Lire-réécrire Andromaque avec Twitter 

Au Lycée Renoir de Cagnes sur Mer, Celia Guerrieri, professeure de français, a mené un passionnant projet de Twittérature autour d’une tragédie de Racine. L’exercice est tout à la fois ludique et pédagogique : il  utilise la contrainte des 140 caractères pour stimuler l’activité des élèves et les aider à s’approprier « Andromaque ». Trois sessions de 2-3 jours ont permis aux secondes volontaires de réaliser 3 missions différentes : une réécriture « contemporaine » (« Andromaque, version jeunes de notre époque »), la création d’une «  scène manquante » (« En utilisant le style de Racine et en écrivant en vers,  Andromaque  essaiera  de  convaincre  ses  abonnés,  après  le  meurtre,  qu'elle  doit prendre le pouvoir »), une version « interjections et onomatopées » (« En  n'utilisant  que  des  onomatopées  et  des interjections,  vous  devrez  réussir  à  faire  passer  l'essentiel  de  l'intrigue »).  On peut parcourir en ligne les tweets des élèves qui montrent combien l’activité a été « aussi constructive que récréative ».

 

Les réécritures en ligne


Par fjarraud , le vendredi 27 juin 2014.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces