A Nice, dernière étape du Tour de France du Numérique pour l’Education  

Neuf enseignants, sept projets étaient retenus pour la dernière étape du Tour de France du numérique pour l'éducation, le 18 septembre à Nice. Des projets allant de l'école au lycée qui ont souligné la capacité créatrice des enseignants. Au terme de cette vingtaine d'étapes, le Tour de France aura accueilli plus de 2000 enseignants et présenté une centaine de projets. De Paris à Nice les enseignants innovants sont partout présents...

 

Christiane Dall’Ava professeure des écoles, a monté un projet intitulé « Le Livre des Arts » en collaboration avec tous ses collègues de l’école « Le Righi » à Nice avec l'objectif d'améliorer la maîtrise de la langue française  et de favoriser la possession d’une culture humaniste avec la réalisation de livres virtuels sur les arts. Après élaboration du projet par l’équipe pédagogique et initiation des élèves aux logiciels, trois livres virtuels ont été réalisés et diffusés par clés USB et sur le site de l’école (http://ecprim.righi.free.fr/) pour l’année scolaire 2012-2013, deux autres sont en cours de lancement pour l’année scolaire 2013-2014. Le bilan de cette action a été très positif de par l’intérêt, la motivation et l’implication des élèves et des enseignants, sans compter le retour satisfait des parents d’élèves et le plaisir d’avoir réussi ce beau défi.

 

Frédéric Marinoni et Ludovic Faubourg, ont présenté le projet BOMEHC ou « Boîte à Outils Mathématiques pour les Elèves en Situation de Handicap au Collège » (http://bomehc.free.fr/), projet monté avec l’aide d’un groupe de travail de l’Ecole Centrale de Lille. Le premier est professeur spécialisé des écoles et coordonnateur PEP06, le second professeur de mathématiques à l’IEM Rossetti à Nice. Tous deux se sont interrogés sur la recherche d’un outil mathématique apte à pallier les handicaps sensori-moteurs chez les collégiens. Ils ont mis au point un unique cahier virtuel qui réunit de A à Z l’ensemble des activités mathématiques, utilisable également pour le travail en autonomie et les évaluations de classe. Ce logiciel est transférable en classe à tous les élèves. Il sera téléchargeable gratuitement sur le site de l’Académie.

 

Nicole Faure professeure de SVT au collège Vernier à Nice, enseigne dans un quartier difficile face à des élèves défavorisés. Elle utilise Googledrive pour accompagner les apprentissages des élèves en classe ou à la maison. Les élèves possèdent un lien vers leur dossier personnel et les activités de classe, toutes préparées à l’avance par l’enseignante de la classe, construites, structurées et interactives. Ils font leurs activités en ligne en classe ou bien de chez eux. L’enseignante peut commenter en direct les productions des élèves. Les élèves organisent leur travail en classe librement. Lorsque l’élève passe en classe supérieure, il retrouve le même dossier avec ses activités de l’année précédente.

 

Professeure de français au collège ECLAIR Louis Nucéra à Nice, Pascale Gacem est confrontée quotidiennement aux difficultés de ses élèves en lecture et aux troubles « dys » (dyslexie, dysorthographie). Elle a travaillé en équipe avec Christian Jacomino, lui-même ancien enseignant, pour mettre au point et utiliser un logiciel de lecture et de pédagogie du français intitulé les « Moulins à Paroles ». La démarche est construite : on lit pour pouvoir dire, puis mémoriser, analyser et comprendre et enfin écrire. A partir de textes d’une portée universelle issus du patrimoine littéraire français, il s’agit  de développer des compétences en lecture et écriture, ainsi que le goût de la poésie dans toutes ses dimensions en particulier l’oralité, la musicalité de la langue. La logique rigoureuse du code de couleur permet un travail sur la langue (grammaire, syntaxe orthographe) mais aussi une réflexion sur le lexique…

 

Caroline Soubic,  enseignante documentaliste au Collège Henri Wallon à la Seyne-sur-Mer, a travaillé sur l’apport de Pinterest et de la tablette numérique dans la lutte contre les dyslexies et la consolidation de la lecture dans un collège ECLAIR. Les objectifs de cette action étaient multiples : développer le goût de la lecture  mais aussi de l’écriture, en priorité pour un public « dys », tout en valorisant leurs travaux sur la toile, développer une culture numérique, connaître le principe de fonctionnement d’un réseau social (Pinterest)  en l’utilisant en tant qu’outil de publication et de valorisation de ressources numériques produites  et savoir utiliser un outil de réseautage social tout en comprenant les enjeux de l’écriture sur le web (identité et traçabilité numérique, notion de sphère publique et privée). Cette expérience a été très positive car elle a motivé des élèves qui n’étaient plus en situation d’échec face à l’écrit et qui se connectaient également de la maison pour commenter le travail de leurs camarades. L’appropriation des outils, tant de Pinterest que de la tablette a été aisée, les élèves se sont bien adaptés et ce fonctionnement a amené une plus-value de la recherche documentaire.

 

Célia Guerrieri, professeure de Lettres Modernes au Lycée Renoir à Cagnes-sur-Mer, a monté avec quatre élèves volontaires un projet de rédaction d’une page Wikipédia. Ayant constaté qu’il n’existait aucune page sur le thème de la modernité en poésie, elle a impulsé, avec l’aide de la professeure-documentaliste, une action à triple objectifs : travailler la différenciation, initier un véritable travail de recherche en enseignant aux élèves la méthodologie de la recherche (et notamment l’apprentissage de ce qu’est une bibliographie) et la mise en œuvre d’une pédagogie collaborative. Elle a tiré profit de Wikipédia pour faire progresser ses élèves de seconde en dissertation.

 

Dominique Khaldi et Jérôme Sadler ont monté un projet transversal intitulé « Surexposition », alliant les Lettres et les Arts Visuels, dans une classe de troisième du collège Niki de Saint-Phalle à Valbonne avec l'aide de leurs IPR. Les élèves ont monté  une exposition virtuelle, créative et interactive, qui les invite à dialoguer, échanger et débattre avec leurs enseignants à travers « un réseau social fondé sur l’amitié imaginaire d‘artistes du XXème siècle ».  Recherches documentaires, biographiques et notionnelles, productions visuelles, jeu de rôles, via le site Pearltrees où les élèves resserrent les liens et font vivre des débats esthétiques. Le projet permet de créer une intimité intellectuelle et affective avec des artistes, de s’approprier des connaissances en Histoire de la peinture et de la littérature, de développer des compétences argumentatives par une réflexion sur les formes et enjeux de la création. Les élèves construisent des images fixes ou animées, des modélisations 3D en classe. Ils doivent s’identifier aux artistes, s’approprier leurs démarches pour investir l’espace culturel et commenter leurs pratiques en réseau.

 

Faire entrer l’Ecole dans l’ère du numérique est un enjeu majeur et un impératif pédagogique. En aidant à faire connaître les projets des enseignants, en faisant de chaque étape un mini forum, le Tour de France y a contribué. De Paris à Nice, les enseignants utilisent le numérique pour innover et accompagner leurs élèves vers la réussite. Tous les projets présentés, extrêmement divers et variés, affirment le fait qu'enseigner c'est souvent innover au quotidien.

 

Alexandra Mazzilli

 

Revivez les étapes du Tour de France


Par fjarraud , le jeudi 19 septembre 2013.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces