La classe sans sélection favorise la réussite au lycée 

Avoir avec soi au lycée des camarades avec qui on a fait le collège augmente les chances de réussite au lycée. C'est ce que montre le travail de Son Thierry Ly et Arnaud Riegbert pour la Paris School of Economics. L'effet serait d'autant plus fort que les élèves seraient fragiles. Il incite donc à abandonner la sélection et à garantir la progression en commun des groupes classe.

 

L'étude



Par fjarraud , le mercredi 02 octobre 2013.

Commentaires

  • Viviane Micaud, le 02/10/2013 à 19:17
    Je vois pas en quoi on peut conclure "il incite à la sélection". En effet, aucun pays n'a réussi une école qui ne faisait pas de tri après le collège. Aujourd'hui, le problème du collège est que les enfants qui n'ont pas les fondamentaux pour suivre perdent leur estime de soi, et n'apprenne rien. Envoyer un enfant qui n'a pas les bases aux lycées c'est le condamner à l'échec, avec des copains ou sans copains. Par contre, j'avais eu la référence d'une étude en fin de primaire, qui montrait que le premier facteur de réussite au collège est de garder le groupe classe. 
    Cette étude permet de mettre en évidence l'importance du groupe classe et d'abandonner la doctrine du tout modulaire.
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces