A Nîmes, l'école ne veut pas devenir une souricière pour sans papiers  

Selon un communiqué Fsu, Fcpe, Cgt, Sud, Cimade, Gisti, LDH, Mrap, Resf, à Nîmes le préfet a demandé aux directeurs d'école de retenir des enfants pour qu'ils soient arrêtés à la sortie par la police dans le cadre d'une opération d'expulsion de leur mère sans papiers. Les directeurs ont remis les enfants à un proche de la mère. Les organisations demandent au ministre de l'intérieur de désavouer cette initiative.

 

Par fjarraud , le jeudi 16 mai 2013.

Commentaires

  • fspinner, le 16/05/2013 à 11:21

    L’arrestation des enfants de sans-papiers dans les écoles est-elle légitime selon Walls ?

    http://www.questionsdeclasses.org/?L-arrestation-des-enfants-de-sans


  • fspinner, le 16/05/2013 à 11:21

    L’arrestation des enfants de sans-papiers dans les écoles est-elle légitime selon Walls ?

    http://www.questionsdeclasses.org/?L-arrestation-des-enfants-de-sans


Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
La médiatrice de l'Education nationale face au mouvement des enseignants
- "Elle souhaite aussi que les mutations soient possibles dans le cadre de familles disciplinaires , qu'un professeur de physique puisse muter sur un poste de SVT par exemple au moisn au collège. Cela renforcerait l'EIST. ." Dans ce cas ,...
A Montbéliard, des professeurs libérés par l'EIST
- Je suis ravi que l'EIST rassemble mais quid avec la réforme, pas de groupes ou d'effectifs allégés, adieu vos EIST à 14 élèves et pas de temps de concertation. Au début c'est tout beau mais après quel gâchis. De : fjarraud Publié :...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces