Peillon crée la Direction du numérique pour l'éducation 

"Cette année sera celle du changement" avait annoncé V Peillon le 10 juin 2013 en annonçant "la mobilisation numérique" aux cotés de Fleur Pellerin. Il aura fallu quelques mois finalement. Mais le numérique obtient droit de cité au ministère de l'éducation nationale. Il le fait au terme d'une réorganisation d'ensemble des services de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur. Un décret et un arrêté publiés au Journal officiel du 18 févier mettent en place une nouvelle organisation des deux ministères.

 

"L'Ecole se doit d'accompagner les élèves dans la société numérique, par pour s'y plier mais pour porter ses valeurs et sa mission éducative". Prononcés en décembre 2012, ces propos de V Peillon trouvent une partie de leur concrétisation avec la naissance de la Direction du numérique pour l'éducation. Annoncée depuis plus d'un an, la nouvelle direction devra diriger la "stratégie pour le numérique" ministérielle. Elle fait suite à la publication d'un rapport sur la filière du numérique éducatif et à la mise en place d'une réseau de délégués académiques numériques dans chaque rectorat.

 

Au terme du décret, la direction du numérique pour l'éducation est une direction commune au secrétariat général et à la direction générale de l'enseignement scolaire. Elle " assure la mise en place et le déploiement du service public du numérique éducatif", dont les premières productions sont apparues à la rentrée : M@gistere, D'Col etc. "Elle définit la politique de développement des ressources, des contenus et des services numériques pour répondre aux besoins de la communauté éducative... Elle assure une fonction d'impulsion, d'expertise et d'appui aux grands projets structurants du numérique éducatif. Elle prépare les orientations stratégiques et les éléments de programmation en matière de numérique éducatif et de systèmes d'information. Elle conduit la politique partenariale avec les acteurs publics et privés de la filière numérique. Elle assure une fonction de veille, de prospective et de communication dans le domaine du numérique éducatif et de l'innovation. Elle anime les réseaux pédagogiques, accompagne les pratiques, valorise les innovations dans le domaine du numérique". La direction a aussi en charge la formation des enseignants au numérique et son mot à dire chez les opérateurs de l'éducation nationale (le Cndp, le Cned) en ce qui concerne le numérique.  

 

La nouvelle direction sera organise en 4 sous directions. Une "cellule expertise et relations partenariales" prendra en charge les relations avec l'édition privée. La direction comptera encore un "secrétariat des instances stratégiques" et un bureau des affaires générales. A coté on comptera deux grands services. Le service du développement du numérique éducatif assurera le déploiement du service public du numérique éducatif. "Il favorise le développement et la diffusion des ressources, contenus et services pédagogiques et éducatifs. Il assure la maîtrise d'ouvrage de l'offre publique et de l'assistance technique adaptée. Dans son domaine, il anime et appuie les réseaux d'acteurs nationaux et académiques..  Il assure une mission d'impulsion et d'incubation de projets numériques innovants". Il comprendra notamment un "département du développement des usages et de la valorisation des pratiques".  L'arrêté crée également un " service des technologies et des systèmes d'information" qui "conduit la mise en œuvre opérationnelle du schéma stratégique des systèmes d'information et des télécommunications" .

 

Qui sera à la tête de la direction ? Le Journal officiel ne publie pas le nom du nouveau directeur. Vincent Peillon a nommé au début de l'année scolaire l'inspectrice générale Catherine Becchetti-Bizot pour mettre en place le service du numérique éducatif prévu par la loi d'orientation et la future direction. Elle est la mieux placée pour accéder au poste de directeur.

 

François Jarraud

 

Le décret

L'arrêté

Quelle mission pour la direction du numérique

Peillon lance la mobilisation numérique

Une stratégie globale pour le nuémrique

 

Par fjarraud , le mardi 18 février 2014.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Affectation des stagiaires : Le Sgen dénonce des incohérences
- Contractuel dans l'Académie de Rouen depuis le 26 septembre 2001, travailleur handicapé reconnu par la MDPH de l'Eure, en situation de surendettement, j'ai été admis au CAPES de documentation en juin 2014, CAPES dont la principale...
L'Etat honore la mémoire de l'institutrice d'Albi
- Merci à l'état Français d'avoir su par ces décisions soulager un peu cette famille et cette équipe pédagogique durement endeuillées. Cependant les relations délicates de l'enseignant face à des parents handicapés mentaux ou sous...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces