6ème Forum des enseignants innovants : Un tour du monde virtuel pour motiver les écoliers 

Comment un projet de circonscription de la Charente maritime peut-il devenir un événement national ? Il y faut les qualités exceptionnelles des porteurs de projet et aussi l'expérience acquise lors de projets antérieurs. C'est ce que montre  "Le tour du monde en 80 jours", impulsé par Sylvie Favre et Christian Vinent. Parti de La Rochelle, le projet est devenu national et touche plus de 1600 élèves. Le projet sera présenté au 6ème Forum des enseignants innovants à Nantes les 5 et 6 avril.

 

"J'ai voyagé 13 ans en bateau et je veux faire partager cela". Voilà pour la motivation de Sylvie Favre, conseillère pédagogique en Charente maritime. Avec Christian Vinent, conseiller TICE, ils ont imaginé "le tour du monde en 80 jours". Un voyage virtuel qui réunit aujourd'hui 64 classes dont environ la moitié hors du département. Dans ce voyage, avec les 1600 élèves sont embarqués du français, de la géographie, de l'histoire et aussi beaucoup d'anglais.

 

Un voyage en 17 étapes

 

"Nous avons choisi un roman de littérature jeunesse lié au voyage", nous dit S Favre. Chaque semaine, les écoliers trouvent un récit tiré de Jules Verne mais présenté en trois versions de difficulté différente. "Dans nos écoles, on a du rural , de l'urbain, des écoles zep et des niveaux de lecture fort différent. On propose donc à coté du texte de J Verne, deux récits de longueur et difficulté différents. Sont associés au texte des questions d'histoire, de géographie, de l'anglais qui renvoient tous à la compréhension du texte. Les élèves pour gagner des points et atteindre l'étape suivante du tour du monde doivent répondre aux questions. Ils postent sur le site des saynètes en anglais.

 

La part de l'expérience

 

L’idée de ce projet fait suite à un premier projet en 2010/2011 :« L'école des 5 océans » pour lequel les classes inscrites suivaient tout au long de l’année scolaire la course autour du monde à la voile avec escales « velux 5 océans ». "Lors de ce premier projet, nous avons appris comment les clases s'approprient le projet Et c'est très variable car les pratiques de classe sont bien différentes", nous confie S Favre. "Ici le professeur utilise un TBI devant sa classe. Ailleurs ce sont des groupes d'élèves qui travaillent sur le site. On a  aussi appris à faire appel à davantage de compétences. Enfin on a mis l'accent sur la participation. Il y a un forum où les classes proposent des exercices ou des jeux, postent leurs enregistrements en anglais et gagnent ainsi des points".

 

Un tour du monde pour quoi faire ?

 

" Le bilan effectué auprès des classes l’an passé en fin d’année scolaire nous a permis de constater que tous souhaitaient voir le projet se renouveler l’année suivante", explique S Favre. "Il donne du sens aux apprentissages. Les enseignants utilisent les saynètes et activités en anglais (nombreux enregistrements) et ont ainsi un fil conducteur toute l’année. Beaucoup de classes ont ainsi fait jouer les saynètes au cours d’un spectacle de fin d’année à l’école, et pour certains dans le cadre de la liaison école-collège. Les élèves sont très motivés pour apprendre avec les TICE , ils ont de nombreuses recherches à effectuer sur internet pour répondre aux activités et développent efficacement des compétences en lien avec le B2I".

 

Ce succès devrait conduire l'équipe à proposer une grande fête finale aux 64 classes. L'an dernier les enfants avaient pu rencontrer les vrais skippers de la course au tour du monde. Qui rencontrer pour ce roman de Jules Verne ?

 

François Jarraud

 

Le projet


Par fjarraud , le mercredi 27 mars 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Accès à la classe exceptionnelle
- Et pendant ce temps, un bon nombre d'enseignants partent en retraite sans avoir accédé à la hors-classe ! C'est la France : donner toujours plus à ceux qui sont déjà bien servis. De : fjarraudPublié : vendredi 1 décembre 2017 07:22Objet : Accès à...
Lecture : Le niveau baisse encore
- Rien d'étonnant quand on voit les méthodes de lecture utilisées par certaines enseignantes de CP.Pourquoi choisir des supports vieillots, décriés par les chercheurs et n'ayant aucun sens alors que la littérature jeunesse est tellement riche et...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces