipes enseignantes de s’adresser à leurs élus locaux. La coopération de tous les acteurs partie prenante de ce dossier est indispensable et ce dans l'intérêt de l'élève."

 

Selon les syndicats, le projet de décret sur les rythmes fixe une date pour que les maires , et eux seuls, décident du passage en 2013 ou 2014 des nouveaux rythmes scolaires. Ils réagissent différemment à l'évènement. La CGT et Sud estiment que la réforme des rythmés amènera "une dégradation supplémentaires des conditions de travail". Pour le Sgen par contre, "les modifications horaires ne constituent aps une véritable réforme des rythmes"

 

Par fjarraud , le lundi 10 décembre 2012.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces