L'Expresso du 08 avril 2015 

Alors que la ministre s'apprête à inaugurer un événement autour de l'innovation pédagogique officielle, les services du ministère enterrent l'innovation pédagogique venue du terrain, et soutenue par les associations professionnelles d'enseignants. C'est pourtant là que s'invente l'enseignant de demain.

 

Depuis 2008, le Café pédagogique organise avec les associations professionnelles d'enseignants (associations des professeurs d'histoire géo, de maths, d'anglais, de français, de vente, de maternelle, de technologie etc.) le Forum des enseignants innovants.

 

Le Forum est la plus grande rencontre d'enseignants innovants. Les 100 professeurs participants sont sélectionnés par leurs pairs et non par la hiérarchie de l’Éducation Nationale. Le Forum donne à voir l'innovation pédagogique venue du terrain et non l'expérimentation officielle pilotée par le ministère.  Pendant 2 jours, ces professeurs vivent ensemble, travaillent ensemble, découvrent leurs projets, se mettent en réseau. Ils repartent dans leur école ou leur établissement avec de nouveaux contacts, de nouvelles idées, de nouvelles envies. Le Forum est une vraie université vivante qui enrichit l'ensemble du système éducatif. C'est au Forum des enseignants innovants que se sont rencontrés beaucoup d'enseignants qui aujourd'hui sont devenus des référents pour leurs collègues. D'année en année, le Forum a vu apparaitre et se diffuser de nouvelles techniques éducatives : classe inversée, réseaux enseignants sur Twitter etc.

(...)
08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

La pression démographique va continuer à s'exercer sur l’École de façon importante jusqu'en 2016, annoncent deux études de la Depp (division des études du ministère de l'éducation nationale). On se rappelle la "bombe démographique" inattendue en 2014. La rentrée 2015 verra un peu plus d'élèves que prévu. La seule bonne nouvelle c'est que la pression va retomber au collège alors que se préparera sa réforme. C'est un peu d'oxygène inattendu pour la rue de Grenelle...

(...)
08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)

Imaginez un enfant de dix ans, soutien de famille, responsable d’un petit frère âgé de quatre ans, prenant la place d’une jeune mère célibataire, immature. Il ne s’agit pas d’un genre de Gavroche, tout droit sorti de l’esprit foisonnant de Victor Hugo. Jack, petit héros du grand écran, vit à Berlin, aujourd’hui. Pour son premier film, Edward Berger, cinéaste allemand, fuit cependant tout misérabilisme. Il aborde frontalement la défaillance parentale au cœur d’une société occidentale dite moderne, proche de la nôtre : la jeune femme et ses deux garçons habitent dans un quartier central de la ville et font partie de la classe moyenne, même si la précarité économique rôde. Tout en évitant forme illustrative et discours démonstratif, le récit accompagne, dans sa sécheresse et son dépouillement, le parcours semé d’épreuves, d’un jeune enfant de notre temps, adulte malgré lui. Le charme immédiat de « Jack », son courage et sa lucidité, jettent une lumière crue sur l’irresponsabilité des adultes dans un monde à la fois aveugle à la détresse de ses enfants et fanatique de l’éternelle jeunesse.   

(...)
08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)

Dans la brousse du Sénégal ou du Kenya, il y a des classes Montessori ; en Thaïlande, l’Association Montessori Internationale forme les enseignant(e)s du secteur public. A Zurich, à Moscou et à Singapour, comme en zone d’éducation prioritaire en banlieue de Paris… il y a des écoles Montessori. Benoît Dubuc (1) a fondé l’école Montessori de Québec en 1987. Il est aujourd’hui formateur AMI pour l’éducation auprès des enfants du primaire.  Il vient de préfacer le livre de Donna Bryant Goertz "Quand l'école s'adapte aux enfants".

(...)
08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)
Le système

"Où est la France tricolore ? Celle de 98, du black-blanc-beur derrière un même drapeau, de l’ouvrier au PDG. L’école de la République promet de s’occuper de ses enfants. De n’en pas laisser sur les bancs. Or, les inégalités y sont grandissantes. Les classes sociales ne se mélangent pas. Ou si peu". Delphine D'Haenens annonce une enquête en cinq volets dans La Voix du Nord. La première partie interroge Nathalie Mons sur les effets de la mixité sociale sur les résultats des élèves. La seconde partie nous emmènera dans un collège qui la défend envers et contre tout. Elle abordera le contournement de la carte scolaire. Un dossier sans complaisances à suivre dans La Voix du Nord.

 

Mixité sociale 1/5 La Voix du Nord

Notre dossier Pour l'Ecole de la Fraternité

08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)
Le système

Les candidats l'ont appris en composant le 7 avril. "Suite à des difficultés techniques impossibles à anticiper", la seconde épreuve d'admissibilité du Capes externe de SVT prévue le 8  avril est reportée. Selon le ministère, ce report est du "à une erreur de distribution de sujet", en clair un sujet a été distribué par erreur dans un des centres d'examen. Pour les candidats ce sont des frais et des tracas supplémentaires à envisager. Dans l'académie de Lyon on annonçait le report de l'épreuve au 30 avril au matin. Il y a 2 430 inscrits au Capes externe de SVT qui ambitionnent un des 394 postes proposés.


08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)

Comment créer sa propre activité quand on veut quitter le métier d'enseignant ? Entrepreneur peut-il être un avenir durable pour un professeur ? L'association Aide aux profs agit depuis des années en faveur des secondes carrières accessibles aux enseignants. Elle organise le 6 mai à Paris un colloque qui croisera les regards d'entrepreneurs et d'enseignants ayant développé leur activité.

(...)
08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)
Le système

Par un arrêté publié au Journal officiel du 8 avril, Béatrice Boury est chargée, à compter du 16 mars 2015 et jusqu'à la nomination d'un nouveau directeur général du Centre national d'enseignement à distance, d'exercer par intérim les fonctions de directeur général du CNED.

 

Au JO

08/04/2015 à 05:37  |  (0 commentaire)
Le système

"L’AGEEM se doit d’ aller plus loin et s’engage pour aider les enseignants, à mettre en oeuvre le savoir vivre ensemble dans un milieu sécurisé, structurant et sécurisant. Permettre à l’enfant d’être reconnu, de se connaître, d’instaurer la confiance, de faire naître les sentiments d’appartenance à un groupe au sein de l’école ne peut se faire finalement, qu’en développant l’estime de soi. Se développer en tant qu’être singulier dans un groupe est l’enjeu principal de l’école maternelle. L’école est le lieu privilégié dans lequel l’autonomie, le sens critique et la liberté d’expression des jeunes enfants doivent pouvoir se tisser, dans le respect de la laïcité".  Pour l'Ageem, association des professeurs de maternelle, l'apprentissage des valeurs de la République commence en maternelle. "L’AGEEM s’engage dans cette réflexion collective en proposant de partager son expérience de professionnels de terrain". Elle participera à la Journée de la laïcité le 9 décembre.

 

Lettre ouverte

08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)
Le système

Etablissement public expérimental, le lycée expérimental de Saint-Nazaire propose une pédagogie alternative. Il recrute à la rentrée deux personnes : un professeur d'arts et pratiques manuelles et un gestionnaire.

Contacter ce.0442286w@ac-nantes.fr

08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)
Le système

Un poste d'enseignant sur dix devrait être supprimé dans les deux années à venir, estime le NUT, un syndicat d'enseignants britanniques. Réuni en congrès il a annoncé que les programmes électoraux des Conservateurs comme des Travaillistes se traduiraient en une baisse considérable des moyens des écoles et établissements scolaires.  Les écoles vont devoir faire face à la hausse de l'inflation, des salaires et des charges sociales et les hausses proposées par les candidats ne couvriront pas les frais. Chaque établissement devrait perdre 10% de ses revenus réels en deux ans. Le NUT a voté une grève "avant l'automne" au Pays de Galles et en Angleterre pour défendre les intérêts des enseignants.

 

Article BBC

08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)
La classe

Comment permettre aux élèves de répondre simultanément à une même question facilement ? Comment recueillir rapidement leurs réponses, sans qu’ils puisent être influencés par les réponses de leurs pairs ? Comment visualiser et projeter rapidement les réponses des élèves ? Le site académique de Nantes propose Plickers. L'application permet de réaliser rapidement des sondage de sa classe en utilisant uniquement le smartphone du professeur qui scannera des QRcodes choisis par les élèves. Plickers c'est le boitier électronique du pauvre.

 

Sur le site de Nantes

Plickers

 

08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)
L'élève

"Pour nos organisations, les crédits alloués par vos ministères doivent être utilisés pour l’accompagnement des enfants, leur permettant ainsi de participer, comme leurs camarades, aux activités péri éducatives. Les questions d’aménagement des locaux et de leurs accès relèvent, selon nous, d’autres lignes budgétaires." Après l'annonce par la ministre du déblocage de 380 millions d'euros pour accompagner les communes qui souhaitent faciliter l'accès des enfants handicapés aux activités périscolaires, l'Apajh, la Fcpe et le Se-Unsa attirent l'attention de la ministre sur l'utilisation de ces fonds. " Nous nous inquiétons du fléchage annoncé qui peut aussi bien concerner l’accompagnement des élèves que la mise aux normes de l’accessibilité des locaux."

 

La lettre

08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)
L'élève

La plate-forme vidéo de l’Onisep permet d’accéder en images à l’information sur les métiers et les formations en donnant à voir des témoignages de jeunes professionnels-elles, élèves ou étudiants-es en situation de travail ou de formation. Rénové , le site permet maintenant de voir les vidéos sur mobiles comme sur ordinateurs. L'outil de recherche a été amélioré pour trouver des métiers te des formations par secteur d'activité, niveau d'études ou thème (comme voyager, animaux, international etc.).

 

Onisep TV

08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)
La recherche

"Des élèves qui trop souvent n'aiment pas écrire, produisent des écrits décevants, à l'orthographe aléatoire, peu structurés voire incohérents... " Tel est le constat fait par le GFEN à tous les niveaux du système scolaire, où l'écriture est un puissant facteur de discrimination et de sélection. Qu'est-ce qui pose problème ? Où se situent les blocages et quels sont les « malentendus » des élèves à l'égard de la production écrite ? Quelles pratiques scolaires  permettent de lever les obstacles ? Le GFEN organise le 11 avril à Saint-Denis ses 8èms Rencontres nationales en partenariat avec le Café pédagogique.

(..)
08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Du 13 au 17 avril, les maternelles de l'académie de Poitiers, des Yvelines et du Pas de Calais s'ouvrent aux parents. Pendant une semaine, elles multiplient les actions pour faire connaitre le travail réalisé en maternelle et renforcer le lien écoles familles.

(...)
08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Je fais partie de l’association Citérature(s), composée d’enseignants (maternelle et élémentaire/ directrice/ ancienne conseillère pédagogique), de libraires, de bibliothécaires du 18ème et 19ème arrondissements de Paris, qui a pour objectif de développer la littérature dans la cité, dans le quartier, dans les familles, à l’école. Cette année, les classes participant au projet travaillent sur l’œuvre d’Anaïs Vaugelade : auteur, illustratrice et éditrice. Après avoir découvert son univers, ses albums, et  le trajet du livre, ma classe s’est intéressée aux histoires illustrées par Perceval Barrier (qui a pour éditrice Anaïs Vaugelade). A partir de lectures, d’analyses, de débats… les élèves se sont vite appropriés les « codes » de cet illustrateur : humour, bulles de BD,  recueil d’histoires comprenant les mêmes personnages… et ont commencé à écrire et à imaginer des suites, des fins différentes.

(..)
08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre.  S’exprimer dans un langage syntaxiquement correct et précis.  Reformuler pour se faire mieux comprendre. Pratiquer divers usages du langage oral : raconter, décrire, évoquer, expliquer, questionner, proposer des solutions, discuter un point de vue.  Dire de mémoire et de manière expressive plusieurs comptines et poésies". Le site "La classe de Laurène" propose en 5 tableaux (un par domaine) les compétences attendues dans les nouveaux programmes. Cela facilite les préparations et l'évaluation.

 

Les tableaux

08/04/2015 à 05:38  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 08 avril 2015.

Partenaires

Nos annonces