La Twittérature, passerelle entre les classes francophones 

En octobre dernier avait lieu à Québec le premier Festival international de Twittérature. En attendant le deuxième qui aura lieu à Bordeaux le 30 mars, profitons de la remise des prix du concours #140MAX, qui a eu lieu la semaine dernière, pour faire un petit retour sur cet événement qui a réuni des écoles francophones du Canada, de France, de Belgique, du Royaume-Uni et du Maroc en parallèle du festival.

 

Le concours a permis aux élèves francophones de primaire et de secondaire de créer un tweet sur le thème du futur. En deux semaines, les 1300 participants ont envoyé près de 1000 tweets. Si les élèves les plus âgés participaient à titre individuel, les plus jeunes, qui avaient 4 et 5 ans, présentaient des productions collectives. Le jury du festival après avoir récolté, compilé et surtout lu près de 1000 textes de 140 caractères a eu la délicate charge de publier un palmarès entre les catégories préscolaire, primaire, secondaire et lycée. Pour chaque catégorie, un prix coup de coeur a été attribué au hasard parmi productions d’élèves qui étaient classées de la quatrième à la dixième place (à retrouver sur le site de l’Institut de Twittérature Comparée). Des remises de prix, parfois virtuelles et parfois «en vrai», ont lieu dans les classes depuis cette publication comme ce fut le cas dans la classe de Brigitte Léonard, @Classe_BriProf, et dans celle de Johanne Morin, @Johanne418, (à retrouver sur le site de l’école de l’Étincelle).

 

Twitter et visioconférence

 

D’autres remises ont eu lieu la semaine dernière via des visioconférences entre la France et  le Québec et une dernière, dans la classe de CM2 d’Alexandre Acou, @classe_Acou, aura lieu prochainement. Ces remises de prix sont l’occasion de décrire ce moment particulier que fut le festival et de revenir sur ce travail de création littéraire qui a tant emballé les jeunes.

 

Mardi 12 mars rendez-vous était pris avec une partie des membres de l’organisation du festival. Annie Côté, Nathalie Couzon, Jean-Yves Fréchette et Sylvain Bérubé étaient présents, Monique Lachance n’ayant pu se libérer à cette heure, pour une visioconférence avec les élèves des classes de l’école de la Providence (Dunkerque) et de l’école de Crotenay (Crotenay, Jura).  Les tweets de Nathanaël, de la @classe_Corinne de Corinne Vanstraceele, et de Tom, de la @crotenaycycle3 d’Amandine Terrier, se sont distingués lors du concours. Après un rappel du contexte du festival par Annie Côté et Nathalie Couzon, Jean-Yves Fréchette a lu le tweet sélectionné puis Sylvain Bérubé est revenu sur la sélection difficile à effectuer. Enfin Nathanaël et Tom reçurent leur prix, des baladeurs numériques, des mains des “émissaires” français de l’Institut de Twittérature, Jean-Roch Masson et Bertrand Formet, et sous l’oeil de la caméra reliant les deux pays.

 

Ces moments particuliers d’échanges se sont déroulés dans une ambiance chaleureuse et empreinte d’émotion : le Québec était à Dunkerque et à Crotenay et venait célébrer un élève de chaque classe. Celles et ceux qui, il y a quelques mois, avaient apprécié le travail d’écriture de l’un des élèves étaient présents, malgré la distance, pour féliciter chacun d’entre eux.

 

De Crotenay

 

Tom, de la classe de Crotenay (classe de CE2, CM1 et CM2), est revenu devant le jury sur le processus de création de son tweet. Les CM2 de la classe, n’ayant pas de contraintes d’écriture contrairement aux élèves de secondaire, ont voulu relever le défi. Ils ont alors cherché plusieurs figures de style. Tom, bien qu’en CE2, a lui aussi eu envie de tenter d’écrire sous la contrainte et il a choisi l’allitération. Il a cherché le mot “futur” dans le dictionnaire, a ensuite sélectionné des mots qui l’entouraient et a tenté de les agencer pour leur donner du sens. Une fois un premier tweet présenté à la classe et après avoir pris en compte les remarques apportées, Tom finalisa son message : "Mon faisan fou fait des failles dans le futur qui faiblit et c'en est fini de ce futur fanfaron".

 

Au Québec...

 

Ce concours fut d’une grande richesse collective comme le souligne Brigitte Léonard, enseignante québécoise qui y a participé avec ses élèves de 1ère année - 6 et 7 ans - (@Classe_BriProf). "La participation de mes élèves au concours de twittérature fut une belle occasion de réfléchir sur le futur, thème du concours, mais aussi sur le choix des mots et l'importance de produire des tweets clairs et intéressants.  Les élèves ont aimé lire les productions des autres classes sur Twitter. Pendant les quelques jours qu'a duré le concours, nous pouvions sentir que cet événement rassemblait les twittclasses francophones de partout dans le monde. Lorsqu'ils ont appris qu'ils avaient remporté le prix du Tweet d'or, ce fut un moment de bonheur incroyable. Je crois que ce concours leur a permis de réaliser toute la portée de Twitter en classe et l'importance de bien écrire, et ce même à 6 ans.”

 

Ces beaux moments de production et d’échanges qu’ont permis ce premier festival de Twittérature pourront être prolongés pendant le deuxième qui aura lieu à Bordeaux : un nouveau concours de production, d’un tweet collectif cette fois-ci, est lancé sur le thème du “pont” (inscriptions et informations sur ces pages). Gageons que la création twittéraire, l’émotion et surtout le plaisir d’écrire sortiront à nouveau grands gagnants de ces moments d’exception.

 

Bertrand Formet

 

Liens utiles :

2ème festival de Twittérature le 30 mars à Bordeaux

et sur Twitter, @fitbx

Résultats du concours de Twittérature du premier festival

Twittclasses francophones

Comptes Twitter des classes citées : @Classe_Acou, @Classe_BriProf, @classe_masson, @classe_corinne et @crotenaycycle3

Comptes Twitter des enseignants cités : @BrigitteProf (B. Léonard), @Johanne418, (J. Morin), @Annierikiki (A. Côté), @Jyaire (J.-R. Masson), @LacMonique (M. Lachance), @nathcouz (N. Couzon), @Pierrepaulpleau et @jyfrechette (J.-Y. Fréchette), @Slyberu (S. Bérubé), , @Ticechampagnole (B. Formet)

 

Par fjarraud , le jeudi 21 mars 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Le Socle commun version Se-Unsa
- Le projet de socle commun de connaissances est une excellente base de travail et de redéfinition des compétences. J'ajouterai cependant quelques points qui me semblent essentiels: les points concernant la consulatation: La gargouille, ou...
Temps scolaire : 38 jours de perdus pour indiscipline ?
- De : fjarraud Publié : vendredi 26 septembre 2014 07:46 Objet : Temps scolaire : 38 jours de perdus pour indiscipline ? C'est amusant, en lisant le titre, je pensais à l'indiscipline des enseignants. A t-on déjà mesuré le temps...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces